Ouvrir le menu principal

Freddy Ovett

coureur cycliste australien
Freddy Ovett
Deutschland Tour 2018 Bonn 015.jpg
Freddy Ovett lors du Tour d'Allemagne 2018.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2014Carnegie Caulfield CC
2015Chambéry CF
2016SEG Racing Academy
2017Caja Rural-Seguros RGA amateur
2018-Australian Cycling Academy-Ride Sunshine Coast
Équipes professionnelles
08.2018-12.2018BMC Racing (stagiaire)
08.2019-12.2019Israel Cycling Academy (stagiaire)

Freddy Ovett, né le à Dumfries en Écosse, est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe Australian Cycling Academy-Ride Sunshine Coast.

Sommaire

BiographieModifier

Freddy Ovett naît à Dumfries en Écosse. Il est le fils de Steve Ovett, légende du demi-fond britannique dans les années 70 et 80, champion olympique du 800 mètres en 1980 et auteur à plusieurs reprises de records du monde sur le 1 500 mètres et le mile. Après sept ans passés en terre écossaise, ses parents déménagent en Australie[1],[2]. La même année, il suit les traces de son paternel en commençant l'athlétisme, à l'âge de 8 ans[3]. Coureur de demi-fond prometteur, il se voit offrir une bourse d'étude par l'Université d'État de l'Oregon en 2012[1],[2].

Après avoir suit une blessure au genou, il décide de passer au cyclisme en 2014. Rapidement, il s'acclimate au rythme du peloton national en rentrant parmi les vingt premiers au championnat d'Australie sur route espoirs[3]. Peu de temps après, il est contacté par l'ancien sprinteur Baden Cooke, qui deviendra son agent[1]. Sur le circuit australien, il confirme son potentiel en réalisant plusieurs tops 10 sur des courses par étapes du pays, comme une 7e place sur l'étape reine du Tour de Toowoomba, remportée par son compatriote Jack Haig. Durant l'été, il participe à ses premières courses en France. Pour ses débuts dans ce pays, il obtient deux places d'honneur, une 6e place sur le Grand Prix d'Ancelle et une 8e position sur les Bosses du Haut-Drac[3].

Sur les conseils de son manager Baden Cooke, Ovett intègre le club du Chambéry CF en 2015, réserve de la formation World Tour AG2R La Mondiale dirigée par Vincent Lavenu[4]. Septième du championnat d'Australie espoirs en début d'année, il pose ensuite ses bagages à Chambéry au mois de février[5]. En France, il se classe cinquième de la première épreuve du Tour de l'Ardèche méridionale, remportée par son coéquipier Nans Peters, puis vingtième de la Ronde de l'Isard. Sous les couleurs de l'équipe d'Australie espoirs, il livre un rôle d'équipier lors des grands rendez-vous internationaux pour ses leaders Jack Haig et Robert Power, notamment lors du Tour de la Vallée d'Aoste, où il participe à la victoire de ce dernier[6].

En 2016, il prend la direction des Pays-Bas en signant avec l'équipe continentale SEG Racing Academy. Tombé malade à la fin de l'hiver, il peine à retrouver la forme et passe une saison difficile. Après cette expérience mitigée, il change de nouveau d'équipe en 2017 en rejoignant la structure amateur de Caja Rural-Seguros RGA. Malgré avoir subit une fracture de la clavicule consécutive à une chute en début d'année[6], il parvient à réaliser plusieurs places d'honneur : 3e du Tour de Zamora, 5e de la Lazkaoko Proba, 9e de la San Gregorio Saria ou encore 20e de la Classica da Arrábida, une épreuve UCI portugaise.

Non conservé, Freddy Ovett retourne au pays en 2018 en intégrant la formation australienne Australian Cycling Academy-Ride Sunshine Coast. Avec celle-ci, il se distingue en terminant dixième du Herald Sun Tour[7] puis septième du Tour de Tochigi. À compte du mois d'août, il se voit offrir un contrat de stagiaire par la formation World Tour BMC Racing[8].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Ed Hood, « Freddy Ovett – Racing with U23 AG2R and “learning how to win” », sur veloveritas.co.uk,
  2. a et b (en) Richard Moore, « Chip off the old blocks, Steve Ovett's son is making a name for himself… as a cyclist », sur dailymail.co.uk,
  3. a b et c Nicolas Mabyle, « La Grande Interview : Freddy Ovett », sur directvelo.com,
  4. (en) Reece Homfray, « Freddy Ovett quits athletics for cycling », sur adelaidenow.com.au,
  5. Nicolas Mabyle, « A Chambéry, Freddy Ovett se sent déjà comme chez lui », sur directvelo.com,
  6. a et b (en) Zed Woodpower, « Freddy Ovett looking to continue development with SEG Racing », sur cyclingnews.com,
  7. (en) Zed Woodpower, « Breakthrough Herald Sun Tour for Ovett », sur cyclingnews.com,
  8. (en) « BMC Racing Team Welcomes Alexander Evans and Freddy Ovett as Stagiaires », sur bmc-switzerland.com,

Liens externesModifier