Ouvrir le menu principal

Championnat du monde des voitures de sport 1962

Championnat du monde des voitures de sport 1962
Précédent : 1961 Suivant : 1963
Ferrari 250 GTO: 9 victoires GT plus de 2L.

Le Championnat du monde des voitures de sport 1962 est la 10e saison du Championnat du monde des voitures de sport (WSC) FIA. Il est ouvert aux voitures de sport qui vont courir à travers le monde dans des courses d'endurance, et, pour la première fois, aux voitures de Grand Tourisme. Il s'est couru du 11 février 1962 au 21 octobre 1962, comprenant quinze courses.

C'est également la première année que chaque catégorie et sous-catégorie a son propre championnat, au lieu d'un championnat unique des constructeurs.

Sommaire

CalendrierModifier

Toutes les catégories n'ont pas couru dans tous les événements. Quelques courses étaient réservées à une catégorie, alors que d'autres étaient combinées.

Manche Course Circuit Catégorie Participants Date
1   3 Heures de Daytona Continental Daytona International Speedway toutes 50 11 février
2   3 Heures de Sebring Sebring International Raceway GT 28 23 mars
3   12 Heures de Sebring Sebring International Raceway toutes 65 24 mars
4   Coppa Maifredi Circuito del Garda GT 16 1er mai
5   Targa Florio Palermo toutes 46 6 mai
6   Grand Prix de Berlin AVUS GT 24 13 mai
7   1 000 kilomètres du Nürburgring - International ADAC Nürburgring toutes 67 27 mai
8   24 Heures du Mans Le Mans toutes 55 23 au 24 juin
9   Trophée d'Auvergne Circuit de Charade toutes 33 15 juillet
10   Coupe de la cité d'Enna Circuit d'Enna-Pergusa GT 11 15 août
11   RAC Tourist Trophy Circuit de Goodwood GT 33 18 août
12   500 kilomètres du Nürburgring - International ADAC Nürburgring GT 70 2 septembre
13   400 kilomètres de Bridgehampton Bridgehampton GT 2.0 22 15 septembre
14   400 kilomètres de Bridgehampton Bridgehampton GT +2.0 20 16 septembre
15   1 000 kilomètres de Paris Autodrome de Montlhéry GT 34 21 octobre

† - Les voitures de sport ont participé à cette course, mais sous une catégorie nommée « expérimentale », elles n'ont donc pas marqué de point au championnat des constructeurs.

Résultats de la saisonModifier

Attribution des pointsModifier

Les points sont distribués aux six premiers de chaque course dans l'ordre de 8-6-4-3-2-1.
Les constructeurs ne reçoivent les points que de leur voiture la mieux classée, les autres voitures du même constructeur ne marquant aucun point.

CoursesModifier

Manche Circuit Écurie victorieuse Sport-Prototype Écurie victorieuse GT Résultats
Pilote vainqueur Sport-Prototype Pilote vainqueur GT
1 Daytona   #96 Frank Arciero   #18 North American Racing Team Résultats
  Dan Gurney   Stirling Moss
2 Sebring Catégorie non concernée   #8 Briggs Cunningham Résultats
  Bruce McLaren
3 Sebring   #23 Scuderia SSS Venezia   #24 NART Résultats
  Jo Bonnier
  Lucien Bianchi
  Phil Hill
  Olivier Gendebien
4 Circuito del Garda Catégorie non concernée   #56 No Team Name Résultats
  Ludovico Scarfiotti
5 Palermo   #152 SEFAC Ferrari   #86 No Team Name Résultats
  Willy Mairesse
  Olivier Gendebien
  Ricardo Rodríguez
  Giorgio Scarlatti
  Pietro Ferraro
6 AVUS Catégorie non concernée   #40 No Team Name Résultats
  Robert Jenny
7 Nürburgring   #92 SEFAC Ferrari   #51 Peter Nöcker Résultats
  Phil Hill
  Olivier Gendebien
  Peter Nöcker
  Wolfgang Seidel
8 Le Mans   #6 SpA Ferrari SEFAC   #19 Pierre Noblet Résultats
  Phil Hill
  Olivier Gendebien
  Pierre Noblet
  Jean Guichet
9 Charade   #18 Essex Racing Team   #3 Scuderia SSS Venezia Résultats
  Alan Rees   Carlo Maria Abate
10 Pergusa Catégorie non concernée   #58 Abarth Résultats
  "Pam"
  Giancarlo Scotti
11 Goodwood Catégorie non concernée   #15 UDT-Laystall Résultats
  Innes Ireland
12 Nürburgring Catégorie non concernée   #86 Abarth Résultats
  Eberhard Mahle
13 Bridgehampton Catégorie non concernée   #31 Chuck Cassel Résultats
  Bob Holbert
14 Bridgehampton   #3 North American Racing Team   #17 Bob Grossman Résultats
  Pedro Rodríguez   Bob Grossman
15 Montlhéry Catégorie non concernée   #1 North American Racing Team Résultats
  Pedro Rodríguez
  Ricardo Rodríguez

Championnat du monde des constructeursModifier

Seuls les cinq meilleurs résultats des quinze courses sont pris en compte dans le classement. Les autres points ne sont pas comptabilisés et sont indiqués en italique.

Catégorie SportModifier

S 3.0 - Coupe des Sports (3 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Ferrari 9 9 9 27
2=   Cooper 6 6
2=   Aston Martin 6 6
4   Gegga-Ferrari 4 4

S 2.0 - Coupe des Sports (2 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Porsche 9 9

S 1.0 - Coupe des Sports (1 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Fiat-Abarth 9 4 13
2   Lotus 9 9
3=   O.S.C.A. 6 6
3=   Austin-Healey 6 6
5   D.B. 4 4

Catégorie GTModifier

Division I (1 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Fiat-Abarth 9 9 9 9 9 9 45
2   GMS 2 3 5
3   Austin-Healey 4 4

Division I - Série sous-catégorie 1 (700 cm³)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Fiat-Abarth 9 9 9 9 36
2   BMW 6 6

Division I - Série sous-catégorie 2 (850 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Fiat-Abarth 6 9 15
2   D.B. 9 9
3   Saab 9 4

Division I - Série sous-catégorie 3 (1 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Fiat-Abarth 9 9 9 9 9 9 45
2   Austin-Healey 4 3 7
3   GMS 2 4 6

Division II (2 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Porsche 6 9 9 9 9 9 3 9 9 45
2   Alfa Romeo 9 4 6 2 4 4 4 2 27
3   Lotus 2 1 6 9 3 21
4   Morgan 1 6 7
5   Abarth-Simca 4 4
6   Sunbeam 2 2 3
7   TVR 2 2
8   MG 1 1

Division II - Série sous-catégorie 1 (1 300 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Alfa Romeo 9 9 9 9 6 9 9 4 45
2   Lotus 3 3 6 9 9 6 33
3   Abarth-Simca 9 9

Division II - Série sous-catégorie 2 (1 600 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Porsche 9 9 9 9 9 9 9 9 9 45
2   Sunbeam 4 4 6 3 17
3   Austin-Healey 4 4
4   MG 3 3

Division II - Série sous-catégorie 3 (2 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Morgan 9 4 9 9 9 40
2   TVR 6 9 15
3=   Volvo 9 9
3=   A.C. 9 9
5   Lancia 6 6

Division III (+ de 2 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Ferrari 9 9 9 9 9 9 9 9 9 45
2   Jaguar 2 3 4 3 4 16
3   Chevrolet 4 2 4 9
4   Lancia 4 4
5   Aston Martin 1 1

Division III - Série sous-catégorie 1 (2 500 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1=   Triumph 9 9
1=   Lancia 9 9

Division III - Série sous-catégorie 2 (3 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Ferrari 9 9 9 9 9 9 9 9 9 45

Division III - Série sous-catégorie 3 (+ de 3 000 cm3)Modifier

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
1   Jaguar 9 9 9 9 9 42
2   Chevrolet 9 6 4 6 25
3   Aston Martin 9 9

BibliographieModifier

  • Christian Moity, Endurance : 50 ans d'histoire 1953-1963 - Volume 1, éditions ETAI, 2004 (ISBN 2-7268-8596-9)

Lien externeModifier