Ouvrir le menu principal

Années 620

décennie

ÉvénementsModifier

 
Chérubin et l'empereur byzantin Héraclius soumettant le roi sassanide Khosro II, plaque provenant d'une croix. Émail champlevé sur cuivre doré, 1160-1170, vallée de la Meuse.
  • 622-625 : début de la diffusion de l'Islam en Arabie : Hégire (622) ; constitution de Médine (v.623) ; bataille de Badr (624) ; bataille de Uhud (625).
    • Après avoir été persécuté pendant des années à La Mecque, les partisans de Mahomet mènent une série de batailles conformément aux textes de l'Islam comme dans ce verset dans sa traduction du sens : « Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés ; et Allah est certes capable de les secourir - ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient: "Allah est notre Seigneur". (Coran,22:38-39) Le cinquième du butin, la Ghanîma, est redistribué de la façon décrite dans le Coran « Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse). » (Coran,8 :41). Des affrontements de plus en plus sérieux à Badr puis au mont Uhud ont lieu ces années-ci.
    • Le message d’Allah, transmis oralement (qur’ân) commence à être rassemblé. Les obligations des musulmans se précisent : prières quotidiennes et en commun le vendredi, jeûne du ramadan, aumône légale (zakât). Ainsi que l'appel à la prière par le muezzin en 623. Le premier muezzin est l'abyssin Bilal ibn Rabah.
  • 622-629 : guerre entre empires perse et byzantin : reconquête byzantine de l'Asie Mineure, de la Syrie, de la Mésopotamie et de l'Égypte.
  • Vers 623 : règne de Samo, roi des Wendes.
  • Vers 624 : sépulture royale de Sutton Hoo attribuée probablement au roi d'Est-Anglie Rædwald. Parmi un ensemble de 15 tumuli, le cénotaphe renferme un bateau long de 27 mètres et large de 4 mètres contenant un important trésor[1].
  • 626 : échec des Avars devant Constantinople. Révolte des Slaves contre les Avars. Deuxième migration des Serbes et des Croates dans les Balkans selon Constantin VII Porphyrogénète (De Administrando Imperio) quand l'empereur byzantin Héraclius demande l'aide des Slaves du Nord des Carpates contre les Avars. Dans l’empire byzantin, les envahisseurs slaves forment des « sklavinies », petites principautés indépendantes les unes des autres, qui échappent plus ou moins complètement au pouvoir de l’empereur.
  • 626-629 : les Slaves alpins se heurtent aux Bavarois sur le cours supérieur de la Drave[2].
  • 627 : bataille du fossé. Bataille de Ninive.
  • 629-630 : campagnes des Tang contre les Turcs orientaux.
  • Réorganisation de l'Empire byzantin : création de circonscriptions militaires pour éviter l'emploi de Barbares mercenaires, à l'origine des thèmes.
  • À partir du règne de Dagobert, des missionnaires francs sont envoyées de Luxeuil, puis de Saint-Gall, pour convertir les Slaves.

Personnages significatifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Depreux, Les sociétés occidentales du milieu du VIe à la fin du IXe siècle, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782868477156, présentation en ligne)
  2. Antonia Bernard, Petite histoire de la Slovénie, Institut d'études slaves, (ISBN 2720403164, lire en ligne)