Chessel

commune du canton de Vaud (Suisse)

Chessel
Chessel
Blason de Chessel
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Aigle
Communes limitrophes Noville, Roche, Yvorne, Vouvry (VS), Port-Valais (VS)
Syndic Jacques Borgeaud (Entente communale)
NPA 1846
N° OFS 5403
Démographie
Gentilé Chessellois
Population
permanente
426 hab. (31 décembre 2018)
Densité 119 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 21′ 00″ nord, 6° 53′ 38″ est
Altitude 378 m
Superficie 3,57 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Chessel
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Chessel
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chessel
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chessel
Liens
Site web www.chessel.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chessel est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district d'Aigle.

HistoireModifier

Chessel fut mentionné sous le nom de Chessey en 1364. Les Pontverre, puis les Châtillon possédèrent des biens à Chessel, qui relevait de la châtellenie de Chillon. De la conquête bernoise de 1475 à 1798, le village est une métralie avec cour de justice du gouvernement d'Aigle. Il fait partie du district d'Aigle depuis 1798[3].

Paroisse du diocèse catholique de Sion, Chessel devint en 1528 annexe de la paroisse réformée de Noville puis de 1728 à 1833 de celle de Roche. Avant la construction du pont de la Porte du Sex en 1839 (reconstruit en 1905), il y avait un bac : en 1618, la commune donna une terre aux passeurs contre la gratuité de la traversée pour les habitants. Les « barrières du Rhône » (digues) sont mentionnées dès le XVe siècle ; en 1841, la régie des digues prélevait une taxe sur le flottage et sur les immeubles. Un camping-caravaning dès les années 1960 et une zone de villas dès 1975 ont amené de nouveaux résidents[3].

GéographieModifier

Chessel se trouve sur la rive droite du Rhône, à 379 mètres d'altitude et à sept kilomètres à vol d'oiseau au nord-ouest d'Aigle. La commune a une surface de 357 hectares. Elle est limitrophe de Noville, Roche et Yvorne dans le canton de Vaud et de Vouvry et Port-Valais dans le canton du Valais.

Patrimoine bâtiModifier

L'église romane Saint-Nicolas fut construite aux XIIIe et XIVe siècles ; les fondations datent du Xe siècle. Elle comporte une flèche maçonnée et un fragment de fresque du XVe siècle[3].

DémographieModifier

Le village compte 17 feux en 1313, 24 en 1338, environ 5 en 1356, 10 en 1502 puis 99 habitants en 1764, 129 en 1798, 132 en 1850, 167 en 1900, 141 en 1910, 202 en 1950, 191 en 1980 et 314 en 2000[3].

RéférencesModifier

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a b c et d Jean-Jacques Bouquet, « Chessel » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Liens externesModifier