Ouvrir le menu principal

Prison d'État de San Quentin

Prison d'État de San Quentin
Image illustrative de l’article Prison d'État de San Quentin
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 37° 56′ 15″ nord, 122° 29′ 21″ ouest

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Prison d'État de San Quentin

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Prison d'État de San Quentin
Fonctionnement
Opérateur California Department of Corrections and Rehabilitation
La chambre à gaz à la prison de San Quentin

La prison d'État de San Quentin (San Quentin State Prison en anglais) est une prison d'État de Californie (États-Unis), gérée par le California Department of Corrections and Rehabilitation, située à Point San Quentin au nord de San Francisco, dans le comté de Marin.

La prison de San Quentin, établie sur 1,78 km2 (432 acres ou 178 hectares), est la seule qui soit habilitée à appliquer la peine de mort en Californie, ainsi le couloir de la mort pour les hommes et la chambre d'exécution s’y trouve. Cette dernière est en fait l'ancienne chambre à gaz qui fut reconvertie pour les exécutions par injection létale.
Le couloir de la mort pour les femmes est situé dans Central California Women's Facility (CCWF) à Chowchilla[1].

HistoriqueModifier

Ouverte en juillet 1852, elle est la plus ancienne prison californienne. Elle a été construite par les détenus eux-mêmes alors qu'ils étaient logés sur le navire Waban pendant les travaux. San Quentin a abrité des détenus masculins et féminins jusqu'en 1933, date à partir de laquelle ces dernières furent transférées à la nouvelle prison de Tehachapi.

C'est également dans ses murs que le gang suprémaciste blanc Aryan Brotherhood (Fraternité aryenne) a été créé en 1967[2].

Le 24 février 1969, Johnny Cash y joua devant des détenus. Le concert fut enregistré sur disque et filmé par la chaîne de télévision Granada TV. Il a été imité en 2003 par Metallica, qui y a également enregistré le clip vidéo de St. Anger.

Personnes enferméesModifier

Prisonniers décédés en détention ou transférés dans une autre prisonModifier

  • Juan Corona: reconnu coupable du meurtre de 25 personnes et condamné à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Il est actuellement à la prison d'État de Corcoran.
  • Bobby Beausoleil: ancien partenaire de Charles Manson " Family", en train de purger une peine d'emprisonnement à perpétuité.
  • Charles Bolles: alias Black Bart, un hors-la-loi américain du vieil ouest.
  • Edward Bunker: Le FBI, le fugitif le plus recherché, s'est reformé et est devenu auteur (il a écrit un roman à San Quentin et acteur. Il a été condamné à 17 ans, le plus jeune détenu de l'époque.
  • Richard Chase: "Le Vampire de Sacramento", condamné à mort en 1979 dans la chambre à gaz pour avoir tué six personnes, s'est suicidé en 1980.
  • Ed Morrell, complice du gang de cambrioleurs Evans-Sontag; a passé cinq ans en isolement cellulaire;
  • Richard Ramirez: tueur en série connu sous le nom de "The Night Stalker"[4], reconnu coupable du meurtre de 13 personnes. Condamné à mort en 1989. est décédé d'une insuffisance hépatique le 7 juin 2013, après avoir été transporté à l'hôpital général Marin.

Personnes ExécutésModifier

Notes et référencesModifier

  1. "History of Capital Punishment in California." California Department of Corrections and Rehabilitation. Consulté le 16 août 2010.
  2. Fiche de l'Aryan Brotherhood sur le site de l'administration pénitentiaire de Floride.
  3. a b c d e f g h i j et k Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées DeathRowList
  4. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées FimriteDeathRow

Sur les autres projets Wikimedia :