Tuchan

commune française du département de l'Aude

Tuchan
Tuchan
Blason de Tuchan
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Narbonne
Intercommunalité Communauté de communes Corbières Salanque Méditerranée
Maire
Mandat
Béatrice Bertrand
2020-2026
Code postal 11350
Code commune 11401
Démographie
Gentilé Tuchanais, Tuchanaises
Population
municipale
797 hab. (2018 en augmentation de 2,44 % par rapport à 2013)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 53′ 21″ nord, 2° 43′ 12″ est
Altitude Min. 136 m
Max. 920 m
Superficie 59,52 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton des Corbières
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
Voir sur la carte administrative de Occitanie (région administrative)
City locator 14.svg
Tuchan
Géolocalisation sur la carte : Aude
Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Tuchan
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tuchan
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tuchan
Liens
Site web Site officiel

Tuchan (occitan : Tuissan) est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Ses habitants sont les Tuchanais.

Tuchan est un haut lieu des vins de Hautes Corbières, producteur de fitou, corbières et muscat de Rivesaltes.

Paziols à gauche et Tuchan au pied du Mont Tauch

GéographieModifier

LocalisationModifier

Tuchan est une commune des Corbières située au pied du Mont Tauch. Elle est limitrophe du département des Pyrénées-Orientales.

Tuchan est située à 18 km de Durban-Corbières, à 19 km d'Estagel, à 27 km de Rivesaltes, à 31 km de l'aéroport de Perpignan - Rivesaltes et à 37 km de Lagrasse.

 
Situation de la commune

Communes limitrophesModifier

Géologie et reliefModifier

Tuchan est située au sein du massif des Corbières. L'altitude de la commune varie entre 136 et 920 mètres[2].

La mine du Tistoulet, entre Padern et Tuchan, a donné des spécimens remarquables de mixite[3].

Le point culminant du mont Tauch est aussi celui de la commune.

HydrographieModifier

Tuchan est traversée par le Petit Verdouble du nord vers le sud, et la commune est proche près de son confluent avec le Tarrasac. Sur sa rive gauche afflue le ruisseau de Nouvelle, entièrement situé sur la commune.

Voies de communication et transportsModifier

Tuchan est traversée par la route RD 611 du nord au sud, en provenance de Villeneuve-les-Corbières et en direction de Paziols.

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Tuchan est une commune rurale[Note 1],[4]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[5],[6]. La commune est en outre hors attraction des villes[7],[8].

Occupation des solsModifier

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (71,8 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (72,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (50,4 %), forêts (21,2 %), cultures permanentes (19,8 %), zones agricoles hétérogènes (7,4 %), zones urbanisées (0,9 %), espaces ouverts, sans ou avec peu de végétation (0,2 %)[9].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

ToponymieModifier

Pour l'origine du nom Tuchan, voir celle de Cucugnan.

HistoireModifier

La villa de Donneuve ou Domo Nova appartient au milieu du IXe siècle à Anna fille d'Alaric Ier comte de Roussillon et d'Empuries (843-844). Celle-ci la cède "avec serviteurs et esclaves" à Radulf, frère et lieutenant du comte Miron Ier le Vieux[10] en 876.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

 
Hôtel des Postes.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2001 Pierre Foulquier DVG  
mars 2001 2008 Sylvie Astruc PS Conseillère générale (1998-2011)
mars 2008 2014 Michel Boyer MoDem  
mars 2014 En cours Jean-Régis Bertrand PS Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[12]. En 2018, la commune comptait 797 habitants[Note 2], en augmentation de 2,44 % par rapport à 2013 (Aude : +2,17 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5727369599579831 0581 2201 2091 250
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1311 1551 1941 2091 3671 8111 6651 4731 388
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3981 4501 4001 4161 2541 2961 2591 1221 066
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 014862804814794803814815817
2013 2018 - - - - - - -
778797-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

EnseignementModifier

Manifestations culturelles et festivitésModifier

SantéModifier

SportsModifier

Clubs
  • Club Olympique Tauch Corbières (COTC) (rugby)[15].
Événements
  • Enfer du Mont Tauch, épreuve cycliste dont l'arrivée se situe à Tuchan.

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Monument Adresse Coordonnées Notice Protection Date Illustration
Église Notre-Dame de Faste 42° 55′ 21″ nord, 2° 41′ 36″ est « PA11000032 » Inscription
Hôtel des postes 42° 53′ 22″ nord, 2° 43′ 05″ est « PA00102936 » Inscription
Fort d'Aguilar (ruines) 42° 53′ 56″ nord, 2° 43′ 51″ est « PA00102913 » Classement

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason
D'azur, à une montagne d'or chargée d'une hure contournée de sable, au chef d'or chargé d'un T capital accôté de deux étoiles, le tout de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

Notes et cartesModifier

  • Notes
  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Notice Cassini
  3. Le Cahier des Micromonteurs, Bulletin de l'Association Française de Microminéralogie, 1985, no 3, p. 3-6.
  4. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  5. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 24 mars 2021).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  7. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  9. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 12 avril 2021)
  10. Ponsich, Pierre, -1957. et Ordeig i Mata, Ramon, 1950-, Els comtats de Rosselló, Conflent, Vallespir i Fenollet, Institut d'Estudis Catalans, (ISBN 84-7283-876-5, 978-84-7283-876-5 et 84-7283-877-3, OCLC 213028996, lire en ligne), doc. 97
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  15. http://tauch-corbieres-rugby.fr/