Virgin Atlantic

compagnie aérienne britannique du groupe Virgin
Virgin Atlantic Airways
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
VSVIRVIRGIN
Repères historiques
Date de création 1984
Généralités
Basée à Aéroport de Londres-Heathrow
Autres bases Aéroport international de Manchester
Programme de fidélité Flying Club
Alliance Aucune
Taille de la flotte 42
Nombre de destinations 33
Siège social Drapeau du Royaume-Uni Londres
Société mère Virgin Group
Société sœur Virgin Australia
Dirigeants Richard Branson (Fondateur)
Shai Weiss (PDG)
Site web virgin-atlantic.com
Données financières
Chiffre d'affaires en diminution 2,7 millions £ (2016)

Virgin Atlantic Airways Ltd (code AITA : VS ; code OACI : VIR) est une compagnie aérienne britannique créée par le groupe Virgin.

Le siège de Virgin Atlantic.

HistoriqueModifier

British Atlantic Airways est fondée en 1982 après la faillite de Laker Airways, par l’ancien chef pilote de cette dernière Alan Hellary et Randolph Fields. L’objectif est de desservir les îles Malouines, où la guerre entre l’Argentine et le Royaume-Uni vient de se terminer ; mais l’aéroport trop petit de l’île les oblige à abandonner l’idée. Les projets de relier Londres - Gatwick à New YorkJFK puis Newark échouent aussi.

En 1984, Fields revend la compagnie au groupe de Richard Branson, qui la renomme Virgin Atlantic. La première liaison entre Gatwick et Newark voit le jour le , opérée avec un Boeing 747-200 pris en leasing. Une deuxième liaison vers Miami est inaugurée en 1986, à l’aide d’un second 747. Suivent ensuite JFK, Tokyo et Los Angeles. À la fin des années 1980, Virgin Atlantic a transporté plus d’un million de passagers[1].

Après avoir lancé des routes vers Boston et Orlando, Richard Branson revend sa maison de disques Virgin Music en 1992 pour se consacrer à la compagnie aérienne. La classe Premium Economy voit le jour, tandis que la flotte s’enrichit de nouveaux avions et le réseau de nouvelles destinations. En 1999, Singapore Airlines rachète 49 % du capital de Virgin Atlantic.

Virgin Atlantic acquiert son premier Airbus A340 en 2002. Elle lance l’année suivante l’Upper Class Suite, une classe affaires équipée de sièges-lits, et inaugure en 2006 un salon à l’Aéroport de Londres-Heathrow. Le premier des dix Airbus A330 commandés rejoint sa flotte en .

En , la compagnie dévoile sa nouvelle classe affaires et annonce l'aménagement progressif de sa flotte d'Airbus A330 en 2012, puis de ses Boeing 787 en 2014[2],[3].

Les parts de Singapore Airlines sont rachetées en pour 360 millions de dollars par Delta Air Lines, qui annonce son intention de former une coentreprise sur l’Atlantique nord. Ces projets doivent aboutir vers la fin 2013[4],[5].

Virgin Atlantic a lancé ses premiers vols intérieurs le sous la marque Little Red, avec 10 vols quotidiens au départ de Londres - Heathrow vers Aberdeen, Édimbourg et Manchester. Ils sont opérés par Aer Lingus, sur quatre Airbus A320 pris en leasing avec équipage[6].

En , la compagnie dévoile les nouveaux uniformes créés par Vivienne Westwood pour son personnel.

Lundi , Virgin Atlantic annonce une super commande de 12 A350-1000 dans le cadre du salon de Farnborough. Les livraisons débuteront en 2019. Ils remplaceront progressivement les Boeing 747-400 et les Airbus A340-600 vieillissants[7].

En , le groupe Air France-KLM annonce la prise d'une participation de 31 % dans Virgin Atlantic pour près de 240 millions d’euros ; Air France-KLM deviendrait ainsi le deuxième actionnaire de la compagnie après Delta (49 %) tandis que Virgin conserve 20 % des parts[8].Le , Richard Branson renonce à vendre les 31% à Air France- KLM, et la coentreprise avec Air France-KLM et Delta ne voit pas le jour.

Le au salon du Bourget, Virgin Atlantic annonce une commande de 14 Airbus A330-900neo qui viendront remplacer les A330ceo à partir de 2021[9].

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19 en 2020, la compagnie voit ses activités s'écrouler et demande à ses employés de prendre huit semaines de congés sans solde. La compagnie demande aussi au gouvernement britannique de lui accorder des centaines de millions de livres sterling sous forme de prêts garantis par l’État[10]. La presse relève en que, tout en réclamant des subventions à l’État britannique afin de tenter de sauver la compagnie aérienne de la faillite, Richard Branson avait transféré des actifs qu'il possédait au Delaware (États-Unis) vers les îles Vierges britanniques, paradis fiscal dans lequel il est propriétaire de Necker Island où il réside[10]. Devant la situation, Branson s'est même proposé de mettre cette propriété en garantie pour sauver sa compagnie[11].

Le , la compagnie annonce mettre fin aux opérations depuis Londres-Gatwick pour ne conserver que les vols au départ d’Heathrow et se séparer de ses B747, un mois après ses A340, en raison de l’impact économique de la Covid-19[12].

Identité visuelle (logo)Modifier

DestinationsModifier

 
Un Boeing 747-400 à l'atterrissage à l'aéroport de Boston.

La compagnie dessert une trentaine de destinations, dont Londres (Aéroport de Londres-Heathrow), et Manchester, hub secondaire.

Elle annonce en la fin de ses operations depuis Londres-Gatwick.

Partage de codesModifier

Virgin Atlantic partage ses codes avec 12 compagnies[13]: Air China, Air New Zealand, All Nippon Airways, Cyprus Airways, Gulf Air, Hawaiian Airlines, Malaysia Airlines, Scandinavian Airlines System, Singapore Airlines, South African Airways, Delta Air Lines et Virgin Australia.

FlotteModifier

 
Un des Airbus A340-300 de Virgin Atlantic.
 
Boeing 787-9 Dreamliner de Virgin Atlantic.

En , la flotte de Virgin Atlantic comprend les appareils suivants[14].

 
Boeing 747-400 de Virgin Atlantic.
Avion En service Commandes Passagers Notes
J W Y Total
Airbus A330-200 4 19 271 290 Ex-appareils d'Air Berlin qui remplacent temporairement les Boeing 787-9 immobilisés suite à des problèmes de moteurs[15]
Airbus A330-300 10 31 48 185 264
Airbus A330-900neo 14 TBA Appareils commandés pour remplacer les A330 actuellement en service, + 6 appareils en option
Airbus A350-1000 4 8 44 56 235 335 Livraisons depuis 2019
Boeing 787-9 17 31 35 198 264 2 appareils stockés
Total 35 22

FilialeModifier

Le , Virgin Atlantic et le gouvernement du Nigeria signent l'accord qui ouvre la voie à la création de Virgin Nigeria, qui sera détenue à 49 % par Virgin Atlantic et 51 % par le Nigeria. Le groupe Virgin s'en retire en 2010, et la compagnie renommée Nigerian Eagle Airlines puis Air Nigeria cesse ses opérations en .

Incidents et accidentsModifier

 
Airbus A340-600 à Tokyo-Narita.

Le , durant la finale de test de vol CAA avant l'achat définitif, un réacteur prit feu en raison d'une ingestion d'oiseau. L'avion s'est néanmoins posé sans souci.

Le , le vol VS007 venant de Londres vers Los Angeles fit un atterrissage d'urgence à Iqaluit après qu'un passager fut victime d'une attaque cardiaque. Un des réacteurs du 747 heurta un réservoir en quittant la piste[16], ce qui causa des dommages sérieux sur la carlingue et au réservoir. L'avion dut faire des réparations durant 4 jours.

Le , un Airbus A340-311 G-VSKY dut faire un atterrissage d'urgence à l'aéroport d'Heathrow. L'appareil et la piste furent endommagés durant l'impact à l'atterrissage. Les passagers furent évacués sans problème tandis que seuls 5 passagers et 2 personnes de l'équipage furent légèrement blessés[17].

Le , dans l'Airbus A340-600 en route depuis Hong Kong à destination de Londres, le panneau de contrôle de carburant eut un problème technique ce qui causa un dysfonctionnement de transfert entre les réservoirs. Le moteur extérieur gauche perdit de la puissance, et peu après, le moteur extérieur droit commença également à perdre de la puissance jusqu'à ce que l'équipage fasse le transfert manuellement. L'avion s'est dérouté vers Amsterdam, où l'avion fit un atterrissage sans problème.

Le , G-VWKD (un Airbus A340-600), lors du décollage depuis Hong Kong, un tailstrike a endommagé la queue de l'appareil. L'équipage a procédé au largage du carburant avant de revenir à l'aéroport pour des réparations. Un autre A340-600 (G-VMEG) fut envoyé pour assurer le transport des passagers.

Le , un B747-400 au départ de Heathrow et à destination de Las Vegas, a rapidement dû faire demi-tour et atterri avec les 462 personnes à son bord, à Londres Gatwick, à cause d'un problème technique. Apparemment, c'est le train d'atterrissage qui faisait défaut et ne voulait plus sortir. Les pilotes ont réussi à faire atterrir l'avion sans encombre. Il y eut quelques blessés légers.

Campagne publicitaireModifier

En , la compagnie lance une nouvelle campagne d'un budget de 6 millions de livres (environ 7,2 millions d'euros). La musique du spot publicitaire est la chanson Feeling Good interprétée par le groupe britannique Muse[18].

Notes et référencesModifier

  1. (en)«About Us», "Virgin Atlantic", 9 mars 2013
  2. « Virgin Atlantic dote son A330 d'une nouvelle Business », Deplacementspros.com,
  3. (en) « Virgin Atlantic upgrades its business class seats », Associated Press,
  4. Anshuman Daga, Marc Angrand, « Delta Airlines rachète 49 % de Virgin Atlantic », Reuters,
  5. (en) « Delta buys 49 percent of Virgin Atlantic for $360M; joint venture to boost Heathrow presence », Associated Press,
  6. « Virgin Atlantic lance Little Red », "Air Journal", 4 mars 2013
  7. « Virgin Atlantic commande 12 A350-1000 à Airbus, pour 4,4 milliards de dollars » (consulté le 11 juillet 2016)
  8. « Les actionnaires d’Air France-KLM approuvent l’entrée au capital de Delta et de China Eastern », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2017).
  9. (en) David Reid, « Virgin Atlantic chooses Airbus A330 to update fleet », sur CNBC, (consulté le 19 juin 2019)
  10. a et b « Richard Branson transfère de l'argent dans un paradis fiscal tout en demandant des subventions au gouvernement anglais », sur Reporterre, le quotidien de l'écologie, .
  11. Ambre Deharo, « Virgin Atlantic : pour sauver l'entreprise de la faillite, Richard Branson offre son île privée », sur Capital.fr, (consulté le 26 avril 2020)
  12. (en) Centre Presse VS, « Operations post-Covid19 », (consulté le 5 mai 2020)
  13. « Our Destinations – Codeshare Destinations », Virgin Atlantic (consulté le 9 mars 2013)
  14. [1](en)Virgin Atlantic Fleet, Planespotters, 11 juillet 2016.
  15. (en) Simon Calder, « Plane Talk: Virgin Atlantic tackles the 787 engine issue with ex-Air Berlin planes », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2020).
  16. Article du LA Times sur l'accident "[captain] said he happened to be looking out the window as the jetliner struck the tank, rupturing it and spilling jet fuel onto the runway"
  17. « Crash-aerien 05 NOV 1997 d'un Airbus A340-311 G-VSKY - London-Heathrow Airport (LHR) », sur safety.net (consulté le 5 août 2020).
  18. (en) Mark Sweney, « Virgin Atlantic takes off with £6m James Bond-style ad push », The Guardian,

Sur les autres projets Wikimedia :