2013 Autobacs Super GT Series
Description de l'image Super GT 2013 logo.png.
Généralités
Sport Course de tourismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) FIA
Édition 21e
Lieu(x) Drapeau du Japon Japon et
Drapeau de la Malaisie Malaisie
Date Du
au
Épreuves 9
Site web officiel supergt.net

Navigation

La saison 2013 de Super GT ou 2013 Autobacs Super GT Series est la vingt-et-unième saison du championnat de voitures de tourisme japonais (JGTC) organisé par la fédération japonaise et aujourd'hui renommé Super GT. Cette saison sera la dernière avec les réglementations GT500 actuelles car la saison 2014 verra l’unification des réglementations avec le Deutsche Tourenwagen Masters, le championnat allemand de voitures de tourisme. La saison débute le et prendra fin le , après 9 courses régulières (dont une exclusive à la catégorie GT300) et 2 événements hors-championnat.

Repères de début de saisonModifier

Calendrier de la saison 2013Modifier

Le calendrier comporte certaines manches spéciales comme la course de démonstration en Corée du Sud. Outre la série de 8 courses comptant pour le championnat, la course des 3 Heures de Fuji, faisant partie de la saison Asian Le Mans Series 2013 organisée par l'Automobile Club de l'Ouest comptera également pour le classement pour la catégorie GT300[1],[2].

no  Date Evenement Circuit Lieu Pays
1 7 avril Okayama GT (300 km) Circuit international d'Okayama Mimasaka Préfecture d'Okayama,   Japon
2 29 avril Fuji GT 1 (500 km) Fuji Speedway Oyama Préfecture de Shizuoka,   Japon
3 16 juin Super GT International Series Malaysia (300 km) Circuit international de Sepang Sepang Selangor,   Malaisie
4 28 juillet Sugo GT (300 km) Sportsland SUGO Murata Préfecture de Miyagi,   Japon
5 18 août 42nd International Pokka 1000km Circuit de Suzuka Suzuka Préfecture de Mie,   Japon
6 8 septembre Fuji GT 2 (300 km) Fuji Speedway Oyama Préfecture de Shizuoka,   Japon
6-Bis 22 septembre AsLMS 3 Heures de Fuji (* ) Fuji Speedway Oyama Préfecture de Shizuoka,   Japon
7 6 octobre Autopolis GT (300 km) Autopolis Kamitsue Préfecture de Oita,   Japon
8 3 novembre Motegi GT (250 km) Twin Ring Motegi Motegi Préfecture de Tochigi,   Japon

Note: (*), course ouverte aux GT300 uniquement.

Hors Championnat

Manche Date Evenement Circuit Lieu Pays
HC à définir Korea Exhibition Round Circuit international de Corée Mokpo Jeolla du Sud,   Corée du Sud
HC C1 23 novembre Fuji Sprint Cup / JAF Grand Prix Fuji Speedway Oyama Préfecture de Shizuoka,   Japon
C2 24 novembre

EngagésModifier

Changements de pilotesModifier

Plusieurs changements sont à signaler pour cette nouvelle saison : Naoki Yamamoto, qui courait pour l'écurie Team Kunimitsu l'année dernière, a échangé son siège avec Takashi Kogure, qui courait pour l'écurie Weider Honda Racing. Daisuke Nakajima du Team Mugen a été promu à la catégorie GT500, remplaçant Yuhki Nakayama dans l'écurie Nakajima Racing. Ce dernier pilote courait donc pour le Team Mugen cette année. Takashi Kobayashi et Kosuke Matsuura des écuries Autobacs Racing Team Aguri échangent de catégorie, Kobayashi roulant désormais en GT300 et Matsuura en GT500[3]. De nouveaux arrivants sont aussi à noter, le français Frédéric Makowiecki rejoint l'écurie Weider Honda Racing, remplaçant le pilote néerlandais Carlo Van Dam. Le britannique James Rossiter, pilote d'essai de l'écurie de Formule 1 Force India rejoint le Lexus Team Petronas TOM'S, remplaçant Loïc Duval[4]. Enfin l'allemand Jörg Müller, venant du Team BMW RLL courut pour Goodsmile Racing en tant que troisième pilote de l'équipe lors de l'épreuve des 1 000 kilomètres de Suzuka[5].

GT500Modifier

À la suite des nouvelles réglementations qui rentreront en vigueur pour la saison 2014, Honda annonce que la saison 2013 sera la dernière pour la Honda HSV-010 GT. Pour la saison 2014, Honda basera ses voitures sur la Honda NSX. TOM'S déploie deux voitures pour cette édition, à la suite de l'acquisition du Team KeePer Kraft. Au niveau du changement de pneumatiques, Weider Honda Racing et l'équipe Nismo utiliseront des pneus Michelin pour cette saison[6] alors que Lexus Team SARD troque ses pneus Michelin pour des Bridgestone[7].

 
Nissan GT-R de l'écurie MOLA exposée avec le trophée de l'édition 2012 qu'elle a remporté.
 
Honda HSV-010 GT de l'écurie Keihin Real Racing, en 2011.
 
Lexus SC430 de l'écurie Lexus Team WedsSport BANDOH en 2011.
Écurie Constructeur Voiture Pneus no  Pilotes
MOLA Nissan Nissan GT-R M 1   Satoshi Motoyama
  Yuhi Sekiguchi
Lexus Team LeMans ENEOS Lexus Lexus SC430 B 6   Kazuya Oshima
  Yuji Kunimoto
Autobacs Racing Team Aguri Honda Honda HSV-010 GT B 8   Ralph Firman
  Kosuke Matsuura
Team Impul Nissan Nissan GT-R B 12   Tsugio Matsuda
  João Paulo de Oliveira
Keihin Real Racing Honda Honda HSV-010 GT B 17   Toshihiro Kaneishi (en)
  Koudai Tsukakoshi
Weider Honda Dome Racing Honda Honda HSV-010 GT M 18   Naoki Yamamoto
  Frédéric Makowiecki
Lexus Team WedsSport BANDOH Lexus Lexus SC430 Y 19   Seiji Ara
  André Couto
Nismo Nissan Nissan GT-R M 23   Masataka Yanagida
  Ronnie Quintarelli
Kondo Racing Nissan Nissan GT-R Y 24   Hironobu Yasuda
  Michael Krumm
Epson Nakajima Racing Honda Honda HSV-010 GT D 32   Ryo Michigami
  Daisuke Nakajima
Lexus Team Petronas TOM'S Lexus Lexus SC430 B 36   Kazuki Nakajima
  James Rossiter
Lexus Team KeePer TOM'S Lexus Lexus SC430 B 37   Daisuke Ito
  Andrea Caldarelli
Lexus Team Zent Cerumo Lexus Lexus SC430 B 38   Yuji Tachikawa
  Kohei Hirate
Lexus Team SARD Lexus Lexus SC430 B 39   Juichi Wakisaka
  Hiroaki Ishiura
Team Kunimitsu Honda Honda HSV-010 GT B 100   Takuya Izawa
  Takashi Kogure

GT300Modifier

De nombreux changements ont eu lieu depuis la saison 2012, notamment un changement de réglementation. Désormais, les voitures de catégorie LM-GTE et les prototypes de courses ne sont plus admis. Les voitures admissibles doivent appartenir aux catégories FIA-GT3 et JAF-GT, basés sur des véhicules de production, ce qui a causé un changement de voitures pour certaines écuries, et les équipes Team SGC et Team LMP Motorsports ont dû se retirer du championnat, faute de voiture adéquate[8]. L'écurie Cars Tokai Dream 28, qui utilisait depuis 2006 le prototype Mooncraft Shiden l'a remplacé par une McLaren MP4-12C GT3[9] et l'écurie JLOC passe de quatre à trois voitures, leur Lamborghini Gallardo RG-3 n'étant plus admissible avec les nouvelles réglementations.

Gainer aligne désormais deux voitures, échangeant sa Audi R8 LMS ultra contre deux Mercedes-Benz SLS AMG GT3. Green Tec & Leon with Shift qui utilisait une Mercedes-Benz SLS AMG GT3 en 2012 s'est scindé en trois écuries distinctes alignant chacune une Mercedes-Benz: Green Tec, Leon Racing, et Team Shift. Green Tec faisant partie de RQ's MotorSports et les deux autres opérant séparément. Autobacs Racing Team Aguri a changé sa Garaiya, utilisée depuis 2003, pour une Honda CR-Z[10]. Goodsmile Racing n'aligne plus qu'une seule voiture, une BMW Z4 GT3 (de), contre deux la saison dernière. Le Team Kraft, un participant régulier du championnat GT500 a été sorti de la catégorie à la fin de la saison 2012 et roule désormais en GT300 sous le nom de Bonds Racing. Roulant auparavant avec des voitures Toyota et Lexus, l'écurie alignera pour cette saison une Nissan GT-R GT3. Après une saison d'absence, Pacific Direction Racing fait son retour en GT300 avec une Porsche 911 GT3R. Enfin, R&D Sport emploiera des pneus Michelin pour cette saison[11].

 
Porsche 997 GT3 du Team Taisan Ken Endless exposée au salon de l'automobile de Tokyo 2013.
 
Nissan GT-R de l'écurie NDDP Racing en 2012.
 
Lamborghini Gallardo GT3 de l'écurie JLOC en 2011. Elle en alignera trois pour la saison 2013.
 
La Honda CR-Z du Team Mugen en 2012.
Écurie Constructeur Voiture Pneus no  Pilotes
Team Taisan Ken Endless Porsche Porsche 997 GT3 Y 0   Kyosuke Mineo
  Naoki Yokomizo
Cars Tokai Dream 28 McLaren McLaren MP4-12C GT3 Y 2   Kazuho Takahashi
  Hiroki Katoh
NDDP Racing Nissan Nissan GT-R GT3 Y 3   Kazuki Hoshino
  Daiki Sasaki
GSR & Studie with Team Ukyo BMW BMW Z4 (E89) Y 4   Nobuteru Taniguchi
  Tatsuya Kataoka
Team Mach Ferrari Ferrari 458 Italia Y 5   Tetsuji Tamanaka
  Junichiro Yamashita
Bonds Racing Nissan Nissan GT-R GT3 Y 7   Igor Sushko
  Ryo Orime
Pacific Direction Racing Porsche Porsche 911 GT3R Y 9   Shogo Mitsuyama
  You Yokomaku
Gainer Mercedes-Benz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 D 10   Tetsuya Tanaka
  Masayuki Ueda
Mercedes-Benz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 D 11   Katsuyuki Hiranaka
  Björn Wirdheim
Team Mugen Honda Honda CR-Z B 16   Hideki Mutoh
  Yuhki Nakayama
Hitotsuyama Racing Audi Audi R8 LMS ultra H 21   Akihiro Tsuzuki
  Richard Lyons
R'Qs MotorSports Mercedes-Benz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 Y 0   Hisashi Wada
  Masaki Jyonai
apr Audi Audi R8 LMS ultra Y 30   Yuki Iwasaki
  Fairuz Fauzy
Toyota Toyota Prius Y 31   Morio Nitta
  Koki Saga
Hankook KTR Porsche Porsche 997 GT3 H 33   Masami Kageyama
  Tomonobu Fujii
Dijon Racing Nissan Nissan GT-R GT3 Y 48   Hiroshi Takamori
  Katsumasa Chiyo
Arnage Racing Aston Martin Aston Martin V12 Vantage GT3 Y 50   Masaki Kano
  Hideto Yasuoka
OKINAWA-IMP RACING with SHIFT Mercedes-Benz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 Y 52   Hironori Takeuchi
  Takeshi Tsuchiya
Autobacs Racing Team Aguri Honda Honda CR-Z B 55   Shinichi Takagi
  Takashi Kobayashi
R&D Sport Subaru Subaru BRZ M 61   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
Leon Racing Mercedes-Benz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 Y 62   Haruki Kurosawa
  Masanobu Kato
JLOC Lamborghini Lamborghini Gallardo GT3 Y 86   Koji Yamanishi
  Shinya Hosokawa
Lamborghini Lamborghini Gallardo GT3 Y 87   Hideki Yamauchi
  Hiroki Yoshimoto
Lamborghini Lamborghini Gallardo GT3 Y 88   Manabu Orido
  Takayuki Aoki
Tomei Sports Nissan Nissan GT-R GT3 Y 360   Takuya Shirasaka
  Atsushi Tanaka

Faits marquants et déroulement de la saisonModifier

Okayama GT 300 kmModifier

Pour la première course de la saison, la Nissan GT-R Nismo (no 23) pilotée par Masataka Yanagida décroche la pôle-position dans la catégorie GT500 par temps très pluvieux, suivie par la HSV-010 (no 32) de l'écurie Epson Nakajima Racing et de la Nissan GT-R (no 24) de l'équipe Kondo Racing. En GT300, c'est la Subaru BRZ (no 61) de l'écurie R&D Sport pilotée par Kota Sasaki qui signe le meilleur temps, suivie par la Nissan GT-R NDDP (no 3) à la deuxième place et la Mercedes-Benz SLS AMG GT3 (no 11) de l'écurie Gainer fermant le podium de ces qualifications[12],[13].

En course, la Nissan GT-R Nismo (no 23) a dominé la première heure, suivie de près par les Honda HSV-010 GT des teams Kunimitsu (no 100), Dome Racing (no 18) et Keihin (no 17). Lorsque la pluie et le froid ont fait leur apparition, les voitures équipées de pneumatiques Michelin (la GT-R (no 23) et la HSV (no 18)) n'ont pas réussi à maintenir le rythme. Il s'est ensuivi une bataille entre les HSV (no 100) et (no 17) qui revenaient sur la GT-R (no 23) qui s'est terminée par un doublé Honda avec la HSV du team Kunimitsu devant celle du Keihin Real Racing et la GT-R du team Nismo. La première Lexus est 4e avec le team Cerumo[14].

Fuji GT 1 500 kmModifier

Super GT International Series Malaysia 300 kmModifier

Résultats de la saison 2013Modifier

Épreuve Circuit Date Catégorie Pole Position Meilleur tour Vainqueur pilote Vainqueur écurie
1   Okayama 7 avril GT500   Masataka Yanagida
  Ronnie Quintarelli
  Ralph Firman   Takuya Izawa
  Takashi Kogure
Team Kunimitsu
GT300   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
  Kazuki Hoshino   Katsuyuki Hiranaka
  Björn Wirdheim
Gainer
2   Fuji 29 avril GT500   Kazuki Nakajima
  James Rossiter
  Kazuki Nakajima   Kazuki Nakajima
  James Rossiter
Lexus Team Petronas TOM'S
GT300   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
  Hideki Mutoh   Morio Nitta
  Koki Saga
apr
3   Sepang 16 juin GT500   Tsugio Matsuda
  João Paulo de Oliveira
  Frédéric Makowiecki   Tsugio Matsuda
  João Paulo de Oliveira
Team Impul
GT300   Shinichi Takagi
  Takashi Kobayashi
  Kota Sasaki   Shinichi Takagi
  Takashi Kobayashi
Autobacs Racing Team Aguri
4   SUGO 28 juillet GT500   Satoshi Motoyama
  Yuhi Sekiguchi
  Satoshi Motoyama   Kōsuke Matsūra
  Ralph Firman
Autobacs Racing Team Aguri
GT300   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
  Kota Sasaki   Shinichi Takagi
  Takashi Kobayashi
Autobacs Racing Team Aguri
5   Suzuka 18 août GT500   Masataka Yanagida
  Ronnie Quintarelli
  Frédéric Makowiecki   Naoki Yamamoto
  Frédéric Makowiecki
Weider Honda Dome Racing
GT300   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
  Takuto Iguchi
  Kota Sasaki   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
  Takuto Iguchi
R&D Sport
6   Fuji 8 septembre GT500   Yuji Tachikawa
  Kohei Hirate
  Kohei Hirate   Yuji Tachikawa
  Kohei Hirate
Lexus Team ZENT Cerumo
GT300   Shinichi Takagi
  Takashi Kobayashi
  Nobuteru Taniguchi   Nobuteru Taniguchi
  Tatsuya Kataoka
GSR & Studie with Team Ukyo
  AsLMS Fuji 22 septembre GT300   Hideki Mutoh
  Yuhki Nakayama
  Hideki Mutoh
  Yuhki Nakayama
  Hideki Mutoh
  Yuhki Nakayama
Team Mugen
7   Autopolis 6 octobre GT500   Yuji Tachikawa
  Kohei Hirate
  Kohei Hirate   Kazuki Nakajima
  James Rossiter
Lexus Team Petronas TOM'S
GT300   Kazuki Hoshino
  Daiki Sasaki
  Tetsuya Yamano   Nobuteru Taniguchi
  Tatsuya Kataoka
GSR & Studie with Team Ukyo
8   Motegi 3 novembre GT500   Yuji Kunimoto
  Kazuya Oshima
  Kazuya Oshima   Yuji Kunimoto
  Kazuya Oshima
Lexus Team LeMans ENEOS
GT300   Tetsuya Yamano
  Kota Sasaki
  Kota Sasaki   Katsuyuki Hiranaka
  Björn Wirdheim
Gainer
HC   Fuji Sprint Cup 23 novembre GT500   Naoki Yamamoto   Yuji Kunimoto   Koudai Tsukakoshi Keihin Real Racing
GT300   Daiki Sasaki   Alex Buncombe (en)   Daiki Sasaki NDDP Racing
24 novembre GT500   Kazuya Oshima   Kazuya Oshima   Kazuya Oshima Lexus Team LeMans ENEOS
GT300   Kazuki Hoshino   Kazuki Hoshino   Hiroki Katoh Cars Tokai Dream 28

Classement de la saison 2013Modifier

Système de points[15]

Position
Nombre de points
1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
20 15 11 8 6 5 4 3 2 1

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Races Schedule », sur http://supergt.net (consulté le 28 mars 2013)
  2. (fr) « Les GT300 du Super GT en renfort à Fuji. », sur http://www.endurance-info.com, (consulté le 29 mars 2013)
  3. (ja)« 2013年 ARTA Project体制 », sur http://www.alnex.jp,‎ (consulté le 29 mars 2013)
  4. (fr) « Super GT - Rossiter avec Nakajima », sur http://www.autohebdo.fr, (consulté le 29 mars 2013)
  5. (en) « 2013 Team Line-up », sur http://www.goodsmileracing.com, (consulté le 29 mars 2013)
  6. (fr) « La composition des équipages Honda en GT500 et GT300. », sur http://www.endurance-info.com, (consulté le 29 mars 2013)
  7. (fr) « Super GT : la Lexus SARD montre ses couleurs », sur http://www.endurance-info.com, (consulté le 29 mars 2013)
  8. (fr) « Tout ce qu'il faut savoir sur la saison Super GT 2013. », sur http://www.endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2013)
  9. (en) « Enhanced 12C GT3 continues winning streak as the European GT season gears up for 2013 », sur http://media.mclarenautomotive.com, (consulté le 29 mars 2013)
  10. (fr) Pierre-Laurent Ribault, « Programme sport auto 2013 Honda : Frédéric Makowiecki en Super GT ! », sur http://www.leblogauto.com, (consulté le 29 mars 2013)
  11. (fr) « La Subaru BRZ R&D Sport passe aux Michelin en 2013. », sur http://www.endurance-info.com, (consulté le 8 avril 2013)
  12. (fr) « Okayama : Yanagida (Nissan) en pôle; Michelin brille. », sur http://www.endurance-info.com, (consulté le 8 avril 2013)
  13. (en) « Round 1 Okayama - Result - Qualifying », sur http://supergt.net/, (consulté le 8 avril 2013)
  14. « Résumé officiel en vidéo de la course », sur https://www.youtube.com relayé par le site supergt.net, (consulté le 7 septembre 2013)
  15. (en) « Driver point », sur http://supergt.net/, (consulté le 8 avril 2013)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier