Ouvrir le menu principal

1969 aux États-Unis

Article général Pour des articles plus généraux, voir Chronologie des États-Unis et 1969.
Éphémérides
Description de cette image, également commentée ci-après
13 août : parade pour les astronautes d'Apollo 11
Chronologie des États-Unis
1966 1967 1968 1969  1970 1971 1972
Décennies aux États-Unis :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Chronologie dans le monde
1966 1967 1968  1969  1970 1971 1972
Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1969 du calendrier grégorien aux États-Unis.

GouvernementModifier

ÉvénementsModifier

L'année 1969 aux États-Unis est marquée par quelques événements majeurs, dont l'investiture du président Nixon, les émeutes de Stonewall à Greenwich Village, le festival de Woodstock, l'occupation d'Alcatraz et des manifestations contre la guerre du Viêt Nam.

  • 18 mars : Opération Menu. Le président Nixon ordonne des bombardements aériens sur le Cambodge par les B52. L'objectif de l'opération est de détruire les voies de ravitaillement du Vietcong. L'US Air Force largue 108 000 tonnes de bombes pendant l'opération.
  • 9 mai : le New York Times rapporte les bombardements secrets au Cambodge dans l'un de ses articles. Afin de découvrir qui, au gouvernement, est à l'origine de cette fuite, le FBI met sous écoute la ligne téléphonique de Morton Halperin, un aide d'Henry Kissinger, alors conseiller à la Défense Nationale.
  • 15 mai : Le gouverneur de Californie Ronald Reagan envoie 2 200 hommes de la police et de la Garde nationale occuper militairement la ville et l'université de Berkeley, qui connait d'importantes manifestations d'étudiants.
  • 28 juin : début des émeutes de Stonewall. Des homosexuels des deux sexes, réunis pour porter le deuil de l’actrice Judy Garland s’affrontent violemment avec la police dans le bar Stonewall Inn à Greenwich Village (New York) dans la nuit du 27 au 28 juin. De cette bagarre naît le mouvement pour la libération des gays et des lesbiennes.
  • 29 juin : début du Harlem Cultural Festival (tous les dimanches jusqu’au 24 août).
  • 30 juin : Revenue and Expenditure Control Act. Assouplissement de la politique de rigueur commencé sous l'administration Johnson.
  • La surtaxe sur le revenu des ménages et sur le bénéfice des entreprises est reconduite pour un an mais réduite à 5 %. Le crédit d'impôt sur l'investissement est rétabli sous une durée de 6 mois.
  • Réduction des dépenses fédérales de 2 milliards de dollars, en dépit d'une majoration par le Congrès des prestations sociales de 4 milliards de dollars. Instauration d'un plafond pour les dépenses militaires.
  • Nouveaux allègements fiscaux sur les familles à bas revenus. Lutte contre l'inflation avec contrôle gouvernemental des salaires et des prix.
    • Le budget fédéral reste à l'équilibre, au prix d'un ralentissement de l'économie.
  • 18 juillet : le sénateur démocrate Ted Kennedy survit à un accident de voiture, mais sa passagère meurt noyée. Cet accident cause un important scandale au sénateur qui perdra toutes ses chances pour les présidentielles américaines.
  • 21 juillet : les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin, après un atterrissage mouvementé dans la mer de la Tranquillité, font leurs premiers pas sur la Lune. Armstrong, qui est le premier à sortir du module lunaire, prononce sa phrase devenue depuis célèbre « C'est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l'Humanité »
  • 25 juillet : à Guam, le président Nixon énonce une doctrine selon laquelle les peuples victimes d’une agression communiste non nucléaire devront d’abord se défendre eux-mêmes et qu’ils ne pourront plus compter sur l’aide directe des soldats américains.
  • 15 - 18 août : l'immense Festival de Woodstock rassemble une centaine d'artistes et plusieurs centaines de milliers de hippies. Le festival devient le symbole de la naissance de la contre-culture individualiste et multiculturaliste, s'opposant à la culture populaire et traditionnelle, symbolisée par la guerre du Vietnam.
  • 17 - 18 août : Ouragan Camille.
  • 21 septembre : lancement de l'opération Interception par le président Nixon visant à lutter contre le trafic de drogue qui s'opère à la frontière américano-mexicaine. Malgré le déploiement d'importants moyens terrestres, aériens et navals à la frontière, l'opération est abandonnée 20 jours après son commencement. Mais elle réussit à faire de la lutte contre la drogue une priorité nationale, popularisant la "War on Drugs" du gouvernement américain.
  • 15 octobre : Viêt Nam Moratorium Day. Deux millions de personnes manifestent contre la guerre du Viêt Nam dans tous les États-Unis.
  • 12 novembre : arrestation de Sam Melville, militant d'extrême-gauche, condamné pour avoir effectué plusieurs attentats en protestation contre la guerre du Viêt Nam et l'impérialisme américain.
  • 15 novembre : 250 000 à 500 000 personnes manifestent pacifiquement contre la guerre du Viêt Nam à Washington, D.C.
    • La décision prise par le nouveau président de renforcer encore le corps expéditionnaire américain au Vietnam (qui atteint 550 000 soldats en 1969) oblige à augmenter de nouveau les effectifs de l'armée. Le gouvernement Nixon inbstaure la Draft Lottery, sorte de tirage au sort sur la base des jours de naissance servant à choisir les appelés (en âge de combattre) afin que chacun participe à l'effort de guerre
  • 20 novembre : 78 Indiens occupent l’Île d'Alcatraz pour protester contre leur condition misérable. Ils seront 600 à la fin du mois.
  • 4 décembre : assassinat par la police de Chicago des militants des Blacks Panthers Fred Hampton et Marck Clark dans leur appartement.
  • 24 décembre : le président Nikolaï Podgorny (Union soviétique) et Nixon ratifient un traité de non-dissémination nucléaire.
  • 30 décembre : Mine Health and Safety Act. Loi du Congrès créant une agence fédérale chargée de la santé et de la sécurité des mineurs.
    • Tax Reform Act. Nouvelles déductions fiscales pour les ménages gagnant moins de 1000 $ par mois. Hausse des droits d'accise sur le téléphone et l'automobile. La loi instaure également le premier impôt proportionnel des États-Unis, fixé à 10 %.
  • 31 décembre : retrait de 50 000 soldats américain du Viêt Nam (115 000 au total à la fin de l’année). Il reste environ 475 200 militaires américains déployés au Vietnam.

Économie et sociétéModifier

  • Lancement de l'ARPANET, ancêtre de l'Internet.
  • 3,4 % de chômeurs
  • 4,7 % d'inflation, un plus haut depuis la Guerre de Corée.
  • 932 milliards de dollars de PNB.
  • De 1969 à 1974, le budget fédéral passe de 200 à 300 milliards de dollars et 40 % sont consacrés aux dépenses sociales. Prix et salaires sont soumis à un sévère contrôle gouvernemental.
  • 190,3 milliards de dollars pour le budget national.
  • 51,3 milliards de dollars affectés aux dépenses sociales.
  • Excédent budgétaire de 7,2 milliards de dollars.
  • Le budget militaire atteint un maximum de 81 milliards de dollars (9,5 % du PIB), dont 43 % est absorbé par le conflit vietnamien.
  • 43 % des familles noires sont officiellement pauvres. Le salaire d’un Noir ne représente pas 60 % de celui d’un Blanc. Les Noirs et autres citoyens de couleur ont deux fois plus de risque d’être au chômage.
  • L'engagement militaire américain atteint son maximum au Viêt Nam.
    • 550 000 soldats de l'US Army sont déployés sur le terrain
    • L'US Air Force déploie 58 000 hommes dans la péninsule chargés de mener des missions de bombardement et d'appui aérien avec 1 840 avions de combat (dont 670 B52) et 2 850 hélicopères.
    • L'US Navy maintient 26 porte-avions sur zone.
    • Le budget alloué au conflit atteint les 35 milliards de dollars par an.
    • 400 000 soldats ont été blessés ou tués en 5 années de guerre.

OscarsModifier

La 41e cérémonie de remise des prix des Oscars du cinéma s'est déroulée le lundi au Dorothy Chandler Pavilion à Los Angeles et a récompensé des films sortis en 1968 :

Naissances en 1969Modifier

Décès en 1969Modifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. BreAnn Rumsch, Woodrow Wilson, ABDO Publishing Company, (ISBN 9781617851339, présentation en ligne)
  2. L’Oscar, d'abord attribue à Young Americans, produit par Robert Cohn et Alexander Grasshoff, lui fut retiré le 8 mai 1969, après que l’Académie décide que ce film fut produit trop tôt pour avoir l’Oscar 1968 (en 1967), et fut donné à Journey into self