Football Club Fleury 91 (féminines)

La section féminine du Football Club Fleury 91 est un club féminin de football français fondé en 2003 sous le nom de Football Club Féminin du Val d'Orge et basé à Fleury-Mérogis. Le club féminin essonnien a fusionné avec le FC Fleury en 2017, année de sa montée en première division.

FC Fleury 91
Logo du FC Fleury 91
Généralités
Nom complet Football Club Fleury 91
Surnoms Les Lionnes
Noms précédents Football Club Féminin du Val d'Orge (2003-2017)
Football Club Fleury 91 Cœur d'Essonne (2017-2019)
Fondation 2003
Couleurs Noir et Rouge
Stade Stade Robert-Bobin
(18 850 places)
Siège 1 bis rue Edouard Aubert
91700 Fleury-Mérogis
Championnat actuel Division 1
Président Pascal Bovis
Entraîneur Frédéric Biancalani
Site web fcfleury91.fr

Maillots

Domicile

Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Division 1 2023-2024
0

L'équipe première est entraînée par Fabrice Abriel et participe en 2023-2024 au championnat de première division pour la 7e saison consécutive. Elle joue ses matchs à domicile au stade Robert-Bobin à Bondoufle.

Histoire

modifier

Le club féminin du Val d'Orge (2003-2017)

modifier

Sous l'impulsion de quelques dirigeants, deux équipes de jeunes filles, une équipe moins de 13 ans et une équipe moins de 16 ans, sont formées en 1997 à l'US Fleury-Mérogis[1]. En 2002, l'entente Fleury-Morsang est créée dans le cadre de la communauté d'agglomération du Val d'Orge[2]. L'équipe sénior évolue alors en Promotion d'Honneur. En juillet de la même année est créée l'Association amicale des présidents des clubs de football de l'Essonne (AAPCFE) présidée par Pascal Bovis, président du club de Fleury. Cette association va mener à la création un an plus tard, en juin 2003, d'un club d'agglomération 100% féminin, le Football Club Féminin du Val d'Orge (FCF Val d'Orge), regroupant 70 licenciées[3].

 
Une défenseure du FCF Val d'Orge à la lutte avec une joueuse de la VGA Saint-Maur lors d'un match amical le .

Le club atteint la Division d'Honneur Régionale (DHR) en 2005 puis monte en Division d'Honneur en 2006. En progression constante dans ce championnat, 6es en 2009, 5es en 2011 puis 2es en 2012, les filles du Val d'Orge obtiennent en mai 2012 leur montée en Division 2 après une victoire contre Besançon (4-3) dans le groupe C du Championnat interrégional[4]. Un an plus tard, alors qu'elles luttent pour leur maintien, les Essonniennes atteignent pour la première fois les huitièmes de finale de la Coupe du France[5]. Contre Hénin-Beaumont, leader de D2, elles perdent un but à cinq[6]. Durant ses années en D2, le club du Val d'Orge bénéficie de son positionnement derrière Juvisy pour recruter des joueuses juvisiennes en manque de temps de jeu[7].

Montée en puissance de Fleury en D1 (depuis 2017)

modifier

Disposant du plus petit budget de D2 avec seulement 150 000 , le club du Val d'Orge a la nécessité de se rapprocher d'un club avec des moyens plus importants afin de perdurer. Ainsi, le 20 mars 2017, après deux années de discussion et de concertation[7], le FCF Val d'Orge et le FC Fleury 91, ayant été à l'origine de la création du club féminin, annoncent leur fusion dès la saison suivante, les droits sportifs du FCF Val d'Orge étant transférés à Fleury, dont l'équipe masculine évolue en CFA. La nouvelle entité est nommée FC Fleury 91 Cœur d'Essonne, en référence à la nouvelle agglomération, et rassemble près de 1 000 licenciés, dont 300 féminines. Pascal Bovis, garde la direction du club tandis que Daniel Carric, alors président du Val d'Orge, prend la vice-présidence du club fusionné et reste à la tête de la section féminine[8],[9]. En parallèle, entraînée par le duo composé de Lionel Cure et de Nicolas Carric, l'équipe sénior termine en tête du groupe B de D2 et est donc promue en Division 1[10]. Sous sa nouvelle bannière, le club met alors des moyens importants pour recruter des joueuses telles que Salma Amani et Maryne Gignoux (Guingamp), Léonie Multari (OM), Teninsoun Sissoko et Maéva Clemaron (Saint-Etienne) ou encore Sarah Palacin (PSG), de retour dans son club formateur[7].

Lors de la saison 2018-2019, Jean-Claude Daix prend la direction de l'équipe[11]. L'équipe comptait dans ses rangs, l'internationale française Maéva Clemaron, qui a participé à la Coupe du monde 2019 en France. En , David Fanzel dirige l'équipe avec de nouveaux renforts internationaux notamment les danoises Rikke Sevecke, Cecilie Sandvej et Stine Larsen ainsi que la française Laëtitia Philippe. Lors de la saison 2021-2022, l'équipe de Fabrice Abriel atteint la demi-finale de la Coupe de France, une première pour le groupe floriacumois. Face au PSG, elles mènent rapidement 2-0 (buts de Rosemonde Kouassi et Grâce Yango) avant d'être renversées 2-4[12]. En mars 2023, Fleury récidive en accédant aux demi-finales de Coupe de France pour la deuxième année d'affilée. Affrontant cette fois-ci l'Olympique lyonnais, les Floriacumoises sont défaites 2 à 0[13]. Sous la direction d'Abriel, les joueuses de Fleury progressent de façon importante puisqu'elles atteignent deux saisons d'affilée la 4e place du championnat[14], le club devenant ainsi un acteur incontournable du football féminin français[15].

En 2023, Fleury crée son centre de formation féminin agréé[16], dirigé par l'ancienne sélectionneure des Bleues Élisabeth Loisel[17].

Identité visuelle

modifier

Résultats sportifs

modifier

Palmarès

modifier
Palmarès du club francilien
Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Coupe de Paris (2)
    • Vainqueur en 2014 et 2016
  • Coupe de l'Essonne (2)
    • Vainqueur en 2005, 2008 et 2009
    • Finaliste en 2006, 2007, 2010, 2011 et 2014

Bilan saison par saison

modifier

Le tableau suivant retrace le parcours du club depuis sa création sous le nom de FCF Val d'Orge, puis sous le nom de FC Fleury 91 depuis 2017.

Parcours du club saison par saison
Saison Division 1 Division 2 Divisions régionales Coupe de France
2003-2004 - - Promotion d'Honneur Non connu
2004-2005 - - Promotion d'Honneur Non connu
2005-2006 - - Division d'Honneur Régionale 4e tour régional
2006-2007 - - Division d'Honneur 3e tour régional
2007-2008 - - Division d'Honneur 2e tour régional
2008-2009 - - 6e (Division d'Honneur) 4e tour régional
2009-2010 - - Division d'Honneur 3e tour régional
2010-2011 - - 4e (DH Gr. B)
5e (Challenge DH)
32es de finale
2011-2012 - - 2e (DH Gr. B)
1er (CIR Gr. C)
4e tour régional
2012-2013 - 10e (Gr. B) - 8es de finale
2013-2014 - 10e (Gr. A) - 32es de finale
2014-2015 - 8e (Gr. B) - 2e tour fédéral
2015-2016 - 3e (Gr. A) - 8es de finale
2016-2017 - 1er (Gr. B) - 2e tour fédéral
2017-2018 8e - - 16es de finale
2018-2019 9e - - Quarts de finale
2019-2020 7e - - 16es de finale
2020-2021 9e - - Compétition arrêtée
2021-2022 4e - - Demi-finales
2022-2023 4e - - Demi-finales
2023-2024 5e - - Finalistes

Effectif professionnel actuel

modifier
Effectif de l'équipe féminine du FC Fleury 91 de la saison 2023-2024[18]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[19] Nom Date de naissance Sélection[20] Club précédent Contrat
1 G   Francart, EmmaEmma Francart 31/01/2004 (20 ans) France -19 ans FC Metz 2023-2025
16 G   Heil, ManonManon Heil 11/03/1997 (27 ans) France -19 ans AS Nancy-Lorraine 2020-2025
30 G   N'Gazi, ChloéChloé N'Gazi 06/06/1996 (28 ans) Algérie US Orléans 2022-2024
3 D   Ngaseh Mbele, BernadetteBernadette Ngaseh Mbele 16/11/2005 (18 ans) Cameroun -20 ans Éclair FF de Sa'a 2024-2025
4 D   Swaby, ChantelleChantelle Swaby 06/08/1998 (25 ans) Jamaïque Glasgow Rangers 2022-2024
5 D   Diakité, MariamMariam Diakité 11/04/1995 (29 ans) Côte d'Ivoire Juventus Yopougon 2021-2025
12 D   Meffometou, FaloneFalone Meffometou 01/07/1990 (34 ans) Cameroun EA Guingamp 2019-2024
13 D   Filipa, ÁgataÁgata Filipa 17/05/1995 (29 ans) Portugal Servette FCCF 2023-2025
15 D   Bizet, AudeAude Bizet 14/03/2006 (18 ans) France -18 ans Formée au club 2022-2025
20 D   Fernandes, CharlotteCharlotte Fernandes 04/02/1993 (31 ans) France -19 ans FF Issy 2014-2024
23 D   Harris, TiannaTianna Harris 07/02/2000 (24 ans) Minnesota Aurora FC (en) 2023-2025
2 M   Kassi, SarahSarah Kassi 09/09/2003 (20 ans) Maroc VGA Saint-Maur 2021-2025
6 M   Quintero, AldrithAldrith Quintero 01/01/2002 (22 ans) Panama Alhama CF (en) 2023-2026
9 M   Fontaine, AïrineAïrine Fontaine 20/08/2004 (19 ans) France -23 ans Paris FC 2022-
10 M   Le Garrec, LéaLéa Le Garrec   09/07/1993 (31 ans) France Brighton & Hove Albion 2020-2024
14 M   Grabowska, DominikaDominika Grabowska 26/12/1998 (25 ans) Pologne Górnik Łęczna 2020-2024
17 M   Badu, EvelynEvelyn Badu 11/09/2002 (21 ans) Ghana Avaldsnes IL 2024-2025
18 M   Baga, LaurineLaurine Baga 15/05/2003 (21 ans) France -19 ans Olympique lyonnais 2022-2024
21 M   Dafeur, MarineMarine Dafeur 20/10/1994 (29 ans) Algérie LOSC Lille 2019-2024
28 M   Jaurena, InèsInès Jaurena 14/05/1991 (33 ans) France Washington Spirit 2024-2025
7 A   Kopińska, DominikaDominika Kopińska 11/10/1999 (24 ans) Pologne UKS SMS Łódź 2023-2025
8 A   Kamczyk, EwelinaEwelina Kamczyk 22/02/1996 (28 ans) Pologne Górnik Łęczna 2021-2026
11 A   Kouassi, RosemondeRosemonde Kouassi 26/12/2001 (22 ans) Côte d'Ivoire Africa Sports 2021-2025
19 A   Konan, InèsInès Konan 08/01/2002 (22 ans) Côte d'Ivoire FC Inter d'Abidjan 2022-
27 A   Louis, BatchebaBatcheba Louis 15/06/1997 (27 ans) Haïti GPSO 92 Issy 2022-2024
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Nicolas Colard
Entraîneur(s) des gardiennes
  •   Alexy Kastelyn
Kinésithérapeute
  •   Margaux Fortun
Médecin(s)
  •   Alexandre Bussière
Préparateur mental
  •   Philippe Kaza Ngo
Analyste vidéo
  •   Amr Charoud

Légende

Mise à jour de l'effectif le 10 mars 2024  

Joueuses prêtées

modifier

Le tableau suivant liste les joueuses en prêt pour la saison 2023-2024.

Joueuses prêtées
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
999 M   Leidiane, Leidiane 17/03/1999 (25 ans) EA Guingamp

Personnalités du club

modifier

Présidents

modifier
Présidents du FCF Val d'Orge
  •   Brigitte Hamon (jusqu'en 2014)
  •   Daniel Carric (2014-2017)
Président du FC Fleury 91
  •   Pascal Bovis
    •   Daniel Carric (président de la section féminine)

Entraîneurs

modifier

Joueuses emblématiques

modifier

Joueuses les plus capées

modifier
Joueuses ayant disputées le plus de match avec le FC Fleury 91 (ex-FCF Val d'Orge)[26]
Rang Joueuses Période D1 D2 DH CdF Total
1er   Charlotte Fernandes depuis 2014 101 38 - 13+ 152
2e   Danaé Dunord 2011-2019 17 103 1+5 9+ 135
2e   Félicia Mollet 2011-2018 3 105 2+6 6+ 122
4e   Audrey Maquerlot 2008-2017 - 81 2+6 7+ 96
5e   Sandra Chatoux 2011-2016 - 71 1+5 6+ 83

Meilleures buteuses

modifier
Meilleures buteuses du FC Fleury 91 (ex-FCF Val d'Orge)[26]
Rang Joueuses Période D1 D2 DH CdF Total
1er   Danaé Dunord 2011-2019 2 38 0+7 2+ 49
2e   Sandra Chatoux 2011-2016 - 22 0+6 4+ 32
3e   Luce Ndolo Ewelé 2014-2016 - 31 - 0 31
4e   Corinne Lebailly 2014-2018 0 25 - 3+ 28
5e   Julie Machart-Rabanne 2016-2020 8 14 - 0 22

Joueuses étrangères

modifier

Depuis 2019, Fleury s'appuie sur de nombreuses joueuses étrangères souvent internationales pour performer. En 2020, l'entraîneur David Fanzel affirmait que les étrangères « nous apportent cette envie de travailler tout le temps. Elles entrainent tout le groupe vers le haut »[27].

Le club a ainsi réussi à attirer la gardienne internationale finlandaise Katriina Talaslahti en provenance de l'OL qui signe 7 clean-sheets en 2021-2022. Cette même saison, la Polonaise Nikola Karczewska marque neuf buts tandis que l'Ivoirienne Rosemonde Kouassi est élue deux fois joueuse du mois[28].

Le tableau suivant retrace la liste des joueuses étrangères passées par le FC Fleury 91.

Pays Nb. Joueuses
  Canada 6 Alexandria Lamontagne (2018-2019) - Melissa Roy (2018-2019) - Sonia O'Neill (2019) - Marie Levasseur (2021-2023) - Miranda Smith (2021-2022) - Tianna Harris (2023-)
  États-Unis 4 Maddie Bauer (en) (2019) - Charlotte Williams (2019-2020) - Hannah Diaz (en) (2019-2021) - Celeste Boureille (2020-2021)
  Danemark 4 Stine Larsen (2019-2020) - Rikke Sevecke (2019-2020) - Cecilie Sandvej (2019-2021) - Kamilla Karlsen (2021)
  Pologne 4 Dominika Grabowska (2020-) - Ewelina Kamczyk (2021-) - Nikola Karczewska (2021-2022) - Dominika Kopińska (en) (2023-)
  Algérie 3 Marine Dafeur (2019-) - Imane Chebel (2021-2022) - Chloé N'Gazi (2022-)
  Côte d'Ivoire 3 Mariam Diakité (2021-) - Rosemonde Kouassi (2021-) - Inès Konan (2022-)
  Cameroun 3 Falone Meffometou (2019-) - Grâce Yango (2021-2023) - Bernadette Ngaseh Mbele (2014-)
  Suède 2 Julia Spetsmark (2020-2021) - Michelle De Jongh (2021)
  Maroc 2 Salma Amani (2017-2019) - Sarah Kassi (2021-)
  Angleterre 1 Jenna Dear (2019-2021)
  Norvège 1 Anja Sønstevold (2020-2021)
  Australie 1 Emma Checker (2020)
  Finlande 1 Katriina Talaslahti (2021-2023)
  Espagne 1 María Díaz Cirauqui (en) (2021-2022)
  Jamaïque 1 Chantelle Swaby (2022-)
  Afrique du Sud 1 Ode Fulutudilu (2022-2023)
  Haïti 1 Batcheba Louis (2022-)
  Panama 1 Aldrith Quintero (en) (2023-)
  Portugal 1 Ágata Filipa (en) (2023-)
  Ghana 1 Evelyn Badu (2024-)

Structures du club

modifier

Stades et centre d'entraînement

modifier

Le club du Val d'Orge étant le club d'une agglomération regroupant neuf communes, il n'a pendant longtemps pas disposé d'infrastructures propres et était ballotté d'un stade à l'autre dans l'agglo, même s'il était officiellement basé à Sainte-Geneviève-des-Bois. Ainsi, les entrainements se déroulaient à Morsang-sur-Orge ou Saint-Michel-sur-Orge sur des terrains prêtées par les clubs masculins[29],[30]. Surnommées les « sans-domicile-fixe du foot », les joueuses jouait à domicile souvent à Saint-Michel mais aussi à Savigny-sur-Orge ou même à Étampes. Il leur arrivait de découvrir leur terrain d'accueil le jour du match, comme lors du 8e de finale de Coupe de France contre Hénin-Beaumont en mars 2013[5].

Grâce à la fusion avec Fleury en 2017, le section féminine joue désormais au stade Auguste-Gentelet à Fleury-Mérogis[7], le terrain n'étant toutefois pas homologué. De 2020 à 2023, les féminines évoluent au stade Walter-Felder à Fleury, sur un synthétique qui subit parfois des critiques[28]. En 2023, à la suite du rapatriement du Paris FC féminin à Charléty, le FC Fleury récupère le stade Robert-Bobin de Bondoufle pour y jouer ses matchs à domicile[31].

Rivalité

modifier

Le FC Fleury 91 entretient une rivalité avec le Paris FC, avec qui il dispute le derby de l'Essonne. En effet, le Paris FC a pris la succession du FCF Juvisy, club historique du football féminin français, situé à Juvisy-sur-Orge, en Essonne à l'instar de Fleury. En 2017, le club juvisien se tourne vers le Paris FC et perd peu à peu son encrage essonnien. Il dispute toujours cependant jusqu'en 2022 ses matches au stade Robert-Bobin de Bondoufle, en étant prioritaire sur le FC Fleury, ce qui engendre des tensions entre les deux équipes[31]. Ces tensions politiques sont également liées à l'attribution des subventions par le département de l'Essonne, qui distribuait en 2017 quelques 236 000  à Juvisy contre seulement 15 000  au voisin Fleury[10]. À partir de la saison 2021-2022, les deux équipes sont à la lutte pour la 3e place du championnat, qualificative pour la Ligue des champions. Le , le derby essonnien dégénère et Fleury termine le match à 9 contre 11 après les exclusions de Léa Le Garrec et Rosemonde Kouassi[31].

Malgré ces tensions, de nombreuses joueuses passent d'un club à l'autre, à l'image de Charlotte Fernandes[10] ou Daphne Corboz.

Notes et références

modifier
  1. « FC Fleury 91 | Section féminine », sur fcfleury91.fr (consulté le )
  2. « Les filles du ballon rond », Le Parisien (éd. Essonne),‎
  3. « Une association en sommeil », Le Parisien (éd. Essonne),‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Bienvenue en Division 2 ! », Le Parisien (éd. Essonne),‎
  5. a et b Éric Michel, « Les sans-domicile-fixe du foot reçoivent en grande pompe », Le Parisien,‎
  6. « Une bonne leçon », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  7. a b c d et e Sebastien Duret, « #D1F - Présentation (6/12) : Le FC FLEURY à la découverte de la D1 », sur Footofeminin.fr, (consulté le )
  8. Gilles Tournoux, « Fleury et le club féminin du Val d'Orge se marient », Le Parisien,‎
  9. Sebastien Duret, « #D1F - Le FCF VAL D'ORGE transfère ses droits au FC FLEURY 91 », sur Footofeminin.fr, (consulté le )
  10. a b et c Franck Gineste, « D2 : les filles du Val d'Orge débarquent dans la cour des grandes », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  11. a et b « D1 : Jean-Claude Daix nouvel entraîneur du FC Fleury 91 », sur Cœurs de foot, (consulté le )
  12. « Le PSG renverse Fleury et va en finale de la Coupe de France féminines », sur L'Équipe, (consulté le )
  13. « Foot féminin: l'OL bat Fleury et se qualifie pour la finale de la Coupe de France », sur Le Figaro, (consulté le )
  14. Benjamin Quarez et Arnaud Detout, « «Il nous a toutes fait progresser» : avec Fabrice Abriel, les féminines de Fleury marquent les esprits », Le Parisien,‎ (lire en ligne  )
  15. Syanie Dalmat, « Comment Fleury est devenu une place forte du foot féminin français »  , sur L'Équipe, (consulté le )
  16. Sebastien Duret, « FFF - Assemblée Fédérale : la Ligue Féminine Pro adoptée, les autres infos », sur Footofeminin.fr, (consulté le )
  17. ELISABETH LOISEL, « Nouveau projet », sur Twitter (consulté le )
  18. « D1 ARKEMA - EFFECTIF 23/24 », sur FC FLEURY 91 (consulté le )
  19. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  20. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  21. « Val d'Orge est amer », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  22. Arnaud Detout, « Coupe de France féminine : l'ami de Makelele dirige les filles de Fleury », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  23. Sebastien Duret, « #D1F - Un nouveau changement d'entraîneur à FLEURY », sur Footofeminin.fr, (consulté le )
  24. Laurent Pruneta et Marc Mechenoua, « D1 féminine : un ancien joueur du Red Star sur le banc de Fleury », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  25. « #D1Arkema - Du changement sur les bancs : le point », (consulté le )
  26. a et b « Fleury », sur statsfootofeminin.fr (consulté le )
  27. Sebastien Duret, « #D1Arkema - Présentation (3/12) : FLEURY continue à s'épanouir », sur Footofeminin.fr, (consulté le )
  28. a et b « D1 féminine : le FC Fleury 91 n'a plus rien d’un petit », sur Footeuses, (consulté le )
  29. « Elles sont en route pour la D 2 », Le Parisien (éd. Essonne),‎
  30. Nolwenn Cosson, « Les clubs de Morsang-sur-Orge et de l’agglomération se disputent le terrain de football », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  31. a b et c Laurent Pruneta, « Cartons rouges, podium et rivalité politique... en D1 Féminine, le vrai derby, c’est Paris FC-Fleury », sur LeParisien.fr, (consulté le )

Annexes

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier