Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels

Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels
Image illustrative de l’article Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels

Sigle FIFPRO
Sport(s) représenté(s) Football
Création 1965
Président Drapeau : France Philippe Piat
Siège Drapeau : Pays-Bas Hoofddorp (Pays-Bas)
Nations membres 69
Site web www.fifpro.org

La Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (en anglais : International Federation of Professional Footballers), généralement connue sous le sigle FIFPRO, est la fédération internationale des joueurs professionnels. À l'heure actuelle, 69 associations nationales de joueurs sont membres de la FIFPRO.

En tant que syndicat mondial des footballeurs professionnels, la FIFPro récompense, depuis 2005, la meilleure équipe de la saison, élue par les footballeurs eux-mêmes.

HistoireModifier

Le 15 décembre 1965, sous l'impulsion de Michel Hidalgo, le président de l'Union Nationale des Footballeurs Professionnels, l'UNFP, le syndicat français, des représentants des associations de joueurs français, écossais, anglais, italiens et néerlandais se réunissent à Paris pour créer une association internationale des footballeurs, la Fédération Internationale des Footballeurs Professionnels (la FIFPRO).

A l’heure de la création de la FIFPRO, les membres attendaient avec impatience la Coupe du monde 1966 en Angleterre, lors de laquelle il était prévu d’entrer pour la première fois en contact avec la Fifa.

Ce n’est qu’un 2001 pourtant que la Fifa a, enfin, décidé de reconnaître les représentants de joueurs, à la suite des accords intervenus avec la Commission Européenne sur le règlement FIFA du statut et du transfert des joueurs et à sa participation au Congrès de la FIFPro à Paris, au mois de novembre. Depuis, les relations entre la FIFA et la FIFPro n’ont cessé de s’améliorer (comme avec l’UEFA ou la CAF avec la signature d’un accord en octobre 2007 pout l’Europe, en février 2011 et en septembre 2018 pour l’Afrique) autour de gestes forts :

– Intégration de la FIFPRO au sein de la Chambre de Règlements des litiges, pour représenter les joueurs ; - Valorisation de l'image du footballeur avec l'élection, depuis 2005, de la meilleure équipe de l'année: – Signature de l’accord FIFA / FIFPro du 02/11/2006; - Le 7 novembre 2016, la FIFPRO et la Fifa ont signé un accord pour les six prochaines années, afin de renforcer la coopération entre les deux organisations ainsi que d’améliorer la gouvernance du football professionnel partout dans le monde. Fruit d’une négociation entamée il y a dix-huit mois déjà, entre la Fédération internationale et les principales parties prenantes du football, cet accord – historique, le mot n’est nullement galvaudé -, va modifier en profondeur le quotidien de dizaine de milliers de footballeurs; - La FIFA et la FIFPRO ont conclu un accord pour établir le Fonds de la FIFA pour les joueurs de football (FIFA FFP), qui vise à fournir un soutien financier aux joueurs qui n’ont pas été payés et qui n’ont pas la chance de pouvoir recevoir dûment les salaires convenus par contrat avec leurs clubs.

La FIFPRO, dont le Français Philippe Piat est le président depuis 2013, après l’avoir déjà été de 2005 à 2007, compte aujourd’hui soixante-huit membres officiels, candidats membres ou observateurs et des syndicats sont en passe de se créer d’autres pays. Elle représente 68 000 joueurs, adhérents de par le monde.

Le , la FIFpro publie un rapport intitulé Livre noir du football en Europe de l'Est. Cette enquête de grande ampleur auprès de 3 357 footballeurs révèle l'état du football professionnel dans cette région. Les chiffres obtenus mettent en avant des problèmes de rémunération (retards fréquents dans le versement des salaires), de violence (intimidations et menaces physiques), de racisme et de corruption généralisés[1]. Ce rapport cible un certain nombre de pays : Bulgarie, Chypre, Croatie, République tchèque, Grèce, Hongrie, Kazakhstan, Malte, Monténégro, Pologne, Roumanie, Russie, Serbie, Slovénie et Ukraine[2]. Le syndicat international des joueurs espère ainsi interpeller l'UEFA et son président, le Français Michel Platini, et provoquer une prise de conscience sur le sujet[3]. Le serbe Dragiša Pejović est l'un des premiers footballeurs à témoigner pour dénoncer la corruption dans le football serbe[4].

En novembre 2016, la FIFPRO publie une grande enquête sur les conditions de travail des footballeurs professionnels dans le monde. On y apprend, notamment, que 41 pour cent des footballeurs ne reçoivent pas leur salaire à temps, quand ils le reçoivent... Lire ici

Les grands principesModifier

– La FIFPRO est une organisation démocratique dont la principale mission est la défense des intérêts collectifs et individuels des joueurs professionnels pour laquelle l’égalité et la solidarité sont des mots-clés.

– La FIFPRO œuvre pour obtenir les mêmes droits et devoirs pour tous les joueurs dans le monde. Elle ne fait pas de distinction en ce qui concerne la nationalité, la religion, les idées politiques, la race ou le sexe. Elle est contre toutes les formes de racisme, de xénophobie et de violence et y restera toujours opposée.

– La FIFPRO porte un regard particulièrement critique sur le système de transfert des joueurs professionnels. Elle est contre toute forme d’exploitation des joueurs par des tiers.

– La FIFPRO milite pour la mise en place d’un contrat type de joueur international .

– La FIFPRO souhaite que les joueurs soient partie prenante dans l’élaboration du calendrier international des matches.

– La Fifa ayant reconnu la FIFPRO comme la seule instance internationale représentant les footballeurs professionnels, tous les syndicats affiliés à la FIFPRO doivent être reconnus par les fédérations nationales et internationales comme des syndicats indépendants.

– La FIFPRO respecte et protège aussi bien les droits d’image individuels que collectifs des joueurs.

ConseilModifier

MembresModifier

Les membres permanents

Les candidats membres


Les membres observateurs


Prix décernésModifier

FIFA/FIFPro World XIModifier

Le FIFA/FIFPro World XI est une sélection annuelle des meilleurs joueurs de football organisée par la Fédération internationale de football association (FIFA) et la (FIFPro). Cette équipe-type est désignée à partir de 2005 par les joueurs de football professionnels membres du syndicat de joueurs de la FIFPro[5]. Depuis 2009, cette équipe-type est présentée lors du gala annuel de la FIFA. [6],[7],[8].

Équipe-type de l'année
Année Gardien de but Défenseurs Milieux de terrain Attaquants
2005[9]   Dida (  AC Milan)   Paolo Maldini (  AC Milan)
  Alessandro Nesta (  AC Milan)
  John Terry (  Chelsea)
  Cafu (  AC Milan)
  Ronaldinho (  FC Barcelone)
  Claude Makélélé (  Chelsea)
  Frank Lampard ( Chelsea)
  Zinédine Zidane (  Real Madrid)
  Samuel Eto'o (  FC Barcelone)
  Andriy Shevchenko (  AC Milan)
2006[10]   Gianluigi Buffon (  Juventus)   Lilian Thuram (  Juventus)
  John Terry (  Chelsea)
  Fabio Cannavaro (  Juventus)
  Gianluca Zambrotta ( Juventus)
  Andrea Pirlo (  AC Milan)
  Kaká (  AC Milan)
  Zinédine Zidane (  Real Madrid)
  Samuel Eto'o (  FC Barcelone)
  Thierry Henry (  Arsenal)
  Ronaldinho (  FC Barcelone)
2007[11]   Gianluigi Buffon (  Juventus)   Carles Puyol (  FC Barcelone)
  John Terry (  Chelsea)
  Fabio Cannavaro (  Real Madrid)
  Alessandro Nesta (  AC Milan)
  Cristiano Ronaldo (  Manchester United)
  Kaká (  AC Milan)
  Steven Gerrard (  Liverpool)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
  Didier Drogba (  Chelsea)
  Ronaldinho (  FC Barcelone)
2008[12]   Iker Casillas (  Real Madrid)   Carles Puyol (  FC Barcelone)
  John Terry (  Chelsea)
  Rio Ferdinand (  Manchester United)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Xavi Hernández (  FC Barcelone)
  Steven Gerrard (  Liverpool)
  Kaká (  AC Milan)
  Cristiano Ronaldo (  Manchester United)
  Fernando Torres (  Liverpool)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
2009[13]   Iker Casillas (  Real Madrid)   Patrice Évra (  Manchester United)
  John Terry (  Chelsea)
  Nemanja Vidić (  Manchester United)
  Daniel Alves (  FC Barcelone)
  Steven Gerrard (  Liverpool)
  Xavi Hernández (  FC Barcelone)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Manchester United)
  Fernando Torres (  Liverpool)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
2010[14]   Iker Casillas (  Real Madrid)   Carles Puyol (  FC Barcelone)
  Lúcio (  Inter Milan)
  Gerard Piqué (  FC Barcelone)
  Maicon Douglas (  Inter Milan)
  Wesley Sneijder (  Inter Milan)
  Xavi Hernández (  FC Barcelone)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
  David Villa (  Valence CF/  FC Barcelone)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
2011[15]   Iker Casillas (  Real Madrid)   Daniel Alves (  FC Barcelone)
  Nemanja Vidić (  Manchester United)
  Gerard Piqué (  FC Barcelone)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Xabi Alonso (  Real Madrid)
  Xavi Hernández (  FC Barcelone)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
  Wayne Rooney (  Manchester United)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
2012[16]   Iker Casillas (  Real Madrid)   Daniel Alves (  FC Barcelone)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Gerard Piqué (  FC Barcelone)
  Marcelo (  Real Madrid)
  Xabi Alonso (  Real Madrid)
  Xavi Hernández (  FC Barcelone)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
  Radamel Falcao (  Atlético Madrid)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
2013   Manuel Neuer (  Bayern Munich)   Daniel Alves (  FC Barcelone)
  Thiago Silva (  Paris Saint-Germain)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Philipp Lahm (  Bayern Munich)
  Franck Ribéry (  Bayern Munich)
  Xavi Hernández (  FC Barcelone)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
  Zlatan Ibrahimović (  Paris Saint-Germain)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
2014   Manuel Neuer (  Bayern Munich)   Philipp Lahm (  Bayern Munich)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Thiago Silva (  Paris Saint-Germain)
  David Luiz (  Paris Saint-Germain)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Toni Kroos (  Bayern Munich /   Real Madrid)
  Ángel Di María (  Real Madrid /   Manchester United)
  Arjen Robben (  Bayern Munich)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
2015[17]   Manuel Neuer (  Bayern Munich)   Daniel Alves (  FC Barcelone)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Thiago Silva (  Paris Saint-Germain)
  Marcelo (  Real Madrid)
  Paul Pogba (  Juventus)
  Luka Modrić (  Real Madrid)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Neymar (  FC Barcelone)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
2016   Manuel Neuer (  Bayern Munich)   Daniel Alves (  Juventus)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Gerard Piqué (  FC Barcelone)
  Marcelo (  Real Madrid)
  Luka Modrić (  Real Madrid)
  Toni Kroos (  Real Madrid)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Luis Suárez (  FC Barcelone)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)
2017   Gianluigi Buffon (  Juventus)   Daniel Alves (  Paris Saint-Germain)
  Sergio Ramos (  Real Madrid)
  Leonardo Bonucci (  AC Milan)
  Marcelo (  Real Madrid)
  Luka Modrić (  Real Madrid)
  Toni Kroos (  Real Madrid)
  Andrés Iniesta (  FC Barcelone)
  Neymar (  Paris Saint-Germain)
  Lionel Messi (  FC Barcelone)
  Cristiano Ronaldo (  Real Madrid)

Apparitions par joueurModifier

En gras, les années où le joueur remporte également le FIFA Ballon d'or, le FIFA World Player ou le The Best, Joueur de la FIFA.

Joueur Apparitions XI App % Années Club(s)
1   Cristiano Ronaldo 11 83.83 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 Manchester United, Real Madrid
  Lionel Messi 11 83.83 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 FC Barcelone
3   Andrés Iniesta 9 66,66 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 FC Barcelone
4   Sergio Ramos 8 58,33 2008, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 Real Madrid
5   Dani Alves 7 50 2009, 2011, 2012, 2013, 2015, 2016, 2017 FC Barcelone, Juventus, Paris Saint-Germain
6   Xavi 6 50 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 FC Barcelone
7   Iker Casillas 5 41,66 2008, 2009, 2010, 2011, 2012 Real Madrid
  John Terry 5 41,66 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 Chelsea
9   Marcelo 4 25 2012, 2015, 2016, 2017 Real Madrid
  Gerard Piqué 4 33,33 2010, 2011, 2012, 2016 FC Barcelone
  Manuel Neuer 4 33.33 2013, 2014, 2015, 2016 Bayern Munich
11   Steven Gerrard 3 25 2007, 2008, 2009 Liverpool
  Kaká 3 25 2006, 2007, 2008 AC Milan
  Carles Puyol 3 25 2007, 2008, 2010 FC Barcelone
  Ronaldinho 3 25 2005, 2006, 2007 FC Barcelone
  Thiago Silva 3 25 2013, 2014, 2015 Paris Saint-Germain
  Gianluigi Buffon 3 25 2006, 2007, 2017 Juventus
  Luka Modrić 3 25 2015, 2016, 2017 Real Madrid
  Toni Kroos 3 25 2014, 2016, 2017 Bayern Munich, Real Madrid

Apparitions par clubModifier

Club Apparition(s) Joueur(s)
1   FC Barcelone 47 Messi (11), Iniesta (9), Xavi (6), Alves (5), Piqué (4), Puyol, Ronaldinho (3), Eto'o, Neymar (2), Villa, Luis Suárez (1)
2   Real Madrid 40 Cristiano Ronaldo (9), Ramos (8), Casillas (5), Marcelo (4), Kroos, Modrić, Alonso (3), Zidane, Cannavaro (2), Di María (1)
3   AC Milan 11 Kaká (3), Nesta (2), Cafu, Dida, Maldini, Pirlo, Shevchenko, Leonardo Bonucci (1)
4   Chelsea 9 Terry (5), Drogba, Lampard, Makélélé, David Luiz (1)
  Manchester United 9 Cristiano Ronaldo (3), Vidić (2), Évra, Ferdinand, Rooney, Di María (1)
  Bayern Munich 9 Neuer (4), Lahm (2), Ribéry, Robben, Kroos (1)
7   Juventus 8 Buffon (3), Cannavaro, Thuram, Zambrotta, Pogba, Dani Alves (1)
8   Liverpool 5 Gerrard (3), Torres (2)
  Paris Saint-Germain 5 Silva (3), Ibrahimović, David Luiz.
10   Inter Milan 3 Lúcio, Maicon, Sneijder (1)
11   Arsenal 1 Henry (1)
  Atlético Madrid 1 Falcao (1)
  Valence 1 Villa (1)

Apparitions par continentModifier

Continent Apparitions Présence % Pays
1 Europe 100 70.25 Espagne (40), Allemagne (9), Angleterre (11), Croatie (3), France (8), Italie (11), Pays-Bas (2), Portugal (11), Serbie (2), Suède (1), Ukraine (1)
2 Amérique du Sud 41 27.27 Brésil (27), Argentine (12), Colombie, Uruguay (1)
3 Afrique 3 2.48 Cameroun (2), Côte d'Ivoire (1)

FIFPro Women's World XIModifier

GagnantsModifier

Les joueuses marqués en gras ont remporté le Meilleur footballeur de l'année FIFA (2001–2015) ou The Best, Joueuse de la FIFA (2016–présent) pour cette année.

Season Goalkeeper Defenders Midfielders Forwards
2015[18]   Hope Solo (Seattle)   Wendie Renard (Ol. Lyonnais)
  Meghan Klingenberg (Houston Dash)
  Kadeisha Buchanan (West Virginia)
  Julie Johnston (Chicago Red Stars)
  Carli Lloyd (Houston Dash)
  Amandine Henry (Ol. Lyonnais)
  Aya Miyama (Okayama)
  Célia Šašić (FFC Francfort)
  Eugénie Le Sommer (Ol. Lyonnais)
  Anja Mittag (Paris Saint-Germain)
2016[19]   Hope Solo (Agent libre)   Ali Krieger (Orlando Pride)
  Wendie Renard (Ol. Lyonnais)
  Nilla Fischer (VfL Wolfsburg)
  Leonie Maier (Bayern Munich)
  Marta (FC Rosengård)
  Carli Lloyd (Manchester City)
  Dzsenifer Marozsán (Ol. Lyonnais)
  Eugénie Le Sommer (Ol. Lyonnais)
  Ada Hegerberg (Ol. Lyonnais)
  Alex Morgan (Ol. Lyonnais)
2017[20]   Hedvig Lindahl (Chelsea)   Lucy Bronze (Ol. Lyonnais)
  Wendie Renard (Ol. Lyonnais)
  Nilla Fischer (VfL Wolfsburg)
  Irene Paredes (Paris Saint-Germain)
  Marta (Orlando Pride)
  Camille Abily (Ol. Lyonnais)
  Dzsenifer Marozsán (Ol. Lyonnais)
  Pernille Harder (VfL Wolfsburg)
  Alex Morgan (Orlando Pride)
  Lieke Martens (FC Barcelone)

Apparitions par joueusesModifier

 
La joueuses française Wendie Renard est la seule à compter cinq apparitions dans le FIFPro Women's World XI, et la seule à figurer dans tous les FIFPro Women's World XI depuis leur création.
Player Apps Years Club(s)
1   Wendie Renard 5 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 Olympique Lyonnais
2   Eugénie Le Sommer 2 2015, 2016 Olympique Lyonnais
  Carli Lloyd 2 2015, 2016 Houston Dash, Manchester City
  Hope Solo 2 2015, 2016 Seattle Reign
  Nilla Fischer 2 2016, 2017 VfL Wolfsburg
  Alex Morgan 2 2016, 2017 Olympique Lyonnais, Orlando Pride
  Marta 2 2016, 2017 FC Rosengård, Orlando Pride
  Dzsenifer Marozsan 2 2016, 2017 Olympique Lyonnais

Apparitions par clubModifier

Club Apps Players
1   Olympique Lyonnais 15 Le Sommer (2), Renard (5), Henry, Hegerberg, Marozsán (2), Morgan, Bronze, Abily
2   Orlando Pride 3 Krieger, Marta, Morgan
  VfL Wolfsburg 3 Fischer (2), Harder
3   Houston Dash 2 Lloyd, Klingenberg
  PSG 2 Mittag, Paredes
4   Manchester City 1 Lloyd
  Chicago Red Stars 1 Johnston
  Bayern Munich 1 Maier
  FC Rosengård 1 Marta
  FFC Francfort 1 Šašić
  Okayama 1 Miyama
  Seattle Reign 1 Solo
  FC Barcelone 1 Martens
  Chelsea 1 Lindahl

Apparition par nationalitéModifier

Nation Apps Player(s)
1   États-Unis 9 Lloyd (2), Solo (2), Johnston, Klingenberg, Krieger, Morgan (2)
2   France 7 Renard (3), Le Sommer (2), Henry, Abily
3   Allemagne 5 Maier, Mittag, Marozsán (2), Šašić
4   Suède 3 Fischer (2), Lindahl
5   Brésil 2 Marta (2)
6   Canada 1 Buchanan
  Japon 1 Miyama
  Norvège 1 Hegerberg
  Pays-Bas 1 Martens
  Danemark 1 Harder
  Espagne 1 Paredes
  Angleterre 1 Bronze

Meilleur joueur FIFProModifier

Le « meilleur joueur FIFPro » est un trophée attribué chaque année de 2005 à 2008. Le vainqueur est désigné par plus de 60 000 professionnels issus des 42 organisations[réf. souhaitée] qui constituent la FIFPro, invités à voter pour le joueur qui selon eux a été le meilleur de la saison. Ce prix fusionne en 2009 avec celui du Meilleur footballeur de l'année FIFA, lui-même remplacé en 2010 par le FIFA Ballon d'or.

PalmarèsModifier

Le palmarès s'établit comme suit[21]

Joueur FIFPro de l'année
Année Joueur récompensé Nationalité Club Poste
2005 Ronaldinho   Brésil   FC Barcelone Milieu
2006 Ronaldinho   Brésil   FC Barcelone Milieu
2007 Kaká   Brésil   Milan AC Milieu
2008 Cristiano Ronaldo   Portugal   Manchester United Ailier, Milieu, Attaquant

Deux autres joueurs sont choisis pour le prix « Jeunes joueurs de l'année », remis au joueur-révélation de la saison, un par le comité des prix, et l'autre par les fans[22].

Jeune joueur de l'année (comité des prix)
Année Jeune joueur Nationalité Club
2005 Wayne Rooney   Angleterre   Manchester United
2006 Lionel Messi   Argentine   FC Barcelone
2007 Lionel Messi   Argentine   FC Barcelone
2008 Lionel Messi   Argentine   FC Barcelone
Jeunes joueurs de l'année (élu par les fans)
Année Jeune joueur Nationalité Club
2005 Cristiano Ronaldo   Portugal   Manchester United
2006 Cristiano Ronaldo   Portugal   Manchester United
2007 Lionel Messi   Argentine   FC Barcelone
2008 Lionel Messi   Argentine   FC Barcelone

Notes et référencesModifier

  1. « Le syndicat international des joueurs s'alarme des maux du football à l'Est », Le Monde, (consulté le 10 février 2012)
  2. Laurent Télo, « À l'Est, les footballeurs souffrent de tous les maux », Le Monde,‎ , p. 23
  3. « Le livre noir des pays de l'Est », L'Équipe, (consulté le 10 février 2012)
  4. « Un footballeur serbe raconte les violences et les matches truqués », sur Le Nouvel Observateur,
  5. (en) « About FIFPro World XI », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  6. (en) « FIFA/FIFPro World XI », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  7. « Introduction du FIFA/FIFPro World XI », sur fifa.com, (consulté le 29 décembre 2010)
  8. « FIFA/FIFPro World XI », sur fifa.com, (consulté le 29 décembre 2010)
  9. (en) « 2005 », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  10. (en) « 2006 », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  11. (en) « 2007 », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  12. (en) « 2008 », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  13. (en) « World XI Winners 2009 », sur fifpro.org (consulté le 29 décembre 2010)
  14. (en) « World XI Winners 2010 », sur fifpro.org (consulté le 15 janvier 2011)
  15. Palmarès FIFA/FIFPro XI XI 2011 sur francefootball.fr
  16. Palmarès FIFA/FIFPro XI XI 2011 sur madeinfoot.fr
  17. équipe de l'année 2015 établie par la FIFA/FIFPro sur lequipe.fr
  18. 2015 FIFPro Award
  19. 2016 FIFPro Award
  20. 2017 FIFPro Award
  21. Joueur Mondial FIFPro sur www.sportpalmares.eu (consulté le 4 janvier 2011)
  22. Jeunes joueurs Mondial FIFPro sur www.sportpalmares.eu (consulté le 4 janvier 2011)

Lien externeModifier