Ouvrir le menu principal

Reynald Pedros
Image illustrative de l’article Reynald Pedros
Avec l'Olympique lyonnais féminin en finale de la Ligue des champions 2019.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (48 ans)
Lieu Orléans (Loiret)
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. 1990-2004
Poste Milieu offensif puis entraineur
Parcours junior
Saisons Club
0000-1986 Drapeau : France US Beaugency
1986-1990 Drapeau : France FC Nantes
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1990-1996 Drapeau : France FC Nantes184 (34)
1996Drapeau : France Marseille025 0(1)
1997-1999 Drapeau : Italie Parme FC008 0(1)
1997 Drapeau : Italie SSC Naples004 0(0)
1997-1998 Drapeau : France Lyon021 0(2)
1999-2000 Drapeau : France Montpellier HSC006 0(0)
2000-2001 Drapeau : France Toulouse FC009 0(4)
2001-2003 Drapeau : France SC Bastia016 0(0)
2004 Drapeau : Israël Maccabi Ahi Nazareth
2004 Drapeau : France ESA Brive
2005-2006 Drapeau : France SN Imphy-Decize
2006-2007 Drapeau : France US La Baule
2007-2008 Drapeau : Suisse FC Baulmes
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993-1997 Drapeau : France France 025 0(4)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2008-2009 Drapeau : France FCO St-Jean-de-la-Ruelle
2009-2012 Drapeau : France St-Pryvé St-Hilaire FC
2017-2019 Drapeau : France Olympique lyonnais F67v 5n 1d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 août 2019

Reynald Pedros, né le à Orléans (Loiret), est un ancien footballeur international français.

Il se révèle au sein d'une génération particulièrement douée du FC Nantes au point de faire partie pendant plusieurs saisons de l'équipe de France. Reconverti un temps comme entraîneur, Reynald Pedros devient ensuite consultant pour les chaînes Infosport + et Canal+.

Il occupe ensuite le poste d'entraîneur de l'équipe féminine de l'OL de 2017 à 2019 [1]. Il quitte ses fonctions le , le club lyonnais annonçant vouloir modifier son organisation interne.

BiographieModifier

ClubModifier

D'origine espagnole[2], Reynald Pedros est qualifié de surdoué. Dès treize ans, une multitude de propositions lui parviennent. Malgré une offre de l'AJ Auxerre, il rejoint le FC Nantes[3]. Après six ans de formation, ce milieu de terrain offensif gaucher joue son premier match le 8 septembre 1990 contre l'AS Cannes (victoire 1-0) à 18 ans, 10 mois et 29 jours. Il marque son premier but lors de la saison 1991-1992. Il est membre d'un secteur offensif légendaire du FCNA avec Patrice Loko, Nicolas Ouédec, Japhet N'Doram et Claude Makélélé, qui œuvre trois années durant (de 92 à 95 ). Meilleur passeur du championnat deux années de suite, en 1993-1994 et en 1994-1995, il est à la passe notamment de l'un des plus beaux buts de l'histoire du championnat de France, marqué par Patrice Loko contre le PSG lors de la saison 1994-1995[4]. A l'issue de cette saison, le club nantais est champion de France, ne s'inclinant qu'une seule fois, lors de la 33ème journée.

L'année suivante, inscrivant entre autres un doublé en match de poule à Porto, il est l'un des acteurs du parcours exceptionnel du FCNA en Ligue des Champions, qui atteint les demi-finales.

Pedros quitte Nantes à l'issue de cette saison (1996). Contacté par le FC Barcelone de Bobby Robson, il n'accepte pas pour raisons familiales de rejoindre le club espagnol[5].

Il joue ensuite à Marseille, à Parme, à Lyon, à Montpellier, à Toulouse, à Bastia.

Après deux brefs contrats au Maccabi Ahi Nazareth en Israël et au Al-Khor Sports Club au Qatar en 2004, Pedros revient en France et joue à un niveau amateur, au Sud Nivernais Imphy Decize (SNID), à l'US La Baule, puis au FC Baulmes en 3e division suisse.

Reynald Pedros organise son jubilé le 3 juin 2012 au stade de La Source à Orléans. 2500 spectateurs assistent à son dernier match, entouré de ses anciens coéquipiers et de ses amis. Le match oppose l'équipe du FC Nantes de la saison 1994-1995 à une équipe de « All stars » composée de joueurs de football et de personnalité du show business.

InternationalModifier

Reynald Pedros obtient sa première sélection le 28 juillet 1993 lors d'un France-Russie à Caen (victoire des bleus 3 buts à 1). Il est sélectionné 25 fois au cours de sa carrière et marque, entre autres, 4 buts sous le maillot bleu. Il marque notamment lors de la victoire 10-0 face à l'Azerbaïdjan le 6 septembre 1995[6], match qui deviendra la plus haute victoire de l'histoire de l'équipe de France.

Sélectionné lors de l'Euro 96, il passe la majeure partie de la compétition sur le banc de touche. Lors de la demi-finale face à la République tchèque, il est le seul joueur à manquer son tir au but, entraînant l'élimination de l'équipe de France. Après cette compétition, il retrouve l'équipe de France en août contre le Mexique. Il fait alors l'objet de sifflets venant du public parisien, en raison de son tir au but raté lors de l'Euro 96[7].

Sa dernière sélection a lieu le 29 novembre 1996 contre l'équipe du Danemark (défaite 0-1).

EntraîneurModifier

 
Reynald Pedros et son staff, Charles Devineau et Christophe Gardié, à l'Olympique lyonnais en août 2017.

Il obtient en février 2009 son diplôme d'entraîneur de football. Il entraîne lors de la saison 2009-2010 Saint Pryvé-Saint Hilaire, club de CFA 2, avec lequel il obtient la montée en CFA. Il quitte le club en mai 2012.

Le 20 mai 2017, l'Olympique lyonnais annonce officiellement sa signature pour un contrat de deux saisons en vue d'entraîner la section féminine, succédant ainsi à Gérard Prêcheur[1] ; l'ancien nantais a la responsabilité de maintenir l'équipe au plus haut niveau européen avec un groupe composé de plusieurs joueuses de classe mondiale.

Malgré un échec en finale de Coupe de France en 2018, il enchaîne les titres, permettant au club d'obtenir deux nouveaux titres de champion de France en 2018 et 2019, tout en maintenant la domination de l'OL sur la scène européenne, remportant la Ligue des champions en 2018 et 2019.

Le , il quitte ses fonctions d'entraîneur de la section féminine de l'OL, le club annonçant son souhait de « modifier l’organisation technique » de l’équipe féminine[8].

ReconversionModifier

De 2013 à 2017, il devient consultant sur Canal+ dans les émissions Jour de foot les vendredis et samedis soir avec Éric Besnard et Karim Bennani et dans Les Spécialistes le lundi soir.

PalmarèsModifier

En sélectionModifier

  Équipe de France :

En clubModifier

  FC Nantes :

En tant qu'entraîneurModifier

  Olympique lyonnais F :

DistinctionsModifier

StatistiquesModifier

Reynald Pedros est le meilleur passeur du championnat de France de Division 1 en 1993-1994 et en 1994-1995. Il dispute dans sa carrière 217 matchs de Division 1 et marque 33 buts, ainsi que 15 matchs de Coupe d'Europe avec à la clé 5 buts.

Statistiques de Reynald Pedros [9]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1990-1991   FC Nantes Division 1 5 0 - - - - - 5 0
1991-1992   FC Nantes Division 1 7 1 - - - - - 7 1
1992-1993   FC Nantes Division 1 37 5 6 5 - - - 43 10
1993-1994   FC Nantes Division 1 37 4 5 1 C3 2 1 44 6
1994-1995   FC Nantes Division 1 32 5 4 1 C3 7 0 43 6
1995-1996   FC Nantes Division 1 34 7 3 1 C1 5 3 42 11
1996-1997   Olympique de Marseille Division 1 23 0 2 1 - - - 25 1
1996-1997   Parme AC Serie A 4 0 - - - - - 4 0
1997-1998   Parme AC Serie A 1 0 1 0 C1 2 1 4 1
1997-1998   SSC Naples (prêt) Serie A 3 0 1 0 - - - 4 0
1997-1998   Olympique lyonnais (prêt) Division 1 15 2 6 0 - - - 21 2
1998-1999   Parme AC Serie A - - - - - - - 0 0
1999-2000   Montpellier HSC Division 1 4 0 2 0 - - - 6 0
2000-2001   Toulouse FC Division 1 8 1 1 0 - - - 9 1
2001-2002   SC Bastia Division 1 5 0 - - CI 1 0 6 0
2002-2003   SC Bastia Division 1 10 0 - - - - - 10 0
2003-2004   Maccabi Ahi Nazareth Division 1 - - - - - - - 0 0
2004-2005   Al-Khor SC Division 1 - - - - - - - 0 0
Total sur la carrière 225 25 31 9 - 17 5 273 39

RéférencesModifier

  1. a et b « Reynald Pedros, prochain entraîneur des féminines », sur olweb.fr,
  2. Et tout ça, ça fait d'excellents Français... sur liberation.fr. Consulté le 6 juillet 2012.
  3. Frédéric Hamelin, « Comment devenir footballeur professionnel ? », Onze Mondial, no 108,‎ , p. 21 (ISSN 0995-6921)
  4. « Buts de légende (4e) - Loko et Coco sont dans un bateau », sur sofoot.com, (consulté le 13 octobre 2015)
  5. Alexandre Doskov, « L'envol raté du Canari Pedros », sur sofoot.com, So Foot,
  6. (en) Ambrosius Kutschera, « International Matches 1995 - Europe, July-September », sur www.rsssf.com (consulté le 19 octobre 2018)
  7. H. S., « Le Top 5 des joueurs sifflés », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  8. « Malgré les trophées, l'OL et Pedros se séparent », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2019)
  9. « Fiche de Reynald Pedros », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier