Ouvrir le menu principal
Tour d'Allemagne 2008
Deutschlandtour-2008.png
Généralités
Course
32e Tour d'Allemagne
Compétition
Étapes
8
Date
29 août - 6 septembre
Distance
1 408,6 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
153
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

Le Tour d'Allemagne 2008 est la 32e édition de cette course cycliste par étapes, inscrite au calendrier de l'UCI ProTour 2008. Elle s'est déroulée du 29 août au . L'Allemand Linus Gerdemann (Team Columbia) s'est imposé, devant son coéquipier Thomas Lövkvist et Janez Brajkovič. Lövkvist a terminé en tête les classements par points et du meilleur jeune, et l'équipe Columbia a remporté quatre des huit étapes.

Sommaire

ContexteModifier

Récit de la courseModifier

Parcours et résultatsModifier

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 33 h 25 min 18 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 52 s
3.   Janez Brajkovič Astana 1 min 34 s
4.   Daniel Navarro Astana 3 min 06 s
5.   Pietro Caucchioli Crédit agricole 3 min 27 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne 3 min 35 s
7.   Bauke Mollema Rabobank 3 min 56 s
8.   Andrea Noè Liquigas 4 min 10 s
9.   Eros Capecchi Scott-American Beef 4 min 44 s
10.   Jussi Veikkanen La Française des jeux 4 min 53 s

Classement par pointsModifier

Pos Coureur Pays Équipe Pts
  Thomas Lövkvist   Suède Team Columbia 80
2 Linus Gerdemann   Allemagne Team Columbia 73
3 Jussi Veikkanen   Finlande La Française des jeux 52

Grand Prix de la montagneModifier

Pos Coureur Pays Équipe Pts
  Daniel Musiol   Allemagne Team Volksbank 18
2 Thomas Lövkvist   Suède Team Columbia 14
3 Linus Gerdemann   Allemagne Team Columbia 13

Classement des jeunesModifier

Pos Coureur Pays Équipe Temps
  Thomas Lövkvist   Suède Team Columbia 33 h 26 min 10 s
2 Janez Brajkovič   Slovénie Astana + 42 s
3 Daniel Navarro   Espagne Astana 2 min 14 s

Classement par équipesModifier

Pos Pays Équipe Temps
  Scott-American Beef   Espagne 100 h 22 min 54 s
2 Astana   Luxembourg + 42 s
3 Caisse d'Épargne   Espagne 1 min 13 s

Résultats des étapesModifier

PrologueModifier

Le prologue s'est déroulé le vendredi 29 août 2008 sur un circuit de 3,6 kilomètres dans Kitzbühel.

Le prologue s'est élancé de Kitzbühel et a emmené les cyclistes dans la vieille ville. C'est l'Australien de la Team Milram Brett Lancaster qui s'est imposé devant Gustav Larsson et Gerald Ciolek. Lancaster apporte ainsi la première victoire sur le ProTour 2008, pour son équipe.

À noter la présence de quatre allemands dans les 10 premiers, ainsi que celle de William Bonnet. Pour finir, deux coureurs de premier plan ont loupé lors prologue, il s'agit de Denis Menchov et Thor Hushovd, respectivement 146e à 27 s et dernier à 33 s.

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   Brett Lancaster Team Milram en 3 min 59 s
2.   Gustav Larsson Team CSC m.t.
3.   Gerald Ciolek Team Columbia + 2 s
4.   Markus Fothen Gerolsteiner 3 s
5.   Mark Renshaw Crédit agricole 4 s
6.   William Bonnet Crédit agricole m.t.
7.   Linus Gerdemann Team Columbia m.t
8.   Björn Schröder Team Milram m.t
9.   Grégory Rast Astana m.t
10.   Maxime Monfort Cofidis 5 s
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Brett Lancaster Team Milram en 3 min 59 s
2.   Gustav Larsson Team CSC m.t.
3.   Gerald Ciolek Team Columbia + 2 s
4.   Markus Fothen Gerolsteiner 3 s
5.   Mark Renshaw Crédit agricole 4 s
6.   William Bonnet Crédit agricole m.t.
7.   Linus Gerdemann Team Columbia m.t
8.   Björn Schröder Team Milram m.t
9.   Grégory Rast Astana m.t
10.   Maxime Monfort Cofidis 5 s

1re étapeModifier

La première étape s'est déroulée le samedi 30 août 2008 sur 176 kilomètres entre Kitzbühel et Hochfügen im Zillertal. Elle a vu la victoire de l'Allemand Linus Gerdemann (Team Columbia), qui s'est emparé à cette occasion du maillot jaune.

Cette première étape se déroule, comme le prologue disputé la veille, sur les routes autrichiennes. Il s'agit de l'étape la plus difficile, la seule comprenant des côtes de première catégorie. Le départ est donné à Kitzbühel. La première difficulté est le Pass Thurn. Ce col classé en deuxième catégorie culmine à 1 278 m au 77e km, et marque le passage du Tyrol au land de Salzburg. Le peloton revient ensuite dans le Tyrol par le Gerlospass (1re cat.), qui les emmène à 1 621 m d'altitude au 121e km. La ligne d'arrivée se situe au sommet de la dernière difficulté, dans la station de ski de Hochfügen-Hochzillertal à 1 463 m d'altitude, après 178 km de course[2].

L'étape reine de ce Tour d'Allemagne attisait les convoitises et devait permettre de creuser des écarts. Une échappée se détache rapidement, emmenée par Daniel Musiol (Volksbank). Il est rattrapé par trois autres coureurs, Kasper Klostergaard (CSC), Dominik Roels (Milram) et Jérémy Roy (Française des Jeux). Les fuyards comptent jusqu'à 8 minutes d'avance.

Plusieurs coureurs ont dû abandonner en cours de route. C'est le cas du maillot jaune Brett Lancaster en raison de problèmes intestinaux, et de Denis Menchov qui était trop fatigué pour continuer.

Roels voyant l'écart diminué décide de partir seul mais est repris par le groupe principal au début de l'ascension finale. Cette ascension voit le peloton se rétrécir pour ne former plus qu'un groupe de 3 coureurs : Linus Gerdemann et Thomas Lövkvist de la Columbia et Pietro Caucchioli du Crédit Agricole.

Finalement, Gerdemann porte une attaque décisive et s'impose devant son coéquipier Lövkvist, avec 16 secondes d'avance. Il s'empare du maillot jaune de leader du classement général.

Certains favoris terminent avec un retard important. C'est le cas de Jens Voigt de la CSC, qui a remporté la course les deux dernières années et termina à 8 minutes et 48 secondes, et de Bernhard Kohl de la Gerolsteiner, à 9 minutes et 18 secondes[3].

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 4 h 42 min 54 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 16 s
3.   Janez Brajkovič Astana m.t.
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 50 s
5.   José Rujano Caisse d'Épargne m.t.
6.   Bauke Mollema Rabobank m.t.
7.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 13 s
8.   Johann Tschopp Bouygues Telecom m.t.
9.   Andrea Noè Liquigas m.t.
10.   Daniel Navarro Astana m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 4 h 46 min 57 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 01 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 05 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 21 s
8.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 23 s
9.   Andrea Noè Liquigas m.t.
10.   Johann Tschopp Bouygues Telecom + 1 min 27 s

2e étapeModifier

La deuxième étape s'est déroulée le dimanche 31 août 2008 entre Munich et Hesselberg. Elle a été remportée par l'Espagnol David de la Fuente à l'issue d'un final en côte. Linus Gerdemann reste leader du classement général.

La deuxième étape de ce Tour d'Allemagne est disputée en Bavière. Elle part de sa capitale, Munich, et arrive sur le Hesselberg, point culminant du Jura franconien. Le parcours de 182,6 km est plat, à l'exception des 3300 derniers mètres. La côte finale, classée en 3e catégorie, part de Gerolfingen, à 434 m d'altitude et conduit les coureurs jusqu'à la ligne d'arrivée, 595 m[4].

À mi-parcours de la course, un quatuor réussit à s'échapper : il s'agit de Bernhard Kohl (Gerolstener), Kasper Klostergaard (CSC), Yoann Le Boulanger (Fraincaise des Jeux) et Markel Irizar (Euskaltel). Leur avance n'atteint pas les trois minutes, mais ils restent en tête jusqu'à cinq kilomètres de l'arrivée, après le peloton, pris en main par l'équipe Columbia et aidée par Astana et Milram, a décidé de cesser de jouer avec l'échappée.

Johan Vansummeren (Silence-Lotto) est le premier à attaquer dans le final en côte. Il ne reste pas longtemps devant dans cette montée qui semble être plus raide et plus difficile que prévu.

Christophe Le Mével (Crédit Agricole) et Rigoberto Urán (Caisse d'Epargne) attaquent sans plus de réussite. Uran maintient une faible avance jusqu'aux derniers hectomètres. Le dernier kilomètre très raide permet à David de la Fuente d'attaquer et de remporter sa première victoire de la saison. L'Espagnol s'impose par deux secondes d'avance sur un groupe de cinq coureurs, dont les quatre premiers coureurs du général[5],[6].

La tête du classement général ne subit par conséquent pas de modification, et les leaders des classements annexes restent les mêmes.

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   David de la Fuente Scott-American Beef en 3 h 48 min 38 s
2.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 2 s
3.   Thomas Lövkvist Team Columbia m.t.
4.   Janez Brajkovič Astana m.t.
5.   Linus Gerdemann Team Columbia m.t.
6.   Bauke Mollema Rabobank m.t.
7.   Daniel Navarro Astana + 8 s
8.   Paul Martens Rabobank + 10 s
9.   Eros Capecchi Scott-American Beef m.t.
10.   Giovanni Visconti Quick Step m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 8 h 35 min 37 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 01 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 13 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 27 s
8.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 31 s
9.   Andrea Noè Liquigas m.t.
10.   Johann Tschopp Bouygues Telecom + 1 min 54 s

3e étapeModifier

La troisième étape s'est déroulée le lundi 1er septembre 2008 entre Herrieden et Wiesloch. Elle a été remportée par l'Italien Leonardo Bertagnolli (Liquigas). Il sera déclassé pour dopage en 2012[1].

Cette troisième étape est la deuxième plus longue du Tour d'Allemagne 2008, avec 214,9 km. Elle relie Herrieden, dans l'est de la Bavière, à Wiesloch, au nord du land de Bade-Wurtemberg. Deux côtes sont référencées pour le classement de la montagne. La première à Laßbach est classée en 3e catégorie. La seconde est l'ascension du Königstuhl (2e cat.), dont le sommet culmine à 530 m à 23 kilomètres de l'arrivée[7].

L'Allemand Christian Knees (Team Milram) s'échappe après dix kilomètres de courses et est rejoint par son compatriote et futur coéquipier Johannes Fröhlinger (Gerolsteiner). Leur avance atteint 7 minutes et 40 secondes, jusqu'à ce que l'équipe Team Columbia du maillot jaune Linus Gerdemann n'accélère en tête du peloton. De nombreux coureurs sont lâchés dans l'ascension du Königstuhl. Les deux échappés sont rattrapés peu avant le sommet.

Dans la descente, Daniel Navarro (Astana) attaque, suivi de Leonardo Bertagnolli (Liquigas) et Jussi Veikkanen (La Française des jeux). Ce dernier est victime d'une crevaison et est repris par les poursuivants. Navarro et Bertagnolli conserve une faible avance dans le dernier kilomètre. Navarro, à bout de force est rattrapé. Bertagnolli, qui a lancé le sprint, résiste et passe la ligne d'arrivée suivi de près par Rigoberto Urán et Thomas Lövkvist[8].

Linus Gerdemann termine dans le même temps et garde son maillot jaune.

Résultats
Cycliste Équipe Temps
DSQ   Leonardo Bertagnolli[1] Liquigas en 5 h 20 min 34 s
2.   Rigoberto Urán Caisse d'Épargne m.t.
3.   Thomas Lövkvist Team Columbia m.t.
4.   Eros Capecchi Scott-American Beef m.t.
5.   Giovanni Visconti Quick Step m.t.
6.   Daniel Navarro Astana m.t.
7.   Bauke Mollema Rabobank m.t.
8.   Philip Deignan AG2R La Mondiale m.t.
9.   Linus Gerdemann Team Columbia m.t.
10.   Janez Brajkovič Astana m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 13 h 56 min 11 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 01 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 13 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 27 s
8.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 31 s
9.   Andrea Noè Liquigas m.t.
10.   Francisco Pérez Sánchez Caisse d'Épargne + 2 min 13 s

4e étapeModifier

La quatrième étape s'est déroulée le mardi 2 septembre 2008 entre Wiesloch et Mayence. Elle a été remportée au sprint par l'Allemand André Greipel (Team Columbia).

Longue de 174 km, cette étape relie Wiesloch, dans le nord du Bade-Wurtemberg, à Mayence, capitalie du land de Rhénanie-Palatinat. Elle présente plusieurs côtes à mi-parcours, dont deux sont référencées pour le classement de la montagne en troisième catégorie, à Neuleiningen et Eisenberg (Pfalz)[9].

Le début d'étape est animé par de nombreuses attaques infructueuses. Après 80 km de course, Thomas Voeckler (Bouygues Telecom) et Tom Stubbe (La Française des jeux) parviennent à s'échapper. Ils comptent une avance maximale de plus de six minutes. Le peloton, emmené par les équipes Team Columbia et Silence-Lotto, revient cependant sur eux à sept kilomètres de l'arrivée. Les coureurs de Columbia gardent la tête du peloton. Dans la dernière ligne droite, la grande rue (allemand: Große Bleiche), Gerald Ciolek emmène le sprint pour son coéquipier André Greipel, qui s'impose devant Robbie McEwen et Robert Förster[10].

Le classement général et les classements annexes ne subissent pas de changement.

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   André Greipel Team Columbia en 3 h 59 min 37 s
2.   Robbie McEwen Silence-Lotto m.t.
3.   Robert Förster Gerolsteiner m.t.
4.   Mark Renshaw Crédit agricole m.t.
5.   Graeme Brown Rabobank m.t.
6.   Olaf Pollack Volksbank m.t.
7.   Mirco Lorenzetto Liquigas m.t.
8.   Markus Zberg Gerolsteiner m.t.
9.   Gerald Ciolek Team Columbia m.t.
10.   René Haselbacher Astana m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 17 h 55 min 48 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 01 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 13 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 27 s
8.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 31 s
9.   Andrea Noè Liquigas m.t.
10.   Francisco Pérez Sánchez Caisse d'Épargne + 2 min 13 s

5e étapeModifier

La cinquième étape s'est déroulée le mercredi 3 septembre 2008 entre Mayence et Winterberg.

Cette étape, longue de 218,4 km, est la plus longue du Tour d'Allemagne 2008. Elle relie Mayence (Rhénanie-Palatinat) à Winterberg (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) sur un parcours vallonné. Les 60 kilomètres comprennent trois côtes référencées, à Homberg (3e catégorie), Albrechtsplatz (2e cat.). Le final menant à Winterberg est une côte de 3e catégorie[11].

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   Gerald Ciolek Team Columbia en 5 h 39 min 35 s
2.   Rubens Bertogliati Scott-American Beef m.t.
DSQ   Leonardo Bertagnolli[1] Liquigas m.t.
4.   Thomas Lövkvist Team Columbia m.t.
5.   Johannes Fröhlinger Gerolsteiner m.t.
6.   Jussi Veikkanen La Française des jeux m.t.
7.   Rigoberto Urán Caisse d'Épargne m.t.
8.   David Loosli Lampre m.t.
9.   Francesco Gavazzi Lampre m.t.
10.   Maxime Monfort Cofidis m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 23 h 35 min 23 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 13 s
6.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 16 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 27 s
8.   Andrea Noè Liquigas + 1 min 31 s
9.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 50 s
10.   Haimar Zubeldia Euskaltel-Euskadi + 2 min 40 s

6e étapeModifier

La sixième étape s'est déroulée le jeudi 4 septembre 2008 entre Fredeburg et Neuss.

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   Jussi Veikkanen La Française des jeux en 4 h 17 min 22 s
2.   Maxim Iglinskiy Astana m.t.
3.   Thierry Hupond Skil-Shimano m.t.
4.   Pablo Lastras Caisse d'Épargne m.t.
5.   Rémi Pauriol Crédit agricole m.t.
6.   Christophe Mengin La Française des jeux m.t.
7.   Jon Bru Euskaltel-Euskadi m.t.
8.   Kjell Carlström Liquigas m.t.
9.   David Loosli Lampre m.t.
10.   Matthias Russ Gerolsteiner m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 27 h 54 min 45 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 16 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 20 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 27 s
8.   Andrea Noè Liquigas + 1 min 31 s
9.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 57 s
10.   Haimar Zubeldia Euskaltel-Euskadi + 2 min 40 s

7e étapeModifier

La septième étape s'est déroulée le vendredi 5 septembre 2008 entre Neuss et Georgsmarienhütte.

Cette septième étape est la dernière étape en ligne, à la veille du contre-la-montre final à Brême. Elle relie Neuss (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) à Georgsmarienhütte en Basse-Saxe, sur un parcours de 214,3 km. La première moitié de l'étape offre quelques bosses, dont deux côtes de troisième catégorie à Herdecke (km 71) et Fröndenberg/Ruhr (km 105). Les 100 derniers kilomètres sont plats, à l'exception d'une côte à dix kilomètres de la ligne d'arrivée[12].

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   Stéphane Augé Cofidis en 4 h 45 min 33 s
2.   Thierry Hupond Skil-Shimano m.t.
3.   Mauro Da Dalto Liquigas m.t.
4.   Johannes Fröhlinger Gerolsteiner m.t.
5.   Christian Knees Team Milram m.t.
6.   Jens Voigt CSC-Saxo Bank m.t.
7.   Thomas Voeckler Bouygues Telecom m.t.
8.   Jorge Azanza Euskaltel-Euskadi m.t.
9.   Koos Moerenhout Rabobank m.t.
10.   Simon Špilak Lampre m.t.
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 32 h 44 min 12 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 17 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 20 s
4.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 58 s
5.   Bauke Mollema Rabobank + 1 min 16 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 1 min 20 s
7.   Daniel Navarro Astana + 1 min 27 s
8.   Andrea Noè Liquigas + 1 min 31 s
9.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 1 min 57 s
10.   Haimar Zubeldia Euskaltel-Euskadi + 2 min 40 s

8e étapeModifier

La huitième et dernière étape s'est déroulée le samedi 6 septembre 2008 autour de Brême.

Résultats
Cycliste Équipe Temps
1.   Tony Martin Team Columbia en 39 min 50 s
2.   Bert Grabsch Team Columbia + 34 s
3.   Gustav Larsson Team CSC-Saxo Bank 48 s
4.   Linus Gerdemann Team Columbia 1 min 17 s
5.   Vladimir Karpets Caisse d'Épargne 1 min 43 s
6.   Thomas Lövkvist Team Columbia 1 min 52 s
7.   Raivis Belohvoščiks Scott-American Beef 2 min 23 s
8.   Janez Brajkovič Astana 2 min 31 s
9.   Dominik Roels Team Milram 2 min 32 s
10.   Jussi Veikkanen La Française des jeux 2 min 40 s
Classement général
Cycliste Équipe Temps
1.   Linus Gerdemann Team Columbia en 33 h 25 min 18 s
2.   Thomas Lövkvist Team Columbia + 52 s
3.   Janez Brajkovič Astana + 1 min 34 s
4.   Daniel Navarro Astana + 3 min 06 s
5.   Pietro Caucchioli Crédit agricole + 3 min 27 s
6.   José Rujano Caisse d'Épargne + 3 min 35 s
7.   Bauke Mollema Rabobank + 3 min 56 s
8.   Andrea Noè Liquigas + 4 min 10 s
9.   Eros Capecchi Scott-American Beef + 4 min 44 s
10.   Jussi Veikkanen La Française des jeux + 4 min 53 s

Évolution des classementsModifier

Étape
(Vainqueur)
Classement général
 
Classement de la montagne
 
Classement par points
 
Classement des jeunes
 
Classement par équipes
Prologue
(Brett Lancaster)
Brett Lancaster non-décerné Brett Lancaster Gerald Ciolek Team Milram
1re étape
(Linus Gerdemann)
Linus Gerdemann Daniel Musiol Linus Gerdemann Thomas Lövkvist Astana
2e étape
(David de la Fuente)
3e étape
(Leonardo Bertagnolli)
Thomas Lövkvist
4e étape
(Gerald Ciolek)
5e étape
(André Greipel)
6e étape
(Jussi Veikkanen)
7e étape
(Stéphane Augé)
Liquigas
8e étape
(Tony Martin)
Scott-American Beef

Liste des participants[13]Modifier

  Team CSC 
  Astana 
  Caisse d'Épargne 
  Silence-Lotto 
  Rabobank 
  Gerolsteiner 
  La Française des jeux 
  Euskaltel-Euskadi 
  Team Columbia 
  Crédit agricole 
  AG2R La Mondiale 
  Liquigas 
  Bouygues Telecom 
  Quick Step 
  Cofidis 
  Team Milram 
  Lampre 
  Scott-American Beef 
  Skil-Shimano 
  Volksbank 

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Initialement vainqueur de la troisième étape, l'Italien Leonardo Bertagnolli a été déclassé en 2014 de tous ses résultats obtenus entre 2003 et 2011. Si certains sites ont réattribué les places vacantes, l'UCI n'a cependant pas officiellement indiqué que c'était le cas. (Voir liste des sanctions).
  2. (en) « Parcours et profil de la première étape », sur cyclingnews.com (consulté le 1er septembre 2008)
  3. (en) « Successful comeback for Gerdemann », sur cyclingnews.com, (consulté le 1er septembre 2008)
  4. (en) « Parcours et profil de la deuxième étape », sur cyclingnews.com (consulté le 1er septembre 2008)
  5. (en) « De La Fuente makes good on uphill skills », sur cyclingnews.com, (consulté le 1er septembre 2008)
  6. « De La Fuente, roi de Bavière », sur velo101.com, (consulté le 1er septembre 2008)
  7. (en) « Parcours et profil de la troisième étape », sur cyclingnews.com (consulté le 1er septembre 2008)
  8. (en) « On-form Bertagnolli attacks to D-Tour win », sur cyclingnews.com, (consulté le 1er septembre 2008)
  9. (en) « Parcours et profil de la quatrième étape », sur cyclingnews.com (consulté le 2 septembre 2008)
  10. (en) « A dozen for Greipel », sur cyclingnews.com, (consulté le 3 septembre 2008)
  11. (en) « Parcours et profil de la cinquième étape », sur cyclingnews.com (consulté le 5 septembre 2008)
  12. (en) « Parcours et profil de la septième étape », sur cyclingnews.com (consulté le 5 septembre 2008)
  13. (de) Liste des participants, sur le site officiel du Tour d'Allemagne

Lien externeModifier