Ouvrir le menu principal

Université de Navarre

Établissement d'enseignement supérieur situé à Pampelune, Espagne
Université de Navarre
UNAV.svg
Histoire et statut
Fondation
17 octobre 1952
Type
Nom officiel
Universidad de Navarra
Fondateur
Recteur
Don Alfonso Sánchez-Tabernero
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
14 950
Enseignants
1 687
Divers
Membre de
Site web
http://www.unav.edu www.unav.edu
Université de Navarre à Pampelune.

L'université de Navarre (en espagnol : Universidad de Navarra) est un établissement d'enseignement supérieur fondé par Saint Josemaría Escrivá de Balaguer et géré par l'Opus Dei en 1952. Le siège central de cette université se situe à Pampelune (Navarre, Espagne), mais il y a d'autres campus en Espagne (Madrid, Barcelone et Saint-Sébastien) et à l'étranger (New York).

L'on peut suivre au sein de l'université 27 titres officiels et plus de 300 programmes de Postgraduate dans 10 facultés, deux écoles supérieures, l'IESE (Instituto de estudios superiores de la empresa) et l'ISSA (Instituto Superior Secretariado i Administración ou School of Management Assistants), et autres centres et institutions. Il inclut la Clinique universitaire de Navarre[1] qui, avec environ 1 700 professionnels qualifiés, s'occupe de plus de 100 000 patients par an. Durant l'année 2004 a été inauguré le CIMA (Centre de Investigación Médica Aplicada)[2] où 300 chercheurs développent leurs études biomédicales.

L'université de Navarre est une des quatre universités privées en Espagne (autorisée à dispenser les études officielles de médecine et de chirurgie) avec l'université européenne de Madrid[3], l'université CEU San Pablo[4] et l'université internationale de Catalogne.

Tout comme l'université publique de Navarre et l'université nationale d'enseignement à distance (UNED), l'Université de Navarre a son siège dans la capitale navarraise.

Sommaire

HistoireModifier

L'institution commence comme École Générale de Navarre le 17 octobre 1952 avec l'inauguration de l'École de Droit qui comptait 48 élèves et huit professeurs sous la direction de San Josemaria Escrivá. San Josemaria Escrivá lui-même décrivait les idéaux qu'il voulait que soient transmis :

« Nous voulons qu'on forme ici des hommes instruits, avec un sens chrétien de la vie. Nous voulons que dans cette atmosphère, propice à une réflexion sereine, on cultive la science enracinée dans les plus solides principes et que sa lumière soit projetée par tous les chemins du savoir[5]. »

— Josemaría Escrivá de Balaguer

Le 8 octobre 1955 naît la Faculté de philosophie et de Lettres. En 1958 l'IESE (Instituto d'Estudios Superiores de l'Empresa) a été fondé à Barcelone comme école de postgraduate en direction d'entreprises de l'Université de Navarre. En 1960 le Saint-Siège établit comme université l'École générale de Navarre, et Josemaria Escrivá est nommé comme Grand Chancelier. Durant l'année 1961 la première phase de la clinique universitaire est annexée à l'université de Navarre.

Durant l'année 1964 l'IESE lance son programme master. Le 1er novembre 1969 l'Institut de théologie se transforme en Faculté de Théologie et le 8 novembre 1971 l'Institut de Périodique se transforme en Faculté de Sciences de l'information.

Durant l'année 1976 on inaugure le bâtiment des Humanités qui sera le siège des Facultés de Théologie et de Droit canonique. En 1982 naît à Saint-Sébastien le Centre d'études et d'investigations techniques de Guipuscoa (CEIT). Pendant l'année 1986 est créé l'Institut scientifique et technologique, l'Institut entreprise et humanisme et le Centre de technologie informatique.

Depuis la consolidation du statut d'université en 1960, l'université de Navarre a commencé à créer des facultés, écoles, instituts et autres centres académiques toujours présents aujourd'hui. Durant l'année 2002, l'université de Navarre a effectué une série d'événements pour fêter le 50e anniversaire de la fondation de l'université.

Durant 2004 on a inauguré le Centre de recherches médicales appliquées (CIMA).

Elle a subi un attentat de l'organisation terroriste ETA, le jeudi 30 octobre 2008.

« La Universidad de Navarra aspira a que en todas sus actividades esté presente la conciencia de que el trabajo es testimonio de la primacía del hombre sobre las realidades materiales, medio de desarrollo de la propia personalidad, vínculo de unión entre los seres humanos y un modo fundamental de contribución al progreso de la humanidad. »

— Josemaría Escrivá de Balaguer

CampusModifier

La plupart des centres, y compris la clinique universitaire de Navarre, se trouvent à Pampelune, mais les sièges de l'IESE Business School[6] sont à Barcelone, Madrid et New York, et à Saint-Sébastien se trouve le Campus technologique de l'université de Navarre (TECNUN)[7].

Il est projeté la construction d'un musée d'art contemporain, la Cátedra Félix Huarte de Estética y Arte Contemporáneo, pour loger la collection dont on a récemment fait don à l'université par la Pamplonaise María Josefa Huarte Beaumont (es), l'architecte chargé du projet est Rafael Moneo. La collection, considérée comme une des plus grandes d'art contemporain d'Espagne, inclut des œuvres Pablo Picasso et Wassily Kandinsky[8].

Classements remarquablesModifier

  • The Economist Intelligence Unit (EIU) dans son classement de programmes de MBA 2005/2006 publiée dans la revue The Economist, IESE Business School que l'université de Navarre avait le meilleur programme MBA du monde.
  • Le The périodique Times, dans son 2006 Times Higher Education Supplement a considéré à l'université de Navarre comme la meilleure université privée de l'Espagne.
  • El Mundo dans son classement annuel des meilleures universités d'Espagne a considéré l'université de Navarre comme la meilleure université privée d'Espagne dans les éditions 2002/2003, 2003/2004, 2004/2005, 2005/2006, 2006/2007 et 2007/2008.
  • Le Wall Street Journal dans l'édition 2006 de sa classification annuelle d'écoles d'affaires du monde considère l'IESE Business School comme la 15ª meilleure école d'affaires du monde.
  • El Mundo dans son classement 250 Master édition 2006/2007 considère l'Université de Navarre comme chef en Master en Droit Entreprise, Master en Art Liberal et de Master en Recherche, Développement et Innovation de Médicaments.
  • El Mundo considère dans sa célèbra classification d'universités, que l'université de Navarre est la meilleure université d'Espagne dans la carrière de Journalisme[9].

Étudiants remarquablesModifier

Docteurs honoris causaModifier

Notes et référencesModifier

  1. La Clínica Universitaria de Navarra est une clinique privée de Pampelune (Navarre, Espagne). Elle fait partie de l'université de Navarre, université privée appartenant à l'Opus Dei. Elle a été inaugurée en 1962 et dispose actuellement de quelque 2 300 employés. Depuis 2004, elle est accréditée par la Joint Commission International.
  2. Le Centre d'Investigación Médica Aplicada (CIMA) est un centre de recherche scientifique espagnol qui appartient à l'université de Navarre. Son but est d'approcher la recherche médicale de base à l'application clinique, particulièrement dans le domaine de maladies qui n'ont pas encore de traitement, et collabore avec l'industrie pharmaceutique et biotechnologique dans le développement de produits pour diagnostic et traitement.
  3. L'Universidad Europea de Madrid (UEM) est une université privée d'Espagne qui a été créée le 17 juillet 1995, bien que depuis 1989 elle développe déjà des activités de caractère universitaire comme le Centre Adscrito à l'Universidad Complutense de Madrid avec le nom de Centre Europeo d'Estudios Superiores (CEES).
  4. L'Universidad CEU San Pablo (CEU-USP) est une université espagnole située dans le centre de la ville de Madrid et dans l'urbanisation de Monteprincipe (Boadilla de la Montagne). Il s'agit d'une université privée créée, à l'abri de la Ley 8/1993, par la Fundación Universitaria San Pablo CEU, à son tour, dépendant de l’Asociación Católica de Propagandistas.
  5. Texte original en espagnol : « Queremos que aquí se formen hombres doctos, con sentido cristiano de la vida; queremos que en este ambiente, propicio para la reflexión serena, se cultive la ciencia enraizada en los más sólidos principios y que su luz se proyecte por todos los caminos del saber »
  6. IESE
  7. TECNUM
  8. Article de diariodenavarra.es
  9. Voir aussi Diario de Noticias

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • AA.VV, (2011). Empresa y Humanismo. 25 años de un imposible hecho realidad. Pampelune : Instituto Empresa y Humanismo - Universidad de Navarra, 1ª, 157 pp.  (ISSN 1139-8698).
  • Rubén A. Alcolea Rodríguez et Jorge Tárrago Mingo (eds.), (2015). vol. I, Construyendo una escuela: Cincuenta años. Pampelune : Universidad de Navarra. Servicio de Publicaciones, 1ª, 367, XXXI pp.  (ISBN 9788480814546).
  • Rubén A. Alcolea Rodríguez et Jorge Tárrago Mingo (eds.), (2015). vol. II, Formando arquitectos. Antología de textos. Pampelune : Universidad de Navarra. Servicio de Publicaciones, 1ª, 225 pp.  (ISBN 9788480814546).
  • Carlos Barrera del Barrio, (2009). Historia de la Facultad de Comunicación de la Universidad de Navarra: medio siglo de enseñanza e investigación (1958-2008). Pampelune : Eunsa, 1ª, 445 pp.  (ISBN 9788431326258).
  • Carles M. Canals, (2009). Sabiduría práctica: 50 años del IESE. Una aproximación. Barcelone : Planeta, 1ª, 446 pp.  (ISBN 9788408085669).
  • Clínica Universidad de Navarra. Departamento de Comunicación, (2013). Clínica Universidad de Navarra, 1962-2012: cincuenta años de compromiso con la vida. Pampelune : Clínica Universidad de Navarra, 1ª, 221 pp.  (ISBN 9788480813907).
  • Onésimo Díaz Hernández, et Federico M. Requena, (2002). Josemaría Escrivá de Balaguer y los inicios de la Universidad de Navarra (1952-1960). Pampelune : Eunsa, 1ª, 249 pp.  (ISBN 8431319739).
  • Rosa María Echeverria Pazos, (2004). Facultad de Medicina, Universidad de Navarra: 1954-2004 : 50 años de vida, memoria y esperanza Pampelune : Eunsa, 1ª, 204 pp.  (ISBN 8431322217).
  • Juan Farrán Nadal, (2009). Los orígenes del IESE en 1958 Reus : E&H, 1ª, 77 pp.  (ISBN 9788493599171).
  • José Antonio Fernández (ed), (2014). Farmacia: una mirada de 50 años Pampelune : Universidad de Navarra. Facultad de Farmacia, 1ª, 251 pp.  (ISBN 9788480814317).
  • Juan Fornés (ed), (2004). Libro del cincuentenario. Facultad de Derecho (1952-2002) Pampelune : Eunsa, 1ª, 351 pp.  (ISBN 8431321822).
  • Rafael Jordana Butticaz y Laura Juampérez Mandacen (eds.), (2010). Cincuenta años de Ciencias en la Universidad de Navarra Pampelune : Eunsa, 1ª, 306 pp.  (ISBN 8480810602).
  • Francisco Javier Navarro Santana, (2006), Facultad de Filosofía y Letras: 50 años, Pampelune : Eunsa, 1ª, 255 pp.  (ISBN 843132385X).
  • Université, de Navarre, (1998), Universidad de Navarra. Medalla de Oro de Navarra, 3 de diciembre de 1997, Faible Mutilva (Navarre) : Eurograf Navarre, 1ª, 14 pp.
  • José Antonio Vidal-Quadras Rosales, (2002), 50 años de la Universidad de Navarra: 1952-2002, Pampelune : Eunsa, 1ª, 271 pp.  (ISBN 8431320478).
  • José Antonio Vidal-Quadras Rosales et Esteban López-Escobar (eds.), (2009), Fcom: 50 años preparando el futuro, Pampelune : Eunsa, 1ª, 213 pp.  (ISBN 9788431326258).

Article connexeModifier

Liens externesModifier