Ouvrir le menu principal

Canton de Moreuil
Canton de Moreuil
Situation du canton de Moreuil dans le département de Somme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement(s) Amiens (1)
Montdidier (42)
Bureau centralisateur Moreuil
Conseillers
départementaux
Pierre Boulanger (puis José Sueur)
Françoise Maille-Barbare
2015-2021
Code canton 80 19
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 17 brumaire an X[2],[3]
(8 novembre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 22 866 hab. (2016)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Superficie 315,23 km2
Subdivisions
Communes 43

Le canton de Moreuil est un canton français situé dans le département de la Somme et la région Hauts-de-France.

Sommaire

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Moreuil dans les arrondissements d'Amiens et Montdidier. Son altitude varie de 32 m à 115 m (Contoire).

HistoireModifier

  • De 1833 à 1848, les cantons d'Ailly et de Moreuil avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].
  • Par décret du 26 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Moreuil est conservé et s'agrandit. Il passe de 23 à 43 communes[4].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Édouard Cadeau d'Acy Majorité
Conservatrice
Propriétaire - Maire de Villers-aux-Érables
Président du Conseil Général (1841) - Député (1837-1848)
1848 1849
(décès)
Louis-Alexandre Blin de Bourdon Union
des Droites
Ancien Préfet
Chef d'État-major de la Garde de la Somme
Député (1815-1816, 1823-1831 et 1834-1849)
Propriétaire à Bourdon
1849 1852 Marie Louis Charles Blin de Bourdon   Propriétaire - Maire du Quesnel
1852 1860 Théophile Bouchon   Avocat à la Cour royale de Paris
Propriétaire et Maire de Hangard
1860 1866
(décès)
Jean-Baptiste Lecointe   Capitaine de la Garde Nationale d'Amiens
Propriétaire et notaire à Mailly-Raineval
1867 1870 Comte Augustin de Riencourt   Propriétaire à Beaucourt
1871 1876
(démission)[6]
Ernest Hamel   Homme de lettres à Paris
1876[7] 1893
(décès)[8]
Charles Descaure Union
des Droites
Propriétaire - Maire de Fresnoy-en-Chaussée
Député (1885-1893)
1893[9] 1901 Armand Rousseaux Républicain Propriétaire - Maire de Pierrepont-sur-Avre
1901 1932
(décès)
Arthur Quillet Rad. Propriétaire - Maire d'Hangest-en-Santerre
1932[10] 1940 Marcel Ferbus SFIO
puis Soc.ind.
Industriel en bonneterie
Maire de Moreuil
1945 1951 Maurice Leméré PCF Électricien à Moreuil
1951 1964 Charles Damay MRP Agriculteur
Adjoint au maire de Moreuil
1964 1970 Urbain Deleens DVD puis
app. CD
Pépiniériste
Maire d'Hangest-en-Santerre
1970 1982 Marius Gardès PS Huissier de justice
Maire de Moreuil (1965-1988)
1982 1988 Francis Soilleux CNI Agriculteur
Maire d'Arvillers (1976-2000)
1988 1994 Daniel Fournier PS Professeur
Maire de Moreuil (1989-1992)
1994 2015 Pierre Boulanger DVD Médecin
Maire de Moreuil depuis 1992

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 27 mai 2019[11] Pierre Boulanger   DVD Médecin - Maire de Moreuil
président de la Communauté de communes Avre, Luce et Moreuil
Décédé en fonction
2015 en cours Françoise Maille-Barbare   DVD Professeure retraitée
Adjointe au maire de Rosières-en-Santerre
4e vice-présidente, chargée des collèges et de la réussite scolaire
mai 2019 en cours José Sueur   UDI Médecin
Conseiller régional, ancien maire de Rosières-en-Santerre[12], ancien conseiller général

Françoise Maille-Barbare est membre du groupe "Centre et Indépendants". Pierre Boulanger est membre du groupe "Somme Droite et Indépendante".

  • Le remplaçant de Mr Pierre Boulanger est Mr José Sueur qui est déjà maire et conseiller régional, il devra faire un choix par rapport à la loi sur le cumul des mandats.

ÉlectionsModifier

2015Modifier

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Moreuil dans le département de la Somme avant 2015.

Le canton de Moreuil regroupait 23 communes.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Moreuil
(chef-lieu)
80570 CC Avre Luce Noye 4 026 (2014)
Arvillers 80031 CC Avre Luce Noye 790 (2014)
Aubercourt 80035 CC Avre Luce Noye 91 (2014)
Beaucourt-en-Santerre 80064 CC Avre Luce Noye 187 (2014)
Berteaucourt-lès-Thennes 80094 CC Avre Luce Noye 442 (2014)
Braches 80132 CC Avre Luce Noye 242 (2014)
Cayeux-en-Santerre 80181 CC Avre Luce Noye 114 (2014)
Contoire 80209 CC Avre Luce Noye 445 (2014)
Démuin 80237 CC Avre Luce Noye 471 (2014)
Domart-sur-la-Luce 80242 CC Avre Luce Noye 438 (2014)
Fresnoy-en-Chaussée 80358 CC Avre Luce Noye 144 (2014)
Hangard 80414 CC Avre Luce Noye 122 (2014)
Hangest-en-Santerre 80415 CC Avre Luce Noye 1 024 (2014)
Ignaucourt 80449 CC Avre Luce Noye 84 (2014)
Mézières-en-Santerre 80545 CC Avre Luce Noye 560 (2014)
Morisel 80571 CC Avre Luce Noye 509 (2014)
La Neuville-Sire-Bernard 80595 CC Avre Luce Noye 274 (2014)
Pierrepont-sur-Avre 80625 CC Avre Luce Noye 646 (2014)
Le Plessier-Rozainvillers 80628 CC Avre Luce Noye 738 (2014)
Le Quesnel 80652 CC Avre Luce Noye 792 (2014)
Thennes 80751 CC Avre Luce Noye 478 (2014)
Villers-aux-Érables 80797 CC Avre Luce Noye 122 (2014)
Wiencourt-l'Équipée 80824 CC Terre de Picardie 258 (2014)

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton de Moreuil regroupe 43 communes[4].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Moreuil
(bureau centralisateur)
80570 CC Avre Luce Noye 4 026 (2014)
Arvillers 80031 CC Avre Luce Noye 790 (2014)
Aubercourt 80035 CC Avre Luce Noye 91 (2014)
Bayonvillers 80058 CC Terre de Picardie 357 (2014)
Beaucourt-en-Santerre 80064 CC Avre Luce Noye 187 (2014)
Beaufort-en-Santerre 80067 CC Terre de Picardie 203 (2014)
Berteaucourt-lès-Thennes 80094 CC Avre Luce Noye 442 (2014)
Bouchoir 80116 CC Terre de Picardie 313 (2014)
Braches 80132 CC Avre Luce Noye 242 (2014)
Caix 80162 CC Terre de Picardie 755 (2014)
Cayeux-en-Santerre 80181 CC Avre Luce Noye 114 (2014)
La Chavatte 80189 CC Terre de Picardie 75 (2014)
Chilly 80191 CC Terre de Picardie 192 (2014)
Contoire 80209 CC Avre Luce Noye 445 (2014)
Démuin 80237 CC Avre Luce Noye 471 (2014)
Domart-sur-la-Luce 80242 CC Avre Luce Noye 438 (2014)
Folies 80320 CC Terre de Picardie 131 (2014)
Fouquescourt 80339 CC Terre de Picardie 177 (2014)
Fransart 80347 CC Terre de Picardie 150 (2014)
Fresnoy-en-Chaussée 80358 CC Avre Luce Noye 144 (2014)
Guillaucourt 80400 CC Terre de Picardie 413 (2014)
Hailles 80405 CC Avre Luce Noye 424 (2014)
Hallu 80409 CC Terre de Picardie 188 (2014)
Hangard 80414 CC Avre Luce Noye 122 (2014)
Hangest-en-Santerre 80415 CC Avre Luce Noye 1 024 (2014)
Harbonnières 80417 CC Terre de Picardie 1 658 (2014)
Ignaucourt 80449 CC Avre Luce Noye 84 (2014)
Maucourt 80520 CC Terre de Picardie 169 (2014)
Méharicourt 80524 CC Terre de Picardie 573 (2014)
Mézières-en-Santerre 80545 CC Avre Luce Noye 560 (2014)


Morisel 80571 CC Avre Luce Noye 509 (2014)
La Neuville-Sire-Bernard 80595 CC Avre Luce Noye 274 (2014)
Parvillers-le-Quesnoy 80617 CC Terre de Picardie 242 (2014)
Pierrepont-sur-Avre 80625 CC Avre Luce Noye 646 (2014)
Le Plessier-Rozainvillers 80628 CC Avre Luce Noye 738 (2014)
Le Quesnel 80652 CC Avre Luce Noye 792 (2014)
Rosières-en-Santerre 80680 CC Terre de Picardie 2 995 (2014)
Rouvroy-en-Santerre 80682 CC Terre de Picardie 204 (2014)
Thennes 80751 CC Avre Luce Noye 478 (2014)
Villers-aux-Érables 80797 CC Avre Luce Noye 122 (2014)
Vrély 80814 CC Terre de Picardie 440 (2014)
Warvillers 80823 CC Terre de Picardie 144 (2014)
Wiencourt-l'Équipée 80824 CC Terre de Picardie 258 (2014)

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
9 59510 00510 10310 42310 87911 388-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 22 800 habitants[13].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externesModifier