Bracon

commune française du département du Jura

Bracon
Bracon
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Dole
Intercommunalité Communauté de communes Arbois, Poligny, Salins, Cœur du Jura
Maire
Mandat
Patrice Villalonga
2014-2020
Code postal 39110
Code commune 39072
Démographie
Population
municipale
273 hab. (2017 en diminution de 2,5 % par rapport à 2012)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 53″ nord, 5° 52′ 55″ est
Altitude Min. 345 m
Max. 626 m
Superficie 6,29 km2
Élections
Départementales Canton d'Arbois
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Bracon
Géolocalisation sur la carte : Jura
Voir sur la carte topographique du Jura
City locator 14.svg
Bracon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bracon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bracon

Bracon est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Bracon est au sud de Salins-les-Bains, et est traversée du sud vers le nord par la rivière la Furieuse. Le village est situé dans la reculée de Salins-les-Bains.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Durant la guerre entre la France et le Saint Empire dans les années 1492 et 1493, le château de Bracon fut considéré comme un enjeux majeur de ce conflit. Il fut à l'origine de la bataille de Dournon et fut repris à la France en mars 1493[1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1988 ? François Bouillet    
mars 2001 2014 Jean-Marie Maraux    
mars 2014 En cours Patrice Villalonga SE Agriculteur retraité

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2017, la commune comptait 273 habitants[Note 1], en diminution de 2,5 % par rapport à 2012 (Jura : -0,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
510493436461414420364360404
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
395348339307308361394320307
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
317332306271250257241322315
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
307266273330355332295290280
2017 - - - - - - - -
273--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

VoiesModifier

28 odonymes recensés à Bracon
au 12 novembre 2013
Allée Avenue Bld Chemin Cours Impasse Côte Passage Place Quai Rd-point Route Rue Ruelle Autres Total
0 0 0 2 0 0 2 0 1 0 0 0 6 1 16 28
Notes « N » Néant
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr

SitesModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. M Girard, « Relation de la bataille de Dournon, 17-18 janvier 1493 », sur Gallica (consulté le 20 septembre 2019)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. Jeroen Pater, Les arbres remarquables d'Europe, éditions du Rouergue, , 192 p., p. 144
  7. Bernard Sergent, Le guide de la France mythologique, Payot, , p. 121
  8. a et b Andrée Corvol, « Arbres remarqués. Arbres remarquables », Cahier d'Etudes du Groupe d'Histoire des Forêts Françaises, no 10,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  9. Jean-Luc Dupouey, « Le plus vieil arbre », Revue forestière française, vol. LXII, no 6,‎ , p. 678

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier