Alain Roche

footballeur français

Alain Roche
Image illustrative de l’article Alain Roche
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Girondins de Bordeaux (directeur sportif)
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (52 ans)
Lieu Brive-la-Gaillarde (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 19852002
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
1985
Drapeau : France Girondins de Bordeaux
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1985-1989Drapeau : France Girondins de Bordeaux 131 (5)
1989-1990Drapeau : France Olympique de Marseille027 (0)
1990-1992Drapeau : France AJ Auxerre076 (7)
1992-1998Drapeau : France Paris SG193 (10)
1998-2000Drapeau : Espagne Valence CF034 (1)
2000-2002Drapeau : France Girondins de Bordeaux 058 (2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1988-1996 Drapeau : France France 025 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Alain Roche (né le à Brive-la-Gaillarde en Corrèze) est un footballeur international français, devenu par la suite consultant dans les médias.

Mesurant 1,82 m, il évoluait au poste de défenseur central. Il a porté, entre autres, les couleurs des Girondins de Bordeaux et du Paris Saint-Germain. Il compte 25 sélections en équipe de France. Il achève sa carrière en 2002, après son retour dans son club formateur.

BiographieModifier

Alain Roche passe la majorité de sa carrière aux Girondins de Bordeaux et au Paris Saint-Germain.

Il fait ses débuts professionnels le 19 novembre 1985 avec Bordeaux contre Brest, il remplace Giresse à la 60e minute et en profite pour marquer son 1er but à la dernière minute de jeu [1].

Après 3 saisons en tant que titulaire à Bordeaux, il est transféré contre son gré à l'Olympique de Marseille [2], en compagnie de Jean Tigana, car les Girondins ont de grandes difficultés financières. Il ne s'impose pas à Marseille, malgré 25 matchs joués mais Gérard Gili ne le fait pas jouer à son poste de prédilection, mais à un poste de milieu défensif.

Il joue ensuite 2 saisons à Auxerre, où Guy Roux le relance, ce qui lui permet de retrouver l'équipe de France.

A l'été 1992, il est transféré au Paris Saint-Germain, où il remplace Geraldão parti au Mexique. Avec le club de la capitale, Alain se forge un grand palmarès avec notamment le titre de Champion de France en 1994 et la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1996.

Diminué par des blessures à partir de 1995 (avec notamment une rupture des ligaments croisés contractée à l'été 1995 qui lui font louper une bonne partie de la saison 1995-96), il reste néanmoins inamovible dans le 11 parisien, mais doit quitter le club à l'été 1998, victime du grand nettoyage effectué par Charles Biétry à la présidence du PSG.

Il tente alors une expérience à l'étranger à Valence, où il accroche une place de titulaire lors de sa première saison, il marque notamment un doublé contre le Real Madrid en Coupe du Roi, Valence s'impose 6-0.

Mais il ne joue quasiment pas lors de sa 2e saison (2 matchs de championnat) et fait donc son retour dans son club formateur à l'été 2000 pour deux saisons avant de prendre sa retraite à la fin de la saison 2001-2002.

Sélectionné à 25 reprises en équipe de France, il fait partie de l'équipe de France qui se fait battre par la Bulgarie le 17 novembre 1993, signifiant ainsi sa non-participation à la Coupe du monde 94 aux États-Unis. Il participe à l'Euro 1996, où la France arrive jusqu'en demi-finale.

Il commente certains matchs de la Coupe du monde de football de 2002 en compagnie de Philippe Houy sur TF1. En 2003, il intègre la cellule de recrutement du Paris-Saint-Germain. Il remplace en Jean-Michel Moutier au poste de directeur de la cellule de recrutement. Il a cependant de mauvaises relations avec son ancien coéquipier devenu entraîneur, Paul Le Guen, qui lui reproche un recrutement raté (Souza, Éverton, Kezman). Quand les Qataris investissent dans le club, il est rapidement en difficulté dans sa fonction et faute de résultats, il est évincé.

Depuis 2013, il commente régulièrement des matchs de Ligue 1 pour le compte d'Orange dans le cadre de l'exploitation des droits de diffusion sur tablettes et mobiles. Il commente les matchs de l'Équipe de France espoirs sur D17 et la rediffusion de la meilleure affiche de Ligue des champions sur D8 (diffusée sur Canal+ quelques heures plus tôt). Parallèlement, il intervient sur Eurosport, I-Télé, Sport365 et W9.

Le , il commente la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et l’Atlético de Madrid en direct sur D8 en compagnie d'Alexandre Delpérier[3]. Ils ne sont pas reconduit l'année suivante laissant la place aux commentateurs de la chaîne sœur Canal+[4]. Depuis 2016, il est également consultant sur les chaînes du groupe Canal+, il participe notamment aux émissions Jour de foot, 19H30 Sport, au Canal Football Club et au Canal Sports Club.

En , il devient consultant à la radio pour Europe 1[5]. Il intervient dans les tranches d'information et dans Europe 1 Sport pour les commentaires des grands matchs en lieu et place de Raymond Domenech.

CarrièreModifier

Statistiques d'Alain Roche au 9 octobre 2015[6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1985-1986   Girondins de Bordeaux 1 18 2 10 0 - - - 28 2
1986-1987   Girondins de Bordeaux 1 28 0 10 0 C2 5 0 43 0
1987-1988   Girondins de Bordeaux 1 34 2 1 0 C1 6 0 41 2
1988-1989   Girondins de Bordeaux 1 33 0 0 0 C3 5 1 38 1
1989-1990   Olympique de Marseille 1 25 0 2 0 C1 2 0 29 0
1990-1991   AJ Auxerre 1 38 2 3 0 - - - 41 2
1991-1992   AJ Auxerre 1 38 5 2 0 C3 4 0 44 5
1992-1993   Paris SG 1 34 4 5 1 C3 8 0 47 5
1993-1994   Paris SG 1 30 2 4 0 C2 7 0 41 2
1994-1995   Paris SG 1 32 2 10 1 C1 11 1 53 4
1995-1996   Paris SG 1 14 0 2 0 C2 4 0 20 0
1996-1997   Paris SG 1 21 0 1 0 C2 4 1 26 1
1997-1998   Paris SG 1 22 0 8 0 C1 6 0 36 0
1998-1999   Valence CF 1 29 0 5 2 C3 3 1 37 3
1999-2000   Valence CF 1 2 0 0 0 - - - 2 0
2000-2001   Girondins de Bordeaux 1 27 2 3 0 C3 8 0 38 2
2001-2002   Girondins de Bordeaux 1 19 0 4 0 C3 4 0 27 0
Total sur la carrière 444 21 70 4 - 77 4 591 29
Équipe de France[7],[8]
Année Sélections Buts
1988 1 0
1989 1 0
1992 3 0
1993 7 1
1994 6 0
1995 3 0
1996 4 0
Total 25 1

PalmarèsModifier

En clubModifier

En Équipe de FranceModifier

Distinctions individuellesModifier

StatistiquesModifier

Records personnelsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

Fait partie de l'équipe de France qui dispute 30 matchs sans défaite (entre février 1994 et octobre 1996)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier