Équipe du Maroc féminine de football

L'équipe du Maroc féminine de football (en arabe : المنتخب المغربي النسوي لكرة القدم) est l'équipe nationale qui représente le Maroc dans les compétitions internationales féminines de football. Sous l'égide de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), elle dispute les compétitions internationales majeures comme la coupe du monde, la coupe d'Afrique des nations, la Coupe arabe et les Jeux olympiques.

Équipe du Maroc
Écusson de l' Équipe du Maroc
Généralités
Confédération CAF
Surnom Lionnes de l'Atlas
Classement FIFA en augmentation 58e (15 mars 2024)[1]
Personnalités
Sélectionneur Jorge Vilda
Capitaine Ghizlane Chebbak
Meilleure buteuse Ghizlane Chebbak (23)
Rencontres officielles historiques
Premier match Maroc 1 - 1 Afrique du Sud
(Pretoria, Afrique du Sud ; )
Plus large victoire Maroc 8 - 0 Liban
(Alexandrie, Égypte ; )
Plus large défaite Nigeria 8 - 0 Maroc
(Kaduna, Nigeria ; )
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 1
Huitième de finale en 2023
Coupe d'Afrique des nations Phases finales : 3
Médaille d'argent, Afrique Finaliste en 2022
Coupe arabe des nations Phases finales : 1
Médaille d'argent Finaliste en 2006

Maillots

Domicile

Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Équipe du Maroc féminine de football à la Coupe du monde 2023

Le Maroc est considéré comme l'une des plus fortes nations de football féminin sur le plan africain, comme le prouve son classement FIFA où elle se trouve dans le top 8 depuis 1998. Malgré un palmarès vierge de titre, le Maroc a participé à trois coupes d'Afrique dont une finale en 2022. Elle est parvenue à se qualifier une fois à la Coupe du monde (2023).

Histoire modifier

La première sélection voit le jour en 1997 et Karim Bencherifa en est nommé le sélectionneur. Pour pouvoir former l'équipe, il invite des filles à faire des essais. Environ 250, se présentent à ces tests. Pour ses débuts, la fédération marocaine fait venir une équipe suédoise pour l'affronter en match amical au Stade Moulay Abdallah[2].

Les premières années satisfaisantes (1998-2006) modifier

Après le retrait du Kenya des éliminatoires de la CAN 1998, le Maroc se qualifie pour la première fois à une phase finale du Championnat d'Afrique. Organisée au Nigeria, les Marocaines perdent 0-8 contre le pays hôte avant de s'imposer face à l'Égypte 4-1, première victoire de la sélection dans la compétition. Le Maroc rencontre le Congo, également débutant dans le tournoi, lors du dernier match de groupe, les deux équipes ayant la possibilité de se qualifier pour les demi-finales avec une victoire. Cependant, le match nul 0-0 élimine le Maroc, le Congo se qualifie avec une meilleure différence de buts[3].

Deux ans plus tard, le Maroc se qualifie à nouveau pour le Championnat d'Afrique en Afrique du Sud grâce à une victoire 6-1 en cumulé sur l'Algérie. Cependant, après que l'équipe ait marqué le premier but contre le Cameroun lors du match d'ouverture de la phase de groupes, elle encaisse ensuite 13 buts, perd les trois matches et termine dernière du groupe[4].

Durant le mois de février de l'année suivante (2001), le Maroc reçoit le Canada pour une double confrontation amicale à Rabat. Si le Maroc s'incline lors de la première manche (4-0), il remporte la deuxième avec un score de 1-0[5],[6]. Puis en septembre de la même année, la sélection se déplace au Portugal pour y affronter les Portugaises dans une rencontre amicale où les Marocaines sont largement dominées (défaite, 7-1)[7]

Leurs campagnes 2002 et 2006 du Maroc sont stoppées par le Mali en phase de qualification. En 2002, le Maroc, entrant au deuxième tour de qualification, concèdent deux matchs nuls sans but à Bamako et Rabat et perdent la séance de tirs au but 5-4[8]. En 2004, la fédération marocaine n'inscrit pas sa sélection pour les qualifications à la CAN. Tandis qu'en 2006, le Marocaines échouent devant les Maliennes au match aller à Rabat (défaite, 0-2) comme au retour à Bamako (défaite, 4-1).

Période sombre (2007-2019) modifier

Durant les années 2010, le Maroc ne se qualifie à aucune phase finale de Coupe d'Afrique (CAN) et par conséquent les Marocaines ne parviennent pas à décrocher la qualification à la Coupe du monde.

Lors des qualifications à la CAN 2010, le Maroc voit son parcours prendre fin dès le tour préliminaire par le Sénégal. Lors du match aller à Pikine le , les deux équipes se quittent sur un score vierge.

 
L'équipe nationale en mars 2010

Rang du haut (de gauche à droite) : Ghizlane Chebbak, Ilham Haimoudi, Aziza Rabbah, Hind Neggag, Fatouma Kanfar, Aicha Barbou
Rang du bas (de gauche à droite) : Najat Badri, Fatiha Lassiri, Khadija Oussat, Naima Fadel, Siham Taliouine

Les Sénégalaises s'imposent à Salé au match retour le sur le score de 1-0[9].

Dans le cadre des qualifications pour la CAN 2012, le Maroc élimine la Tunisie. Les Marocaines s'imposent à l'aller le à Rabat (2-0) grâce à des buts de Naima Fadel et Ghizlane Chebbak. Les Tunisiennes remontent le score et égalisent grâce à un doublé de Mariem Houij qui emmènent les deux équipes aux tirs au but. Séance remportée par les Marocaines (4-2). Mais les Lionnes de l'Atlas se font éliminées au tour suivant par les Sénégalaises aux tirs au but lors du dernier tour après 0-0 à l'aller comme au retour[10].

Le Maroc n'est pas non plus de la partie à la CAN 2014 puisqu'il se fait éliminer par l'Algérie dès le premier tour des qualifications. Si le match retour à Rabat se termine sur un nul vierge, les Algériennes se qualifient au tour suivant grâce à leur victoire au match aller (2-0) avec un doublé de Naïma Bouhenni[11].

Le Maroc manque le rendez-vous en 2016 en se faisant sortir par le Mali dès le 1er tour des qualifications. Si les Lionnes de l'Atlas parviennent à faire match nul 0-0 à Bamako le , elles s'inclinent à la maison sur le score de 2-1 au match retour le . L'unique réalisation marocaine est d'Ibtissam Jraidi[12],[13].

Lors des qualifications à la CAN 2018, le Maroc est éliminé par la Côte d'Ivoire au premier tour. Au match aller à Rabat, les deux équipes se quittent sur un nul de 1-1 avec un but de Ghizlane Chebbak[14]. Le match retour à Abidjan le se termine aussi sur un nul, mais vierge. Ce qui qualifie les Ivoiriennes au tour suivant grâce au but à l'extérieur[15].

De même pour ce qui est des Jeux olympiques, la sélection marocaine ne parvient pas à se qualifier aux tournois finaux. Lors des qualifications pour les JO 2012, le Maroc se fait sortir par la Tunisie au 2e tour malgré une victoire à Radès (1-0) et un but d'Ibtissam Bouharat. Les Marocaines s'étaient inclinées à domicile au match aller (3-0) le [16].

Tandis que lors des qualifications pour les JO 2020, le Maroc se fait éliminer dès le 1er tour par le Mali. Les protégées de Karim Bencherifa s'inclinent d'abord à Bamako (3-1) et font match nul (2-2) au Stade Boubker-Ammar. Najat Badri marque l'unique but marocain au match aller tandis qu'au retour le , c'est Ibtissam Jraidi qui inscrit les deux réalisations marocaines[17].

Montée en puissance avec Reynald Pedros (2020-2023) modifier

Débuts et structure (2020-2021) modifier

Face à cette déception, la fédération et son président Fouzi Lekjaa nomme en 2020 de nouvelles personnalités à la tête des Lionnes de l'Atlas. L'Américaine Kelly Lindsey est nommée directrice du football féminin en début d'année et prend également en charge dans un premier temps la sélection avec laquelle elle remporte le Tournoi UNAF 2020 en Tunisie[18], avant la nomination du Français Reynald Pedros en novembre en tant que sélectionneur de l'équipe féminine du Maroc[19]. Dans le même temps, la fédération marocaine, qui vise 90 000 pratiquantes d'ici 2024, signe une convention avec la Ligue Nationale du Football Féminin pour le lancement de deux divisions professionnelles. Elle créera également un championnat national U17 en plus des championnats régionaux jeunes[20].

En janvier 2021, le Maroc, qui ambitionne de se qualifier pour la Coupe du monde 2023 et les JO 2024, obtient l'organisation de la CAN 2022. Il est donc directement qualifié pour la compétition, une première depuis 2000[21],[22].

 
Reynald Pedros (ici en 2019), prend l'équipe en main et construit un effectif solide.

Coupe d'Afrique 2022 : première finale modifier

En février 2021, Reynald Pedros fait sa première liste avec pas moins de onze binationales évoluant à l'étranger[23],[24]. Au mois de juin, ce sont 17 binationales qui sont appelées sur les 23 joueuses. Cette volonté de s'appuyer davantage sur les binationales jouant dans des championnats étrangers, tout en ne délaissant pas les joueuses locales, est assumée par Reynald Pedros qui y voit un moyen de progresser sur le long terme[25].

Le 13 juillet 2022, le Maroc réussit à se qualifier pour la première fois de son histoire à la Coupe du monde après s'être imposé en quart de finale de la CAN 2022 face au Botswana[26]. À la suite de cette performance, le Maroc devient la première nation nord-africaine à se qualifier pour un Mondial féminin. Le 18 juillet 2022, la sélection se qualifie pour la finale CAN 2022 après s'être imposé aux tirs au but sur le Nigéria après 1-1 à la fin des prolongations[27]. Le Maroc termine vice-champion après sa défaite en finale contre l'Afrique du Sud, 2 buts à 1.

 
Ghizlane Chebbak capitaine emblématique de la sélection

Cette édition de la CAN a rassemblé des milliers de spectateurs lors des matchs de la sélection avec la présence de 45 562 personnes au Complexe sportif Moulay-Abdallah lors de la demi-finale opposant l'équipe nationale à son homologue du Nigéria et probablement près de 50 000 lors de la finale. Une affluence record pour un match de football féminin sur le continent africain[28].

Coupe du monde 2023 : première participation historique modifier

Dans le cadre des préparations à la Coupe du monde féminine de football 2023, l'équipe nationale dispute un stage en Espagne au mois d'octobre 2022 durant lequel le Maroc affronte la Pologne et le Canada championne olympique en titre[29]. Les Marocaines s'inclinent lors des deux matchs sur le même score (4-0). Le a lieu le tirage au sort de la Coupe du monde. Le Maroc hérite du groupe H aux côtés de l'Allemagne, de la Colombie et de la Corée du Sud. L'équipe nationale effectue un autre stage en Espagne cette fois à Marbella. Stage durant lequel le Maroc affronte l'Irlande les 11 et 14 novembre 2022[30]. Ce rassemblement connaît l'absence des joueuses de l'AS FAR en raison de leur participation à la Ligue des champions féminine de la CAF 2022. Lors de la première rencontre (huis clos), Marocaines et Irlandaises se neutralisent sur un score de parité (2-2)[31]. La deuxième rencontre est remportée par l'Irlande (4-0)[32] (Seul le second match est reconnu par la FIFA). Toujours dans le cadre des préparations au Mondial, le Maroc effectue un stage en Turquie et affronte la Slovaquie (46e FIFA) en amical le puis la Bosnie-Herzégovine le à Antalya[33],[34]. Les deux rencontres se soldent par des victoires marocaines (3-0 puis 2-0).

Les Marocaines disputent deux matchs amicaux, face à la Tchéquie le à Chomutov[35] et contre la Roumanie le 11 avril à Bucarest. Les Marocaines s'inclinent lors deux rencontres, 2-0 contre les Tchèques[36], puis 1-0 face aux Roumaines[37]. Ce stage voit Yasmine Zouhir honorer sa première sélection, contre la République Tchèque.

Le le technicien français annonce une première liste de 28 joueuses qui comprend de nouveaux éléments venus renforcer l'effectif tels que Sarah Kassi[38], Anissa Lahmari[39] et Kenza Chapelle[40] qui optent définitivement pour le Maroc après avoir fréquenté l'équipe de France en catégories de jeune[41]. Des joueuses comme Ibtissam Bouharat, Maryame Atiq ou encore Kawtar Ait Omar présentes lors des rassemblements précédents, sont donc écartées.

L'équipe nationale entre en concentration à Lienz (Autriche) du 20 juin au 9 juillet 2023 et compte trois derniers matchs amicaux au programme avant le début de la Coupe du monde, contre l'Italie le 1er juillet à Ferrare, la Suisse le 5 juillet à Winterthour[42] et la Jamaïque le 16 juillet à Melbourne[43]. Les Marocaines parviennent à tenir en échec les Italiennes et les Suisses sur le même score (0-0)[44],[45].

Le Reynald Pedros annonce la liste finale des 23 joueuses pour défendre les couleurs marocaines au Mondial[46]. Samya Hassani et Imane Saoud ne sont pas retenues. Anissa Belkasmi, Siham Boukhami et Ghizlane Chhiri sont quant à elles réservistes.

Pour son dernier match de préparation, la sélection s'incline face à la Jamaïque sur le score de 1-0 le à Melbourne[47],[48].

Ainsi, le Maroc entre en lice à la Coupe du monde le à Melbourne face à l'Allemagne, deux fois championne du monde et 2e au classement FIFA (juin 2023). Des débuts difficiles pour les Marocaines puisque les Allemandes dominent largement la rencontre en remportant le match sur le score de 6 à 0[49].

Le est un jour historique pour le Maroc qui s'offre sa première victoire en Coupe du monde en s'imposant à Adélaïde face à la Corée du Sud sur le score de 1-0 grâce à un but d'Ibtissam Jraidi qui devient la première joueuse de l'histoire de la sélection à marquer dans la compétition[50]. Le but de Jraidi est le troisième le plus rapide de l'histoire du tournoi marqué par un pays africain après celui du Nigeria contre les États-Unis en 1999 (après 2 minutes de jeu) et celui de la Côte d'Ivoire contre la Thaïlande en 2015 (après 4 minutes)[51].

Le , les Marocaines parviennent à se hisser pour la première fois de leur histoire en 1/8ème de finale de la Coupe du monde en renversant la Colombie 1-0. Les Lionnes de l'Atlas se qualifient avec 6 points au compteur devant l'Allemagne, tenue en échec par la Corée du Sud (1-1) dans l'autre match de la 3ème journée du groupe H[52]. Après cet exploit, les protégées de Reynald Pedros se frottent aux Françaises. Largement dominatrice, la France s'impose sur le score de 4-0 et l'aventure du Maroc au Mondial prend fin[53].

Suite à cette performance, la sélection passe de la 72e à la 58e place au classement FIFA[54].

Jeux olympiques 2024 : Échec au dernier tour des qualifications modifier

Le Maroc qui se voit attribuer pour la deuxième fois consécutive l'organisation de la CAN ne dispute donc pas les qualifications. Par conséquent, deux matchs amicaux contre la Zambie sont programmés les 22 et 26 septembre 2023 dans le but de se préparer à la double confrontation face à la Namibie comptant pour le deuxième tour des qualifications pour les Jeux olympiques d'été de 2024[55]. Ce stage est marqué notamment par le retour de Sanaâ Mssoudy[55]. Le Maroc essuie deux défaites à domicile. La première à Casablanca sur le score de 2 buts à 0 et la deuxième à Rabat où la sélection s'incline lourdement sur le score de 6 buts à 2[56].

Après ces deux défaites, la fédération marocaine décide de se séparer de Reynald Pedros et l'Espagnol Jorge Vilda qui vient de remporter la Coupe du monde féminine de football 2023 avec l'Espagne le succède[57].

Fin octobre 2023, la sélection se confronte à la Namibie dans le cadre des qualifications pour Jeux olympiques 2024. La Namibie étant dans l'incapacité de recevoir, les matchs aller et retour se déroulent au Maroc les 26 et 31 octobre respectivement à Marrakech et Rabat[58]. Le Maroc remporte la manche aller sur le score de 2-0 grâce à des réalisations de Nesryne El Chad et Anissa Lahmari. Les Marocaines récidivent avec le même score au retour avec des buts marqués par Imane Saoud et Ghizlane Chebbak[59].

Début décembre 2023, le Maroc reçoit l'Ouganda pour deux matchs amicaux. La première rencontre qui se joue au Stade Père-Jégo le se solde sur un score de parité (1-1) avec un but d'Élodie Nakkach[60]. La deuxième rencontre se solde par une victoire marocaine sur le score de 3-0 avec des réalisations, d'Élodie Nakkach à nouveau, d'Imane Saoud et de Ghizlane Chebbak. Le match connaît également la première apparition en sélection pour Djennah Cherif[61].

Le Maroc dispute alors le 3e tour des qualifications pour les Jeux olympiques face à la Tunisie durant le mois de février 2024. Les Marocaines se qualifient pour le dernier tour en remportant des deux manches : 2-1 au match aller en Tunisie sur le score de 2 buts à 1 grâce à des réalisations de Fatima Tagnaout et Ghizlane Chebbak, et 4 buts à 1 avec un notamment un triplé d'Ibtissam Jraidi lors du match retour à Rabat le [62],[63].

Les Marocaines sont donc opposées aux Zambiennes lors du 4e et dernier tour des qualifications. Si elle est parvenue à s'imposer en Zambie lors du match aller le sur le score de 2 buts à 1, la sélection marocaine ne parvient pas à se qualifier pour la phase finale des Jeux à la suite de sa défaite 2 à 0 au match retour à Rabat le après prolongations[64].

Palmarès modifier

Palmarès de l’équipe du Maroc en compétitions officielles
Compétitions internationales Compétitions continentales Trophées divers

Parcours en Coupe du monde modifier

Performances du Maroc en Coupe du monde
Édition Performance J V N D Bp Bc
  1991 Non qualifiée - - - - - -
  1995 Non qualifiée - - - - - -
  1999 Non qualifiée - - - - - -
  2003 Non qualifiée - - - - - -
  2007 Non qualifiée - - - - - -
  2011 Non qualifiée - - - - - -
  2015 Non qualifiée - - - - - -
  2019 Non qualifiée - - - - - -
   2023 Huitième de finale 4 2 0 2 2 10
Total 1/9 4 2 0 2 2 10

Parcours en Coupe d'Afrique modifier

  • 1991 : Non inscrit
  • 1995 : Non inscrit
  • 1998 : 1er tour
  • 2000 : 1er tour
  • 2002 : Qualifications - 2e tour
  • 2004 : Non inscrit
  • 2006 : Qualifications - 1er tour
  • 2008 : Qualifications - 1er tour
  • 2010 : Qualifications - Tour préliminaire
  • 2012 : Qualifications - 1er tour
  • 2014 : Qualifications - 1er tour
  • 2016 : Qualifications - 1er tour
  • 2018 : Qualifications - 1er tour
  • 2020 : Compétition annulée
  • 2022 :   Finaliste

Parcours en Coupe Arabe modifier

  • 2006 :   Finaliste
  • 2010 : Non inscrit
  • 2021 : Non inscrit

Parcours au Tournoi UNAF modifier

  • 2009 : Non inscrit
  • 2020 :   Vainqueur

Tournois amicaux modifier

  • Vainqueur du Tournoi international de Malte en 2022

Personnalités de l'équipe du Maroc modifier

Effectif actuel modifier

Les joueuses suivantes sont convoquées par Jorge Vilda pour prendre part à la double confrontation face à la Zambie les 5 et 9 avril 2024[65].

Effectif et encadrement de l'équipe du Maroc féminine au
Joueuses     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
Gardiennes
1 G Er-Rmichi, KhadijaKhadija Er-Rmichi  (34 ans) 64 0   AS FAR 2010
22 G Arouaissa, InèsInès Arouaissa  (22 ans) 1 0   AS Cannes 2021
12 G El Arari, ZinebZineb El Arari  (21 ans) 0 0   RS Berkane 2021
Défenseures
2 D Redouani, ZinebZineb Redouani  (23 ans) 46 3   AS FAR 2018
3 D Benzina, NouhailaNouhaila Benzina  (26 ans) 23 0   AS FAR 2017
13 D Seghir, SabahSabah Seghir  (23 ans) 27 1   FC Bâle 2021
17 D Aït El Haj, HananeHanane Aït El Haj  (29 ans) 59 1   AS FAR 2014
4 D Boukhami, SihamSiham Boukhami  (32 ans) - -   AS FAR 2011
21 D Mrabet, YasminYasmin Mrabet  (24 ans) 29 3   FCL Las Planas 2021
- D Atiq, MaryameMaryame Atiq  (26 ans) 4 0   DUX Logroño 2022
14 D Rabbah, AzizaAziza Rabbah  (37 ans) - -   AS FAR 2006
Milieux
5 M Kassi, SarahSarah Kassi  (20 ans) 12 0   FC Fleury 91 2023
6 M Nakkach, ÉlodieÉlodie Nakkach  (29 ans) 51 3   Servette FCCF 2017
7 M Chebbak, GhizlaneGhizlane Chebbak    (33 ans) 74 23   FCL Las Planas 2007
10 M Badri, NajatNajat Badri  (36 ans) 52 3   AS FAR 2007
16 M Lahmari, AnissaAnissa Lahmari  (27 ans) 14 2   FCL Las Planas 2023
- M Kbida, InèsInès Kbida  (21 ans) 0 0   Olympique de Marseille 2023
18 M Bouguerch, SalmaSalma Bouguerch  (25 ans) 0 0   Wydad AC 2024
15 M Nassi, JadeJade Nassi  (21 ans) 1 0   Stade de Reims 2024
- M Faddi, InésInés Faddi  (23 ans) 2 0   Grenade CF 2021
Attaquantes
9 A Jraidi, IbtissamIbtissam Jraidi  (31 ans) 62 16   Al-Ahli FC 2009
11 A Tagnaout, FatimaFatima Tagnaout  (25 ans) 47 6   AS FAR 2018
19 A Sakina Ouzraoui, Sakina Ouzraoui  (22 ans) 20 1   RSC Anderlecht 2022
8 A Ayane, RosellaRosella Ayane  (28 ans) 33 11   Tottenham Hotspur 2021
20 A Saoud, ImaneImane Saoud  (21 ans) 30 5   Servette FCCF 2021
14 A Zouhir, YasmineYasmine Zouhir  (18 ans) 6 0   AS Rome 2023
- A Banouk, SafaSafa Banouk  (24 ans) 1 0   AS FAR 2018
21 A Boutiebi, RaniaRania Boutiebi  (20 ans) 1 0   Club YLA 2024
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Khadija Addal
Entraîneur(s) des gardiennes

Staff(s)

  •   Adil Barii
  •   Amine Mazzen
  •   Omar Khyari
  •   Tarek Najem
  •   Jelloul Ainouch
  •   Nezha Ghadfa

Légende


Appelées récemment modifier

Les joueuses suivantes ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été retenues en équipe nationale lors des 6 derniers mois.

Les joueuses qui comportent le signe   sont blessées ou malades au moment de la dernière convocation.

Pos. Nom Date de naissance Sél. Buts Club Dernier appel
DF Djennah Cherif (18 ans) 1 0   Feyenoord Rotterdam vs   Tunisie,
AT Nour Imane Addi (26 ans) 17 3   Celtic FC vs   Tunisie,
GK Fatima Ezzahra Bambara (22 ans) 0 0   Sporting Casablanca vs   Tunisie,
GK Assia Zouhair (33 ans) 10 0   SCC Mohammédia vs   Ouganda,
MT Meryem Hajri (29 ans) 12 6   Sporting Casablanca vs   Ouganda,
MT Ibtissam Bouharat (34 ans) 14 1   KV Malines vs   Ouganda,
AT Samia Fikri (24 ans) 3 0   Rodez Aveyron vs   Ouganda,
DF Nesryne El Chad   (21 ans) 23 3   LOSC vs   Ouganda,
AT Samya Hassani (24 ans) 16 3   SC Telstar vs   Namibie,
DF Ghizlane Chhiri (29 ans) - -   AS FAR vs   Namibie,
MT Kenza Chapelle (21 ans) 2 0   Strasbourg vs   Namibie,
MT Sofia Bouftini (22 ans) 13 0   Chabab Mohammédia vs   Namibie,
AT Sanaâ Mssoudy   (24 ans) 34 8   AS FAR vs   Namibie,

Meilleurs buteuses modifier

Les cinq meilleures buteuses
# Joueuse Carrière Buts Sélections Ratio
1 Ghizlane Chebbak 2007- 23 74 0,31
2 Ibtissam Jraidi 2009- 16 62 0,26
3 Rosella Ayane 2021- 11 33 0,33
4 Sanaâ Mssoudy 2017- 8 33 0,24
5 Salma Amani 2012- 7 36 0,19
Dernière mise à jour le .
Les joueuses qui sont toujours en activité, apparaissent en gras

Sélectionneurs modifier

Rang Nom Période
1   Karim Bencherifa 1997-1998
2   Mohamed Taibouch -
3   Badou Zaki -
4   Abdelkébir Slimani Alaoui 1999-2009
5   Mustapha Chouaa 2010
6   Abid Oubenaissa 2010-2017
7   Karim Bencherifa 2017-2019
Rang Nom Période
8   Kelly Lindsey 2020
9   Lamia Boumehdi (intérim) 2020
10   Reynald Pedros 2020-2023
11   Jorge Vilda 2023-

Classement FIFA modifier

Ce tableau retrace l'évolution de l'équipe du Maroc au classement FIFA :

Classement FIFA de l'équipe du Maroc[67]
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Classement mondial 53 54 54 59 70 66 60 75 72 71
Classement CAF 3 3 3 4 4 6 6 7
Année 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Classement mondial 68 78 79 70 72 79 81 77 78 76
Classement CAF 7 8 8 8 7 7 7 8 7

Notes et références modifier

  1. « Classement mondial féminin de la FIFA », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. (en) « Morocco make Women’s World Cup debut after meteoric rise »  , sur aljazeera.com, (consulté le )
  3. James Goloboy, « Africa – Women's Championship 2000 », sur RSSSF, (consulté le )
  4. Sébastien Duret, « Africa – Women's Championship 2000 », sur RSSSF, (consulté le )
  5. « Maroc 0-4 Canada », sur canadasoccer.com (consulté le )
  6. « Maroc 1-0 Canada », sur canadasoccer.com (consulté le )
  7. (pt) « Portugal 7-1 Maroc », sur fpf.pt (consulté le )
  8. « 2003 FIFA Women's World Cup Preliminaries » [archive du ], sur FIFA World Cup, FIFA, (consulté le )
  9. « CAN 2010 - Les Marocaines éliminées par le Sénégal dès le tour préliminaire », sur aps.sn, (consulté le ).
  10. « CAN 2012 - Les Marocaines éliminées par le Sénégal aux tirs au but », sur dakaractu.com, (consulté le ).
  11. « CAN 2014 - Le Maroc se fait sortir par l'Algérie au premier tour », sur cafonline.com, (consulté le ).
  12. « CAN 2016 - Le Maroc éliminé par le Mali », sur cafonline.com, (consulté le ).
  13. « Le Maroc ne va pas à la CAN 2016 », sur frmf.ma, (consulté le ).
  14. « CAN 2018 (Qualifications) : Maroc 1-1 Côte d'Ivoire », sur cafonline.com/, (consulté le ).
  15. « CAN 2018 (Qualifications) : Maroc 0-0 Côte d'Ivoire », sur cafonline.com/, (consulté le ).
  16. « CAN 2018 (Qualifications) : Le Maroc ne va pas aux JO de Londre 2012 », sur cafonline.com/, (consulté le ).
  17. « Maroc 2-2 Mali - Les Marocaines n'iront pas aux JO de Tokyo », sur arryadia.snrt.ma, (consulté le ).
  18. « Présentation à Rabat des entraîneurs engagés pour prendre les commandes des différentes équipes nationales de football », sur Maroc Diplomatique, (consulté le )
  19. « Le Français Reynald Pedros nouveau sélectionneur des Lionnes de l'Atlas », sur 2M, (consulté le )
  20. CAF-Confedération Africaine du Football, « Le Maroc signe une convention pour promouvoir le football féminin », sur CAFOnline.com (consulté le )
  21. « CAN 2022 : Le Maroc désigné pour organiser la prochaine Coupe d'Afrique des Nations », sur Cœurs de foot, (consulté le )
  22. Mohamed Ndiaye, « Kelly Lindsey : «La CAN féminine stimulera énormément...» », sur Sport News Africa, (consulté le )
  23. Mohamed Ndiaye, « Des Lionnes de l’Atlas new-look », sur Sport News Africa, (consulté le )
  24. « Reynald Pedros: «Que le Maroc rivalise avec les meilleures équipes africaines» », sur RFI, (consulté le )
  25. Marie Le Seac'h, « Lionnes de l’Atlas recherchent binationales : comment le foot féminin marocain mise sur les émigrées pour progresser », sur Diaspora, (consulté le )
  26. Stats Maroc-Botswana
  27. Stats Maroc-Nigéria
  28. CAN au Maroc Record d'affluence en Afrique
  29. (ar) « Deux matchs amicaux en octobre 2022 contre la Pologne et le Canada », sur frmf.ma, (consulté le )
  30. (en) « Maroc-Irlande en amical le 14 novembre 2022 à Marbella », sur irishexaminer.com, (consulté le )
  31. « Maroc 2-2 Irlande - Stage à Marbella », sur frmf.ma, (consulté le )
  32. (en) « Maroc 0-4 Irlande », sur globalsportsarchive.com, (consulté le )
  33. « Maroc - Slovaquie à Antalya le 17 février 2023 », sur fifa.com, (consulté le )
  34. « Maroc - Slovaquie à Antalya le 17 février 2023 », sur fifa.com (consulté le ).
  35. « République Tchèque à Chomutov le 6 avril 2023 », sur fifa.com (consulté le ).
  36. « République Tchèque 2-0 Maroc », sur sofascore.com (consulté le )
  37. « Roumanie 1-0 Maroc », sur sofascore.com, (consulté le )
  38. « Sarah Kassi », sur fff.fr (consulté le )
  39. « Anissa Lahmari », sur fff.fr (consulté le )
  40. « Kenza Chapelle », sur fff.fr (consulté le )
  41. « Coupe du Monde féminine de la FIFA Australie- Nouvelle Zélande 2023 : M.Reynald dévoile une pré-liste de vingt-huit Lionnes de l’Atlas », sur frmf.ma,‎ (consulté le ).
  42. « Matchs amicaux juillet 2023 », sur footmercato.net (consulté le ).
  43. « Maroc - Jamaïque », sur fifa.com (consulté le ).
  44. « Italie - Maroc », sur fifa.com, (consulté le )
  45. « Suisse - Maroc », sur fifa.com, (consulté le )
  46. (ar) « السيد رونالد بيدروس يكشف عن القائمة النهائية للمنتخب الوطني لكرة القدم النسوية المشاركة في كأس العالم »  , sur frmf.ma,‎ (consulté le )
  47. (ar) « المنتخب الوطني لكرة القدم النسوية ينهزم أمام جامايكا في مباراة ودية »  ,‎ (consulté le )
  48. « Maroc vs Jamaïque : Défaite du Maroc lors du dernier match de préparation à la Coupe du monde féminine 2023 »  , sur media7.ma, (consulté le )
  49. « Débuts difficiles pour le Maroc contre l’Allemagne », sur fifa.com, (consulté le )
  50. « République de Corée 0 - 1 Maroc », sur fifa.com, (consulté le )
  51. « Les Marocaines signent un exploit historique »  , sur fifa.com, (consulté le )
  52. « Le Maroc surprend la Colombie et affrontera les Bleues en 8es, l'Allemagne éliminée »  , sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  53. « La France surclasse le Maroc et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du monde »  , sur lequipe.fr, (consulté le )
  54. « Classement Féminin », sur fifa.com, (consulté le )
  55. a et b (ar) « المنتخب الوطني لكرة القدم النسوية يواجه زامبيا في مباراتين وديتين », sur frmf.ma,‎ (consulté le )
  56. « Sélections féminines « A » (préparation) : défaite du Maroc face à la Zambie (2-6) », sur frmf.com,‎ (consulté le )
  57. « Jorge Vilda remplace Reynald Pedros à la tête de la sélection féminine du Maroc », sur lequipe.fr, (consulté le )
  58. (ar) « المنتخب الوطني لكرة القدم النسوية يواجه ناميبيا », sur frmf.ma,‎ (consulté le )
  59. « Eliminatoires du tournoi Olympique Féminin : les Lionnes de l’Atlas ce qualifiées pour le 3ème tour », sur frmf.com,‎ (consulté le )
  60. (ar) « مباراة و دية : المنتخب الوطني لكرة القدم النسوية يتعادل مع منتخب أوغندا 1-1 », sur frmf.ma,‎ (consulté le )
  61. « Match amical des Sélections féminines: le Maroc s’impose face à l’Ouganda 3-0 », sur frmf.ma,‎ (consulté le )
  62. « JO Paris 2024 : les Lionnes de l'Atlas ramènent une précieuse victoire de la Tunisie », sur lematin.ma, (consulté le )
  63. « Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) », sur mapnews.ma, (consulté le )
  64. « JO 2024 (F) : la Zambie brise le rêve du Maroc », sur afrik-foot.com, (consulté le ).
  65. « M. Jorge Vilda Rodriguez convoque 28 joueuses pour la double confrontation face à la Zambie. »   [PDF], sur frmf.ma (consulté le )
  66. (es) « Mrabet y Lahmari (Levante Las Planas) aspiran con Marruecos a los JJ OO », sur linkendin.com, (consulté le )
  67. « Le Classement mondial FIFA/Coca-Cola - Associations - Maroc - Football Féminin », sur FIFA.com (consulté le )

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Lien externe modifier