UCI ProTour 2006

compétition de cyclisme
Description de l'image Logo UCI Pro Tour.svg.
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 2e
Date 5 mars -
Participants 20 équipes ProTour
Épreuves 27
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès

Navigation

L'UCI ProTour 2006 est la deuxième édition de l'UCI ProTour, qui rassemble l'élite du cyclisme sur route masculin sous l'égide de l'Union cycliste internationale (UCI).

OrganisationModifier

L'UCI a mis en place en 2005 un nouveau système qui contraint les équipes de l'Elite à participer aux 27 épreuves inscrites au calendrier « UCI ProTour ». Aucun cycliste n'étant capable de courir toutes ces épreuves, un roulement se fera au sein de ces équipes. Chaque épreuve donne des points et un classement permettra de connaître la meilleure équipe de l'année. Le Tour de France donne, par exemple, 100 points au vainqueur, contre 80 pour les tours d'Espagne et d'Italie, et 50 pour une très grande classique comme Paris-Roubaix ou Milan-San Remo.
Les 20 équipes désignées comme Elites dites "ProTour" doivent obligatoirement prendre le départ des 27 courses inscrites au calendrier. Les autres équipes dites "continentales" peuvent aussi sur invitation de l'organisateur participer à quelques-unes de ces courses.

Les équipesModifier

En 2006, les équipes AG2R Prévoyance et Milram ont remplacé les équipes Fassa Bortolo et Domina Vacanze dissoutes à la fin de la saison 2005.

Participations des équipes et wild cardsModifier

Les vingt équipes ProTour sont automatiquement invitées aux 27 courses composant le calendrier et sont obliger de participer à l'ensemble des courses du calendrier.

En plus des équipes World Tour, les organisateurs peuvent distribuer des invitations aux équipes continentales professionnelles. Pour sélectionner les équipes, plusieurs critères peuvent rentrer en compte : par exemple les bons résultats globaux de l'équipe, la nationalité de l'équipe ou la présence d'un ou plusieurs coureurs ayant confirmé leur présence sur la course en cas d'invitation.

Équipes  
P-N
 
T-A
 
MSR
 
FLA
 
G-W
 
BAS
 
P-R
 
AGR
 
F-W
 
LBL
 
ROM
 
CAT
 
ITA
 
DAU
 
SUI
 
TTT
 
FRA
 
VAT
 
ALL
 
CSS
 
ENE
 
PLO
 
POL
 
ESP
 
ZUR
 
P-T
 
LOM
Tot.
  3 Molinos Resort   1
  3C Casalinghi Jet Androni Giocattoli
  Acqua & Sapone-Caffè Mokambo     2
  Agritubel         4
  Andalucía-Paul Versan   1
  Barloworld           5
  Ceramica Flaminia
  Ceramica Panaria-Navigare       3
  Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen           5
  Comunidad Valenciana   1
  Elk Haus-Simplon
  Health Net-Maxxis
  Intel-Action
  Kaiku     2
  Landbouwkrediet-Colnago             6
  LPR         4
  Miche
  Naturino-Sapore di Mare     2
  Navigators Insurance   1
  Relax-GAM     2
  Selle Italia-Serramenti Diquigiovanni   1
  Skil-Shimano         4
  Tenax Salmilano   1
  Unibet.com             6
  Vorarlberg
  Wiesenhof-Akud
Total 1 5 5 5 5 2 5 5 5 5 1 5 2

CalendrierModifier

Résultats des épreuves et leaders des classements de l'UCI World Tour
No  Date Nom de l'épreuve Pays Cat Vainqueur Classement
individuel
Classement
par équipes
Classement
par pays
1 5- Paris-Nice   France 3   Floyd Landis   Floyd Landis   Lampre-Fondital   Espagne
2 8- Tirreno-Adriatico   Italie 3   Thomas Dekker   Discovery Channel
3 Milan-San Remo   Italie 3   Filippo Pozzato   Italie
4 Tour des Flandres   Belgique 3   Tom Boonen   Tom Boonen
5 Gand-Wevelgem   Belgique 4   Thor Hushovd   Gerolsteiner
6 3- Tour du Pays basque   Espagne 3   José Ángel Gómez Marchante   Discovery Channel
7 Paris-Roubaix   France 3   Fabian Cancellara   CSC
8 Amstel Gold Race   Pays-Bas 4   Fränk Schleck
9 Flèche wallonne   Belgique 4   Alejandro Valverde   Espagne
10 Liège-Bastogne-Liège   Belgique 3   Alejandro Valverde   Alejandro Valverde
11 25- Tour de Romandie   Suisse 3   Cadel Evans
12 15- Tour de Catalogne   Espagne 3   David Cañada
13 6- Tour d'Italie   Italie 2   Ivan Basso   Italie
14 4- Critérium du Dauphiné libéré   France 3 Non attribué[1]   Espagne
15 10- Tour de Suisse   Suisse 3   Jan Ullrich
16 Eindhoven Team Time Trial   Pays-Bas 4   CSC
17 1er- Tour de France   France 1   Óscar Pereiro
18 Vattenfall Cyclassics   Allemagne 4   Óscar Freire
19 1er- Tour d'Allemagne   Allemagne 3   Jens Voigt
20 Classique de Saint-Sébastien   Espagne 4   Xavier Florencio
21 16- Eneco Tour   Belgique et   Pays-Bas 3   Stefan Schumacher
22 GP Ouest-France de Plouay   France 4   Vincenzo Nibali
23 4- Tour de Pologne   Pologne 3   Stefan Schumacher
24 - Tour d'Espagne   Espagne 2   Alexandre Vinokourov
25 1er octobre Championnat de Zurich   Suisse 4   Samuel Sánchez
26 Paris-Tours   France 4   Frédéric Guesdon
27 Tour de Lombardie   Italie 3   Paolo Bettini

Classements finalsModifier

Coureur Pays Pts
1 Alejandro Valverde   Espagne 285
2 Samuel Sánchez   Espagne 213
3 Fränk Schleck   Luxembourg 165
4 Cadel Evans   Australie 162
5 Andrey Kashechkin   Kazakhstan 156
6 Alessandro Ballan   Italie 155
7 Tom Boonen   Belgique 154
8 Paolo Bettini   Italie 144
9 Ivan Basso   Italie 138
10 Stefan Schumacher   Allemagne 133
Équipe Pays Pts
1 CSC   388
2 Caisse d'Épargne   350
3 Rabobank   346
4 Discovery Channel   327
4 Lampre-Fondital   327
6 Gerolsteiner   294
7 Phonak   270
8 T-Mobile   269
9 Saunier Duval-Prodir   268
10 Astana-Würth   258
11 Crédit agricole   253
12 Cofidis   249
13 Quick Step-Innergetic   248
14 Liquigas   247
15 AG2R Prévoyance   219
16 Davitamon-Lotto   214
17 Euskaltel-Euskadi   208
18 Milram   185
19 Bouygues Telecom   184
20 La Française des jeux   173
Pos. Pays Pts
1.   Espagne 808
2.   Italie 651
3.   Allemagne 475
4.   Australie 340
5.   États-Unis 316
6.   Belgique 292
7.   Kazakhstan 286
8.   France 271
9.   Pays-Bas 269
10.   Russie 234
11.   Suisse 190
12.   Luxembourg 165
13.   Norvège 155
14.   Autriche 70
15.   Colombie 68
  Portugal 68
17.   Slovénie 65
18.   Ukraine 52
19.   Danemark 43
20.   Canada 30

Victoires sur le ProTourModifier

Coureur Pays Vict.
1. Tom Boonen   8
2. Robbie McEwen   7
Stefan Schumacher   7
Thor Hushovd   7
5. Óscar Freire   6
6. Alejandro Valverde   5
Jens Voigt   5
Paolo Bettini   5
9. Ivan Basso   4
Samuel Sánchez   4
Alexandre Vinokourov   4
Équipe Pays Vict.
1. CSC   20
2. Quick Step-Innergetic   17
3. Gerolsteiner   14
4. Rabobank   12
5. Astana   11
6. Davitamon-Lotto   10
7. Saunier Duval-Prodir   8
Discovery Channel   8
9. Caisse d'Épargne   7
Crédit agricole   7
11. Liquigas-Bianchi   6
Euskaltel-Euskadi   6
T-Mobile   6
14. Phonak   5
15. AG2R Prévoyance   4
Lampre-Fondital   4
Cofidis   4
18. La Française des jeux   3
Milram   3
Bouygues Telecom   3
21. Andalucía-Paul Versan   2
22. Wiesenhof-Akud   1
Ceramiche Panaria   1
Agritubel   1
Kaiku   1
L.P.R.   1
Pos. Pays Vict.
1.   Espagne 36
2.   Italie 27
3.   Allemagne 23
4.   Belgique 12
5.   États-Unis 11
  Australie 11
7.   France 7
  Kazakhstan 7
  Norvège 7
10.   Suisse 5

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. En 2012, le vainqueur initial, l'Américain Levi Leipheimer fait partie des anciens coureurs de l'US Postal/Discovery Channel témoignant devant l'USADA des pratiques de dopage au sein de cette équipe. Il avoue s'être dopé entre 1999 et 2007. L'USADA le suspend pour six mois à compter du 1er septembre 2012 et lui retire les résultats sportifs obtenus du 1er juin 1999 au 30 juillet 2006, et du 7 au 29 juillet 2007 : (en) Leipheimer accepts USADA sanction following doping admission, Cycling News, 10 octobre 2012. Consulté le 19 juin 2013.

Liens externesModifier