Ouvrir le menu principal
Article général Pour des articles plus généraux, voir Chronologie des États-Unis et 1967.
Éphémérides
Description de cette image, également commentée ci-après
21 octobre : manifestation contre la guerre du Viêt Nam devant le Pentagone
Chronologie des États-Unis
1964 1965 1966 1967  1968 1969 1970
Décennies aux États-Unis :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Chronologie dans le monde
1964 1965 1966  1967  1968 1969 1970
Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1967 du calendrier grégorien aux États-Unis.

Sommaire

GouvernementModifier

ÉvénementsModifier

  • 2 mars : 9e cérémonie des Grammy Awards.
  • Mars : en dépit des mesures budgétaire restrictives adoptées en 1966, la forte croissance des dépenses fédérales, notamment militaires (+ 8 milliards de dollars sur le 1er semestre 1967) entraine l'apparition d'un déficit de 13,3 milliards de dollars.
  • 3-7 avril : « la troisième vague » une expérience de conditionnement mental est réalisée par le professeur d'histoire, Ron Jones, au lycée Cubberley, à Palo Alto, en Californie.
  • 10 avril : 39e cérémonie des Oscars.
  • 28 avril : Déclaration devant le Congrès du général William Westmoreland, commandant en chef des opérations au Vietnam : « Avec résolution, confiance, patience, détermination et un soutien continu, nous vaincrons au Viêt Nam contre l'agression communiste »
  • 12 juin : l'arrêt Loving v. Virginia déclare anti-constitutionnelle la loi de Virginie qui interdit les mariages entre personnes de « race noire » et « blanche ».
  • 16, 17 et 18 juin : le Monterey Pop Festival marque le début du Summer of Love pour les hippies de Californie.
  • Juillet : le secrétaire à la défense McNamara rencontre le général Westmoreland afin de parvenir à un accord sur la conduite ultérieure des opérations militaires au Vietnam. 200 000 soldats supplémentaires en plus des 470 000 déjà présents sont sollicités pour face aux nouvelles offensives des Nord-vietnamiens. Après d'âpres discussions, le président Johnson décide d’envoyer 55 000 soldats en renfort ce qui porta le total des forces américaines sur place à 525 000 hommes.
  • 12 - 17 juillet : altercation entre policiers et afro-américains dans le quartier du New Jersey. Il s'ensuit cinq jours de violentes émeutes dans les quartiers noirs de Newark, littéralement saccagés par les émeutiers. La police de New York rétablit l'ordre au prix de 26 morts et 1 500 blessés.
  • 23 - 28 juillet : intervention policière dans la 12e rue de Détroit, quartier majoritairement noire. De graves émeutes se déclenchent, avec une violence telle que les forces de l'ordre locales sont rapidement dépassées (on compte alors plus de 10 000 émeutiers). La violence et l'étendue des émeutes obligent le Président des Etats-Unis, Lyndon Johnson à décréter la ville en état d'insurrection en évoquant l'Insurrection Act (une première dans l'histoire récente du pays). Cette déclaration autorise le gouvernement à déployer l'armée à Détroit pour rétablir l'ordre. 8 000 soldats de la garde nationale du Michigan et 4 700 marines sont rapidement envoyés sur place. Les troupes fédérales et locales parviennent enfin à rétablir l'ordre au bout de 48 heures. Ces 5 jours d'émeutes ont fait 43 morts et plus de 2 000 blessés. 3 membres des forces de l'ordre ont été tués et 300 ont été blessés. 7 200 personnes ont été arrêtés. Les destructions de biens représentent plus 50 millions de dollars. Ces émeutes sont les plus sanglantes de l'histoire des Etats-Unis, par leur ampleur, leur durée, leur violence et les dégâts occasionnés.
    • Les troubles s'étendent dans plusieurs États dont l'Illinois, la Caroline du Nord, le Tennessee et le Maryland. Au cours de l'année 1967 le bilan total des violences raciales survenues dans 128 villes du pays s'élève à 83 morts.
  • 28 juillet : Le président Lyndon Johnson crée la Commission Kerner, chargée d'enquêter sur les origines des émeutes raciales de 1967 à Detroit (Michigan). Elle est présidée par le gouverneur de l'Illinois Otto Kerner, et est composé de onze membres. Cette commission doit comprendre les sources des émeutes raciales opposants américains noirs et blancs qui déstabilisent le pays depuis le début des années 1960. Elle doit enfin proposer des solutions pour remédier aux problèmes liés à l'intégration et aux discriminations sur les noirs américains.
  • 7 septembre : naissance aux États-Unis du puissant mouvement féministe du Women's Lib.
  • Octobre : opération nationale de « retour à l’envoyeur » des convocations d’incorporation.
    • Hausse du chômage à 4,3 % de la population active.
  • 15 décembre : Age Discrimination in Employment Act interdisant la discrimination au travail des plus de 40 ans.
  • Andy Warhol peint Marilyn, neuf tableaux peints de couleurs différentes.

ÉconomieModifier

  • Le budget de la défense atteint 70 milliards de dollars dont 1/3 est absorbé par la guerre du Vietnam.
  • 13,7 milliards de dollars sont affectés aux dépenses sociales.
  • Ralentissement de l'économie. 3 millions de chômeurs (4,3 % de la population active).
  • 12,5 milliards de dollars de déficit.
  • 298 filiales de banques américaines à l’étranger (124 en 1960).
  • Premiers signes de surchauffe de l'économie des États-Unis. La hausse des dépenses fédérales liées au conflit vietnamien et aux programmes sociaux de la Nouvelle société de Johnson entraîne une production monétaire en dollars sans précédent, provoquant une pression inflationniste au niveau mondial. Le système de Bretton Woods se fragilise et montre des risques d'implosion, prédisant sa suppression pure et simple en 1971.

SociétéModifier

  • Johnson institue le busing, procédé consistant à conduire tous les matins des enfants noirs dans des écoles blanches de quartier éloignés et vice-versa.
  • 525 000 hommes au Vietnam. Près de 70 000 Américains ont été tués ou blessés. La guerre coûte 20 milliards de dollars par an.
  • L'année 1967 est marquée par de violentes émeutes raciales qui touchent 128 villes des États-Unis dans les Etats de l'Illinois, la Caroline du Nord, le Tennessee et le Maryland. La répression menée par les forces de l'ordre fait 83 morts et plusieurs milliers de blessées. Elle soulève la question de la ségrégation raciale encore pratiquée aux États-Unis.
  • Pour la première fois dans l'histoire du pays, les émeutes raciales s'étendent rapidement et touchent l’ensemble du territoire américain. Cette situation inédite oblige le gouvernement fédéral à faire intervenir l'armée des Etats-Unis en soutien des forces de sécurité locales qui sont débordées par l’ampleur et la violence des émeutes.

Naissances en 1967Modifier

Décès en 1967Modifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier