Ouvrir le menu principal

Bressey-sur-Tille

commune française du département de la Côte-d'Or

Bressey-sur-Tille
Bressey-sur-Tille
Château de Bressey-sur-Tille.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Chevigny-Saint-Sauveur
Intercommunalité Dijon Métropole
Maire
Mandat
Patrick Moreau
2014-2020
Code postal 21560
Code commune 21105
Démographie
Population
municipale
1 105 hab. (2016 en augmentation de 60,61 % par rapport à 2011)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 18′ 33″ nord, 5° 11′ 02″ est
Altitude Min. 207 m
Max. 215 m
Superficie 7,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Bressey-sur-Tille

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Bressey-sur-Tille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bressey-sur-Tille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bressey-sur-Tille
Liens
Site web http://www.bressey-sur-tille.fr

Bressey-sur-Tille est une commune française appartenant à Dijon Métropole située dans le canton de Chevigny-Saint-Sauveur du département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Situation et descriptionModifier

La commune est située dans le département de la Côte-d'Or, dans l'agglomération dijonnaise à l'est de la ville-centre.

Le village de Bressey-sur-Tille est situé, par la route, à 15 km de Dijon, préfecture de la région Bourgogne-Franche-Comté, à 208 km de Lyon, à 332 km de Strasbourg et à 330 km de Paris[1].

Malgré sa proximité avec un grand centre urbain et le passage d'une grande voie autoroutière à proximité du bourg, la commune a gardé son aspect rural et abrite encore des terrains agricoles ainsi que des surfaces boisées.

Communes limitrophesModifier

HydrographieModifier

Cours d'eau

Malgré sa dénomination, la commune n'est pas bordée par la Tille, ce qui s'explique historiquement car, autrefois le village était arrosés par une des Tilles, aujourd'hui la rivière coule un petit peu plus à l'est, le laissant à l'écart de son cours.

Le domaine du château de Bressey est bordé par le ruisseau du Gourmereault, un modeste affluent de la Norges

ClimatModifier

Article connexe : Climat de la Côte-d'Or.

Le climat de la région dijonnaise est de type océanique à tendance semi-continentale. La station Météo-France la plus proche est situé à l'aéroport de Longvic, très proche du territoire de Bressey-sur-Tille[2],[3].

Données climatiques et comparaison avec plusieurs grandes villes
Ville Ensoleillement Pluie Neige Orage Brouillard
Paris 1 797 h/an 642 mm/an 15 j/an 19 j/an 13 j/an
Nice 2 694 h/an 767 mm/an 1 j/an 31 j/an 1 j/an
Strasbourg 1 637 h/an 610 mm/an 30 j/an 29 j/an 65 j/an
Dijon 1 831 h/an 732 mm/an 25 j/an 26 j/an 68 j/an
Moyenne nationale 1 973 h/an 770 mm/an 14 j/an 22 j/an 40 j/an

Source : L'Internaute

Transports et voies de communicationModifier

Le territoire communal est traversé par l'autoroute A31 qui relie la frontière franco-luxembourgeoise à Beaune où elle rejoint l’A6 et qui sépare le bourg central du reste de l'agglomération dijonnaise. L' Aire de repos du Pré d'Azur positionné sur cette autoroute est situé aux limites du territoire communal.

Malgré cet axe majeur qui, d'ailleurs, ne dessert pas directement la commune, Bressey-sur-Tille est une commune situé à l'écart des grands axes routiers.

UrbanismeModifier

Morphologie urbaineModifier

Hameaux lieux-dits et écartsModifier

Voici, ci-dessous, la liste la plus complète possible des divers hameaux, quartiers et lieux-dits résidentiels urbains comme ruraux qui composent le territoire de la commune de Bressey-sur-Tille, présentés selon les références toponymiques fournies par le site géoportail de l'Institut géographique national[4].

  • les Gravières
  • le Charmillon
  • le Cul de Bouteille
  • Bois de la Souche
  • les Charmes
  • le Marais
  • la Petite Tielle
  • l'Aige du Sauge
  • la Noue des Lauges
  • le Vaudrey
  • les Prés Brûlés
  • Bois du Varin
  • Bois du Varin
  • Champs du Bas
  • Contrée du Breuil
  • le Péséry
  • Ferme du Clair Bois
  • Contrée du Varin

ToponymieModifier

HistoireModifier

Article connexe : Histoire de la Bourgogne.

Au Moyen Âge, la lignée des chevaliers de Bressey semblent être liée aux seigneurs de Fauverney[5]. La maison féodale de Mailly-Fauverney est issue de l'illustre maison de Mailly qui trouve ses origines en Bourgogne, dans le village éponyme et moderne des Maillys.

La famille Le Mulier prendra le nom de Le Mulier de Bressey en s'installant dans le château au cours du XVIIIe siècle.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

En 2019, Bressey étant peuplée de moins de 1 500 habitants, le conseil municipal est composé de quinze membres (huit hommes et sept femmes), dont un maire, quatre adjoints au maire et dix conseillers municiaux[6].

Tendances politiques et résultatsModifier

Scrutins locauxModifier

Scrutins nationauxModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 en cours Patrick Moreau Gauche Républicaine Technicien en imagerie médicale
1955 1989 Félix Minot RPR Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Au recensement de 2015 la commune compte 1100 habitants L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 1 105 habitants[Note 1], en augmentation de 60,61 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
152164129146162162130142138
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
133158153154135133123121104
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
10077103917878687661
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
581751984704995496446791 092
2016 - - - - - - - -
1 105--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Équipements culturels et sportifsModifier

MédiasModifier

CulteModifier

Culte catholique

La communauté catholique et l'église de Bressey-sur-Tille (propriété de la commune) sont liés à la paroisse d'Arc-sur-Tille (avec quatre autres communes), elle-même rattachée au diocèse de Dijon[11].

ÉconomieModifier

EmploiModifier

Secteurs économiquesModifier

Culture et patrimoineModifier

 
Château de Bressey-sur-Tille

Lieux et monumentsModifier

L'église

La cloche de l'ancienne église dénommée « Guillemette » se situe dans le bâtiment de la mairie[12].

Château de Bressey

Jean-François Lemulier de Quercize (puis de Bressey), réalise l'unité du fief en 1755 et agrandit le château. Son fils, Jean le Mullier de Bressey procède à un nouvel agrandissement du bâtiment dans sa largeur et le réoriente grâce à l'adjonction d'une nouvelle façade tournée vers Dijon. Il fait également ajouter un grand parc comprenant des allées cavalières, un jeu de canaux et des jardins.

Le bâtiment, qui est une propriété privée, a été aménagé afin de le transformer en service d'hébergement touristique et il est toujours visible en 2019[13].

Monument aux morts

Ce monument est érigé au centre du bourg. Sa particularité repose sur le fait qu’il ne porte aucun des noms des habitants, ou enfants, du village morts pour la France[14].

Personnalités de la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :