Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kadri.
Blel Kadri
Denain - Grand Prix de Denain, 16 avril 2015 (B126).JPG
Blel Kadri lors du Grand Prix de Denain 2015.
Informations
Surnom
Baby-Blel
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2000-2004Villeneuve C
2005-2006GSC Blagnac
2007-2008Albi VS
Équipes professionnelles
08.2008-12.2008AG2R La Mondiale (stagiaire)
2009-2016AG2R La Mondiale
Principales victoires
1 étape de grand tour
Tour de France (1 étape)

Blel Kadri est un coureur cycliste français né le à Bordeaux. Il passe professionnel en 2009 au sein de l'équipe AG2R La Mondiale. Il a notamment remporté une étape du Tour de France 2014.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et carrière amateurModifier

Né à Bordeaux, Blel Kadri a grandi à Toulouse dans une famille d’origine algérienne avec une mère qui a élevé seule Blel et ses trois frères[3]. En 2002, en catégorie cadets, Blel Kadri est vice-champion de France et est élu Vélo d'or cadet par Vélo Magazine[4].

Il évolue ensuite en catégorie juniors, au club Villeneuve Cycliste. Il gagne dix courses[4], dont deux manches de la Coupe du monde UCI Juniors en 2004 : le Tour de Lorraine juniors et le Tour de Basse-Saxe juniors. Il termine troisième du classement individuel de cette Coupe du monde. Il est également vice-champion de France sur route juniors cette année-là, et troisième du contre-la-montre derrière Jérôme Coppel et Maxime Bouet. Il participe aux championnats du monde de 2004 à Vérone en Italie, et y prend la 70e place de la course en ligne juniors, durant laquelle il a figuré dans un groupe d'échappés[5].

En 2005, Blel Kadri passe en catégorie espoirs (moins de 23 ans) et rejoint le GSC Blagnac[6]. Il remporte les championnats de Midi-Pyrénées en contre-la-montre et en course en ligne en catégorie élites. En 2006, il est champion de France universitaire[4]. En 2007, il rejoint l'Albi Vélo Sport[7], où il est dirigé par Didier Jannel, qu'il retrouvera comme directeur sportif chez AG2R La Mondiale en 2010[8]. Il gagne le Tour du Périgord et le Trophée des Bastides, courses élites du calendrier français, et prend la troisième place du championnat de France espoirs, derrière Jérôme Coppel et Guillaume Levarlet. Avec l'équipe de France espoirs, il prend part à des manches de la Coupe des Nations. Il se classe notamment 7e du Tour des régions italiennes. Il participe au championnat du monde espoirs de 2007. Il chute pendant le sprint final avec le Suisse Martin Kohler et le Norvégien Edvald Boasson Hagen, et se classe 71e[9].

Au cours de la saison 2008, Blel Kadri gagne une étape de la Ronde de l'Isard d'Ariège, et termine deuxième du classement général. De plus, il remporte une course comportant des coureurs professionnels, le Kreiz Breizh. Il participe à nouveau à la course en ligne espoirs des championnats du monde à Varèse en Italie[10]

Carrière professionnelleModifier

 
Blel Kadri lors du Critérium du Dauphiné 2011

Depuis l'année 2009, il a rejoint l'équipe française Ag2r La Mondiale, équipe où il évoluait déjà en 2008 en tant que stagiaire. Durant cette saison, il est troisième du Grand Prix de Plumelec-Morbihan et septième du Trophée des grimpeurs. En 2010, il gagne une étape de la Route du Sud, dont il prend la septième place finale, et participe à son premier grand tour, le Tour d'Espagne. Il y est cinquième de la 9e étape.

Au début de l'année 2011, Blel Kadri obtient plusieurs places d'honneur lors de courses par étapes : 8e du Tour Down Under, 15e de Paris-Nice, 10e du Tour de Catalogne[n 1],[12], 2e du Circuit de la Sarthe, 4e du Tour de Bavière. En avril, il participe aux classiques ardennaises, et est le mieux classé de son équipe lors de l'Amstel Gold Race (32e) et de Liège-Bastogne-Liège (39e). En juillet, il participe à son premier Tour de France. Il figure dans des groupes d'échappés lors des 4e et 12e étapes, et franchit ainsi le col du Tourmalet en troisième position. Il termine à la 117e place de ce Tour. En fin de saison, il est sélectionné en équipe de France pour les championnats du monde, au Danemark. Il prend part à la course en ligne, qu'il ne termine pas.

Il chute lors de la cinquième étape de Paris-Nice en mars 2012. Cette chute provoque son abandon et lui cause une fracture à l'omoplate ainsi qu'au rocher[13].

L'année suivante, Kadri remporte la première édition de la Roma Maxima, une course qui remplace le Tour du Latium.

Il porte le maillot à pois de meilleur grimpeur à l'issue de la 7e étape du Tour de France 2013.

Il gagne la 8e étape du Tour de France 2014 en solitaire à Gérardmer-La Mauselaine et endosse le maillot à pois de meilleur grimpeur. Initialement présélectionné pour la course en ligne des championnats du monde[14], il ne figure pas dans la sélection finale[15].

En 2015, il chute en février lors du Tour d'Andalousie et est atteint de quatre fractures de côtes et d'un hémothorax. Il est absent jusqu'à la Flèche brabançonne au milieu du mois d'avril[16].

À l'issue de la saison 2016, son contrat n'est pas renouvelé par Ag2r La Mondiale[17].

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

4 participations

Tour d'EspagneModifier

3 participations

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Calendrier mondial UCI nc[18] 260e[19]
UCI World Tour 115e[20] nc nc 112e[21] nc[22] nc[23]
UCI Europe Tour 645e[24] 163e[25]
Légende : nc = non classé

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Notes
  1. a et b Alberto Contador, initialement vainqueur du Tour de Catalogne, a été déclassé en février 2012 par le tribunal arbitral du sport[11]. Blel Kadri, initialement onzième, est alors reclassé à la dixième place.
Références
  1. « AG2R La Mondiale », sur letour.fr (consulté le 5 mars 2011)
  2. « Blel Kadri », sur ag2rlamondiale.fr (consulté le 23 juin 2011)
  3. « L’échappé Blel », sur lejdd.com, (consulté le 13 juillet 2014)
  4. a b et c « Blel Kadri », sur ag2rlamondiale.fr (consulté le 14 juillet 2011)
  5. (en) « Kreuziger cruises to Verona Victory », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  6. « Le point sur les mutations », sur ladepeche.fr, (consulté le 14 juillet 2011)
  7. « Blel Kadri : « Je dois me faire voir » », sur cyclismag.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  8. « Didier Jannel : « Je viens d'en-bas » », sur cyclismag.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  9. (en) « Peter Velits tops Under 23 rainbow sprint », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  10. (en) « Colombian Duarte spoils Italian party », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  11. « Contador suspendu deux ans ! », sur lequipe.fr,
  12. a et b « 21 Mar-27 Mar 2011 - General classification: Lloret de Mar - Barcelona », sur uci.infostradasports.com (consulté le 17 juillet 2012)
  13. Nicolas Le Cheviller, « Kadri : « Ça aurait pu me rendre sourd ! » », sur velochrono.fr,
  14. « Avec Bouhanni, sans Démare », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  15. « La France avec Bouhanni », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  16. « Blel Kadri de retour sur la Flèche Brabançonne », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  17. AG2R La Mondiale ne conserve pas Blel Kadri
  18. « Classement Mondial UCI 2009 », sur dataride.uci.ch, UCI, (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  25. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :