Walter Baseggio

footballeur belge

Walter Basseggio
Image illustrative de l’article Walter Baseggio
Biographie
Nationalité Italien
Belge (depuis 1992)[1]
Nat. sportive Belge
Naissance (43 ans)
Clabecq (Belgique)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 1996-2011
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1985-1986 SC Clabecq
1986-1996 RSC Anderlecht
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1996-2005 RSC Anderlecht245 (44)
2006 Trévise FC028 0(1)
2007 RSC Anderlecht010 0(0)
2008-2009 RE Mouscron017 0(3)
2010-2011 AFC Tubize00- 00(-)
2011-2012 Patro Lensois00- 00(-)
2012-2013 ES Brainois00- 00(-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992-1993 Belgique -15 ans002 0(0)
1995 Belgique -16 ans004 0(2)
1994-1995 Belgique -17 ans004 0(2)
1995-1996 Belgique -18 ans009 0(4)
1996 Belgique -19 ans005 0(2)
1996-1999 Belgique espoirs008 0(2)
1998-2000 Belgique aspirants002 0(0)
1999-2005 Belgique027 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 25 janvier 2021

Walter Baseggio, né à Clabecq en Belgique le , est un footballeur international belge[2]. Fils d'immigrés italiens, il est naturalisé belge à 14 ans[1].

BiographieModifier

Fils de parents italiens, Baseggio a débuté à 17 ans pour Anderlecht contre le Standard de Liège. International belge, il a joué pour Anderlecht jusqu'à , quand il a été prêté au Trévise FBC jusqu'à la fin de la saison. Il a également été élu meilleur jeune à deux reprises et footballeur pro de l'année une fois. Après son séjour d'un an au Trévise FC (Italie), Walter Baseggio revient à son tout premier club qui est le RSC Anderlecht.

En 2005, le club de La Louvière voulu faire rejouer un match, mettant en cause un but de Baseggio car le ballon aurait éclaté avant de franchir la ligne de but.

Durant le mercato d'été 2007, Walter Bassegio est cité avec insistance du côté du RAEC Mons, puis également au Sporting de Charleroi. Mais le joueur se montre trop gourmand financièrement, et décide également de faire confiance à l'entraîneur Franky Vercauteren, qui promet de lui donner une chance. Cette promesse ne sera jamais tenue, la rancune de Vercauteren depuis un différend musclé avec son joueur l'emportera sur l'honnêteté et le respect des engagements.

Le , Walter signe au Royal Excelsior Mouscron où il va retrouver comme entraîneur son ancien équipier, l'ancien international belge, Enzo Scifo.

Le , Anderlecht accueille Mouscron pour la 22e journée de championnat. Les supporters d'Anderlecht le soutiennent durant tout le match. Après le match, Baseggio va saluer les supporters mauves, en larmes.

Le samedi , il inscrit son premier but sous le maillot hurlu d'un coup franc des 30m face au RSC Charleroi.

Le vendredi , il inscrit son troisième but pour Mouscron, contre son tout premier club, le RSC Anderlecht.

Sans club depuis le dépôt de bilan d'Excelsior Mouscron en , il signe en en deuxième division belge à l'AFC Tubize[3] ou il joue jusqu'en .

Souffrant d'un cancer de la thyroïde, il subit une opération qui lui retire la tumeur.

En , il est élu sur la liste Equipe du Bourgmestre de la commune de Tubize (Brabant Wallon); il occupe depuis le poste d'échevin de la jeunesse et des sports .


Carrière de joueurModifier

En clubModifier

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Quand du sang italien coule dans le sport belge », sur proximus.be (consulté le )
  2. « Fiche de Walter Baseggio », sur RBFA.be
  3. Baseggio signe pour trois ans à Tubize www.lesoir.be, rédaction en ligne, consulté le 23 mai 2010.

Liens externesModifier