Ouvrir le menu principal

Élections sénatoriales de 2014 dans la Seine-Maritime

Contexte départementalModifier

Le département de la Seine-Maritime fait partie des départements appartenant, avant la réforme de l'élection des sénateurs, à la série C dont les sénateurs ont été renouvelés pour la dernière fois en 2004. La moitié de cette série a été intégrée à la nouvelle série 1 renouvelée en 2011, l'autre moitié, dont la Seine-Maritime, rejoint la Série 2 renouvelable en 2014. Les sénateurs sortants ont donc effectué un mandat de 9 ans, prolongé d'un an par le décalage des élections municipales et sénatoriales de 2007.

Lors des élections sénatoriales de 2004 dans la Seine-Maritime, six sénateurs ont été élus au scrutin proportionnel : deux UMP (Charles Revet et Patrice Gélard) et une UDF (Catherine Morin-Desailly) élus sur une liste commune, deux socialistes (Marc Massion et Sandrine Hurel) et un communiste (Thierry Foucaud). Sandrine Hurel, démissionne le 20 juin 2007 laissant son fauteuil à Alain Le Vern. Lui-même se retire de la vie politique le 30 septembre 2013 et permet l'entrée au Sénat de Marie-Françoise Gaouyer. Trois mois plus tard, Marc Massion quitte à son tour la haute assemblée et permet à Didier Marie de siéger à partir du 1er janvier 2014.

Depuis 2004, le collège électoral, constitué des grands électeurs que sont les sénateurs sortants, les députés, les conseillers régionaux, les conseillers généraux et les délégués des conseils municipaux, a été entièrement renouvelé.

Le corps électoral appelé à élire les nouveaux sénateurs résulte des élections législatives de 2012 qui ont vu le PS rafler 8 des 10 circonscriptions du département (l'UMP détenait précédemment 5 des 12 circonscriptions), les élections régionales de 2010 qui ont conforté la majorité de gauche au conseil régional de Haute-Normandie, les élections cantonales de 2008 et de 2011 à l'issue desquelles la gauche détient une majorité proche des deux tiers au sein de l'assemblée départementale, et surtout les élections municipales de 2014 qui ont conservé les majorités des principales villes du département (Le Havre et Bois-Guillaume-Bihorel à l'UMP, Rouen, Sotteville-lès-Rouen, le Grand-Quevilly et le Petit-Quevilly au PS, Dieppe et Saint-Étienne-du-Rouvray au PCF) mais ont vu un recul sensible de la gauche dans les communes moyennes: Mont-Saint-Aignan, Fécamp, Montivilliers, Lillebonne, Eu, Gournay-en-Bray basculant à droite.

Sénateurs sortantsModifier

Sénateurs sortants
Sénateurs Parti Autre fonction
Charles Revet UMP Conseiller municipal de Turretot
Catherine Morin-Desailly UDF Conseillère régionale
Patrice Gélard UMP
Thierry Foucaud PCF Maire d'Oissel
Marie-Françoise Gaouyer depuis le 1er octobre 2013 PS Conseillère municipale d'Eu
Didier Marie depuis le 1er janvier 2014 PS

Collège électoralModifier

En application des règles en vigueur pour les élections sénatoriales françaises, le collège électoral appelé à élire les sénateurs de la Seine-maritime en 2014 se compose de la manière suivante[2]:

Composition du collège électoral
Délégués des communes
Conseillers municipaux Délégués / commune Communes concernées Délégués % collège électoral
Délégués des communes de moins de 9 000 habitants[N 1]
- communes de < 100 habitants 7 1 17 17 0,04%
- communes de < 500 habitants 11 1 352 352 11,14%
- communes de < 1500 habitants 15 3 272 816 25,82%
- communes de < 2 500 habitants 19 5 32 160 5,06%
- communes de < 3 500 habitants 23 7 19 133 4,21%
- communes de < 5 000 habitants 27 15 8 120 3,80%
- communes de < 9 000 habitants 29 15 18 270 8,54%
Délégués des communes de 9 000 à 29 999 habitants[N 2]
- communes de < 10 000 habitants 29 29 5 145 4,59%
- communes de < 20 000 habitants 33 33 11 363 11,49%
- communes de < 30 000 habitants 35 35 4 140 4,43%
Délégués des communes bénéficiant des dispositions particulières pour les communes fusionnées [N 3]
(communes de moins de 30 000 habitants)
Bois-Guillaume-Bihorel, Anneville-Ambourville, Sigy-en-Bray 3 54 1,71%
Délégués des communes de 30 000 habitants et plus[N 4]
- Dieppe (31 148 hab.)[N 5] 39 68 1 68 2,15%
- Rouen (111 553 hab.) 55 156 1 156 4,94%
- Le Havre (174 156 hab.)[N 6] 59 242 1 242 7,66%
Délégués des communes 3 036 96,08%
Conseillers généraux 69 2,18%
Conseillers régionaux 39 1,23%
Députés 10 0,32%
Sénateurs 6 0,19%
Total 3160 100,00%
  1. Dans les communes de moins de 9 000 le conseil municipal élit en son sein des délégués dont le nombre dépend de la taille de la commune.
  2. Dans les communes de 9 000 à 29 999 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués. Il n'y a pas de délégués supplémentaires
  3. « Dans le cas où le conseil municipal est constitué par application des articles L. 2113-6 et L. 2113-7 du code général des collectivités territoriales relatif aux fusions de communes dans leur rédaction antérieure à la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales, le nombre de délégués est égal à celui auquel les anciennes communes auraient eu droit avant la fusion. » (Code électoral, article L284)
  4. Dans les communes de plus de 30 000 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués et, en complément, le conseil municipal désigne des délégués supplémentaires à raison d'un par tranche de 800 habitants au-delà de 30 000 habitants
  5. Dieppe, 31 148 habitants, bénéficie des dispositions pour les communes fusionnées et obtient 68 délégués: 33 pour Neuville-lès-Dieppe (10 031 habitants) et 35 pour Dieppe hors Neuville (21 117 habitants)
  6. Le Havre, 174 156 habitants, bénéficie des dispositions pour les communes de plus de 30 000 habitants et de celles pour les communes fusionnées et obtient 242 délégués: 7 pour Rouelles (3 159 habitants) et 235 pour Le Havre hors Rouelles (170 987 habitants)

Présentation des candidatsModifier

Les nouveaux représentants sont élus pour une législature de 6 ans au suffrage universel indirect par les grands électeurs du département. Dans la Seine-Maritime, les six sénateurs sont élus au scrutin proportionnel plurinominal. Chaque liste de candidats est obligatoirement paritaire et alterne entre les hommes et les femmes. 8 listes ont été déposées dans le département, comportant chacune 8 noms. Elles sont présentées ici dans l'ordre de leur dépôt à la préfecture et comportent l'intitulé figurant aux dossiers de candidature[3].


Europe Écologie Les VertsModifier

Liste L'écologie au service des territoires[4]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Véronique Bérégovoy EELV Vice-présidente du conseil régional
02 Alexis Deck EELV Conseiller municipal du Havre
03 Évelyne Detournay EELV
04 Gilles Euzenat EELV
05 Karen Lemarchand EELV
06 Gérard Levillain EELV Adjoint au maire de Canteleu
07 Martine Fauchard EELV
08 Jean-Pierre Lancry EELV

Front nationalModifier

Liste Bleu marine pour nos villes et nos villages[5]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Philippe Fouché-Saillenfest FN Conseiller municipal du Havre
02 Elizabeth Lalanne De Haut FN
03 Jacques Gaillard FN
04 Geneviève Salvisberg FN
05 Jean-François Bollens FN
06 Françoise Duchaussoy FN
07 Romain Queruel FN
08 Isabelle Gilbert FN

MoDemModifier

Liste Une force centrale à votre service[6]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Régine Marre MoDem
02 Alain Ternisien MoDem
03 Sophie Leblic-Bouville MoDem
04 Christophe Fromentin MoDem
05 Émilie Pietrzyk MoDem
06 Joël Clément MoDem
07 Françoise Livet MoDem
08 Arnaud Lecroq MoDem

Parti socialisteModifier

Liste Rassembler pour des territoires solidaires et citoyens[7]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Didier Marie PS Sénateur sortant
02 Nelly Tocqueville PS Maire de Saint-Pierre-de-Manneville
03 Jean-François Mayer DVG Maire de Hattenville
04 Joëlle Lavenu-Mauger PS Maire de Saint-Pierre-Lavis
05 Bastien Coriton PS Maire de Caudebec-en-Caux
06 Valérie Gibert-Thieulent PRG Conseillère régionale
07 Jacky Hucher PS Président de la Communauté de communes de Saint-Saëns-Porte de Bray, maire de Saint-Saëns
08 Nathalie Dallier PS Conseillère municipale de Forges-les-Eaux

Divers droiteModifier

Liste Pour un développement dynamique et équilibré du territoire[8]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Alfred Trassy-Paillogues DVD conseiller général, maire de Yerville
02 Marie-Françoise Guguin DVD Adjointe au maire de Bois-Guillaume
03 Yoann Lavernhe DVD Conseiller municipal de Lillebonne
04 Annie Boutin DVD Maire de Freulleville
05 Alain Petit DVD Maire de Flamanville
06 Annie Dumenil DVD Maire de Canouville
07 Patrick Herr DVD Conseiller général
08 Odile Dion DVD Maire de La Bellière

Union de la droite et du centreModifier

Liste La force de nos territoires, c'est vous ![9]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Catherine Morin-Desailly UDI Sénatrice sortante, conseillère régionale
02 Charles Revet UMP Sénateur sortant
03 Agnès Canayer UMP Adjointe au maire du Havre
04 Pascal Martin UDI Conseiller général, maire de Montville
05 Virginie Lucot-Avril UMP Conseillère générale, maire d'Aumale
06 Patrick Chauvet UMP Conseiller général, maire de Buchy
07 Virginie Carolo-Lutrot DVD Maire de Notre-Dame-de-Gravenchon
08 Jean-François Bloc UDI Maire de Quiberville

Parti communisteModifier

Liste Avec Thierry Foucaud, protégeons nos territoires et agissons pour la France[10]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Thierry Foucaud PCF Sénateur sortant
02 Céline Brulin PCF
03 Sébastien Jumel PCF
04 Isabelle Dujardin PCF
05 Jean-Pierre Garcia PCF
06 Christine Morel PCF
07 Eddie Facque PCF
08 Anne-Emilie Ravache PCF

Debout la RépubliqueModifier

Liste Debout la Seine-Maritime[11]
Candidats Parti Principales fonctions
01 Brigitte Brière DLR
02 David Lambion DLR
03 Corinne Levillain DLR
04 Arnaud Cléré DLR
05 Isabelle Clement DLR
06 Patrick Bucourt DLR
07 Blandine Coudurier-Dufour DLR
08 Charly Noël DLR

RésultatsModifier

Résultats des élections de 2014[12]
Tête de liste Liste Voix % Sièges
Catherine Morin-Desailly UMP-UDI 1 117 36,49 3
Didier Marie PS 803 26,23 2
Thierry Foucaud PCF 456 14,90 1
Alfred Trassy-Paillogues DVD 341 11,14
Philippe Fouché-Saillenfest FN 161 5,26
Véronique Bérégovoy EELV 118 3,85
Régine Marre MoDem 42 1,37
Brigitte Brière DLR 23 0,75
Inscrits 3 160 100,00
Abstentions 47 1,49
Votants 3 113 98,51
Blancs 24 0,77
Nuls 28 0,90
Exprimés 3 061 98,33

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier