Saison 3 de Person of Interest

Saison 3 de Person of Interest
Logotype original de la série.
Logotype original de la série.

Série Person of Interest
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale
Nb. d'épisodes 23

Chronologie

Cet article présente les vingt-trois épisodes[1] de la troisième saison de la série télévisée américaine Person of Interest.

SynopsisModifier

La Machine, introuvable, continue quand même de donner des numéros à Harold et John, maintenant aidés par l'ex-agent du gouvernement Sameen Shaw. Toujours renseignée par Fusco et le lieutenant Joss Carter, qui garde en secret enfermé Elias, l'équipe essaye toujours de sauver les innocents et d'arrêter les criminels. Alors que Root, internée en hôpital psychiatrique, reste en contact avec la Machine, le gouvernement, Decima Technologies, le « HR » ou encore un groupe défendant le droit à la vie privée se faisant appeler « Vigilance » essayent de contrecarrer leur mission...

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Acteurs récurrentsModifier

InvitésModifier

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Le , la série a été renouvelée pour cette troisième saison[2] de vingt-trois épisodes[1] diffusée les mardis à 22 h[3] aux États-Unis, alors que les deux dernières l'étaient le jeudi à 21 h.

CastingModifier

Introduite au cours de la deuxième saison, l'actrice Sarah Shahi est promue au statut de principale lors de la troisième saison[4], suivie d'Amy Acker[5] (vue notamment dans Angel).

Les acteurs Leslie Odom, Jr.[6], Warren Blosjo[7], Kirk Acevedo[8] (vu notamment dans Fringe), Camryn Manheim[9] (vue dans The Practice) et Saul Rubinek[9] (vu entre autres dans Warehouse 13) ont, entre autres, obtenu un rôle récurrent ou d'invité le temps d'un voire plusieurs épisodes (2 ou 3) lors de cette troisième saison.

L'actrice Taraji P. Henson quitte son rôle principal au milieu de cette saison. Elle reviendra toutefois dans des flashbacks d'un épisode de la saison 4[10].

L'actrice Carrie Preston, la véritable femme de Michael Emerson (Harold Finch), a gardé son rôle dans cette troisième saison pour y jouer Grace Hendricks, l'ex-compagne de Finch[11].

DiffusionsModifier

Aux États-Unis, cette saison a été diffusée du mardi [12] au mardi [13] sur CBS. Au Canada, elle a été diffusée en simultané non plus sur le réseau Citytv comme pour les deux premières saisons, mais sur celui de CTV[14].

La diffusion francophone s'est déroulée ainsi :

En France, les deux premiers épisodes de la saison ont été diffusés le mardi [15] à 21 h sur TF1. Le , c'est la série Unforgettable, pour sa deuxième saison inédite, qui a pris le relais dans la case du mardi soir de TF1. La suite de la saison de Person of Interest a été diffusée du , toujours sur TF1 le mardi à 21 h (2 épisodes inédits par soirée)[16], au [15] ;
Au Québec, du [17] au [17] sur V, tous les mercredis à 20 h, à raison d'un épisode inédit par soirée ;
En Belgique, du [18] au [18] sur La Une, chaîne du groupe de la RTBF[19], tous les mardis à 20 h 20, à raison de deux épisodes inédits par soirée ;
En Suisse, du [20],[21] au [21] sur RTS Un, tous les dimanches à 21 h, à raison de deux épisodes inédits par soirée.

Résumé de la saisonModifier

Finch, Reese, Shaw, Carter et Fusco continuent de sauver des vies et de combattre le « HR ». Root est désormais administratrice de la Machine (qui considère Root comme « Interface Analogique ») et se met de leur côté pour également sauver des vies, après la criminelle qu'elle avait été. Par la suite, Contrôle, ancienne supérieure du conseiller spécial et travaillant pour le gouvernement sur tout ce qui concerne la Machine, tente de récupérer cet accès spécial par tous les moyens. Au cours des missions, Carter est assassinée par Simmons, membre du « HR », après qu'elle a livré Alonzo Quinn (le chef du « HR ») au FBI. À la suite de ce tragique événement, Reese tente de quitter l'équipe mais Fusco, Harold et la Machine arrivent à le convaincre de rester. Lors de l'épisode 16, nous découvrons que Finch avait déjà recruté un mercenaire avant Reese, M. Dillinger, pour sauver les numéros « non pertinents » mais ce dernier l'a trahi.

En parallèle de ces événements, la société Decima Technologies, dirigée par le mégalomane et puissant Greer, a développé une seconde Machine nommée « Samaritain ». Contrairement à la création de Finch, « Samaritain » est une Machine ouverte, c'est-à-dire qu'il est possible d'accéder directement à son interface. « Samaritain » est un danger pour la Machine ainsi que pour Reese, Finch, Shaw et Root puisque Greer n'hésitera pas à l'utiliser pour les éliminer[22].

Au cours de cette saison, un groupe de « hacktivistes », du nom de « Vigilance » fait son apparition et a pour leader Peter Collier. « Vigilance » est un groupe anti-système luttant contre les actes liberticides du gouvernement sur les citoyens américains (notamment la surveillance et la restriction de la vie privée). Au courant de l'existence de la Machine, ils révèlent au grand public le budget du programme « Aurore Boréale » (« Northern Lights » en version originale) - nom de code du site accueillant la Machine - dans l'épisode 19. Dans l'épisode 22, « Vigilance » capture Finch, Contrôle, Greer, le sénateur Garrison et le conseiller du président, Manuel Rivera. Ces cinq personnes sont à l'origine de la création de la Machine et « Vigilance » organise donc un procès pour les juger de leurs crimes devant le peuple américain[23].

Dans le dernier épisode, il est révélé que « Vigilance » a en fait été créée par Decima Technologies afin de leur servir de bouc émissaire par rapport au gouvernement. Les actions de « Vigilance » sont détournées et utilisées contre eux dans l'objectif de servir les intérêts de Decima : obtenir les flux de surveillance gouvernementaux pour « Samaritain ». La bibliothèque de Harold est investie par la police, guidée par « Samaritain ». Root révèle que son but n'a été que de survivre. Elle a pour cela détourné et modifié sept serveurs de « Samaritain » puis les a installés dans un datacenter de Decima Technologies. Ils servent à empêcher « Samaritain » d'identifier les sept personnes capables de l'arrêter : John, Harold, Shaw, Root ainsi que les trois hackers qui l'ont aidée. « Samaritain » n'est plus en mesure de les localiser. Alors que les membres de l'équipe se dispersent pour se fondre dans la population, les derniers membres de « Vigilance » sont pourchassés et tués par les autorités. Dans sa salle de contrôle, « Samaritain » demande alors à Greer quels sont ses ordres. La réponse inverse les rôles : « Quels sont vos ordres ? ». Le dernier plan montre « Samaritain » calculer la réponse.

Liste des épisodesModifier

Épisode 1 : Trio de chocModifier

Titre original
Liberty (trad. litt. : « Liberté »)
Numéro de production
46 (3-01)
Code de production
2J7601
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   États-Unis : 12,44 millions de téléspectateurs[24] (première diffusion)
  •   Canada : 1,6 million de téléspectateurs[25] (première diffusion)
  •   France : 6,61 millions de téléspectateurs[26] (première diffusion)
  •   Belgique : 377 000 téléspectateurs[27] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Shaw travaille maintenant pour Finch mais celui-ci n'apprécie guère ses méthodes. Reese et Shaw travaillent pour sauver la vie d'un marin qui s'est retrouvé mêlé à une affaire de contrebande de diamants. Carter s'adapte à sa nouvelle vie comme agent de police après avoir été rétrogradée et poursuit des opérations secrètes en même temps, comme par exemple la protection d'Elias... Finch a fait rentrer Root dans un hôpital psychiatrique mais elle est toujours en contact avec la Machine.
Personne(s) d'intérêt
  • Jack Salazar (victime)
  • Rafael (victime)
  • Don Juan (victime)

Épisode 2 : Rien à cacherModifier

Titre original
Nothing to Hide (trad. litt. : « Rien à cacher »)
Numéro de production
47 (3-02)
Code de production
2J7602
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   États-Unis : 12,35 millions de téléspectateurs[28] (première diffusion)
  •   Canada : 1,36 million de téléspectateurs[29] (première diffusion)
  •   France : 6,00 millions de téléspectateurs[26] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Reese, Finch et Shaw suivent de près la nouvelle personne d'intérêt, un homme se trouvant être le directeur d'un site internet vendant les informations de ses utilisateurs à d'autres personnes. Cependant Reese et Shaw ne peuvent pas empêcher cette dernière d'être tuée, par un homme prétendant s'appeler Peter Collier. Ce dernier affirme faire partie d'une organisation voulant empêcher des hommes comme lui de diffuser des informations privées. Pendant ce temps, Fusco essaye d'aider Carter pour retrouver l’assassin de Cal Beecher.
Personne(s) d'intérêt
  • Wayne Kruger (criminel et victime)

Épisode 3 : Une revanche à prendreModifier

Titre original
Lady Killer (trad. litt. : « Bourreau des cœurs »)
Numéro de production
48 (3-03)
Code de production
2J7603
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   États-Unis : 11,65 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
  •   Canada : 1,33 million de téléspectateurs[31] (première diffusion)
  •   France :
    • 6,79 millions de téléspectateurs[32] (première diffusion)
    • 7,3 millions de téléspectateurs[33] (première diffusion + différé 7 jours)
Invités
Résumé détaillé
Toute l'équipe se penche sur la personne d'intérêt du moment, un homme semblant être aux premiers abords un dangereux psychopathe. Il s'avère finalement qu'il était la victime. Finch et ses acolytes arrivent à le sauver, lui permettant même de retrouver son fils caché. Pendant ce temps, Root arrive à s’enfuir de l’hôpital psychiatrique, laissant à demi-mort Hersh.
Personne(s) d'intérêt
  • Ian Murphy (victime)

Épisode 4 : À la vie, à la mortModifier

Titre original
Reasonable Doubt (trad. litt. : « Doute raisonnable »)
Numéro de production
49 (3-04)
Code de production
2J7604
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   États-Unis : 12,69 millions de téléspectateurs[34] (première diffusion)
  •   Canada : 1,48 million de téléspectateurs[35] (première diffusion)
  •   France : 5,86 millions de téléspectateurs[32] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

L'équipe se penche sur le cas d'une procureur qui aurait tué son mari. Après de nombreux rebondissements, Reese et Finch finissent par découvrir que le prétendu défunt mari est en fait toujours en vie et que ce dernier a piégé sa femme pour faire croire qu'elle l'a tué. Reese laisse la femme tuer son ancien compagnon.

Il est également révélé que le partenaire de Carter, Mike Laskey, travaille pour le compte du « HR ».
Personne(s) d'intérêt
  • Vanessa Watkins (criminelle)
  • Dr Rachel Jensen (victime)

Épisode 5 : Sur écouteModifier

Titre original
Razgovor (trad. litt. : « Dialogue »)
Numéro de production
50 (3-05)
Code de production
2J7605
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   États-Unis : 13,17 millions de téléspectateurs[36] (première diffusion)
  •   Canada : 1,45 million de téléspectateurs[37] (première diffusion)
  •   France : 6,40 millions de téléspectateurs[38] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Shaw et Finch se concentrent sur la nouvelle personne en danger, Genrika Zhirova, une jeune fille de 10 ans passionnée d’espionnage. En plus d'aider ses deux collègues, John travaille également avec Carter pour l'aider à arrêter des personnes travaillant pour le « HR ». Cependant l'équipe se rend vite compte que les deux affaires sont liées, la jeune fille ayant en sa possession des enregistrements compromettants de membres du « HR ». La jeune fille est finalement sauvée par Shaw et cette dernière commence à ressentir des sentiments pour la petite. Des éléments sur le passé de Shaw sont révélés, notamment sur le fait de savoir comment elle est devenue la personne qu'elle est aujourd’hui. Dans un autre temps, Carter avoue qu'elle a découvert que Laskey (son coéquipier) travaillait pour le « HR » et le fait chanter pour qu'il travaille désormais pour elle. Plus tard, Root fait une apparition dans la chambre de Shaw et l’assomme.
Personne(s) d'intérêt
  • Genrika Zhirova (victime)
  • Eric Mathers (victime)
Commentaires
  • Cet épisode a réalisé la meilleure audience de la saison aux États-Unis[36].
  • Le titre original de cet épisode peut également s'écrire en alphabet cyrillique, Разговор.
  • Épisode 6 : À la croisée des destinsModifier

    Titre original
    Mors Praematura (trad. litt. : « Mort prématurée »)
    Numéro de production
    51 (3-06)
    Code de production
    2J7606
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12 millions de téléspectateurs[39] (première diffusion)
    •   Canada : 1,61 million de téléspectateurs[40] (première diffusion)
    •   France : 5,61 millions de téléspectateurs[38] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé

    Shaw, qui a été enlevée sur ordre de la Machine par Root, est obligée de travailler avec cette dernière. Les deux femmes savent seulement que cette mission, donnée par la Machine, concerne la survie de cette dernière. Elles doivent sauver un homme, Jason Greenfield, un hacker qui faisait partie de l’organisation de Peter Collier mais qui a voulu la quitter.

    L’organisation, maintenant connue sous le nom de « Vigilance », menace de le tuer, ainsi que son frère adoptif, Timothy Sloan. Celui-ci s'avère être le nouveau numéro donné par la Machine à Finch. Cependant, ce dernier, Reese, Shaw et Root parviennent à sauver les deux hommes mais Collier arrive quand même à s'enfuir. Root est désormais enfermée dans la bibliothèque de Finch, sans contact avec la Machine.

    Pendant ce temps, Laskey, qui travaille en infiltration pour Carter dans le « HR », commence à sérieusement se poser des questions sur les méthodes de ses collègues.
    Personne(s) d'intérêt
    • Timothy Sloan (victime)

    Épisode 7 : L'Enchère de tropModifier

    Titre original
    The Perfect Mark (trad. litt. : « La marque parfaite »)
    Numéro de production
    52 (3-07)
    Code de production
    2J7607
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 11,79 millions de téléspectateurs[41] (première diffusion)
    •   Canada : 1,58 million de téléspectateurs[42] (première diffusion)
    •   Belgique : 372 900 téléspectateurs[43] (première diffusion)
    •   France : 6,32 millions de téléspectateurs[44] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    L'équipe enquête sur le cas d'un hypnotiseur, Hayden Price, qui se révèle être un arnaqueur envers ses patients. Se retrouvant malgré lui impliqué dans un trafic du « HR », avec un de ses clients, un antiquaire suédois nommé Sven Vanger, ces deux personnes se mettent automatiquement en danger. John et Shaw ainsi que Fusco et Carter interviennent respectivement pour les sauver. Dans un autre temps, cette dernière tue le lieutenant corrompu Terney après que celui-ci a lui-même tué Laskey, le partenaire de Carter. Avant de mourir, Terney révèle à Carter le nom du chef du « HR » qu'elle cherchait à trouver depuis la mort de Cal Beecher : Alonzo Quinn.
    Personne(s) d'intérêt
    • Hayden Price (victime)

    Épisode 8 : L'Assaut finalModifier

    Titre original
    Endgame (trad. litt. : « Fin du jeu »)
    Numéro de production
    53 (3-08)
    Code de production
    2J7608
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,6 millions de téléspectateurs[45] (première diffusion)
    •   Canada : 1,5 million de téléspectateurs[46] (première diffusion)
    •   Belgique : 328 700 téléspectateurs[43] (première diffusion)
    •   France : 5,43 millions de téléspectateurs[44] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Carter, qui connait maintenant le nom du chef du « HR », Alonzo Quinn, est déterminée à se venger de la mort de Cal Beecher. Elle met alors au point un plan, sans l'aide ou même l'accord de John et Harold, afin de monter l'un contre l'autre le « HR » et les Russes de Peter Yogorov. Elle demande pour ce faire l’assistance d'un de ses nouveaux alliés, Carl Elias. Alors qu'une bataille sanglante est sur le point d'éclater entre les deux belligérants, Finch reçoit la bagatelle de 38 numéros, tous de policiers corrompus à la solde du « HR » étant visés par les Russes. Cependant Carter reste toujours fidèle à la loi, en appelant les fédéraux pour arrêter à la fois les hommes du « HR » et les hommes de Yogorov, et en demandant également, à un juge, un mandat afin d'arrêter Quinn. Cependant le magistrat s'avère aussi être corrompu et prévient Alonzo de l'arrivée immédiate de Carter. Cette dernière est finalement sauvée in extremis par John. Carter et Reese, qui emmènent Alonzo Quinn au FBI, sont alors filmés par une caméra de surveillance d'une voiture de police. Simmons, un membre haut placé du « HR », diffuse la photo de John à tous ses autres collègues corrompus en disant que « l'homme au costume va mourir ce soir ».
    Personne(s) d'intérêt
    • Alonzo Quinn (criminel et victime)
    • 37 membres du « HR » (criminels et victimes), dont Patrick Simmons
    • 23 membres de la mafia russe (criminels et victimes), dont Peter Yogorov
    Commentaires
  • Cet épisode est le premier d'un triple épisode événement, commençant par L'Assaut final et se finissant avec Le Syndrome du survivant[47].
  • Épisode 9 : La Traversée de New YorkModifier

    Titre original
    The Crossing (trad. litt. : « La traversée »)
    Numéro de production
    54 (3-09)
    Code de production
    2J7609
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,28 millions de téléspectateurs[48] (première diffusion)
    •   Canada : 1,84 million de téléspectateurs[49] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   Belgique : 318 400 téléspectateurs[50] (première diffusion)
    •   France : 6,29 millions de téléspectateurs[51] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Après s'être échappés de la maison du juge Andrew Monahan (qui sera tué plus tard par Simmons car il savait beaucoup trop de choses), John et Joss, accompagnés de leur prisonnier Alonzo Quinn, essayent de se rendre aux bureaux du FBI en centre-ville. Mais Simmons, qui possède une photo de John, promet une récompense à tous les criminels de la ville qui l'arrêteront ou le tueront. De ce fait, le numéro de John, ou tout du moins d'un de ses alias, est donné à Finch par la Machine. Après plusieurs combats avec des membres de gangs ou du « HR », le trio quitte le métro de New York et se rend dans une morgue afin d'y rester à l'abri. Pendant ce temps, Fusco est arrêté et torturé par les policiers du « HR », dont Simmons. Root propose alors de l'aide à Harold pour qu'il puisse retrouver tout le monde sain et sauf, mais ce dernier refuse. Root lui dit également que « John n'est pas le premier gorille qui l'aide ». Fusco refuse cependant de dévoiler la localisation du coffre dont Carter lui a donné la clé et qui contient toutes les preuves impliquant le « HR » ou la mafia russe. Simmons envoie alors quelqu'un chez le fils de Lionel, Lee, pour le faire parler. Shaw tue l'homme avant qu'il ne puisse faire du mal au garçon. Fusco arrive à se libérer en se cassant le pouce afin de quitter ses menottes et en tuant le lieutenant du « HR » qui le surveillait, Petersen. De retour à la morgue, John et Joss se rappellent de leur première rencontre et finissent par s'embrasser. Un groupe de policiers corrompus fait cependant irruption et coupe le courant pour essayer de neutraliser les trois personnes, dont Quinn, qui est inconscient. Reese détourne l'attention de Carter afin d'aller se battre tout seul contre les policiers du « HR » et laisser Carter en sécurité emmener Quinn au FBI. Reese arrive à sortir de la morgue en tirant sur plusieurs officiers du « HR » et s'enfuit dans la rue. Il est alors arrêté par d'honnêtes policiers, à la demande de Finch, ce qui lui évite de se faire tuer. Carter arrive enfin à emmener Quinn aux locaux du FBI, ce dernier étant arrêté et inculpé, comme quasiment tous les membres du « HR » à l'exception de Simmons. Carter, de nouveau lieutenant, retrouve Reese au commissariat et ce dernier la remercie de ce qu'elle a fait pour lui aujourd'hui. Alors que Finch arrive, une cabine téléphonique se met à sonner. Finch s’apprête à répondre à cet appel de la Machine mais il entend déjà des coups de feu : Simmons vient de blesser Reese et de toucher Carter au cœur, qui meurt dans les bras de John. Il réussit à s’enfuir alors que la cabine continue de sonner.
    Personne(s) d'intérêt
    • John Reese (victime)
    • Patrick Simmons (criminel)
    Commentaires
  • Cet épisode est le deuxième d'un triple épisode événement, commençant par L'Assaut final et se finissant avec Le Syndrome du survivant[47].
  • Le showrunner Greg Plageman a révélé que le baiser entre John et Carter n'était pas prévu dans le script. Les acteurs Jim Caviezel (Reese) et Taraji P. Henson (Carter) l'ont fait de manière naturelle et spontanée par rapport à l’évolution de leur personnage et l'équipe créative a observé que cela apportait un plus indéniable à la scène et a donc décidé de le laisser[52].
  • Afin de ne pas ébruiter la mort de Carter avant la diffusion originale de l'épisode, des scènes alternatives ont été filmées avec dans chacune d'entre elles un personnage différent mourant. Greg Plageman a apporté lui-même les disques contenant les scènes en postproduction afin d'éviter les fuites sur internet[53].
  • Épisode 10 : Le Syndrome du survivantModifier

    Titre original
    The Devil's Share (trad. litt. : « La part du diable »)
    Numéro de production
    55 (3-10)
    Code de production
    2J7610
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 11,89 millions de téléspectateurs[54] (première diffusion)
    •   Canada : 2,03 millions de téléspectateurs[55] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   Belgique : 316 200 téléspectateurs[50] (première diffusion)
    •   France : 5,79 millions de téléspectateurs[51] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Des informations sur les quatre personnages principaux, Finch, Reese, Shaw, et Fusco, sont données par le biais de flashbacks. Chaque personnage est interrogé par quelqu'un dont le visage n'est jamais divulgué (psychologue, thérapeute,...). Il est montré comment Finch a appris à survivre malgré sa culpabilité après la mort de Nathan Ingram, comment Reese a éliminé un psychologue chargé d'évaluer des recrues pour des missions spéciales qui était un traître de l'armée, l'ancienne vie de Shaw comme médecin, et enfin comment Fusco a abattu un tueur de policiers de sang-froid. Pendant ce temps, une course contre la montre commence pour attraper le seul rescapé du « HR », et assassin de Carter, l'ex-officier Patrick Simmons, avant qu'il ne quitte le pays. John, blessé durant la fusillade avec ce même homme, se met en tête de retrouver quoi qu'il en coûte ce policer corrompu. Finch, Fusco, et Shaw rendent visite à un avocat travaillant pour le « HR » pour qu'il leur révèle des informations sur Alonzo Quinn, ce dernier étant au courant du plan de secours de Simmons. Cependant l'avocat a été tué, non par Reese qui l'a interrogé et a obtenu des réponses, mais par des membres de la mafia russe venus quelques minutes après le départ de John pour se venger. L'équipe fait alors appel à Root, qui pourrait être capable, du fait de sa relation avec la Machine (elles communiquent ensemble), de retrouver Quinn et donc Reese. Ils se rendent donc vers un refuge sécurisé des Marshals que Reese parvient à investir avant eux, et rencontrer Quinn. Bien qu'il ait obtenu de ce dernier l'information sur Simmons, John est sur le point d'éliminer l'ex-chef du « HR ». Cependant, Finch surgit à ce moment et lui rappelle que tuer cet homme ne servirait à rien, et que de surcroît Carter voulait par-dessus tout l'arrêter officiellement. John décide quand même de tirer, mais son arme ne fonctionne plus. Il s'évanouit. Fusco, qui a suivi la scène, récupère la note de Quinn indiquant où se trouve Simmons, égarée par John alors qu'il tombait. Fusco et Simmons entament ensuite un féroce combat, et alors que Lionel pourrait le tuer, il décide de l'arrêter, en l'honneur de Carter. Finch et Shaw retournent à la bibliothèque, où ils retrouvent Root revenue de son plein gré. Finch la remercie mais celle-ci le prévient : quelque chose de grave se prépare. Finalement, Elias réapparaît dans la chambre d'hôpital de Simmons. Il décide de le faire tuer par Scarface, son bras droit, pour se venger de la mort de Carter, qu'il considérait comme son amie.
    Personne(s) d'intérêt
    • Patrick Simmons (victime)
    Commentaires
  • Cet épisode est le troisième et dernier d'un triple épisode événement, commençant par L'Assaut final et se finissant avec Le Syndrome du survivant[47].
  • C'est aussi la première fois qu'un criminel devient une victime en deux épisodes séparés. En effet, dans la fin de l'épisode précédent (La Traversée de New-York), il y a un appel de la Machine pour prévenir de l'arrivée de Simmons (criminel) au moment où Carter se fait tuer. Dans cet épisode, il joue alors le rôle de la victime.
  • Épisode 11 : Mémoire morteModifier

    Titre original
    Lethe (trad. litt. : « Léthé »)
    Numéro de production
    56 (3-11)
    Code de production
    2J7611
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,4 millions de téléspectateurs[56] (première diffusion)
    •   Canada : 1,52 million de téléspectateurs[57] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   Belgique : 340 700 téléspectateurs[58] (première diffusion)
    •   France : 5,67 millions de téléspectateurs[59] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Après la mort de Carter et la guerre avec le « HR », Reese quitte ses amis, toujours extrêmement attristé par la mort de Joss, et part pour le Colorado où son père vivait. Pendant ce temps, la Machine tente de donner un nouveau numéro à Harold, mais celui-ci est plutôt réticent. Après avoir été convaincu par Root, il finit par accepter. La nouvelle personne d'intérêt est donc Arthur Claypool, un ancien ami d'Harold quand celui-ci étudiait au MIT. Claypool se trouve être en phase terminale d'une tumeur du cerveau et il est obligé de rester à l'hôpital. Shaw, déguisée en docteur pour pouvoir s'approcher du patient, s’aperçoit qu'il dispose d'un étonnant service de sécurité, trois hommes appartenant aux services secrets américains. Ces hommes sont chargés d'assurer la protection d'Arthur car, en tant qu'ex-ingénieur de la NSA, il pourrait dévoiler certaines informations classifiées à propos d'un projet appelé « Samaritain ». Des flashbacks d'Harold montrent également sa vie en tant qu'enfant puis adolescent. L'idée de créer la Machine lui est venue afin d'aider son père, victime de la maladie d'Alzheimer. Il voulait créer une Machine capable de lui rappeler ce qu'il avait à faire. Alors qu'ils se trouvent à l'hôpital, Harold, Shaw, Claypool et sa femme se font attaquer par le groupe « Vigilance » de Peter Collier. Arthur refuse catégoriquement de s'en aller, mais c'est alors qu'Harold se présente dans la pièce; arthur le reconnaissant, accepte finalement de partir. Ils parviennent à s'enfuir dans un hôtel, où Harold parle à Arthur afin d'obtenir plus d'informations sur ce fameux projet « Samaritain ». Ce dernier lui répond qu'il était sur le point de créer une intelligence artificielle capable de prédire les actes terroristes, comme la Machine d'Harold. Cependant son projet, comme plusieurs similaires, ont tous été abandonnés en même temps. Pendant ce temps, Fusco retrouve Reese dans le Colorado, où il essaye de le persuader de rentrer à New York. Reese refusant, les deux hommes commencent à se battre. Pendant qu'Arthur discute avec Harold, il se rend compte que sa femme est morte il y a deux ans. La femme qui prétendait être son épouse révèle alors sa véritable identité : Madame ou Contrôle (celle qui a ordonné la mort du conseiller spécial quelques mois plus tôt). Ses agents, menés par Hersh, entrent dans la pièce et neutralisent Shaw, Arthur et Harold. La femme menace alors de tuer Arthur ou Harold, le premier lui donnant la localisation de « sa » Machine aura la vie sauve. Plus tard, la Machine analyse les menaces qui pèsent sur les différents protagonistes. Le statut de la Machine d’Arthur, « Samaritain », passe de « désactivé » à « inconnu ».
    Personne(s) d'intérêt
    • Arthur Claypool (victime)

    Épisode 12 : SamaritainModifier

    Titre original
    Aletheia (trad. litt. : « Alètheia »)
    Numéro de production
    57 (3-12)
    Code de production
    2J7612
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,1 millions de téléspectateurs[60] (première diffusion)
    •   Canada : 2,04 millions de téléspectateurs[61] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   Belgique : 317 700 téléspectateurs[58] (première diffusion)
    •   France : 5,16 millions de téléspectateurs[59] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Harold, Shaw et Arthur sont détenus par Contrôle voulant obtenir des informations. Shaw étant déclarée inutile, elle est sur le point de se faire tuer quand Root fait irruption dans la pièce et réussit, avec des armes et l'aide de la Machine, à faire sortir les trois personnes vivantes. Cependant, pendant leur fuite, elle est capturée par Contrôle qui lui administre une stapédectomie sans anesthésie. Pendant ce temps, Arthur déclare qu'il a fait une copie de son projet comparable à la Machine d'Harold, « Samaritain », avant que ce dernier ne soit détruit. Il l'a cachée dans un coffre à la banque. Alors qu'une manager de cette dernière accompagne Finch et Claypool à la salle des coffres (Shaw étant restée dans le hall), « Vigilance » fait irruption dans le complexe et prend tout le monde en otages. Harold décide de s'enfermer dans la salle en attendant une solution, se trouvant être une bombe confectionnée par Shaw. En attendant qu'elle soit prête, Harold révèle à Arthur l'existence de la Machine et le convainc de détruire la sienne pour éviter qu'elle ne tombe entre de mauvaises mains. Finalement, « Vigilance » arrive à s'introduire dans la salle des coffres et capture tout le monde, même Shaw, mais tout le monde est sauvé par la suite par l'intervention de John et de Lionel. La Machine permet à Root de s'échapper de l'endroit où elle était détenue par Contrôle et semble se trouver en Asie. Elle appelle Finch pour lui dire que « Samaritain » n'est finalement pas détruit, la manager de la banque ayant échangé un leurre avec le vrai disque contenant le projet d'Arthur. Plus tard, la manager de la banque se fait tuer par Greer après lui avoir donné « Samaritain ».
    Personne(s) d'intérêt
    • Arthur Claypool (victime)
    Commentaires
  • La personne d'intérêt est la même que dans l'épisode précédent (Arthur Claypool).
  • Épisode 13 : Trafic à haute altitudeModifier

    Titre original
    4C
    Numéro de production
    58 (3-13)
    Code de production
    2J7613
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,54 millions de téléspectateurs[62] (première diffusion)
    •   Canada : 2,03 millions de téléspectateurs[63] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 6,37 millions de téléspectateurs[64] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Décidé à quitter les États-Unis et à laisser la Machine derrière lui, John voit son billet modifié à la suite d'une surréservation, et se voit proposer une place en première classe sur un autre vol. Celui-ci s'annonce plutôt désagréable, au vu des passagers, malgré une charmante hôtesse. Un message de la Machine, parvenu sur le portable d'un voisin qui n'en avait plus besoin à la suite de l'intervention de John, pointe vers un siège occupé par un jeune homme encadré par deux Marshals, le 4C. Par la suite, certains faits semblent indiquer que quelqu'un souhaite éliminer le suspect. John doit gérer cette situation compliquée, en reprochant à Harold de l'avoir dirigé sur cette mission sans son accord. Cependant, il lui répond que ce n'est pas lui qui l'a mis sur cet avion mais la Machine toute seule. Il pense qu'il s'agit d'un numéro « pertinent » et décide d'envoyer Shaw glaner des infos à New York, en contactant son ancien patron, Hersh. John parvient, avec l'aide d'Harold qui évite que l'avion ne se crashe, à maîtriser la multitude d'ennemis qui voulait voir le jeune homme, Owen Matthews, mort, concepteur d'un site permettant d'acheter de la drogue à volonté. En arrivant à leur destination, Rome, Harold convainc John qu'il faut qu'il continue à aider les gens. Celui-ci lui répond qu'il est d’accord mais à une seule condition, il lui faut un nouveau costume…
    Personne(s) d'intérêt
    • Owen Matthews (victime)
    Commentaires
  • Les passagers de l'avions regardaient La Mort aux trousses d'Alfred Hitchcock.
  • Fusco et Root n'apparaissent pas dans cet épisode.
  • Le titre original désigne la place qu'occupe la personne d'intérêt dans l'avion
  • Épisode 14 : L'Art du volModifier

    Titre original
    Provenance
    Numéro de production
    59 (3-14)
    Code de production
    2J7614
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,35 millions de téléspectateurs[65] (première diffusion)
    •   Canada : 1,82 million de téléspectateurs[66] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 5,67 millions de téléspectateurs[64] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    L'équipe, au complet avec le retour de John, se penche sur le cas d'une femme travaillant dans l’événementiel. Ils se rendent très vite compte que celle-ci est en réalité une cambrioleuse professionnelle qui a dérobé de nombreuses œuvres d'art de par le monde depuis des années. Ce que Harold ignore, c'est que cette dernière est forcée à exécuter ces taches car un gang de la mafia tchèque retient sa fille en otage. Afin de gagner du temps, toute l'équipe organise le vol de la Bible de Gutenberg. Celui-ci réussi, Kelli (la voleuse) tend un piège à son contact tchèque en lui remettant le livre. Un agent français d'Interpol, prévenu par Finch, arrête tout le monde. Il laisse cependant un peu plus tard s'échapper Kelli. Entre-temps, John est parvenu à récupérer la petite fille retenue en otage et la remet à sa mère.
    Personne(s) d'intérêt
    • Kelli (Jiao) Lin (criminelle)

    Épisode 15 : Dernier AppelModifier

    Titre original
    Last Call (trad. litt. : « Dernier appel »)
    Numéro de production
    60 (3-15)
    Code de production
    2J7615
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 11 millions de téléspectateurs[67] (première diffusion)
    •   Canada : 1,91 million de téléspectateurs[68] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   Belgique : 371 400 téléspectateurs[69] (première diffusion)
    •   France : 6,02 millions de téléspectateurs[70] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Quand le numéro de Sandra, une opératrice du numéro de secours américain, le 911, apparaît, Harold se dirige sous couverture au centre d'appel du 911 à New York. Plus tard, un enfant est kidnappé et l'appel de ce dernier au 911 est directement redirigé sur le poste de Sandra. Les malfaiteurs menaçant la vie de l'enfant, elle est obligée d'aller effacer tous les appels au 911 d'un jour précédent. L'affaire rejoint alors celle sur laquelle Fusco est en train de travailler, aidant un jeune policier débutant : une femme tuée par son ex-petit ami qui était le fils de son patron. La famille du petit ami cherche à effacer les traces de l'appel au 911 que la jeune femme a fait avant de se faire tuer. Quand Fusco demande à famille de mettre un terme à cette machinerie, l'homme de main à la solde de la famille décide qu'il n'a plus rien à tirer de cette affaire et décide de tuer à la fois le garçon et Sandra. Reese et Shaw sauvent l'enfant des kidnappeurs et d'une bombe pendant qu'à Harold stoppe l'assassin venu tuer Sandra. Chose faite, il reçoit un appel du mystérieux et inconnu homme de main. Celui-ci lui dit qu'il ne menacera plus le garçon ni Sandra mais qu'il a désormais une nouvelle cible : lui.
    Personne(s) d'intérêt
    • Sandra Nicholson (victime)

    Épisode 16 : Avant ReeseModifier

    Titre original
    RAM (trad. litt. : « Mémoire vive »)
    Numéro de production
    61 (3-16)
    Code de production
    2J7616
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 10,64 millions de téléspectateurs[71] (première diffusion)
    •   Canada : 1,9 million de téléspectateurs[72] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   Belgique : 306 400 téléspectateurs[69] (première diffusion)
    •   France : 5,37 millions de téléspectateurs[70] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé

    2010 : Alors que Nathan Ingram vient de mourir, Harold s'est enfin décidé à utiliser la liste « non pertinente » pour sauver des innocents. Il fait donc appel à Rick Dillinger, un mercenaire, travaillant pour l'argent et n'hésitant pas à tirer dans la tête de ses adversaires plutôt que dans leurs rotules. Leur numéro se trouve être Daniel Casey, jeune homme embauché par le gouvernement afin de tester leurs différents systèmes informatiques et voir s'il n'existe pas des brèches. Il avait notamment été envoyé quelque part dans le Pacifique pour tester un système, une machine, qui était de loin la plus puissante qu'il ait jamais vu et sans aucune faille. Cependant, il a repéré une porte dérobée et a copié une partie du code de ce système sur son ordinateur avant que le système s'en aperçoive et l'expulse en s’adaptant à son hack. Daniel s'étant rendu compte que le gouvernement l'utilisait non pas pour trouver des failles mais pour trouver un moyen d'accéder au système, décide de renoncer. Cependant, il s'est retrouvé dans le coffre d'une voiture, avec une lettre de suicide. Ayant réussi à s'échapper à temps, il prend son ordinateur contenant la portion du code et essaye de dénoncer cet abus du gouvernement à New York. C'est là qu'intervient Dillinger, se rendant compte qu'un autre couple surveille aussi le jeune homme : Reese et Stanton, alors encore à la CIA et mandatés par le conseiller spécial sur ordre de Contrôle. Mais ce n'est pas tout, alors que Casey croit parler à un agent censé signaler les abus du gouvernement, cet homme se révèle être un homme de main de Greer, qui veut lui aussi récupérer l'ordinateur. Dillinger parvient à amener Casey à la bibliothèque et quand ce dernier commence à parler du système, Finch décide d'envoyer Dillinger faire un tour. En effet, il s'est rendu compte que le système dont Casey parle est un fragment du code de la Machine. Il ne veut pas que cela s'ébruite et que Dillinger soit au courant de la façon dont il a ses numéros. Harold profite alors d'un moment d’inattention de Casey pour implanter un virus dans le code de Casey afin de protéger la Machine sur le long terme. Toutefois, Dillinger avait placé un micro dans la pièce et a tout entendu de la conversation. Il administre un sédatif à Harold et s'en va avec l'ordinateur. À son réveil, Casey a également disparu. Il est entre les mains de la CIA, et plus particulièrement de John Reese. Alors qu'il a pour ordre de le tuer, John s’aperçoit qu'il n'est pas un traître et décide de le laisser partir. De son côté, malgré les avertissements d'Harold, Dillinger décide de vendre l'ordinateur à des chinois. Cependant, une nouvelle agent du gouvernement, Shaw, tue presque tout le monde, sauf un chinois qui parvient à s'enfuir avec l'ordinateur.

    Plus tard, Reese et Stanton sont envoyés en Chine, à Ordos, afin de récupérer cet ordinateur. Mais, une fois que Reese et Stanton auront confirmé qu'il s'agit bien du bon ordinateur, sur ordre de Contrôle, chaque partenaire a reçu de tuer l'autre car il a été compromis. Malgré cela et une frappe aérienne, les deux agents s'en sortent tous les deux vivants.

    2014 : Root apparaît dans la maison de Casey. Elle lui dit de prendre du liquide et son passeport afin d'aller en Colombie, chercher Jason Greenfield, un hacker qui faisait partie de l’organisation « Vigilance » mais qui a voulu la quitter.

    Situation chronologique de l'épisode :

    La situation chronologique de cet épisode est peu claire. Les événements se déroulent en octobre ou novembre 2010 car il se situe juste après la mort de Nathan Ingram, qui a elle eu lieu en septembre 2010. Cependant, dans des épisodes précédents, il avait été révélé que John avait quitté la CIA en mai 2010. Or, dans cet épisode, il y travaille encore. La date du départ de Reese de l'agence se situerait donc plus vers la fin 2010, début 2011.
    Personne(s) d'intérêt
    • Daniel Casey (victime)
    • Haley McNabb (victime)

    Épisode 17 : Le ComplotModifier

    Titre original
    / ou Root Path (trad. litt. : « Chemin racine »)
    Numéro de production
    62 (3-17)
    Code de production
    2J7617
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 10,94 millions de téléspectateurs[73] (première diffusion)
    •   Canada : 1,75 million de téléspectateurs[74] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 5,95 millions de téléspectateurs[75] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Alors que Root rassemble une petite armée pour la Machine afin d'être prête pour un futur affrontement, cette dernière l'envoie recruter Cyrus Wells, un concierge dans un building du centre de New York. Au moment exact où elle rencontre cet homme, Harold reçoit également le numéro du concierge car il est maintenant en danger. Cependant, Root assure qu'il ne lui arrivera rien. Root se rend alors compte qu'elle a tué pour 15 millions de dollars les amis de bureau de Cyrus et qu'elle l'a blessé grièvement mais n'arrive pas à lui avouer cela. Cyrus ne sait également pas que Decima Technologies a employé les grands moyens pour le capturer afin d'ouvrir une porte d'un laboratoire de la NSA contenant l'unique processeur capable d'alimenter la seconde machine, « Samaritain », qui est déjà en leur possession. Il est en effet l'une des très rares personnes à pouvoir passer la scanner oculaire permettant l'ouverture de la porte car il possède un accès, le laboratoire se trouvant dans le building où il travaille. Alors que Cyrus et Root se promènent dans un parc, les hommes de Decima arrivent à couper la connexion de Root avec la Machine. Les hommes de Greer arrivent à emmener Cyrus au laboratoire et à lui faire ouvrir la porte. Root, de nouveau en contact avec la Machine, arrive au building et doit faire un choix : Cyrus, maintenant inutile pour Greer et sur le point d'être tué, ou le processeur. Avec l'aide de Reese et Fusco, elle choisit l'homme et le sauve. Le processeur a cependant disparu. Pendant ce temps, Shaw est aux prises avec Peter Collier et « Vigilance » qui connaît les opérations de Decima. Elle arrive à s'en sortir vivante mais Collier s'échappe avant qu'elle ne puisse le rattraper. Puis, la Machine prédit la probabilité de la mort de l'administrateur, Finch, à 68,74 % alors que « Samaritain » est en train de s'activer.
    Personne(s) d'intérêt
    • Cyrus Wells (victime)
    Commentaires
  • /, le titre original de l'épisode, peut faire référence au fait qu'en informatique, pour le système d'exploitation Unix, chaque répertoire (ou dossier) soit séparé par un « / ». Cela peut également faire référence au fait que, toujours pour le même système d'exploitation Unix, le répertoire racine (base de tous les autres répertoires) soit le dossier « / ». L’expression « répertoire racine » peut être traduite en anglais par « Root Directory ».
  • Épisode 18 : DiplomatieModifier

    Titre original
    Allegiance (trad. litt. : « Allégeance/Fidélité »)
    Numéro de production
    63 (3-18)
    Code de production
    2J7618
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 12,23 millions de téléspectateurs[76] (première diffusion)
    •   Canada : 1,87 million de téléspectateurs[77] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 5,28 millions de téléspectateurs[75] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé

    La nouvelle personne d'intérêt désignée par la Machine se trouve être Maria Martinez, une jeune femme travaillant pour une société installant de très gros générateurs électriques dans les pays de Moyen-Orient. Cependant, quelques mois plus tôt, alors qu'elle se trouvait en Irak avec son petit ami, qui lui sert d’interprète, 6 très puissants générateurs sont volés sous leurs yeux. Le vol a été orchestré par le patron de Maria avec l'aide de diplomates corrompus des Nations unies. Maria et son petit ami étaient donc devenus la cible de ces personnes car ils en savaient trop. L'équipe arrive à sauver la jeune femme en s'introduisant notamment au siège des Nations unies et empêchent le renvoi du petit ami, Omar, en Irak, où il aurait surement été tué.

    Pendant ce temps, Root suit Greer avec l'aide de la Machine, celle-ci se servant de la cadence des pas de Greer pour le localiser à travers une foule de gens dans le métro, Greer ayant fait désactiver les caméras de surveillance. Greer propose à Root de le rejoindre mais celle-ci refuse, croyant être en position de force en ayant braqué une arme sur lui. Cependant, des hommes de Greer arrivent en renfort et le vieil homme s'en va, considérant cette rencontre comme un « match nul ». Il est révélé que c'était Greer qui avait demandé au patron de Maria de voler les 6 générateurs afin qu'il puisse alimenter sa machine, « Samaritain ». Il fait tuer ce dernier par ses agents une fois les générateurs récupérés.
    Personne(s) d'intérêt
    • Maria Martinez (victime)

    Épisode 19 : Une soirée inoubliableModifier

    Titre original
    Most Likely To… (trad. litt. : « Plus probable de… »)
    Numéro de production
    64 (3-19)
    Code de production
    2J7619
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 11,45 millions de téléspectateurs[78] (première diffusion)
    •   Canada : 2,03 millions de téléspectateurs[79] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 5,87 millions de téléspectateurs[80] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Alors que John et Shaw surveillent la dernière personne désignée par la Machine, Leona Wainwright, celle-ci est victime d'un attentat suicide alors qu'elle emprunte un taxi. L'équipe se rend compte que l'attentat a été perpétré par « Vigilance », Leona travaillant pour le gouvernement et ayant sous son contrôle une énorme quantité de documents officiels, dont ceux parlant du projet « Aurores Boréales » (« Northern Lights » en version originale). « Aurores Boréales » est le nom de code donné par les membres du gouvernement pour désigner la Machine. Ce sont ces documents que « Vigilance » essaye de récupérer, Peter Collier (le chef de « Vigilance ») soupçonnant que le gouvernement possède un système de surveillance de masse. Alors qu'au Pentagone, le sénateur Garrison, une des huit personnes à avoir connaissance de la Machine depuis le début de sa construction, est en pleine discussion avec Contrôle afin d'éviter un futur problème, l'équipe se sépare en deux : Shaw et Reese vont à une réunion d'anciens élèves pour surveiller la nouvelle personne d'intérêt et Fusco et Finch se dirigent à Washington D.C. pour enquêter sur « Vigilance » et Leona Wainwright. Shaw et Reese se rendent compte que la personne désignée est un criminel voulant se venger du meurtre de sa petite amie vingt ans plus tôt. Alors qu'il se rend à la police, John et Sameen sont attaqués par des hommes de « Vigilance ». Root a en effet donné leur position à l'organisation afin de pouvoir retrouver sa trace. Les deux ex-agents du gouvernements arrivent à s'en sortir. De leur côté, Finch et Fusco s'introduisent dans un dépôt des preuves de la police afin d'examiner les documents sensibles que Leona a placé dans son coffre. À ce moment, « Vigilance » et Collier font irruption dans la pièce et récupèrent les documents. Alors qu'il compte emmener Harold de force avec lui, Collier est contraint de s'échapper sous la menace de Root mais parvient à conserver les documents. Collier transmet les copies compromettantes à la presse et le sénateur Garrison est obligé de tout nier lors d'une conférence de presse au sujet d'un éventuel système de surveillance de masse. En coulisses, il ordonne à Contrôle d'arrêter le programme « Aurores Boréales ». Le gouvernement supprime son accès à la Machine afin de se protéger, et le traitement des numéros « pertinents » est désormais confié à Root.
    Personne(s) d'intérêt
    • Matthew Reed (criminel)
    • Leona Wainwright (victime)

    Épisode 20 : Le DilemmeModifier

    Titre original
    Death Benefit (trad. litt. : « Capital décès »)
    Numéro de production
    65 (3-20)
    Code de production
    2J7620
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 10,74 millions de téléspectateurs[81] (première diffusion)
    •   Canada : 1,79 million de téléspectateurs[82] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 5,18 millions de téléspectateurs[80] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Alors que Shaw aide Root pour s'occuper des numéros « pertinents », Reese se fait passer pour un agent des services secrets afin de protéger le nouveau numéro donné par la Machine, celui d'un membre du congrès américain travaillant à Washington, Roger McCourt. Finch pense qu'il est en danger car au vu de sa position au gouvernement, il peut empêcher l’accès du flux de surveillance de la NSA à Greer et Decima Technologies. Sans ce flux, Greer serait incapable d'activer sa machine, « Samaritain ». Cette hypothèse se confirme quand des hommes de Decima tirent sur McCourt. Reese est forcé d'enlever l'homme pour le protéger et de l'emmener dans un endroit moins dangereux. Ayant réussi à capturer l'un des hommes de Decima, Reese se rend compte que la mission des hommes de Greer était de protéger McCourt, et non de le capturer ou de le tuer. Reese comprend alors pourquoi le numéro de McCourt est sorti : il est devenu une victime car la Machine veut que Reese et Finch le tuent. En effet, Greer utilise le membre du congrès, qui coopère en échange de compensations financières, afin se d'assurer que le gouvernement lui donnera l’accès au flux de surveillance de la NSA. Si McCourt est tué, Greer ne pourra jamais avoir accès à ce flux et donc activer « Samaritain ». Reese comprend que si cet homme meurt, des dizaines de milliers d'autres seront sauvées car Greer ne pourra pas utiliser sa machine à des fins personnelles (notamment trouver Finch et Reese et les tuer). Il se résout donc à tuer l'homme mais Finch le prévient : s'il fait cela, il s'en ira, ne pouvant supporter le meurtre d'un homme alors que leur but est de sauver des vies. Finalement Reese décide de laisser vivre McCourt. Rejoints par Shaw, Reese et Finch sont forcés de s'enfuir sous la menace de la police, recherchant activement McCourt depuis son enlèvement. Shaw est touchée par balle durant leur fuite mais tous les trois arrivent à s’enfuir et rejoindre New York. Finch, toujours marqué par les événements, fausse compagnie à John et Shaw. McCourt toujours en vie, le gouvernement octroie à Greer un test d'une durée de 24 heures afin qu'il leur montre l'étendue des capacités de « Samaritain » à New York. Mais au lieu de chercher des terroristes, la première chose qu'il demande à sa machine est de « trouver Harold Finch ».
    Personne(s) d'intérêt
    • Roger McCourt (victime)
    • Ray (criminel et victime)
    • Julio (criminel et victime)

    Épisode 21 : À la poursuite de FinchModifier

    Titre original
    Beta
    Numéro de production
    66 (3-21)
    Code de production
    2J7621
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 11,31 millions de téléspectateurs[83] (première diffusion)
    •   Canada : 1,69 million de téléspectateurs[84] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 6,29 millions de téléspectateurs[85] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    John et Sameen continuent d'aider les personnes d'intérêt « non pertinentes » alors que Finch n'a plus donné de nouvelles depuis une semaine. Pendant une de leurs missions, Root les prévient : Greer dispose d'une durée de test de 24 h pour « Samaritain » et la première chose qu'il veut est leur élimination. Root leur évite donc une embuscade et les guide avec l'aide de la Machine dans des endroits sans caméras afin que « Samaritain » ne puisse pas les localiser. Alors qu'ils arrivent à s'enfuir loin des hommes de Greer, la Machine transmet à John un nouveau numéro, celui de Grace Hendricks, l'ex-compagne de Finch que celle-ci croit mort. Grace est en danger car Greer veut l'utiliser afin de retrouver Finch à qui il aimerait poser quelques questions. Harold étant introuvable, même pour « Samaritain » qui ne voit pour l'instant que dans les cinq arrondissements de New York, Greer veut utiliser Grace comme monnaie d'échange et la libérer en échange de Finch. Malgré le fait qu'elle soit mise sous protection de Reese et Shaw, les hommes de Decima arrivent à l’enlever. Greer en profite pour lui poser des questions sur Harold. Sentant Grace en danger, Finch réapparaît et décide de se rendre à Greer, la sécurité de Grace étant pour lui la chose la plus importante qui soit. Il précise néanmoins à John que « si Greer et ses hommes la blessent, de n'importe quelle façon, il doit tous les tuer[86] ». L'échange se fait et Grace rejoint John et Shaw pendant qu'Harold rencontre pour la première fois Greer. Grace est envoyée par Finch et Reese en Italie où elle sera plus en sécurité. Enfin, alors que la période de test de « Samaritain » se termine, Greer débusque avec l'aide de sa machine un terroriste devant les yeux du sénateur Garrison pour lui prouver l’efficacité de « Samaritain ». Pendant ce temps, avec l'aide de la Machine, Root a volé sept serveurs informatiques initialement destinés à « Samaritain » et demande à John et Shaw de lui « faire confiance ». Alors qu'Harold « remercie » Greer de ne pas avoir révélé à Grace qu'il était encore en vie, le vieil homme conclut en avouant à Harold qu'il est un homme « difficile à trouver ».
    Personne(s) d'intérêt
    • Grace Hendricks (victime)
    • Ricky (criminel)
    Commentaires
  • Beta, le titre original de l’épisode, est la deuxième lettre de l'alphabet grec. Elle est aussi l'ancêtre de la lettre B. Il s'agit aussi du nom donné à une étape de la conception d'un programme.
  • Les transitions entre les différences scènes de l'épisode sont vues depuis l'interface de « Samaritain » désormais.
  • Épisode 22 : Le BlackoutModifier

    Titre original
    A House Divided (trad. litt. : « Une maison divisée »)
    Numéro de production
    67 (3-22)
    Code de production
    2J7622
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 10,5 millions de téléspectateurs[87] (première diffusion)
    •   Canada : 1,7 million de téléspectateurs[88] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 5,48 millions de téléspectateurs[85] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé

    Shaw et Reese traquent des agents de Decima dans le but de retrouver Harold détenu par Greer. Le vieil homme explique à Harold qu'il préfère pour gouverner le monde des machines impartiales (et donc « Samaritain ») plutôt que les hommes corruptibles. Par la suite, la Machine envoie Shaw, par l'intermédiaire de Root, dans un hôtel du centre de New York car la Machine sait qu'il va s'y passer quelque chose mais ne sait pas exactement quoi. Shaw arrive sur les lieux et prend en photos des plaques gouvernementales de voitures stationnées devant l'établissement. Cela aide la Machine qui envoie pas moins de cinq numéros à l'équipe. C'est à ce moment que Contrôle arrive dans l'hôtel pour y rencontrer Garrison afin de discuter de « Samaritain ». Le sénateur convainc Contrôle de l'efficacité du système et du fait que Greer a promis d'endosser toutes les responsabilités en cas de nouvelle fuite ce qui permettrait de blanchir le gouvernement. Plus tard, le directeur de la NSA et le conseiller du président, Rivera, arrivent et s'entretiennent avec Garrison et Contrôle. Cette dernière essaye à son tour de les convaincre de l'utilité de « Samaritain ». Alors que Garrison s'en va pour à nouveau rencontrer Greer, Shaw comprend que quatre des cinq numéros sont ceux présents dans l'hôtel et qu'ils sont ceux de victimes, « Vigilance » faisant irruption dans le bâtiment. L’organisation crée alors un black-out dans tout New York, tue le directeur de la NSA et enlève Contrôle et Rivera, sous les yeux de Shaw et de Reese qui vient de la rejoindre. Ils sont à leur tour rejoints par Hersh qui est obligé de faire équipe avec eux afin de retrouver sa patronne, Contrôle. Root comprend que le dernier numéro est celui de Greer. Reese, Shaw, et Hersh se dirigent vers la planque de Decima mais « Vigilance » y est arrivé avant eux, enlevant Garrison, Greer et Finch. Une télé s'allume devant John et Sameen montrant « Vigilance » retenant Contrôle, Greer, Garrison, Rivera et Harold et simulant un procès afin de montrer au monde entier ce qu'ils ont fait.

    Des flashbacks montrent le frère de Peter Collier incarcéré alors qu'il n'avait rien fait. Il a seulement été pris en photo avec un cousin d'un terroriste. Il finira par se suicider dans sa cellule. Collier reçoit un message d'un inconnu lui demandant s'il veut vraiment savoir la vérité.

    Root rassemble son équipe de hackers à New York. Ils travaillent sur les sept serveurs informatiques de « Samaritain » qu'elle a volés. Un peu plus tard, Root arrive devant l'endroit où « Samaritain » est stocké. Ses probabilités de survie pour ce qu'elle s'apprête à faire sont, d'après la Machine, très faibles.
    Personne(s) d'intérêt
    • Contrôle (victime)
    • Rivera (victime)
    • Kyle Holocombe (victime)
    • Ross Garrison (victime)
    • John Greer (victime)
    Commentaires
  • Cet épisode a réalisé la plus basse audience de la saison aux États-Unis[87].
  • Épisode 23 : Une page se tourneModifier

    Titre original
    Deus Ex Machina (trad. litt. : « Dieu issu de la machine »)
    Numéro de production
    68 (3-23)
    Code de production
    2J7623
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Audiences
    •   États-Unis : 10,95 millions de téléspectateurs[89] (première diffusion)
    •   Canada : 1,68 million de téléspectateurs[90] (première diffusion + différé 7 jours)
    •   France : 4,55 millions de téléspectateurs[85] (première diffusion)
    Invités
    Résumé détaillé
    Le procès des cinq personnes responsables de la création de la Machine commence, emmené par « Vigilance » et Peter Collier. Des flashbacks montrent comment ce dernier a été recruté par « Vigilance » et un mystérieux homme lui envoyant des messages téléphoniques et comment il a tué un agent du FBI infiltré dans leur organisation. Alors que Reese et Hersh cherchent le lieu de procès, Shaw et Root transportent les serveurs volés par cette dernière dans l’enceinte où se trouve « Samaritain ». Fusco est quant à lui contraint de faire face à une diversion créée par « Vigilance ». L'assistant du président est le premier à être appelé à s'expliquer devant Collier. Refusant de donner des informations, il est tué par Collier. C'est ensuite au tour de Garrison de témoigner. S'il refuse de donner directement le nom de son supérieur, il ne peut s'empêcher de dire qu'il était sous les ordres de Contrôle. Il est épargné. Contrôle refuse de confirmer ou nier quoi que ce soit à propos de la Machine. Au moment où Collier s’apprête à la tuer, Finch se lève et avoue qu'il a construit la Machine. Alors qu'un poste de garde près du lieu du procès a été compromis, Collier est forcé d'emmener Finch, Greer, Contrôle et le sénateur Garrison sur le toit d'un bâtiment voisin. Dans un échange de coups de feux avec des hommes de Decima, Collier est blessé et se rend. Le sénateur et Contrôle sont libres de partir mais Collier et Harold sont contraints de rester. Greer explique alors que lui et Decima sont les créateurs de « Vigilance » afin de trouver un moyen de justifier l'entrée en action de « Samaritain ». C'est lui-même qui l'a recruté chez « Vigilance ». Greer lui avoue également que le procès n'était pas, comme il le croyait, diffusé partout à travers le monde, mais nulle part. Il tue ensuite Collier et quand il est sur le point de tuer Harold, Reese, qui a réussi à trouver où le procès avait lieu, arrive et fait fuir le vieil homme. Durant l'échange de coups de feux, Finch reçoit une balle dans l'épaule mais est plus tard soigné par John. Pendant ce temps, Hersh trouve une bombe dans l’enceinte où avait lieu le procès. Il essaye de la désamorcer mais échoue. La bombe explose, le tuant, ainsi que quelques policiers arrivés sur les lieux et les personnes restantes dans le bâtiment. Cet attentat a été orchestré par Decima en secret, faisant croire au gouvernement que « Vigilance » est responsable. Garrison et le gouvernement sont alors obligés, pour éviter un autre attentat, de donner les flux de la NSA à « Samaritain » qui est maintenant totalement opérationnel dans tout le pays, identifiant des cibles à éliminer. Root avertit John et Harold qu'ils doivent quitter la bibliothèque car la police, aidée par « Samaritain », a trouvé leur localisation. Root révèle à Harold qu'il n'a jamais été question de gagner contre « Samaritain », devenu trop fort depuis qu'Harold a décidé de ne pas tuer le membre du congrès McCourt, il s'agissait juste de survivre. Les sept serveurs que Root et Shaw ont installés servent à tromper « Samaritain » sur les sept personnes capables d'arrêter cette intelligence artificielle totalement débridée : John, Harold, Shaw, Root et les trois hackers qui l'ont aidée. « Samaritain » n'est plus en mesure de localiser ces sept personnes. Alors que les membres de l'équipe se dirigent tous dans des directions différentes, les membres restants de « Vigilance » sont tués dans la rue. « Samaritain » demande alors à Greer quelles sont ses instructions. Greer répond que c'est l'inverse et demande alors « quelles sont les instructions de « Samaritain » pour eux ». « Samaritain » est enfin montré en train de « calculer la réponse ».
    Personne(s) d'intérêt
    • Contrôle (victime)
    • Rivera (victime)
    • Harold Finch (victime)
    • Ross Garrison (victime)
    • John Greer (victime)

    Audiences aux États-UnisModifier

    Taux sur les 18-49 ansModifier

    Le taux sur les 18-49 ans est un des critères importants pour juger de l'avenir (renouvellement ou annulation) des séries diffusées à la télévision américaine. Un taux de 1 % signifie que 1 % de tous les habitants du pays ayant entre 18 et 49 ans regarde le programme[91].

    N° d'épisode Taux sur les 18-49 ans (en %)[92]
    1 2.3
    2 2.1
    3 2
    4 2.2
    5 2.2
    6 1.9
    7 1.9
    8 2
    9 2
    10 2.2
    11 2
    12 2
    13 2
    14 2.1
    15 1.8
    16 1.7
    17 1.7
    18 2
    19 1.9
    20 1.8
    21 1.9
    22 1.7
    23 1.9

    Audiences moyennesModifier

    • Sur le nombre de téléspectateurs, cette saison totalise une moyenne de 11,8 millions de téléspectateurs[92].
    • Sur le taux 18-49 ans, cette saison totalise un taux moyen de 2 %[92].

    Ces chiffres sont basés sur les audiences des épisodes inédits enregistrés lors de leur jour de diffusion et non en Live + 7 jours.

    Notes et référencesModifier

    1. a et b (en) « Listings titles and dates US », sur The Futon Critic.com (consulté en 27 septembre 2013 (m-à-j le 5 mars 2014)).
    2. (en) « CBS renews 18 primetime shows for the 2013-2014 season » sur The Futon Critic.com, consulté le 27 mars 2013
    3. (en) « CBS announces 2013-2014 primetime schedule » sur The Futon Critic.com, consulté le 15 mai 2013
    4. (en) « Sarah Shahi named regular on Person of Interest; Mike and Molly to do full season; Other CBS notes » sur The Futon Critic.com, consulté le 15 mai 2013
    5. (en) « Amy Acker takes Root as a series regular in season three of Person of Interest », sur The Futon Critic.com (consulté le 20 juillet 2013)
    6. (en) « Michelle Forbes to recur on Chicago Fire, Leslie Odom, Jr on Person of Interest » sur Deadline.com, article du 23 juillet 2013, consulté et mis en ligne le 10 septembre 2013
    7. (en) « Person of Interest season 3: The Following’s Warren Kole cast as a real ladykiller » sur TVLine.com, article du 23 août 2013, consulté et mis en ligne le 10 septembre 2013
    8. (en) « Scoop: Person of Interest on CBS - Tuesday, October 29, 2013 » sur Broadwayworld.com, article du 24 octobre 2013, consulté et mis en ligne le 25 octobre 2013
    9. a et b (en) « Person of Interest recruits Practice alum, Warehouse 13 vet for big arc » sur TVLine.com, article du 12 novembre 2013, consulté et mis en ligne le 21 novembre 2013
    10. (en) « Person of Interest midseason shocker: Taraji P. Henson talks Carter's big [SPOILER!]» sur Insidetv.ew.com, article du 20 novembre 2013, consulté et mis en ligne le 17 janvier 2014
    11. (en) « Person of Interest: Michael Emerson, wife Carrie Preston talk TV love story » sur Huffingtonpost.com, article du 30 janvier 2013, mis en ligne le 24 novembre 2013
    12. a et b (en) « CBS announces 2013-2014 premiere dates including How I Met Your Mother, Intelligence, Survivor, Mom, Person of Interest and more », sur Zap2It (consulté le 24 octobre 2013)
    13. a et b (en) « CBS announces season finale airdates; one hour finales for How I Met Your Mother and The Crazy Ones » sur Zap2It.com, consulté le 20 mars 2014
    14. (en) « Comedies from Robin Williams, Andy Samberg, Rebel Wilson join City lineup » sur News1130.com, consulté le 4 juin 2013
    15. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y « Diffusion sur TF1 » sur Programme-tv.com, consulté le 19 mars 2014
    16. a b et c « Person of Interest : La saison 3 revient sur TF1 le... » sur Programme-tv.net, consulté le 16 décembre 2014
    17. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y « Diffusion sur V » sur Vtélé.ca, mis en ligne le 17 octobre 2014
    18. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y « Diffusion sur La Une » sur Programme-tv.com, consulté le 1er octobre 2014
    19. « Person of Interest diffusée sur la RTBF » sur RTBF.be, consulté le 15 décembre 2011
    20. a b et c « Grille de RTS Un du 10 au 16 novembre 2014 » sur Publisuisse.ch, consulté le 30 août 2014
    21. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y « Diffusion sur RTS Un » sur Programme-tv.com, consulté le 14 juillet 2014
    22. Épisode 21 - Beta
    23. Résumé de la troisième saison, basé sur les épisodes 1 à 22.
    24. (en) « Tuesday final ratings: Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., The Voice and NCIS adjusted up; The Goldbergs and Chicago Fire adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 27 septembre 2013)
    25. [PDF] (en) « Audience du 1er épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 8 novembre 2013
    26. a et b « Person of Interest : 6,6 millions pour les débuts de la saison 3 », sur Toutelatele.com (consulté le 9 avril 2014)
    27. « Tweet du compte officiel de la RTBF TV » sur Twitter.com, consulté le 27 octobre 2014
    28. (en) « Tuesday final ratings: Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., The Voice, NCIS and Person of Interest adjusted up; Chicago Fire and Lucky 7 adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 2 octobre 2013)
    29. [PDF] (en) « Audience du 2e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 11 octobre 2013
    30. (en) « Tuesday final ratings: Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., NCIS and The Voice adjusted up; Chicago Fire, The Goldbergs adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 10 octobre 2013)
    31. [PDF] (en) « Audience du 3e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 18 octobre 2013
    32. a et b « Audience dans la moyenne sur TF1 », sur Personofinterest-fansite.fr (consulté le 7 janvier 2015)
    33. « TF1 - Audiences Janvier 2015 », sur Groupe-TF1.fr (consulté le 11 mars 2015)
    34. (en) « Tuesday final ratings: NCIS, Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D, The Biggest Loser, Dads and Person of Interest adjusted up; Chicago Fire and Supernatural adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 17 octobre 2013)
    35. [PDF] (en) « Audience du 4e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 25 octobre 2013
    36. a et b (en) « Tuesday final ratings: The Voice, Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D and Supernatural adjusted up, NCIS: Los Angeles and The Mindy Project adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 23 octobre 2013)
    37. [PDF] (en) « Audience du 5e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 2 novembre 2013
    38. a et b « Person of Interest : la saison 3 perd de précieux fidèles sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 14 janvier 2015)
    39. (en) « Tuesday final ratings: The Voice, The Originals and Person of Interest adjusted up », sur Zap2It.com (consulté le 30 octobre 2013)
    40. [PDF] (en) « Audience du 6e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 8 novembre 2013
    41. (en) « Tuesday final ratings: The Voice adjusted up; Trophy Wife adjusted down plus no adjustment for Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. » sur Zap2It.com, consulté le 7 novembre 2013
    42. [PDF] (en) « Audience du 7e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 15 novembre 2013
    43. a et b « #Audiences // Pont de l’Armistice 2014 » sur Tuner.be, consulté le 14 novembre 2014
    44. a et b « Person of Interest : L’assaut final met en danger des policiers, TF1 reste leader », sur Toutelatele.com (consulté le 21 janvier 2015)
    45. (en) « Tuesday final ratings: NCIS, Supernatural and The Mindy Project adjusted up; The Biggest Loser adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 13 novembre 2013
    46. [PDF] (en) « Audience du 8e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 22 novembre 2013
    47. a b et c « Bande annonce pour le triple épisode événement de Person of Interest, dès le mardi 12 novembre 2013 sur CBS » sur Audiencesusa.com, consulté le 14 novembre 2013
    48. (en) « Tuesday final ratings: Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., The Voice, The Biggest Loser and David Blaine: Real or Magic adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 20 novembre 2013
    49. [PDF] (en) « Audience du 9e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 3 décembre 2013
    50. a et b « #Audiences // Mardi 18 novembre 2014 » sur Tuner.be, consulté le 19 novembre 2014
    51. a et b « Person of Interest : Carter disparaît, le public ému sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 28 janvier 2015)
    52. (en) « Person of Interest bosses talk major death, team fallout and Reese unhinged (Q&A) » sur HollywoodReporter.com, consulté le 25 janvier 2015
    53. (en) « Person of Interest: EPs Jonathan Nolan and Greg Plageman discuss Carter's shocking [SPOILER!] » sur Insidetv.ew.com, consulté le 25 janvier 2015
    54. (en) « Tuesday final ratings: Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., The Voice, Supernatural and Person of Interest adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 27 novembre 2013
    55. [PDF] (en) « Audience du 10e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 10 décembre 2013
    56. (en) « Tuesday final ratings: The Voice, Person of Interest and NCIS adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 19 décembre 2013
    57. [PDF] (en) « Audience du 11e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 31 décembre 2013
    58. a et b « #Audiences // Mardi 25 novembre 2014 » sur Tuner.be, consulté le 29 novembre 2014
    59. a et b « Person of Interest : la Machine en danger sur TF1 ? », sur Toutelatele.com (consulté le 4 février 2015)
    60. (en) « Tuesday final ratings: Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., NCIS and Chicago Fire adjusted up; Trophy Wife adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 9 janvier 2014
    61. [PDF] (en) « Audience du 12e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 21 janvier 2014
    62. (en) « Tuesday final ratings: The Mindy Project adjusted down; No adjustment for Chicago Fire or Brooklyn Nine-Nine » sur Zap2It.com, consulté le 15 janvier 2014
    63. [PDF] (en) « Audience du 13e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 28 janvier 2014
    64. a et b « Person of Interest : la saison 3 retrouve les faveurs du public de TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 11 février 2015)
    65. (en) « Tuesday final ratings: NCIS, Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. and The Originals adjusted up; NCIS: Los Angeles, The Goldbergs, Supernatural and Trophy Wife adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 5 février 2014
    66. [PDF] (en) « Audience du 14e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 19 février 2014
    67. (en) « Tuesday final ratings: The Bachelor, NCIS: Los Angeles, Person of Interest adjusted up ; Supernatural adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 27 février 2014
    68. [PDF] (en) « Audience du 15e épisode au Canada » sur Bbm.ca, consulté le 12 mars 2014
    69. a et b « #Audiences // Du 8 au 10 décembre 2014 » sur Tuner.be, consulté le 12 décembre 2014
    70. a et b « Person of Interest : 6 millions de Français fidèles à la saison 3 inédite », sur Toutelatele.com (consulté le 18 février 2015)
    71. (en) « Tuesday final ratings: The Voice, NCIS and Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. adjusted up; About a Boy, The Goldbergs and Growing Up Fisher adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 5 mars 2014
    72. (en) « Audience du 16e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 19 mars 2014)
    73. (en) « Tuesday final ratings: The Voice, Marvel Studios: Assembling a Universe, The Goldbergs and Supernatural adjusted up; About a Boy and Person of Interest adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 19 mars 2014
    74. (en) « Audience du 17e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 2 avril 2014)
    75. a et b « Person of Interest : les séries américaines ne font plus les meilleures audiences sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 25 février 2015)
    76. (en) « Tuesday final ratings: The Voice, Mind Games and Supernatural adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 26 mars 2014
    77. (en) « Audience du 18e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 9 avril 2014)
    78. (en) « Tuesday final ratings: Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D, The Voice and NCIS adjusted up; About a Boy and Growing Up Fisher adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 3 avril 2014
    79. (en) « Audience du 19e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 15 avril 2014)
    80. a et b « Person of Interest : une soirée inoubliable pour la saison 3 sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 4 mars 2015)
    81. (en) « Tuesday final ratings: The Originals, Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., The Voice, NCIS, New Girl and Person of Interest adjusted up; Supernatural, About A Boy and Growing Up Fisher adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 17 avril 2014
    82. (en) « Audience du 20e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 30 avril 2014)
    83. (en) « Tuesday final ratings: Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., Glee, The Goldbergs, New Girl and Trophy Wife adjusted up; About A Boy and Growing Up Fisher adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 1 mai 2014
    84. (en) « Audience du 21e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 14 mai 2014)
    85. a b et c « Person of Interest : la saison 3 s’achève avec succès sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 11 mars 2015)
    86. Citation originale : « But, if they harm Grace, in any way, kill them all. »
    87. a et b (en) « Tuesday final ratings: The Voice and Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 8 mai 2014
    88. (en) « Audience du 22e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 22 mai 2014)
    89. (en) « Tuesday final ratings: The Voice, Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. and The Goldbergs adjusted up; The Originals, Supernatural and About a Boy adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 15 mai 2014
    90. (en) « Audience du 23e épisode au Canada » [PDF], sur Bbm.ca, BBM (consulté le 28 mai 2014)
    91. « Top séries saison 2012 / 2013 : plus qu'une semaine avant les upfronts 2013 » sur Audiencesusa.com, consulté le 8 mai 2014
    92. a b et c (en) « Person of Interest: Season Three ratings » sur TVSeriesFinale.com, consulté le 4 mai 2014

    Liens externesModifier