Ouvrir le menu principal

Championnat de Russie de football D2 2002

Première division 2002
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ligue de football professionnel
Édition 11e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 18
Matchs joués 306
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Première Ligue 2002
Niveau inférieur Deuxième division 2002

Palmarès
Tenant du titre Chinnik Iaroslavl
Promu(s) en début de saison Dinamo Saint-Pétersbourg
SKA-Energia Khabarovsk
SKA Rostov
Relégué(s) en début de saison Fakel Voronej
Tchernomorets Novorossiisk
Vainqueur Rubin Kazan
Promu(s) Rubin Kazan
Tchernomorets Novorossiisk
Relégué(s) Metallourg Krasnoïarsk
SKA Rostov
Buts 724 (2,37 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Géorgie Davit Chaladze
Drapeau : Russie Viatcheslav Kamoltsev (20)

Navigation

Localisation des équipes issues de la partie occidentale de la Russie.
Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie.

La saison 2002 de Première division est la onzième édition de la deuxième division russe. Elle prend place du 28 mars au 3 novembre 2002.

Dix-huit clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. En fin de saison, les deux derniers du classement sont relégués en troisième division tandis que les deux premiers sont directement promus en Première Ligue.

Le Rubin Kazan remporte la compétition et est promu en première division. Il est accompagné par son dauphin le Tchernomorets Novorossiisk qui retrouve quant à lui l'élite un an après l'avoir quittée.

À l'autre bout du classement, le Metallourg Krasnoïarsk est frappé en fin de saison par une forte pénalité de vingt-quatre points du fait du non-paiement des indemnités de transfert de quatre de ses joueurs. Combiné à ses faibles performances sportives durant la saison, il devient la première équipe de l'histoire de la compétition à terminer la saison avec un total de points négatif et finit largement dernier avec huit points dans le négatif. Il est accompagné par le SKA Rostov qui termine avant-dernier avec trente-et-un points. La fin de saison est également marquée par le décompte de dix matchs du Dinamo Saint-Pétersbourg comme des défaites sur tapis vert, le faisant descendre de la quatrième à la seizième place.

Le titre de meilleur buteur de la compétition est partagé entre Davit Chaladze du Rubin Kazan et Viatcheslav Kamoltsev du Tchernomorets Novorossiisk qui comptabilisent chacun vingt buts. Le troisième meilleur buteur est Stanislav Lebedintsev du SKA Rostov avec quinze buts.

Sommaire

ParticipantsModifier

Un total de dix-huit équipes participent au championnat, treize d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent deux relégués de première division, le Fakel Voronej et le Tchernomorets Novorossiisk, ainsi que trois promus de troisième division, que sont le Dinamo Saint-Pétersbourg, le SKA-Energia Khabarovsk et le SKA Rostov, qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente.

Parmi ces clubs, le Lokomotiv Tchita est celui présent depuis le plus longtemps avec une participation ininterrompue en deuxième division depuis 1992, suivi du Gazovik Ijevsk et du Spartak Naltchik présents depuis 1996, tandis que le Kristall Smolensk est en lice depuis 1997.

Légende des couleurs
Club D2 depuis Classement 2001 Stade Capacité
théorique
Fakel Voronej 2002 15 (D1) Stade central 32 750
Tchernomorets Novorossiisk 2002 16 (D1) Stade Troud 12 500
Kouban Krasnodar 2001 3 Stade Kouban 35 200
Amkar Perm 1999 4 Stade Zvezda 17 000
Spartak Naltchik 1996 5 Stade Spartak 14 149
Volgar-Gazprom Astrakhan 1999 6 Stade central 17 712
Tom Tomsk 1998 7 Stade Trud 10 000
Rubin Kazan 1998 8 Stade central 10 000
Metallourg Krasnoïarsk 1999 9 Stade central 27 000
Kristall Smolensk 1997 10 Stade Spartak 12 500
Neftekhimik Nijnekamsk 2001 11 Stade Neftekhimik 3 200
FK Khimki 2001 12 Stade Novator 5 100
Gazovik Ijevsk 1996 13 Stade central 15 000
Lada Togliatti 2000 14 Stade Torpedo 18 000
Lokomotiv Tchita 1992 15 Stade Lokomotiv 10 200
SKA-Energia Khabarovsk 2002 1 (D3, groupe Est) Stade Lénine 15 200
Dinamo Saint-Pétersbourg 2002 1 (D3, groupe Ouest) MSA Petrovski 2 809
SKA Rostov 2002 1 (D3, groupe Sud) Stade SKA-SKVO 11 000

CompétitionModifier

ClassementModifier

Le classement est basé sur le barème classique de points (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0). Pour départager les équipes à égalité de points, on utilise les critères suivants :

  1. Nombre de matchs gagnés
  2. Confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur)
  3. Différence de buts générale
  4. Buts marqués (général)
  5. Buts marqués à l'extérieur (général)
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Rubin Kazan 72 34 22 6 6 51 14 +37
2 Tchernomorets Novorossiisk R 70 34 20 10 4 59 29 +30
3 Tom Tomsk 61 34 17 10 7 51 23 +28
4 Kouban Krasnodar 54 34 15 9 10 44 30 +14
5 Amkar Perm 54 34 15 9 10 47 31 +16
6 Spartak Naltchik 53 34 14 11 9 42 30 +12
7 FK Khimki 52 34 14 10 10 38 27 +11
8 Lada Togliatti 50 34 13 11 10 54 35 +19
9 Lokomotiv Tchita 45 34 12 9 13 38 46 -8
10 Kristall Smolensk 44 34 12 8 14 39 43 -4
11 Gazovik Ijevsk 44 34 10 14 10 34 32 +2
12 SKA-Energia Khabarovsk P 42 34 10 12 12 35 37 -2
13 Fakel Voronej R 40 34 10 10 14 34 42 -8
14 Neftekhimik Nijnekamsk 38 34 11 5 18 50 60 -10
15 Volgar-Gazprom Astrakhan 36 34 10 6 18 34 51 -17
16 Dinamo Saint-Pétersbourg P [n 1] 36 34 9 9 16 28 56 -28
17 SKA Rostov P 31 34 8 7 19 38 62 -24
18 Metallourg Krasnoïarsk [n 2] -8-24 34 4 4 26 24 87 -63
Promotion en première division
  • 1er et 2e : promotion
Relégation en troisième division
  • 17e et 18e : relégation
Abréviations
  1. Dix matchs du Dinamo Saint-Pétersbourg, au cours desquels l'équipe avait obtenu dix-neuf points, sont finalement comptabilisés comme des matchs perdus 3-0 sur tapis vert en raison de l'alignement de joueurs inéligibles.
  2. Le Metallourg Krasnoïarsk se voit retirer vingt-quatre points en raison du non-paiement des indemnités de transfert de quatre joueurs[1].

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) RUB TCH TOM KOU AMK SPA KHI LAD LTC KRI GAZ SKK FAK NEF VOL DSP SKR MKR
Rubin Kazan 2-0 1-0 1-1 1-0 2-0 2-0 2-1 4-0 2-0 1-0 2-0 2-0 2-0 2-0 1-2 3-0 5-0
Tchernomorets Novorossiisk 3-1 0-0 2-0 1-0 3-1 1-0 1-0 3-1 3-2 1-0 1-0 2-2 3-1 2-0 5-1 1-0 6-0
Tom Tomsk 1-0 2-0 3-0 2-1 0-0 0-1 2-0 4-1 3-1 1-1 3-0 2-0 5-0 2-0 3-0 2-1 2-1
Kouban Krasnodar 0-1 1-1 1-1 2-0 1-1 0-1 3-1 1-0 0-0 3-0 4-1 2-1 1-0 1-0 3-0 4-0 4-1
Amkar Perm 3-0 1-1 1-0 2-1 4-0 0-0 0-0 1-1 1-2 2-1 2-1 1-1 1-0 5-2 3-0 2-1 2-0
Spartak Naltchik 0-0 0-2 0-0 2-1 1-0 2-0 1-0 2-2 2-1 2-0 1-0 0-0 2-0 2-0 0-0 3-0 4-1
FK Khimki 0-0 1-2 0-0 3-1 1-1 2-2 1-2 0-1 1-1 1-1 1-0 0-0 3-1 3-1 0-0 1-0 2-0
Lada Togliatti 0-2 1-4 0-0 1-1 1-1 3-2 2-0 1-0 1-0 1-1 0-0 4-0 2-3 0-0 3-0 2-1 1-1
Lokomotiv Tchita 1-0 0-1 4-2 2-1 1-2 2-0 1-0 0-2 1-1 2-1 2-0 2-2 0-1 2-1 3-0 2-1 0-1
Kristall Smolensk 0-3 2-2 3-2 1-0 3-1 1-0 2-1 2-1 0-0 1-1 1-2 3-0 1-0 1-0 2-3 2-3 1-0
Gazovik Ijevsk 0-0 2-1 1-0 1-1 1-0 1-0 0-0 1-1 1-1 1-0 0-0 0-1 0-0 2-2 1-1 2-1 5-0
SKA-Energia Khabarovsk 0-0 1-1 0-0 0-0 0-0 2-2 1-2 1-1 3-0 1-1 1-0 3-1 3-0 2-0 1-1 2-0 2-0
Fakel Voronej 0-2 0-1 2-1 0-1 2-0 0-0 1-2 1-1 1-1 0-0 2-0 0-0 5-2 3-0 0-3 0-1 2-0
Neftekhimik Nijnekamsk 0-1 1-1 0-2 0-0 3-0 0-2 0-3 1-4 0-1 1-0 1-2 1-0 2-1 4-0 0-0 4-1 3-1
Volgar-Gazprom Astrakhan 1-1 2-2 1-1 2-1 0-2 1-0 0-1 2-1 3-0 2-0 2-0 1-0 1-2 2-1 1-1 2-1 5-2
Dinamo Saint-Pétersbourg 1-0 2-0 1-3 0-1 0-0 0-3 0-3 0-3 2-0 1-0 0-3 4-1 1-2 0-3 2-0 2-2 0-3
SKA Rostov 0-4 1-1 0-0 1-2 0-4 1-1 2-1 1-1 2-2 3-4 0-2 3-4 2-0 0-0 1-0 3-0 3-1
Metallourg Krasnoïarsk 0-1 1-1 1-2 0-1 1-4 0-4 0-3 0-2 2-2 1-0 2-2 2-3 0-2 0-1 1-0 0-0 1-2

Meilleurs buteursModifier

Classement des buteurs
Rang Joueur Club Buts
1   Viatcheslav Kamoltsev Tchernomorets Novorossiisk 20
  Davit Chaladze Rubin Kazan
3   Stanislav Lebedintsev SKA Rostov 15
4   Victor Karpenko Lokomotiv Tchita 14
  Konstantin Paramonov Amkar Perm

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « ГАЗЕТА », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 8 juillet 2018)

Lien externeModifier