Ouvrir le menu principal

Villemereuil

commune française du département de l'Aube

Villemereuil
Villemereuil
La mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Les Riceys
Intercommunalité Communauté d'agglomération Troyes Champagne Métropole
Maire
Mandat
Gérard de Villemereuil
2014-2020
Code postal 10800
Code commune 10416
Démographie
Population
municipale
244 hab. (2016 en augmentation de 2,95 % par rapport à 2011)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 00″ nord, 4° 05′ 17″ est
Altitude Min. 117 m
Max. 146 m
Superficie 7,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Villemereuil

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Villemereuil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villemereuil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villemereuil

Villemereuil est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune est située à environ 15,4 kilomètres au sud de Troyes. Elle est proche du parc naturel régional de la forêt d'Orient.

Communes limitrophesModifier


Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

La commune compte 78 voies[Note 1] dont 61 lieux-dits administratifs répertoriés[2].

Le cadastre de 1829 cite au territoire : Asnières, la Barre, Bertauche, Bierne, Borde-Barré, Charmoy, Dronay, Foissy, Fontaine Gélin et Jany, Grand et Petit-Etang, Grande et Petite-Forêt, Lousse, Maraut-Gautthier, Motte-Fleurat et Prezat, les moulins : à-Vent et Ouze[Note 2].

Géologie et reliefModifier

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[3].

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de :

  • la Hurande, long de 9,8 km, affluent de la Seine[4] ;
  • la Mogne, long de 16,6 km, affluent de l’Hozain [5] et ses affluents :
    • le ruisseau d‘Onmont, long de 4,9 km[6] ;
    • l‘Ousse, long de 5,9 km[7].

ClimatModifier

Article connexe : Climat de l'Aube.

Voies de communication et transportsModifier

Voies de communicationModifier

On accède à la commune :

  • de Isle-Aumont au nord-est à 3,5 km par la D 123 ;
  • de Roncenay à l’ouest à 3,7 km par la D 25 puis la D 24b .

TransportsModifier

Villemereuil est desservie par :

UrbanismeModifier

LogementModifier

En 2014, le nombre total de logements dans la commune était de 103 (dont 99,1 % de maisons et 0,9 % d’appartements).

Parmi ces logements, 95,4 % étaient des résidences principales, 1,7 % des résidences secondaires et 2,8 % des logements vacants.

La part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 92,1 % contre 5,9 % de locataires[8].

ToponymieModifier

  • Formes anciennes : Villa Maruil en 1172, Villa Meruel en 1194, Villa Maroil de 1214 à 1222, Vilemerel en 1219, Villa Meruli en 1219, Villemerellum en 1220, Villemeruel de 1234 à 1243, Villamerel, Villamerelli en 1237, Villemereil, Villemerueil au XIVe siècle, Villemereul en 1328, Villemerail en 1679, Villemereuil en 1705[9].

HistoireModifier

Le fief était au comte de Champagne et relevait de Chappes donc un arrière fief de l'Isle.

En 1789, le village était de l'intendance et la généralité de Châlons, de l'élection et du bailliage de Troyes.

BierneModifier

Actuellement hameau qui était un village mentionné en 1145 et ne forme une communauté avec Villemereuil le 27 pluviôse an III. Le comte de Champagne en était seigneur et le fief relevait de l'Isle. En 1789, Marguerite Darest, veuve Bonamy étai dame de Villemereuil. En 1634, Pierre Pithou signalait qu'il avait le droit de relever la maison forte de Bierne qui était détruite depuis longtemps[10].

Motte-PrézatModifier

Fief qui relevait de Clérey.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Élections nationalesModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1995 En cours Gérard Bonamy de Villemereuil DVD Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2016, la commune comptait 244 habitants[Note 3], en augmentation de 2,95 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
215343300288295292299295298
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
296282270243223211206222200
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
199202173152169196203207186
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
169160165164225229235237244
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (23,4 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,2 % contre 48,7 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 50,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,2 %, 15 à 29 ans = 8,5 %, 30 à 44 ans = 19,5 %, 45 à 59 ans = 33,1 %, plus de 60 ans = 17,8 %) ;
  • 49,8 % de femmes (0 à 14 ans = 17,1 %, 15 à 29 ans = 15,4 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 27,4 %, plus de 60 ans = 20,5 %).
Pyramide des âges à Villemereuil en 2008 en pourcentage[16]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
1,7 
5,9 
75 à 89 ans
7,7 
11,9 
60 à 74 ans
11,1 
33,1 
45 à 59 ans
27,4 
19,5 
30 à 44 ans
19,7 
8,5 
15 à 29 ans
15,4 
21,2 
0 à 14 ans
17,1 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2008 en pourcentage[17].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
6,5 
75 à 89 ans
10,3 
13,7 
60 à 74 ans
14,3 
21,2 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,1 
19,0 
15 à 29 ans
17,1 
19,1 
0 à 14 ans
17,3 

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

Le nombre de ménages fiscaux en 2014 était de 97 représentant 240 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 23 333 €[8].

EmploiModifier

En 2014, le nombre total d’emploi dans la zone était de 28, occupant 101 actifs résidants (salariés et non salariés) .

Le taux d’activité de la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 75 % contre un taux de chômage (au sens du recensement) de 9 %. Les inactifs se répartissent de la façon suivante : étudiants et stagiaires non rémunérés 10,1 %, retraités ou préretraités 8,8 %, autres inactifs 6,1 %[8].

Entreprises et commercesModifier

En 2015, le nombre d’établissements actifs était de vingt-huit dont neuf dans l’agriculture-sylviculture-pêche, quatre dans la construction, dix dans le commerce-transports-services divers et cinq étaient relatifs au secteur administratif.

Cette même année, une entreprise a été créée[8].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

La commune ne comprend pas d'église.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Eugène Bonamy de Villemereuil, homme politique, président du conseil départemental de l'Aube en 1848, 1864 à 1866 et 1870 et maire de Villemereuil.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Quinze annulations en 1999 et 2011.
  2. Moulin qui disparait en 1704.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Liens externesModifier