Ouvrir le menu principal

Liste des comtes de Mâcon

page de liste de Wikipédia

Liste des comtes du comté de Mâcon rattaché à la ville de Mâcon en Saône-et-Loire (Mâconnais) dans la partie sud-est de la Bourgogne au Moyen Âge.

On constate plusieurs chevauchements de dates probablement effet des luttes de pouvoirs au cours de l'effondrement de l'empire Carolingien.

Sommaire

Comtes carolingiensModifier

Vicomtes de MâconModifier

Les comtes d'Auvergne installèrent des vicomtes à Mâcon, centre de pouvoir des ducs d'Aquitaine; à la mort d'Acfred en 926, les luttes pour le contrôle de l'Aquitaine firent que les vicomtes prirent le titre comtal.

  • 884-??? : Liétald, vicomte de Mâcon.
  •  ??-915 : Ranoux ou Raculfe ou Racon, vicomte de Mâcon, probablement proche parent du précédent.

Comtes de MâconModifier

1085-1097 : Renaud II de Bourgogne († 1097), comte de Mâcon et de Bourgogne, fils aîné du précédent.

1097-1125 : Guillaume II de Bourgogne (v. 1075-1125), dit l'Allemand, comte (de fait) de Bourgogne (1097-1125), comte de Mâcon (1097), fils du précédent.

1125-1127 : Guillaume III de Bourgogne dit l'Enfant (décédé en 1127 avant d'avoir régné), fils du précédent

1085-1102 : Étienne Ier de Bourgogne († 1102), comte de Mâcon et de Vienne, second fils de Guillaume Ier, marié à Béatrice de Lorraine

1102-1148 : Renaud III de Bourgogne († 1148), comte de Mâcon et de Bourgogne, fils aîné du précédent, marié à Agathe d'Alsace.

1102-1157 : Guillaume III de Mâcon († 1157), comte de Mâcon, d'Auxonne et de Vienne, second fils d'Étienne Ier, marié à Poncette de Traves (Cton Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, Dpt Haute-Saône)

En 1239, à la mort de son mari, la comtesse Alix de Mâcon vend le comté de Vienne et le comté de Mâcon à la Couronne de France.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier