Équipe de Belgique de football en 2002

saison 2002 de l'équipe de Belgique de football
Équipe de Belgique
2002

Généralités
Entraîneur Robert Waseige
Aimé Anthuenis
Résultats
Coupe du monde Huitièmes de finale
4 matchs
1 victoire, 1 défaite, 2 nuls
Championnat d'Europe Éliminatoires
3 matchs
2 victoires, 1 défaite
Matchs amicaux 7 matchs
3 victoires, 1 défaite, 3 nuls
Meilleur buteur Wesley Sonck (5)

Maillots

Kit left arm belg02h.png
Kit body belg02h.png
Kit right arm belg02h.png
Kit shorts belg02h.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm belg02a.png
Kit body belg02a.png
Kit right arm belg02a.png
Kit shorts belg02a.png
Kit socks.png
Extérieur

Chronologie

L'équipe de Belgique de football participe en 2002 à sa onzième phase finale de Coupe du monde, la sixième consécutive, dont cette édition se tient en Corée du Sud et au Japon du au et entame en outre les éliminatoires du Championnat d'Europe 2004.

ObjectifsModifier

Au vu du tirage relativement clément, même si, aux côtés de la Tunisie et de la Russie, la Belgique hérite avec le Japon de l'un des deux pays organisateurs pour la quatrième fois de son histoire (après 1954, 1970 et 1986), l'objectif des Diables Rouges est d'accéder au second tour, la phase à élimination directe de la Coupe du monde[1]. Le deuxième objectif est de bien commencer les éliminatoires de l'Euro 2004 afin de s'assurer de la qualification au tournoi final.

Résumé de la saisonModifier

Après la déception de l'Euro, les Diables Rouges commencent les qualifications pour la Coupe du monde 2002. Lors de la troisième rencontre de ces éliminatoires, la Belgique signe sa seconde victoire la plus large (10-1) contre Saint-Marin[2] . Le match suivant, en Écosse, est un tournant dans ces qualifications. Menés (2-0) à la mi-temps et réduits à dix, les Belges arrachent l'égalisation (2-2) dans les arrêts de jeu grâce au jeune défenseur Daniel Van Buyten. Suivent ensuite trois victoires consécutives qui placent l'équipe belge en tête de son groupe avant le dernier match, un déplacement en Croatie. Les Belges tiennent le nul (0-0) jusqu'à un quart d'heure du terme, mais un but d'Alen Bokšić qualifie les Croates (0-1) et envoie la Belgique vers les barrages. Elle y est opposée à la Tchéquie. À dix contre onze, les Diables Rouges remportent le match aller à Bruxelles (1-0). Au retour, ils résistent au pressing des coéquipiers de Pavel Nedvěd et assurent finalement leur qualification (0-1) grâce à un pénalty transformé en toute fin de match par le capitaine Marc Wilmots[3].

La Belgique commence le tournoi par un match nul encourageant contre le Japon (2-2)[4], un des deux pays organisateurs de la compétition, suivi d'un autre plus inquiétant contre la Tunisie (1-1)[5]. Elle remporte néanmoins le match décisif contre la Russie (3-2)[6] et se qualifie pour les huitièmes de finale. Opposée au Brésil, favori de la compétition et futur vainqueur, la Belgique fait jeu égal avec son adversaire. Marc Wilmots pense inscrire le premier but du match mais celui-ci est injustement annulé par l'arbitre. Les Belges s'inclinent en fin de match (2-0) et sont éliminés[7],[8],[9]. Wilmots est cité par la FIFA dans l'équipe-type du tournoi.

Bilan de l'annéeModifier

Le bilan de l'équipe belge est mitigé car, après avoir soufflé le chaud et le froid tant lors des rencontres de préparation que lors du tournoi en lui-même, elle a atteint l'objectif fixé pour la Coupe du monde en accédant aux huitièmes de finale mais n'a pas pu vaincre l'obstacle brésilien, laissant s'envoler la possibilité d'égaler, voire de faire mieux que, la génération 1986.

D'autre part, après trois matchs disputés dans le cadre des éliminatoires du Championnat d'Europe, si les Diables Rouges ont rempli leur contrat à l'extérieur face aux deux « petites » équipe de son groupe qualificatif, ce fut toutefois par le plus petit écart (0-1 et 0-1) et sans réellement convaincre mais, surtout, ils ont perdu à domicile (0-2) face à un concurrent direct, la Bulgarie, ce qui pourrait compromettre leurs chances de qualification alors que seul le vainqueur de groupe est qualifié et que le deuxième doit passer par des barrages. Au classement mondial de la FIFA, la Belgique renforce sa place dans le top 20 en finissant l'année en progressant de la 20e à la 17e position.

Coupe du monde 2002Modifier

Phase de groupes (Groupe H)Modifier

Classement final
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Japon 7 3 2 1 0 5 2 +3
2   Belgique 5 3 1 2 0 6 5 +1
3   Russie 3 3 1 0 2 4 4 0
4   Tunisie 1 3 0 1 2 1 5 -4
4 juin Japon   2 2   Belgique
5 juin Russie   2 0   Tunisie
9 juin Japon   1 0   Russie
10 juin Belgique   1 1   Tunisie
14 juin Japon   2 0   Tunisie
14 juin Belgique   3 2   Russie

Phase à élimination directeModifier

  Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
 
 
  15 juin 15h30 - Seogwipo (Corée)     21 juin 20h30 - Ulsan (Corée)     25 juin 20h30 - Séoul (Corée)     30 juin 20h - Yokohama (Japon)
 
    Allemagne 1
 
    Paraguay 0  
    Allemagne 1
  17 juin 15h30 - Jeonju (Corée)
      États-Unis 0  
    Mexique 0
  22 juin 15h30 - Gwangju (Corée)
    États-Unis 2  
    Allemagne 1
  16 juin 20h30 - Suwon (Corée)
      Corée du Sud 0  
    Espagne 1ap (3)
  26 juin 20h30 - Saitama (Japon)
    République d'Irlande 1 tab(2)  
    Espagne 0ap (3)
  18 juin 20h30 - Daejeon (Corée)
      Corée du Sud 0 tab(5)  
    Corée du Sud   2 ap
  21 juin 15h30 - Shizuoka (Japon)
    Italie 1  
    Allemagne 0
  15 juin 20h30 - Niigata (Japon)
      Brésil 2
    Danemark 0
   
    Angleterre 3  
    Angleterre 1
  17 juin 20h30 - Kobe (Japon)
      Brésil 2  
    Brésil 2
  22 juin 20h30 - Osaka (Japon)
    Belgique 0  
    Brésil 1
  16 juin 15h30 - Oita (Japon)
      Turquie 0  
    Suède 1
   
    Sénégal   2 ap   Match pour la 3e place
    Sénégal 0
  18 juin 15h30 - Miyagi (Japon) 29 juin 20h - Daegu (Corée)
      Turquie   1 ap  
    Japon 0   Corée du Sud 2
   
    Turquie 1     Turquie 3
 

  = but en or

Classement mondial FIFAModifier

Classement Équipe Score total (déc. 2002) Points précédents (déc. 2001) Évolution Position
15   Tchéquie 687 689 -2  
16   Cameroun 685 609 +76  
17   Belgique 682 666 +16  
18   Paraguay 679 691 -12  
19   Serbie-et-Monténégro 678 710 -32  

Source : FIFA[stats 1].

Les matchsModifier

Match amical Belgique   1 - 0   Norvège Stade Roi Baudouin
Laeken, Belgique

20:15 heure locale
  Historique des rencontres
Tanghe   84e (0 – 0) Spectateurs : 26 000
Arbitrage :   Paulo Paraty (pt)
Rapport

Match amical Grèce   3 - 2   Belgique Stade Kóstas-Davourlís
Patras, Grèce

21:15 heure locale
  Historique des rencontres
Tsiártas   60e (pén.)
Vrýzas   80e   87e
(0 – 1) Goor   29e
Sonck   54e
Spectateurs : 9 400
Arbitrage :   Costas Kapitanis
Rapport

Match amical Belgique   1 - 1   Slovaquie Stade Roi Baudouin
Laeken, Belgique

20:15 heure locale
  Historique des rencontres
Goor   55e (0 – 0) Janočko   83e Spectateurs : 18 000
Arbitrage :   Bruno Coué
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.


Match amical Belgique   0 - 0   Algérie Stade Roi Baudouin
Laeken, Belgique

20:15 heure locale
  Historique des rencontres
(0 – 0) Spectateurs : 14 000
Arbitrage :   René Rogalla (de)
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.


Match amical France   1 - 2   Belgique Stade de France
Saint-Denis, France

20:45 heure locale
  Historique des rencontres
Simons   40e (csc) (0 – 0) De Boeck   20e
Wilmots   90+1e
Spectateurs : 79 056
Arbitrage :   Valentin Ivanov
Rapport

Match amical Belgique   1 - 0   Costa Rica Kumamoto Athletics Stadium
Kumamoto, Japon

14:00 heure locale
  Historique des rencontres
Goor   23e (1 – 0) Spectateurs : 20 769
Arbitrage :   Kazuhiko Matsumura (ja)
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.


Coupe du monde 2002
Premier tour - Groupe H
Japon   2 - 2   Belgique Stade Saitama 2002
Saitama, Japon

18:00 heure locale
  Historique des rencontres
Suzuki   59e
Inamoto   67e
(0 – 0) Wilmots   57e
Van der Heyden   75e
Spectateurs : 55 256
Arbitrage :   William Mattus
Rapport

Coupe du monde 2002
Premier tour - Groupe H
Tunisie   1 - 1   Belgique Stade d'Oita
Ōita, Japon

18:00 heure locale
  Historique des rencontres
Bouzaiene   17e (1 – 1) Wilmots   13e Spectateurs : 39 700
Arbitrage :   Mark Shield
Rapport

Coupe du monde 2002
Premier tour - Groupe H
Belgique   3 - 2   Russie Stade Ecopa de Shizuoka
Fukuroi, Japon

15:30 heure locale
  Historique des rencontres
Walem   7e
Sonck   78e
Wilmots   82e
(1 – 0) Bestchastnykh   52e
Sychev   88e
Spectateurs : 46 640
Arbitrage :   Kim Milton Nielsen
Rapport

Coupe du monde 2002
Huitièmes de finale
Brésil   2 - 0   Belgique Stade du parc Misaki
Kobe, Japon

20:30 heure locale
  Historique des rencontres
Rivaldo   67e
Ronaldo   87e
(0 – 0) Spectateurs : 46 640
Arbitrage :   Peter Prendergast
Rapport

Match amical Pologne   1 - 1   Belgique Stade municipal
Szczecin, Pologne

20:00 heure locale
  Historique des rencontres
Żurawski   4e (1 – 1) Sonck   41e Spectateurs : 19 000
Arbitrage :   Martin Ingvarsson (en)
Rapport

Championnat d'Europe 2004
Éliminatoires - Groupe 8
Belgique   0 - 2   Bulgarie Stade Roi Baudouin
Laeken, Belgique

20:00 heure locale
  Historique des rencontres
(0 – 1) Janković   16e
S. Petrov   63e
Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Terje Hauge
Rapport

Championnat d'Europe 2004
Éliminatoires - Groupe 8
Andorre   0 - 1   Belgique Estadi Comunal
Andorre-la-Vieille, Andorre

20:00 heure locale
  Historique des rencontres
(0 – 0) Sonck   61e Spectateurs : 700
Arbitrage :   Karen Nalbandyan (hu)
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.


Championnat d'Europe 2004
Éliminatoires - Groupe 8
Estonie   0 - 1   Belgique A. Le Coq Arena
Tallinn, Estonie

21:30 heure locale
  Historique des rencontres
(0 – 1) Sonck   2e Spectateurs : 3 900
Arbitrage :   Mike Riley
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.

Les joueursModifier

Joueurs  
Amical
 
Amical
 
Amical
 
Amical
 
Amical
 
Amical
 
CM 2002
 
CM 2002
 
CM 2002
 
CM 2002
 
Amical
 
QCE 2004
 
QCE 2004
 
QCE 2004
Gardiens de but
Geert De Vlieger   Willem II Tilburg 90   46e 90 90 90 90 90 90 90   68e 90 90 90
Frédéric Herpoel   KAA La Gantoise r   46e  90 r r r r r r   68e  r r r
Francky Vandendriessche   Excelsior Mouscron r r r r r r r
Défenseurs
Éric Deflandre   Olympique lyonnais 90   75e 90   46e   63e    46e r 90 r r
Daniel Van Buyten   Olympique de Marseille 90 90 r   46e  90   73e 90 90   40e 90 90   46e 90 r r
Éric Van Meir   Standard de Liège   46e   46e    46e r   43e  90   82e r   90+2e [a] r
Nico Van Kerckhoven   Schalke 04   84e 90 90 90 90 r r 90 90[a]
Philippe Clement   Club Bruges KV   46e    46e 90
Jacky Peeters   KAA La Gantoise   84e    75e    46e    63e   14e   46e  90 r 90   72e   68e [a] r
Glen De Boeck   RSC Anderlecht 90 90 90   [b]   43e r 90   90+2e r   46e [a] r
Peter Van der Heyden   Club Bruges KV r 90   35e r r 90   [b]   21e 90 r r   60e    64e r r
Stijn Vreven   FC Utrecht   68e[c] 90[a]   90e
Didier Dheedene   FK Austria Vienne   60e r 90   90+2e 90
Joos Valgaeren   Celtic Glasgow   74e  90 90
Olivier De Cock   Club Bruges KV 90[c] 90
Milieux
Gert Verheyen   Club Bruges KV 90   58e     80e 90   66e   83e   62e   46e   78e 90[a]
Timmy Simons   Club Bruges KV   72e   46e 90   22e   46e   75e   90 90   74e   78e  90   74e 90 90 90
Walter Baseggio   RSC Anderlecht 90   46e    81e 90   81e 90
Danny Boffin   K Saint-Trond VV   46e   58e  r   59e    46e    84e [a] r r r r
Stefaan Tanghe   FC Utrecht   46e      46e [a]
Sven Vermant   Schalke 04   78e    46e    46e    57e r   46e  r r
Yves Vanderhaeghe   RSC Anderlecht   72e    80e    46e    75e    73e    79e 90 90 90   39e 90   24e 90 90   11e 90 90
Bart Goor   Hertha Berlin   46e  90     66e 90     59e   46e 90   90 90 90 90   81e   90   90   90  
Johan Walem   Standard de Liège   46e   46e   20e   80e   84e   68e r 90   90[a]
Gaëtan Englebert   Club Bruges KV   46e    80e  r r r r r 90   53e r
Bernd Thijs   KRC Genk   89e [c] r   89e  r r r r   70e    81e  r
Jonathan Blondel   Tottenham Hotspur   81e [c]
Koen Daerden   KRC Genk   81e [c] r
Thomas Buffel   Feyenoord Rotterdam 90[c]   89e
Tom Soetaers   Roda JC Kerkrade   90+1e [c] r
Attaquants
Marc Wilmots   Schalke 04   46e   r   46e     46e   90       89e   90     90     90     90  [a]
Wesley Sonck   KRC Genk   78e 90   90   46e   46e  r   68e    46e    70e      72e  90   90   90+1e   90  
Mbo Mpenza   Excelsior Mouscron 90   46e  90   46e   57e  r   74e    70e 90   53e 
Branko Strupar   Derby County   46e   46e    89e   66e    83e    46e[a] r r
Émile Mpenza   Schalke 04   74e   70e
Peter Van Houdt   Borussia Mönchengladbach   74e  90 90[a]
Bob Peeters   Vitesse Arnhem   64e [a] r
Joris Van Hout   Borussia Mönchengladbach   89e [c],[a]

Un « r » indique un joueur qui était parmi les remplaçants mais qui n'est pas monté au jeu.

  1. a b c d e f g h i j k l m et n Dernière sélection officielle pour le joueur.
  2. a et b Premier but officiel pour le joueur.
  3. a b c d e f g et h Première sélection officielle pour le joueur.

Aspects socio-économiquesModifier

Couverture médiatiqueModifier

Jour de diffusion Match Compétition Diffuseur francophone Diffuseur néerlandophone
Belgique - Norvège Amical RTBF VTM
Grèce - Belgique
Belgique - Slovaquie
Belgique - Algérie
France - Belgique non diffusé
Belgique - Costa Rica non diffusé
Japon - Belgique Coupe du monde RTBF VRT
Tunisie - Belgique
Belgique - Russie
Brésil - Belgique
Pologne - Belgique Amical RTL TVI VTM
Belgique - Bulgarie Championnat d'Europe
Andorre - Belgique non diffusé
Estonie - Belgique non diffusé VTM

Source : Programme TV dans Gazet van Antwerpen[archives 1].

SourcesModifier

ArchivesModifier

  1. (nl) « Concentra online archief », sur krantenarchief.concentra.be, Mediahuis.

StatistiquesModifier

  1. « CLASSEMENT MASCULIN », sur fifa.com, FIFA, (consulté le )

RéférencesModifier

  1. Matthias Van Halst, « Un tirage réjouissant », sur lalibre.be, La Libre Belgique, (consulté le ).
  2. « Les Diables Rouges gagnent 10-1 contre Saint-Marin », La Libre Belgique, (consulté le ).
  3. « Les matches qui ont qualifié les Diables: 14 novembre 2001, Wilmots, déjà », RTBF (consulté le ).
  4. « Feuille de match Japon-Belgique », FIFA, (consulté le ).
  5. « Feuille de match Tunisie-Belgique », FIFA, (consulté le ).
  6. « Feuille de match Belgique-Russie », FIFA, (consulté le ).
  7. « Feuille de match Brésil-Belgique », FIFA, (consulté le ).
  8. « Mondial 2002, les Diables à la sauce asiatique », RTBF (consulté le )
  9. « Mondial 2002 : la dernière danse des Diables Rouges », sur contre-pied.net (consulté le ).