Wendie Renard

footballeuse française

Wendie Renard
Image illustrative de l’article Wendie Renard
Wendie Renard avec l'Olympique lyonnais en 2019.
Situation actuelle
Équipe Olympique lyonnais
Numéro 3
Biographie
Nom Wendie Thérèse Renard[1]
Nationalité Française
Naissance (33 ans)
Schœlcher (Martinique)
Taille 1,87 m (6 2)[2]
Poste Défenseure centrale
Parcours junior
Années Club
1997-2005 Essor Préchotin
2005-2006 RC Lorrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006- Olympique lyonnais 469 (150)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2009 France U19 018 00(0)
2009 France U20 007 00(0)
2011- France 157 0(38)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Wendie Renard est une footballeuse internationale française, née le à Schœlcher en Martinique. Elle joue au poste de défenseure droite ou centre à l'Olympique lyonnais (OL).

Elle est considérée comme étant l'une des meilleures défenseures au monde.

Avec l'OL, elle remporte notamment quinze Championnats de France, neuf Coupes de France, trois Trophée des championnes et huit Ligue des champions.

Avec l'équipe de France, elle est notamment quatrième lors de la Coupe du monde de 2011 et aux Jeux olympiques de 2012, ainsi que demi-finaliste de l'Euro 2022.

Biographie modifier

Wendie Renard commence le football à l'âge de sept ans à l'Essor Préchotin (au Prêcheur) au sein d'une équipe de garçons[3]. En , alors qu’elle a 8 ans, son père dont elle est très proche décède d'un cancer des poumons[4]. À l'âge de 15 ans, elle intègre le pôle outre-mer du lycée du François et joue en fin de semaine avec le Rapid Club du Lorrain.

Ses qualités physiques et techniques sont repérées par le conseiller technique régional de la ligue martiniquaise, Jocelyn Germé et elle passe le concours d'entrée du centre national de formation et d'entraînement de Clairefontaine. Malgré l'échec aux tests, Farid Benstiti, entraîneur de l'équipe de l'Olympique lyonnais remarque ses capacités et elle intègre le centre de formation lyonnais[3].

 
Wendie Renard avec l'Olympique lyonnais en 2023.

Elle intègre le groupe professionnel en et en octobre, elle est sélectionnée en équipe de France des moins de 19 ans par Stéphane Pillard pour deux matchs amicaux contre l'Angleterre. En 2008, elle devient une des pièces maîtresses de l'Olympique lyonnais.

En 2018, elle est nommée pour le prix The Best de FIFA[5]. Lors de la saison 2018-2019, elle est déléguée club de l'UNFP au sein de l'OL[6]. Le , la joueuse est nommée parmi les quinze prétendantes au premier Ballon d'or féminin[7] (elle se classera 7e).

Le , elle joue son 400e match avec l'OL, lors de la rencontre face au Dijon Football Côte-d'Or, match comptant pour la troisième journée de championnat. Le 16 mars 2022, l'Alliance contre le tabac (ACT) lui décerne le prix ACT-Maurice-Tubiana (mention "Prix spécial du jury") pour son engagement contre la consommation de cigarette[8].

En sélection modifier

Wendie Renard dispute ensuite avec les Bleues le Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans 2008 puis la coupe du monde des moins de 20 ans au Chili où la France termine quatrième[3]

 
Wendie Renard avec l'équipe de France en 2013.

En , elle est appelée pour la première fois en sélection A par Bruno Bini lors du tournoi de Chypre[9]. Elle dispute son premier match en bleue face à la Suisse (victoire 2-0)[10]. En fin de saison, lors de la ligue des champions de l'UEFA, elle marque le premier but des Lyonnaises contre le 1. FFC Turbine Potsdam (2-0). L'année suivante, elle réussit avec ses coéquipières lyonnaises le triplé remportant championnat de France, coupe de France et Ligue des champions. Sélectionnée par Bruno Bini, elle dispute les Jeux olympiques.

En , elle est sélectionnée par Philippe Bergeroo pour participer à la Coupe du monde de football au Canada. En tant que capitaine, elle forme ainsi avec Laura Georges une charnière centrale solide permettant à la France de n'encaisser que trois buts lors de la compétition. Elle échoue finalement avec ses coéquipières en quart de finale, battue par l'Allemagne (1-1, t.a.b : 6-5). Elle est toutefois élue dans le onze-type de la compétition par les supporters[11]. En , elle est la capitaine de l'équipe de France qui atteint les quarts de finale des Jeux olympiques, éliminée par le Canada. En septembre 2017, lors de sa nomination, Corinne Diacre décide de lui retirer le brassard de capitaine de la sélection. Le , elle fait partie des 23 bleues sélectionnées pour disputer la Coupe du monde 2019[12]. Le , lors du match d'ouverture, elle inscrit un doublé face à la Corée du Sud et est désignée « joueuse du match » (score final 4-0)[13],[14],[15].

En 2021, elle redevient capitaine de l'équipe de France[16]. En 2022, elle participe au championnat d'Europe qui se déroule du 6 au 31 juillet en Angleterre. Le 24 février 2023, à cinq mois de la Coupe du monde (20 juillet – 20 août) en Australie et en Nouvelle-Zélande, Wendie Renard, Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto annoncent leur mise en retrait de l'équipe de France. La FFF en prend note et rappelle « qu’aucune individualité n’est au-dessus de l’institution Équipe de France »[17]. Selon Le Parisien l'objectif des 3 joueuses est le départ de Corinne Diacre et de son staff et une évolution de la gouvernance autour du football féminin[18]. Le 9 mars 2023, le Comité exécutif de la Fédération française de football met fin au contrat de Corinne Diacre[19],[20]. Le 31 mars 2023, elle fait son retour en équipe de France après avoir été appelée par le nouvel entraîneur des Bleues, Hervé Renard.

Elle est titulaire lors des matchs de la Coupe du monde 2023 en Australie, où l'équipe de France s'incline en quarts de finale contre le pays hôte.

Statistiques modifier

Les tableaux ci-dessous résume les statistiques en matchs officiels de Wendie Renard durant sa carrière de joueuse professionnelle[21],[22],[23].

En club modifier

Statistiques de Wendie Renard au 18 avril 2024[23]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
2006-2007   Olympique lyonnais Division 1 2 0 - - - - - - - 2 0
2007-2008 Division 1 14 2 3 1 - - C1 6 2 23 5
2008-2009 Division 1 19 2 3 0 - - C1 4 0 26 2
2009-2010 Division 1 20 6 3 0 - - C1 9 0 32 6
2010-2011 Division 1 20 2 3 0 - - C1 9 3 32 5
2011-2012 Division 1 20 9 4 1 - - C1+MC1 8+2 1+0 34 11
2012-2013 Division 1 13 3 6 2 - - C1 7 3 26 8
2013-2014 Division 1 19 7 3 1 - - C1 4 0 26 8
2014-2015 Division 1 21 10 4 1 - - C1 4 1 29 12
2015-2016 Division 1 15 6 3 4 - - C1 6 1 24 11
2016-2017 Division 1 16 6 4 0 - - C1 8 2 28 8
2017-2018 Division 1 17 5 5 3 - - C1 8 4 30 12
2018-2019 Division 1 17 8 4 2 - - C1 9 4 30 14
2019-2020 Division 1 14 7 5 2 1 0 C1 6 5 26 14
2020-2021 Division 1 20 10 1 1 - - C1 5 3 26 14
2021-2022 Division 1 16 2 2 2 - - C1 9 3 27 7
2022-2023 Division 1 21 7 5 1 0 0 C1 8 0 34 8
2023-2024 Division 1 12 5 - - 1 0 C1 3 0 16 5
Total sur la carrière 296 97 58 21 2 0 - 113 32 469 150
1 Les matchs de la Mobcast Cup 2012 sont mentionnés, mais la compétition n'ayant pas de caractère officiel, les matchs joués ne sont pas considérés comme officiels et donc exclus du suivi des statistiques.

En sélection modifier

Le tableau suivant dresse les statistiques de Wendie Renard en équipe de France par année[24].

Statistiques au 18 avril 2024
Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
France   2011 13 1
2012 19 5
2013 14 9
2014 14 1
2015 15 1
2016 9 1
2017 14 1
2018 6 1
2019 14 4
2020 4 1
2021 4 4
2022 13 4
2023 16 4
2024 2 1
Total 157 38

Palmarès modifier

 
Wendie Renard lors de son 300e match avec l'Olympique lyonnais en .
Palmarès
  Olympique lyonnais :

  Équipe de France :

Distinctions personnelles modifier

Décoration modifier

Autres distinctions modifier

Pays Distinctions Catégorie Date Résultats
  France Lions du Sport Lion d'Or[27] 2012 Lauréat
  France Lions du Sport Lion d'Argent[28] 2013 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[29] 2015 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[30] 2016 Lauréat
  Allemagne IFFHS Défenseure de l'équipe mondiale féminine IFFHS[31] 2017 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[32] 2017 Lauréat
  Allemagne IFFHS Défenseure de l'équipe mondiale féminine IFFHS[33] 2018 Lauréat
  Royaume-Uni Visa PotM Awards Meilleure joueuse du match[34] 2019 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[35] 2019 Lauréat
  Suisse The Best FIFA Football Awards Meilleure défenseure[36] 2019 Lauréat
  Allemagne IFFHS Défenseure de l'équipe mondiale féminine IFFHS[37] 2019 Lauréat
  France Trophée France Football Meilleure joueuse française[38] 2019 Lauréat
  Suisse UEFA Awards Meilleure défenseure de la saison[39] 2020 Lauréat
  France Fédération française de football Médaille des légendaires[40] 2020 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[41] 2020 Lauréat
  Allemagne IFFHS Défenseure de l'équipe mondiale féminine IFFHS[42] 2020 Lauréat
  Suisse UEFA Défenseure de la Women's Team Of The Year[43] 2020 Lauréat
  Allemagne IFFHS Défenseure de l'équipe mondiale féminine de la décennie[44] 2020 Lauréat
  Allemagne IFFHS Défenseure de l'équipe mondiale féminine UEFA de la décennie[45] 2020 Lauréat
  France Trophées UNFP Membre de l'équipe type de la D1 Arkema[46] 2021 Lauréat
  Allemagne IFFHS Membre de l'équipe de rêve européenne[47] 2021 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[48] 2021 Lauréat
  France Prix ACT Maurice Tubiana Prix du Jury[49] 2022 Lauréat
  France Trophées UNFP Membre de l'équipe type de la D1 Arkema[50] 2022 Lauréat
  Pays-Bas FIFPro Awards Prix défenseure FIFPro Women's World XI[51] 2023 Lauréat
  France Trophées UNFP Membre de l'équipe type de la D1 Arkema[52] 2023 Lauréat

Soutien politique modifier

Elle annonce son soutien à Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle française de 2017[53].

Notes et références modifier

  1. (en)« List of Players - France » [PDF], sur fifa.com, , p. 11.
  2. (en) Liste complète des équipes à la Coupe du monde 2019, sur www.fifadata.com.
  3. a b et c « Wendie Renard, la surclassée », sur www.fff.f, FFF (consulté le ).
  4. Syanie Dalmat, « Renard, le devoir de mémoire », L'Equipe,‎ , p. 10-11.
  5. « Les nomines pour les The Best - FIFA Football Awards 2018 connus », sur Fifa.com, (consulté le ).
  6. « Vos délégués clubs 2018-2019 », Profession footballeur, le magazine de l'UNFP, no 19,‎ , p. 35 (lire en ligne [PDF])
  7. Les 15 nommées au Ballon d'Or féminin France Football
  8. « https://twitter.com/ljosseran/status/1504167286889979905 », sur Twitter (consulté le )
  9. « Wendie Renard : « Je n'ai pas peur » », sur www.footofeminin.fr (consulté le ).
  10. « Feuille du match France 2-0 Suisse », sur FFF.fr, .
  11. « Wendie Renard dans le onze-type du Mondial - Foot d'elles », sur Foot d'elles, (consulté le ).
  12. Sy. D., « Coupe du monde féminine de football 2019 : la liste des 23 Bleues sélectionnées, sans Marie-Antoinette Katoto », sur L'Équipe, .
  13. William Vuillez, « Mondial féminin : Wendie Renard, déjà l'arme fatale des Bleues », France Télévisions, .
  14. « Coupe du monde 2019 : Wendie Renard élue joueuse du match d'ouverture », sur L'Équipe, .
  15. Anthony Hernandez, « Coupe du monde féminine 2019 : Wendie Renard, la forte tête des Bleues », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  16. « Wendie Renard de nouveau capitaine en équipe de France », sur L'Équipe (consulté le )
  17. « Equipe de France de football : trois joueuses-clés claquent la porte de la sélection, la FFF rétorque qu’« aucune individualité n’est au-dessus de l’institution » », sur Le Monde.fr, (consulté le )
  18. « Équipe de France féminine : les dessous de la révolte envers Corinne Diacre », sur leparisien.fr, (consulté le )
  19. Étienne Moatti et Arnaud Hermant, « Corinne Diacre écartée de la sélection de l'équipe de France », sur L'Équipe, (consulté le )
  20. « Communiqué de la FFF », sur Fédération française de football, (consulté le )
  21. « Fiche de Wendie Renard », sur footoféminin.fr.
  22. « Fiche de Wendie Renard », sur UEFA.com.
  23. a et b « Wendie Renard », sur www.olweb.fr, Olympique lyonnais (consulté le ).
  24. « Fiche de Wendie Renard », sur FFF.fr.
  25. « Décret du 20 juin 2022 portant promotion et nomination dans l'ordre national du Mérite », sur Journal officiel de la République française,
  26. « Renard et Payet nommés chevaliers de l'ordre national du Mérite », sur L'Équipe,
  27. Lyon mag, « W. Renard (OL féminin) sportive lyonnaise de l’année », sur Lyonmag.com, (consulté le )
  28. Foot d'Elles |, « Wendie Renard, récompensée d'un Lion d'Argent ! », sur Foot d'elles, (consulté le )
  29. « History - The FIFPRO Women's World 11 Of 2015 - FIFPRO World Players' Union », sur FIFPRO (consulté le )
  30. (en) « History - The FIFPRO Women's World 11 Of 2016 - FIFPRO World Players' Union », sur FIFPRO (consulté le )
  31. « IFFHS (International Federation of Football for History & Statistics », sur www.iffhs.de (consulté le )
  32. (en) « History - The FIFPRO Women's World 11 Of 2017 - FIFPRO World Players' Union », sur FIFPRO (consulté le )
  33. « IFFHS (International Federation of Football for History & Statistics », sur iffhs.de (consulté le )
  34. « Your vote counts: 52 matches, two teams, one Player of the Match », sur www.fifa.com (consulté le )
  35. (en) « 2020 WOMEN'S WORLD 11: WHAT THE PLAYERS SAID - FIFPRO World Players' Union », sur FIFPRO (consulté le )
  36. « Wendie Renard sacrée meilleure défenseure aux Best Fifa Football Awards 2019 », sur People Bo Kay, (consulté le )
  37. « IFFHS (International Federation of Football for History & Statistics », sur www.iffhs.de (consulté le )
  38. « Les trophées détaillés de France Football en 2019 », sur France Football (consulté le )
  39. UEFA.com, « Wendie Renard, défenseure UEFA de la saison 2019/20 », sur UEFA.com, (consulté le )
  40. « FFF : L’équipe féminine récompensée par Noël Le Graët », sur www.OL.fr (consulté le )
  41. (en-GB) FIFA.com, « The Best FIFA Football Awards™ - FIFA FIFPro Women's World11 - FIFA.com », sur www.fifa.com (consulté le )
  42. « IFFHS (International Federation of Football for History & Statistics », sur iffhs.com (consulté le )
  43. (en) UEFA.com, « UEFA.com fans' Women's Team of the Year 2020: stats breakdown », sur UEFA.com, (consulté le )
  44. « Distinction : Plusieurs lyonnaises dans l'équipe de la décennie de l'IFFHS », sur www.OL.fr (consulté le )
  45. « IFFHS UEFA Woman Team of the Decade 2011–2020 », sur www.iffhs.de (consulté le )
  46. « Trophées UNFP : 4 Lyonnaises dans l'équipe-type de la D1 Arkema », sur www.OL.fr (consulté le )
  47. « Des Lyonnaises nommées dans l’Equipe de rêve européenne de 1901 à 2020 de l'IFFHS », sur www.OL.fr (consulté le )
  48. « FIFA Football Awards : Christiane Endler et Wendie Renard récompensées ! », sur www.OL.fr (consulté le )
  49. « ACT-Alliance contre le Tabac décerne, à son tour, des trophées aux communicants de la lutte anti-tabac | Le Monde du Tabac », sur www.lemondedutabac.com, (consulté le )
  50. « L'équipe type de la saison de D1 Arkema avec six Parisiennes et quatre Lyonnaises », sur lequipe.fr, (consulté le )
  51. Léo Scalco, « The Best 2022 : Wendie Renard dans l’équipe type de la FIFA », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  52. « Cascarino (OL), Endler (OL) et Fazer (PSG) récompensées en D1 Arkema », sur L'Équipe.fr, (consulté le )
  53. « Ces Bleus qui soutiennent Emmanuel Macron », So Foot,

Annexes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Documentaire modifier

Liens externes modifier