Préfecture d'Okayama

préfecture du Japon

Préfecture d'Okayama
岡山県 Okayama-ken
Blason de Préfecture d'Okayama
Symbole
Drapeau de Préfecture d'Okayama
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Okayama
Région Chūgoku
Île Honshū
Districts ruraux 12
Municipalités 27
Gouverneur Ryūta Ibaragi
ISO 3166-2 JP-33
Démographie
Population 1 858 269 hab. (janvier 2023)
Densité 261 hab./km2
Rang 21e
Géographie
Coordonnées 34° 39′ 42″ nord, 133° 56′ 05″ est
Superficie 711 321 ha = 7 113,21 km2
Rang 15e
Pourcentage d'eau 0,3 %
Symboles préfectoraux
Fleur Fleur de pêcher (Prunus persica var. vulgaris)
Arbre Pin rouge du Japon (Pinus densiflora)
Oiseau Petit coucou (Cuculus poliocephalus)
Localisation
Localisation de Préfecture d'Okayama
Carte du Japon avec la Préfecture d'Okayama mise en évidence
Liens
Site web pref.okayama.jp

Okayama (岡山県, Okayamaken?) est une préfecture du Japon située au sud-est de la région de Chūgoku, sur l'île de Honshū.

Histoire modifier

Lors de la restauration Meiji, les provinces de Bitchū, Bizen et Mimasaka furent associées pour créer la préfecture d'Okayama.

Géographie modifier

La préfecture d'Okayama est entourée des préfectures de Hyōgo, Tottori et Hiroshima. Elle fait face à la préfecture de Kagawa qui se trouve de l'autre côté de la mer intérieure de Seto et compte plus de 90 îles et îlots.

La capitale est Okayama. Elle abrite également la ville historique de Kurashiki.

Communes modifier

Villes modifier

La préfecture compte quinze villes :

Districts, bourgs et villages modifier

La préfecture d'Okayama comporte également douze bourgs et villages, répartis dans dix districts :

Démographie modifier

La plus grande partie de la population de la préfecture d'Okayama est concentrée autour des villes de Kurashiki et Okayama. Celles-ci rassemblaient lors 1 189 372 résidents au 1er janvier 2023, ce qui représente 64 % de la population totale de cette région[1].

Les petits villages situés dans la région montagneuse du nord de la préfecture se dépeuplent.

Plus de la moitié des municipalités sont officiellement désignées comme dépeuplées[2].

Politique modifier

Gouverneurs modifier

 
Ryūta Ibaragi

En 2022, le gouverneur actuel est Ryūta Ibaragi, élu pour la première fois en 2012 puis réelu en 2016 et 2020[3],[4].

Membres du parlement modifier

Économie modifier

La préfecture d’Okayama possède un pôle d’activités industrielles, le district industriel de Mizushima, situé dans la ville de Kurashiki. Ce pôle concentre des entreprises œuvrant dans les secteurs des produits pétroliers, de la chimie, de la sidérurgie et de la construction automobile.

Les industries locales fabriquent également des produits originaux dans les secteurs du textile, des matériaux réfractaires, de la machinerie et de la métallurgie[5].

Culture modifier

La région d'Okayama possède un dialecte dénommé Okayama-ben.

Gastronomie modifier

La préfecture présente plusieurs spécialités culinaires. Les kaki oko (ja), une variété d'okonomiyaki à base d'huîtres, se retrouve plus particulièrement dans le bourg de Hinase. Les pêches, en particulier les pêches blanches et la variété shimizu-hakuto se récoltent en juillet et août et sont fortement associées à la préfecture. Les kibi dango (ja), pâtisserie à base de farines de millet et de riz se retrouvent nature ou souvent aromatisés. Les mura-suzume, spécialité de Kurashiki, sont des crêpes fourrées à la pâte de haricot rouge. Les sushis sont préparés dans la préfecture selon la méthode bara-sushi[l 1], sous forme de salade. Le bœuf Chiya[l 2], viande de très grande qualité comparable au bœuf de Kōbe, est une spécialité de la ville de Niimi.

Patrimoine et tourisme modifier

Nature modifier

Un jardin de style traditionnel japonais se trouve dans le centre de la ville d'Okayama. Ce jardin, nommé Kōraku-en, est considéré comme l'un des trois plus beaux jardins japonais.

À Maniwa, un cerisier géant nommé Daigo-zakura est célèbre pour sa floraison au printemps.

Bâtiments modifier

Dans l'arrondissement Nord d'Okayama (北区, kita-ku), le temple Saijō Inari (最上稲荷, saijō-inari) et son torii gigantesque attirent 60 000 personnes entre le 1er et le 3 janvier 2019, ce qui en fait le lieu le plus populaire de la préfecture pour le hatsumōde[6].

Dans le même arrondissement, le sanctuaire Kibitsu Jinja est nommé trésor national pour son architecture originale.

À Bizen, l'auditorium de l'école Shizutani, ouverte pour le peuple durant l'epoque d'Edo, fait partie des trésors nationaux du Japon. Les tuiles du toit sont en céramqiue de Bizen.

Un des douze derniers châteaux du Japon, le château de Bitchū Matsuyama, se trouve à Takahashi, au Centre-Ouest de la préfecture.

Artisanat modifier

La ville de Bizen, au sud de la préfecture, est le berceau de la céramique de Bizen, caracterisée par sa couleur ocre et par l'absence de glaçure, qui lui confère un toucher rugueux.

Patrimoine immateriel modifier

Okayama compte trois grandes danses de o-bon (盆踊り, bon-odori) : Shiraishi-odori (白石踊, shiraishi-odori) danse de la ville de Kasaoka, Ōmiya-Odori (大宮踊, ōmiya-odori) dans la région du Mont Hiruzen, et Matsuyama Odori (松山踊, matsuyama-odori), à Takahashi.

Le Bitchū Kagura, ensemble de danses théâtrales reprenant des épisodes de la mythologie shinto, est toujours pratiqué dans l'Ouest de la prefecture.

Galerie modifier


Jumelages modifier

La préfecture d'Okayama est jumelée avec les municipalités ou régions suivantes[7] :

Notes et références modifier

Notes lexicales bilingues modifier

  1. Bara-sushi (ばら寿司?).
  2. Le bœuf Chiya (千屋牛, Chiya-gyū?).

Références modifier

  1. « 岡山県毎月流動人口調査(月報1月1日現在) - 岡山県ホームページ(統計分析課) », sur www.pref.okayama.jp (consulté le )
  2. (en) Préfecture d'Okayama, « Outline of Okayama »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le ).
  3. (ja) « 岡山県・伊原木隆太知事の新春インタビュー 就任から丸10年 2022年に感じたこと、2023年の抱負は?(KSB瀬戸内海放送) », sur Yahoo!ニュース (consulté le )
  4. (ja) « 岡山県知事選:現職の伊原木隆太氏が再選 », sur 毎日新聞 (consulté le )
  5. « Préfecture d’Okayama : information concernant l’environnement des affaires »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), .
  6. (ja) « 岡山)最上稲荷、今年も大勢の初詣客でにぎわう:朝日新聞デジタル », sur 朝日新聞デジタル,‎ (consulté le )
  7. (ja) Council of Local Authorities for International Relations, « 姉妹(友好)提携情報 » [« Informations sur les relations de jumelage »] [xls], sur clair.or.jp,‎ (consulté le ).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier