Ouvrir le menu principal
F3 Europe
saison 2012
Généralités
Sport Formule 3
Création 1975
Organisateur(s) FIA
Édition 11e
Participants 14 inscrits + 18 invités
Nombre de manches 20 courses
Site web officiel www.fia.com
Palmarès
Champion pilote Drapeau : Espagne Daniel Juncadella

Navigation

Le Championnat d'Europe de Formule 3 2012 est la onzième saison du Championnat d'Europe de Formule 3 FIA, qui fait son grand retour en remplacement du Trophée international de Formule 3 de la FIA.

Le championnat se dispute sur des courses jumelées avec la Formule 3 Euro Series (toutes les épreuves) et le Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 (sur trois épreuves, dont la spéciale du Grand Prix de Pau).

Repères de début de saisonModifier

Ce championnat fait son retour avec une toute nouvelle version. L'objectif du championnat est de faire renaitre une compétition internationale de Formule 3 après l'échec du Trophée international et le manque d'intérêt du calendrier de la Formule 3 Euro Series (principalement disputé en Allemagne, et qui ne joue plus son rôle de championnat européen).

Les règlements techniques et sportifs de l'année précédente sont conservés.

Distribution des points
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Points 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1

Le système de points en 2012 est le système universel FIA, c'est le même qu'en Formule 1. Il est appliqué sur les deux courses.

Titres et récompenses

  • Le premier du championnat reçoit le titre de Champion d'Europe de Formule 3 et gagne un essai en Formule 1 avec la Scuderia Ferrari et un essai en Formule 2.
  • Le deuxième du championnat gagne un essai en DTM et un essai en Formule 2.
  • Le troisième du championnat gagne un essai en Formule 2.

Pilotes et monoplacesModifier

Les numéros affichées ici sont les numéros des courses de F3 Euro Series. Passez le curseur sur les numéros pour voir les autres numéros attribués.

Equipe Voiture No. Pilote Manches
  Prema Powerteam[1] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 1   Daniel Juncadella[2] toutes
2   Sven Müller[3] toutes
14   Michael Lewis[4] toutes
15   Raffaele Marciello[5] toutes
  Mücke Motorsport[1] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 5   Felix Rosenqvist[6] toutes
6   Pascal Wehrlein[6] toutes
  Jo Zeller Racing[1] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 8   Andrea Roda[7] toutes
  URD Rennsport[1] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 9   Lucas Wolf[8] 1,3-10
  GU-Racing[1] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 10   Philip Ellis[9] 1,4-5
  Carlin[10] Dallara F312 Volkswagen/Spiess 11   William Buller[10] 1, 3–5, 7–10
12   Carlos Sainz Jr.[10] toutes
  ma-con Motorsport[11] Dallara F312 Volkswagen/Spiess 16   Tom Blomqvist[12] toutes
17   Emil Bernstorff[11] toutes
  Angola Racing Team Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 23   Luís Sá Silva[13] 1, 3–10
Engagés non inscrits aux classement du championnat
  Jo Zeller Racing[1] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 7   Sandro Zeller[7] toutes
  Carlin Dallara F312 Volkswagen/Spiess 30   Harry Tincknell[12] 2–3, 5–6
34   Jazeman Jaafar[12] 2–7
39   Jack Harvey[12] 2, 5–6
40   Pietro Fantin[12] 2, 5–6
44   Felipe Nasr 10
71   Richard Bradley 6
  Fortec Motorsports[14] Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 31   Hannes van Asseldonk[14] 1–2, 5–6
32   Félix Serrallés[14] 1–2, 5–6, 10
33   Alex Lynn[14] 1–2, 5–6, 10
38   Pipo Derani[12] 2, 5–6, 10
  Double R Racing Dallara F312 Mercedes-Benz/HWA 35   Geoff Uhrhane[12] 2–3, 5–6
36   Fahmi Ilyas[12] 2–3, 5–6
Dallara F309 Honda/Mugen 37   Duvashen Padayachee[12] 2, 5–6
  ThreeBond with T-Sport Dallara F312 Nissan/ThreeBond 41   Nick McBride[12] 2, 5–6
Dallara F311 Honda/Mugen 42   Spike Goddard[12] 2, 5–7
Dallara F312 Nissan/ThreeBond 43   Alexander Sims[15] 7
Dallara F311 Honda/Mugen 44   Pedro Pablo Calbimonte 6
  CF Racing Dallara F311 Honda/Mugen 43   Adderly Fong[16] 6
  Van Amersfoort Racing (en) Dallara F312 Volkswagen/Spiess 50   Lucas Auer 10
51   Dennis van de Laar 10

Calendrier de la saison 2012Modifier

Le calendrier 2012 est présenté pour la première fois le 15 mars 2012. Il est constitué de toutes les épreuves de la F3 Euro Series (en lever de rideau du DTM), ajouté à trois épreuves du championnat Britannique, en comptant l'épreuve du Norisring qui est disputée par les deux championnats (britannique et Euro Series)[17] tout en conservant les règles du championnat hôte (l'Euro Serie).

Le calendrier comporte aussi des épreuves particulières, telles que le 71e Grand Prix de Pau et la course de Spa-Francorchamps en lever de rideau des 24 Heures de Spa.

Les Masters de Zandvoort et le Grand Prix de Macao (ce dernier étant disputé hors-Europe) ne figurent pas dans le calendrier du championnat, en revanche, la plupart des pilotes du championnat européen y participent.

Manche Date Événement Champ. Circuit Lieu Pays
1 C1 28 avril DTM Hockenheim I ES Circuit d'Hockenheim Hockenheim   Allemagne
C2 29 avril
2 C1 12 mai Grand Prix de Pau GB Circuit de Pau-Ville Pau   France
GP 13 mai
3 C1 19 mai DTM Brands Hatch ES Brands-Hatch Indy Circuit Longfield   Royaume-Uni
C2 20 mai
4 C1 2 juin DTM Spielberg ES Red Bull Ring Spielberg   Autriche
C2 3 juin
5 C1 30 juin DTM Norisring ES GB Norisring Nuremberg   Allemagne
C2 1er juillet
6 C1 26 juillet BES 24 Heures de Spa GB Circuit de Spa-Francorchamps Francorchamps   Belgique
C2 27 juillet
7 C1 18 août DTM Nürburgring ES Nürburgring GP-short circuit Nürburg   Allemagne
C2 19 août
8 C1 25 août DTM Zandvoort ES Circuit de Zandvoort Zandvoort   Pays-Bas
C2 26 août
9 C1 29 septembre DTM Valencia ES Circuit de Valence Cheste   Espagne
C2 30 septembre
10 C1 20 octobre DTM Hockenheim II ES Circuit d'Hockenheim Hockenheim   Allemagne
C2 21 octobre
Icone Championnat jumelé
ES Formule 3 Euro Series
GB Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3

Courses hors championnat

Manche Date Événement Circuit Lieu Pays
HC 15 juillet Masters de Formule 3 Circuit de Zandvoort Zandvoort   Pays-Bas
HC 18 novembre Grand Prix de Macao de Formule 3 Circuit de Guia Macao   Macao,   Chine

Déroulement de la saison et faits marquants du championnatModifier

Manches d'HockenheimModifier

La manche d'ouverture du championnat 2012 est disputée le samedi matin sur le circuit d'Hockenheim, dans le cadre du DTM.

En partant troisième sur la grille, Daniel Juncadella a dû défendre sa position dans les premiers tours pendant que le poleman Carlos Sainz Jr. essaye de résister aux attaques de Felix Rosenqvist. Dès le deuxième tour, Juncadella dépasse Sainz Jr. et se lance à la poursuite de Rosenqvist, qu'il finit par doubler trois tours plus tard en freinant tard dans le virage de la Mercedes Arena.

Derrière, Sainz finit par dépasser Rosenqvist et commence à revenir sur son compatriote Juncadella, mais ce dernier finit par s'échapper et Juncadella finit la course en tête, terminant les 25 tours de course à 3,5 secondes de Sainz Jr.

Cette victoire de Juncadella est la sixième de la carrière de l'Espagnol en Formule 3 Euro Series et également la première victoire espagnole d'une manche de Championnat d'Europe qui fait son grand retour après 28 années d'absences

La troisième course du week-end, deuxième course comptant pour le championnat voit le classement du Top-3 inchangé par rapport à celui de la course 1.

Grand Prix de PauModifier

 
Raffaele Marciello, ici devant Carlos Sainz Jr., remporte les deux courses du Grand Prix automobile de Pau 2012.
Article détaillé : Grand Prix automobile de Pau 2012.

Auteur de la pole position, Raffaele Marciello s’impose lors de la première course de Formule 3 du week-end après avoir fait cavalier seul du départ à l’arrivée et signé au passage le meilleur tour en course.

Le pilote italien de l’écurie Prema Powerteam a pris un excellent départ qui lui a permis de contenir son équiper Daniel Juncadella. Puis, il a peu à peu creusé l’écart pour finalement franchir la ligne d’arrivée en vainqueur avec s 734 d’avance sur le Malaisien Jazeman Jaafar et s 057 sur le Britannique Alex Lynn.

Un accrochage, survenu dans le neuvième tour dans l'épingle du Lycée, a vu Daniel Juncadella et Pascal Wehrlein perdre respectivement la seconde et troisième place du classement.

Carlos Sainz Jr. (leader du championnat britannique), parti de la huitième place sur la grille, se classe finalement sixième sans avoir été en mesure de dépasser le Britannique Jack Harvey.

Lors de la deuxième course, Marciello a conservé l'avantage de sa pole position au départ devant Sainz Jr, Jaafar et Juncadella. L'Italien a ensuite creusé rapidement l'écart au rythme de six dixièmes au tour, laissant à bonne distance ses poursuivants se disputer les accessits. À mi-course, le pilote de Prema Powerteam compte onze secondes d'avance et continue à accroître son avantage devant Sainz.

Juste derrière, Jaafar rencontre de plus en plus de difficulté à contenir Juncadella. Mais le Malaisien réussit à conserver la troisième place jusqu'à l'arrivée. En tête depuis le départ, auteur des deux poles, des deux meilleurs tours en course, et vainqueur de la première course du week-end, Marciello franchit la ligne d'arrivée les poings levés.

Il remporte le 71e Grand Prix de Pau et succède à ses compatriotes tels que Tazio Nuvolari ou encore Alberto Ascari.

Manches de Brands-HatchModifier

Manches de SpielbergModifier

Manches de NurembergModifier

Manches de Spa-FrancorchampsModifier

Manches du NürburgringModifier

Lors de la première course, dès le premier virage, Daniel Juncadella a défendu avec succès sa pole position contre Felix Rosenqvist (Mücke Motorsport) et Sven Müller. le rookie Müller passe devant Pascal Wehrlein et Felix Rosenqvist. Cet ordre est resté inchangé jusqu'au drapeau à damier après 29 tours.

La deuxième manche du week-end est très disputée et un accident se produit dès les premiers mètres entre Daniel Juncadella et Felix Rosenqvist qui entrent en collision. Ensuite, Raffaele Marciello, Sven Müller et Andrea Roda sont contraints à l'abandon. Pour avoir provoqué la collision, Juncadella écope d'un drive-through à l'avantage de Pascal Wehrlein qui s'impose pour la première fois en F3 Euro Series et en F3 Européenne sur ses terres.

Manches de ZandvoortModifier

Manches de ValenciaModifier

Finale d'HockenheimModifier

Lors de la première course du dernier meeting, disputée à Hockenheim, l'abandon de Daniel Juncadella relance le suspens dans la lutte pour le titre. En effet, avant les deux dernières courses, l'Espagnol de l'équipe Prema Powerteam ne possède plus que 17 points d'avance sur Pascal Wehrlein (Mücke), et 21,5 sur son équipier Raffaele Marciello, avec un maximum de 35 points encore à gagner.

En lutte pour la première place avec Felix Rosenqvist (Mücke Motorsport), Juncadella voit son moteur Mercedes faiblir, laissant filer vers la victoire le Suédois. À l'arrivée, ce dernier devance de s 658 son compagnon d'écurie Pascal Wehrlein, qui empoche le titre de meilleur rookie, et Raffaele Marciello de s 551. Le Top-5 est complété par Tom Blomqvist (Ma-con Motorsport) et Sven Müller (Prema Powerteam).

Felix Rosenqvist décroche sa seconde victoire du week-end. Après son premier succès en Course 1, le Suédois conserve l'avantage de sa pole en résistant à l'attaque de Daniel Juncadella au départ et mène la course en tête pour s'offrir une nouvelle première place. Le Mücke Motorsport signe un nouveau doublé avec la deuxième place de Pascal Wehrlein venu à bout du leader du Championnat au septième tour. Alex Lynn (Fortec Motorsport) complète le podium après avoir également pris l'avantage sur le pilote hispanique, mais les points de la troisième place reviennent à ce dernier, le Britannique n'étant pas éligible pour les points.

Daniel Juncadella décroche les deux titres en F3 Euro Series et en Championnat d'Europe au terme d'un week-end compliqué pour le pilote Prema Powerteam. Après avoir souffert de graves problèmes mécaniques lors des courses du samedi, l'Espagnol sécurise une quatrième place lui permettant d'assurer les sacres. Cette réussite lui permet d'accéder à un test en Formule 1 avec la Scuderia Ferrari ainsi de l'essai en F2 offert aux trois premiers du Championnat européen. Le pilote hispanique devance ainsi de 23,5 points Raffaele Marciello au championnat européen.

RésultatsModifier

Manche Meeting Pole position Meilleur tour Pilote vainqueur Équipe gagnante
1 C1 DTM Hockenheim   Carlos Sainz Jr.   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Prema Powerteam
C2   Carlos Sainz Jr.   Carlos Sainz Jr.   Daniel Juncadella   Prema Powerteam
2 C1 Grand Prix de Pau
(Résultats)
  Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
GP   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
3 C1 DTM Brands Hatch   Daniel Juncadella   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
C2   Daniel Juncadella   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
4 C1 DTM Spielberg   William Buller   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
C2   Felix Rosenqvist   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Prema Powerteam
5 C1 DTM Norisring   Raffaele Marciello   Raffaele Marciello Pas de vainqueur (*)
C2   Pascal Wehrlein   Hannes van Asseldonk   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
6 C1 BES 24 Heures de Spa   Felix Serralles   Felix Serralles   Felix Serralles   Fortec Motorsport
C2   Felix Serralles   Carlos Sainz Jr.   Carlos Sainz Jr.   Carlin
7 C1 DTM Nurburgring   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Prema Powerteam
C2   Daniel Juncadella   Alexander Sims   Pascal Wehrlein   Mücke Motorsport
8 C1 DTM Zandvoort   Sven Müller   Felix Rosenqvist   Felix Rosenqvist   Mücke Motorsport
C2   Sven Müller   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Prema Powerteam
9 C1 DTM Valencia   Raffaele Marciello   Daniel Juncadella   Raffaele Marciello   Prema Powerteam
C2   Daniel Juncadella   Felix Rosenqvist   Felix Rosenqvist   Mücke Motorsport
10 C1 DTM Hockenheim II   Felix Rosenqvist   Felix Rosenqvist   Felix Rosenqvist   Mücke Motorsport
C2   Felix Rosenqvist   Pascal Wehrlein   Felix Rosenqvist   Mücke Motorsport

(*) À la suite de la disqualification de Daniel Juncadella, la victoire n'a finalement pas été attribuée au second.

Courses hors championnat

Manche Meeting Pole position Meilleur tour Pilote vainqueur Équipe gagnante Résultats
HC Masters de Formule 3   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Daniel Juncadella   Prema Powerteam Résultats
HC Grand Prix de Macao de Formule 3 Résultats

ClassementModifier

Pos. Pilote HOC
 
PAU
 
BRH
 
RBR
 
NOR
 
SPA
 
NÜR
 
ZAN
 
VAL
 
HOC
 
Pts
1   Daniel Juncadella 1 1 Ret 4 2 8 7 1 DSQ 2 2 8 1 DSQ 6 1 2 2 13 4 252
2   Raffaele Marciello 6 17 1 1 1 1 1 8 22 1 11 14 6 Ret 4 Ret 1 3 3 8 228,5
3   Felix Rosenqvist 3 3 4 6 7 Ret 9 11 6 14 9 Ret 4 Ret 1 4 13 1 1 1 192
4   Pascal Wehrlein Ret 8 Ret 9 5 5 2 4 7 Ret 14 12 3 1 7 3 5 4 2 2 179
5   Carlos Sainz Jr. 2 2 6 2 4 4 16 5 Ret 19 3 1 7 10 11 5 Ret 6 Ret 11 161
6   William Buller 4 6 15 2 8 2 2 18 10 2 8 2 6 9 6 Ret 137
7   Tom Blomqvist 7 11 13 21 10 7 5 7 10 7 10 2 9 5 5 Ret 3 5 4 7 117
8   Sven Müller 15 5 12 10 6 10 4 3 9 11 12 Ret 2 Ret 2 Ret 7 13 5 6 109
9   Michael Lewis 9 Ret 10 11 3 3 6 6 Ret 8 7 5 15 6 3 Ret 8 8 9 10 101
10   Emil Bernstorff 11 12 Ret 13 11 9 11 14 3 4 17 10 11 4 9 6 4 7 11 9 66
11   Lucas Wolf 8 15 Ret 13 13 12 Ret 22 20 13 12 8 10 7 11 12 8 15 19
12   Andrea Roda Ret 14 19 Ret 14 11 10 Ret 16 13 19 16 13 Ret 13 8 9 10 12 13 8
13   Luís Sá Silva 13 13 DNS DNS 12 Ret 15 16 26 20 14 7 14 Ret 10 14 Ret 12 7
14   Philip Ellis 14 16 14 13 Ret Ret 0
Engagés non-inscrits aux championnats
  Félix Serrallés Ret 9 8 19 5 3 1 3 16 5 0
  Jazeman Jaafar 2 3 8 Ret 3 10 18 Ret 5 4 5 3 0
  Alex Lynn 10 4 3 7 19 9 6 5 Ret 3 0
  Jack Harvey 5 8 14 Ret 4 6 0
  Pietro Fantin 14 12 4 6 16 19 0
  Hannes van Asseldonk 5 7 11 Ret 20 5 23 18 0
  Pipo Derani Ret 5 Ret 21 8 7 10 Ret 0
  Harry Tincknell 7 Ret Ret 6 8 10 13 9 0
  Lucas Auer 7 Ret 0
  Alexander Sims 8 12 0
  Sandro Zeller 12 10 18 16 13 14 15 9 11 23 22 25 16 9 12 9 13 11 15 14 0
  Fahmi Ilyas 9 15 9 15 Ret 12 21 21 0
  Spike Goddard 17 20 17 17 28 24 17 11 0
  Geoff Uhrhane 16 18 12 12 12 Ret 15 Ret 0
  Nick McBride 15 14 13 15 18 15 0
  Dennis van de Laar 14 16 0
  Duvashen Padayachee DNS 17 21 20 25 24 0
  Adderly Fong 27 17 0
  Richard Bradley 21 Ret 0
  Pedro Pablo Calbimonte 29 22 0
  Felipe Nasr Ret DNS 0

Note : « Ret » indique un abandon et « DNS » une non-participation. « DSQ » indique une disqualification.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « The 2012 Euro Series grid is taking shape », Formula 3 Euro Series, ITR e.V.,‎ (lire en ligne)
  2. « Prema Powerteam and Daniel Juncadella again together in the Formula 3 Euro Series 2012 », premapowerteam.com, Prema Powerteam,‎ (lire en ligne)
  3. « Prema Powerteam and Sven Müller together in the 2012 Formula 3 Euro Series », premapowerteam.com, Prema Powerteam,‎ (lire en ligne)
  4. « Prema Powerteam and Michael Lewis together in the 2012 Formula 3 Euro Series Championship », premapowerteam.com, Prema Powerteam,‎ (lire en ligne)
  5. « Prema Powerteam and Raffaele Marciello together in the 2012 Formula 3 Euro Series », premapowerteam.com, Prema Powerteam,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (de) « Mücke mit Wehrlein 2012 in der Euroserie » [« Mücke avec Wehrlein dans les Euro Series 2012 »], Motorsport-Total.com, Motorsport-Total.com GmbH,‎ (lire en ligne)
  7. a et b « New faces in the Euro Series », Formula 3 Euro Series, ITR e.V.,‎ (lire en ligne)
  8. (de) Stephan Carls, « F3-Aufstieg für Lucas Wolf » [« promotion F3 pour Lucas Wolf »], Speed-Magazin, XNetConcept Inc.,‎ (lire en ligne)
  9. « Briton Philip Ellis and GU advance to the Euro Series », Formula 3 Euro Series, ITR e.V.,‎ (lire en ligne)
  10. a b et c « Carlin's F3 team expands to Europe », Carlin, Capsicum,‎ (lire en ligne)
  11. a et b Jamie O'Leary, « Emil Bernstorff joins European F3 series with ma-con Motorsport », Autosport, Haymarket Publications,‎ (lire en ligne)
  12. a b c d e f g h i j et k « PROVISIONAL ENTRY LIST »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 25 mars 2013)
  13. (en) « Angola Racing Team the fourth new squad on the Formula 3 Euro Series grid », Formula 3 Euro Series, ITR e.V.,‎ (lire en ligne)
  14. a b c et d « British F3 trio heads to Hockenheim »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 25 mars 2013)
  15. (en) « Start into the second half of the Formula 3 Euro Series season », Formula 3 Euro Series, ITR e.V.,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Fong and CF Racing to return to British F3 at Brands Hatch », British Formula Three Championship, Stéphane Ratel Organisation,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Nick Carter, « Norisring switch for British F3 », British Formula Three Championship, Stéphane Ratel Organisation,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier