Vouvry

commune suisse

Vouvry
Vouvry
La commune de Vouvry vue depuis Corbeyrier.
Blason de Vouvry
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Monthey
Localité(s) Les Barges, Chavalon, Le Flon, Miex, Taney, Vesenand
Communes limitrophes Saint-Gingolph, Port-Valais, Collombey-Muraz, Vionnaz, Chessel, Yvorne et La Chapelle-d'Abondance.
Présidente Véronique Diab Vuadens
NPA 1896
No OFS 6159
Démographie
Gentilé Vouvryen, Tzino (sobriquet)
Population
permanente
4 243 hab. (31 décembre 2020)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 16″ nord, 6° 53′ 28″ est
Altitude 387 m
Min. 376 m
Max. 2 342,3 m
Superficie 33,5 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Vouvry
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Vouvry
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
Voir sur la carte administrative du canton du Valais
City locator 14.svg
Vouvry
Géolocalisation sur la carte : district de Monthey
Voir sur la carte administrative du district de Monthey
City locator 14.svg
Vouvry
Liens
Site web www.vouvry.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Vouvry est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Monthey.

La commune comprend plusieurs localités : Vouvry, le village principal, le plateau de Vésenand, qui comprend les villages de Miex, du Flon, de Taney ainsi que Chavalon et Les Barges qui ne se trouvent pas sur le plateau de Vésenand. Il y a aussi le lieu-dit Le Plan-du-Chêne qui se trouve sur la route de Miex[3].

Tourisme et cultureModifier

 
Photo aérienne (1971).

Le site de Taney est un site naturel protégé de 1 500 hectares avec un lac naturel, le lac de Taney[4]. On y accède par Miex-Le Flon à pied ou sur autorisation.

Sur le territoire de la commune se trouve également le château de la Porte-du-Scex, comprenant le musée du Vieux-Vouvry et ses expositions temporaires ainsi que l'église Saint-Hippolyte et son vitrail du XVe siècle.

TransportsModifier

Transports publics


Transports individuels

Église Saint-HippolyteModifier

Le clocher à flèche de pierre a été réalisé en 1440 par Falco Gallien.

Le premier cœur et la nef ont étés réalisés par Jean Vaulet entre 1460 et 1496[5],[6].

En 1812 le conseil communal décide de construire une nouvelle église qui sera construite entre 1819 et 1822. Le clocher d'origine est conservé ainsi de modestes parties comme l'encadrement de la porte sud, un encadrement de la fenêtre à la sacristie et le double vitrail central du cœur.

Le site de ChavalonModifier

Situé sur les hauteurs de Vouvry, le site de Chavalon a accueilli une centrale thermique dès les années 1960. La centrale a cessé son activité en 1999. Un projet de centrale combinée à gaz a été à l'étude. Il a été abandonné à la suite du rachat du site par Orllati[7].

JumelageModifier

Voir aussiModifier

Fonds d'archivesModifier

  • Fonds : Vouvry, Commune / Bourgeoisie (1236-20e siècle) [47,76 mètres]. Cote : CH AEV, AC Vouvry. Sion : Archives de l'État du Valais (présentation en ligne).

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2020 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. « Relation | CFF », sur sbb.ch (consulté le ).
  4. « Réserve naturelle de Taney », sur Pro Natura Valais (consulté le )
  5. « Saint-Hippolyte | Commune de Vouvry », sur www.vouvry.ch (consulté le )
  6. Marcel Grandjean, L'architecture religieuse en Suisse romande et dans l'ancien diocèse de Genève à la fin de l'époque gothique : développement, sources et contextes, Cahiers d'archéologie romande, (ISBN 978-2-88028-157-1, 2-88028-157-1 et 978-2-88028-158-8, OCLC 995513291, lire en ligne)
  7. « Chavalon: Vouvry ne connait pas les projets du nouveau propriétaire », sur www.rhonefm.ch (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :