Carol Anne Chénard

arbitre canadienne
(Redirigé depuis Carol Anne Chenard)

Carol Anne Chénard
Carol Anne Chénard
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance
Sport Football
Période pro Internationale depuis 2006

Carol Anne Chénard est une arbitre canadienne de football née le à l’Île-du-Prince-Édouard au Canada.

CarrièreModifier

Carol Anne Chénard est une arbitre internationale depuis 2006[1]. Elle fait partie des 16 arbitres retenues pour la Coupe du monde de football féminin 2011[2]. De plus, Chénard est l’une des trois seules Canadiennes à être sur la liste des arbitres internationaux de la FIFA pour les matchs de soccer féminin. Elle a reçu son accréditation d’arbitre « internationale » en 2006.

Au Canada, elle arbitre autant des matchs masculins (NASL) que des matchs féminins (W-League). C'est d'ailleurs la seule femme en Amérique du Nord qui pratique le métier d’arbitre en chef lors de matchs masculins de première division.

Elle commence sa carrière d’arbitre au soccer à l’âge de 15 ans. Elle vit alors à Ottawa avec sa famille et joue dans une ligue amateur de soccer. Pour bien comprendre les règles du jeu du soccer, son entraîneur invite les joueuses à prendre un cours d’arbitrage. À l’issue du cours, elle prend goût à l’arbitrage et cesse de jouer. Ses qualités d’arbitre apparaissent vite et elle est recommandée à l’échelle nationale pour des matchs pro et semi-pro. En parallèle, Chénard fait partie pendant quatre ans de l’équipe nationale de patinage de vitesse courte-piste. Elle participe à des coupes du monde et aux championnats canadiens. Elle prend sa retraite du patinage de vitesse en 2002 pour se concentrer sur ses études. En novembre 2008, elle reçoit son doctorat en microbiologie et immunologie de l’Université McGill à Montréal. Elle travaille pour Santé Canada, à Ottawa, au Bureau des substances contrôlées. Microbiologiste le jour, arbitre le soir : pour elle, comme pour tous les arbitres de soccer au Canada, une deuxième carrière est nécessaire, puisque le salaire d’arbitre n’est pas suffisant pour vivre convenablement.

Elle officie lors des Jeux olympiques d'été de 2012 et aux Jeux olympiques d'été de 2016, arbitrant notamment la finale en 2016.

Elle est désignée par la FIFA pour officier lors de la Coupe du monde féminine de football 2019 en France, mais elle doit se retirer peu avant la compétition suite à un diagnostic de cancer du sein[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Coupe du monde féminine de la FIFA 2011 : Arbitres : Carol Anne Chenard », sur fifa.com (consulté le 27 juin 2011)
  2. (en) « List of referees and assistant referees », sur fifa.com, (consulté le 8 juin 2011)
  3. « Atteinte d'un cancer, l'arbitre canadienne Carol Anne Chénard ratera le Mondial féminin », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 5 juin 2019)

Liens externesModifier