Ouvrir le menu principal

Saison 2007-2008 de l'Olympique de Marseille

Olympique de Marseille
Saison 2007-2008
Description de l'image Logo Olympique de Marseille.svg.

Généralités
Président Flag of Senegal.svg Pape Diouf
Entraîneur Drapeau : France Albert Emon (⇒ sept. 2007)[1]
Drapeau : Belgique Éric Gerets
Résultats
Championnat 3e
62 points (17V-11N-10D)
58 buts pour, 45 contre
Coupe de France 1/8 finale
USJA Carquefou (1-0)
Coupe de la Ligue 1/4 finale
AJ Auxerre (1-0)
Ligue des Champions Phase de poule
3e Grp. A
Coupe UEFA 1/8 finale
Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg
(1-3 / 2-0)
Meilleur buteur Drapeau : Sénégal Mamadou Niang (23)
Meilleur passeur Drapeau : France Samir Nasri (13)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

L'Olympique de Marseille s'aligne pour la saison 2007-2008 en Ligue 1, en Coupe de France, en Coupe de la Ligue ainsi qu'en Ligue des Champions, pour la troisième fois depuis 1993. Le club sera ensuite reversé en Coupe UEFA après sa troisième place en phase de poules de la C1.

Effectif professionnel 2007/2008Modifier

Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[2] Nom Date de naissance Sélection[3] Club précédent Contrat
1 G   Cédric Carrasso, Cédric Carrasso 30/12/1981 (37 ans)
16 G   Sébastien Hamel, Sébastien Hamel 20/11/1975 (44 ans)
30 G   Steve Mandanda, Steve Mandanda 28/04/1985 (34 ans)
40 G   Sébastien Maté, Sébastien Maté 19/09/1972 (47 ans)
3 D   Taye Taiwo, Taye Taiwo 16/04/1985 (34 ans) Nigeria
4 D   Julien Rodriguez, Julien Rodriguez 11/06/1978 (41 ans)
5 D   Jacques Faty, Jacques Faty 25/02/1984 (35 ans) France Espoir
32 D   Gaël Givet, Gaël Givet 09/10/1981 (38 ans) France A'
33 D   Fabien Barrillon, Fabien Barrillon 09/04/1988 (31 ans)
14 D   Leyti N'Diaye, Leyti N'Diaye 19/08/1985 (34 ans)
15 D   Ronald Zubar, Ronald Zubar 20/09/1985 (34 ans) France Espoir
23 D   Juan Ángel Krupoviesa, Juan Ángel Krupoviesa 16/04/1979 (40 ans)
24 D   Laurent Bonnart, Laurent Bonnart 25/12/1979 (39 ans)
26 D   Jean-Philippe Sabo, Jean-Philippe Sabo 26/02/1987 (32 ans)
27 D   Pape M'Bow, Pape M'Bow 22/05/1988 (31 ans)
6 M   Karim Ziani, Karim Ziani 17/08/1982 (37 ans) Algérie
7 M   Benoît Cheyrou, Benoît Cheyrou 03/05/1981 (38 ans)
8 M   Wilson Oruma, Wilson Oruma 30/12/1976 (42 ans) Nigeria
10 M   Boudewijn Zenden, Boudewijn Zenden 15/08/1976 (43 ans) Pays-Bas
12 M   Charles Kaboré, Charles Kaboré 09/02/1988 (31 ans) Burkina Faso
17 M   Modeste M'Bami, Modeste M'Bami 09/10/1982 (37 ans) Cameroun
19 M   Lorik Cana, Lorik Cana   27/07/1983 (36 ans) Albanie
21 M   Milos Krstic, Milos Krstic 07/03/1987 (32 ans)
22 M   Samir Nasri, Samir Nasri 26/06/1987 (32 ans) France A
28 M   Mathieu Valbuena, Mathieu Valbuena 28/09/1984 (35 ans)
2 A   Kanga Gauthier Akalé, Kanga Gauthier Akalé 07/03/1981 (38 ans) Côte d'Ivoire
9 A   Djibril Cissé, Djibril Cissé 12/08/1981 (38 ans) France A
11 A   Mamadou Niang, Mamadou Niang 13/10/1979 (40 ans) Sénégal
18 A   Elliot Grandin, Elliot Grandin 17/10/1987 (32 ans) France Espoir
29 A   André Ayew, André Ayew 17/12/1989 (29 ans)
999 A   Guy Gnabouyou, Guy Gnabouyou 01/12/1989 (29 ans)
Entraîneur(s)

{{{entraineur}}}


Légende

 

Joueurs notablesModifier

On compte dans l'effectif de nombreux internationaux, dont :

Équipe type de la saisonModifier

TransfertsModifier

Faits marquants de la saisonModifier

Mercato estival et début de saisonModifier

Après s'être qualifié pour la Ligue des champions, l'OM se montre actif lors du mercato d'été avec notamment les arrivées de Boudewijn Zenden, Karim Ziani ou encore Benoît Cheyrou et le départ au Bayern Munich - monnayant une cagnotte de plus de 20 millions d'euros - du meneur de jeu Franck Ribéry. Avec ce mercato ambitieux, l'OM devient aux yeux des médias le principal adversaire du champion en titre, l'Olympique lyonnais, et confirme d'abord ces analyses en étant invaincu lors de ses 8 matches amicaux (7 victoires, 1 nul). Mais cet enthousiasme prend fin avec un début de saison catastrophique (1 victoire en 9 matchs) ce qui entraînera, après une énième défaite à Auxerre, le limogeage de l'entraineur Albert Emon et l'arrivée du Belge Éric Gerets.

D'Anfield à Gerland : paradoxe entre mauvaise prestation nationale et bon parcours EuropéenModifier

Le premier match d'Éric Gerets à la tête de l'OM est tout simplement un déplacement à Anfield Road pour affronter le vice-champion d'Europe, le Liverpool FC, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions! Malgré tout, les Phocéens réalisent un exploit en battant les Reds avec un but d'anthologie de Mathieu Valbuena. Les Olympiens gardent par la même occasion la première place du groupe A devant le FC Porto. En revanche sur le plan national les marseillais n'y arrivent pas et descendent même à la 19e place après un match cocasse contre le FC Sochaux où ils marquent deux buts contre leur camp. Sur le plan européen l'OM continue de briller, sans toutefois gagner, avec la double confrontation avec le FC Porto et pointe alors à la 2de place du groupe. Dans la foulée Marseille se déplace à Lyon et bat l'Olympique lyonnais 2-1 avec un doublé de l'homme en forme Mamadou Niang.

Le renouveau marseillaisModifier

 
OM-FC Metz, Ligue 1

La victoire à Gerland enclenche la remontée de l'OM. En effet, dès ce match les marseillais sont tout simplement invaincus en Ligue 1 jusqu'à la trêve hivernale. Seul bémol à cette fin d'année : la désillusion Européenne contre le Liverpool FC au Vélodrome (défaite cinglante 4-0). Le club sauvera sa saison européenne en se qualifiant pour les 16e de finale de la Coupe UEFA. En 2008, l'OM continue sur sa lancée en battant sévèrement ses adversaires à domicile que ce soit en Ligue 1 (6-1 contre le SM Caen), en Coupe de France (3-1 contre l'AS Monaco en 16e de finale) ou encore en UEFA (3-0 contre le Spartak Moscou) et remporte le Classico face au PSG (2-1). Marseille se hisse alors à la 4e place en Ligue 1, situation inespérée 2 mois auparavant.

Baisse de régime et désillusionsModifier

Mais l'OM semble accuser le coup des matchs à répétition et ainsi, malgré une victoire mitigée[4] face au Zénith Saint-Pétersbourg 3-1 en 1/8 aller de l'UEFA, l'OM s'incline 2-0 au match retour en Russie et est donc éliminé de la compétition. S'en vient ensuite la même déconvenue en championnat face au Racing Club de Lens: l'OM qui mène 2-0 à la mi-temps va se faire rejoindre au score et même perdre l'avantage avant finalement de sauver les meubles en rapportant le point du match nul en toute fin de match (3-3). L'OM enchaine ensuite avec un match de 8e de finale de coupe de France face à Carquefou et va se faire surprendre dès la 7e minute de jeu ! Incapable de faire douter le modeste club de CFA 2, l'OM est éliminé de la compétition (1-0) et ne joue plus désormais que le championnat. Pour finir, l'OM complète sa série noire en perdant au stade Vélodrome (1-0) contre le FC Sochaux et se retrouve à 6 points de la troisième place.

La course-poursuite pour la 3e placeModifier

Après une victoire (2-1) à Lorient (alors que Lorient avait ouvert le score), l'OM reçoit Lyon et obtient une victoire convaincante (3-1), restant ainsi à 3 points de Nancy (alors 3e) à 6 journées de la fin du championnat. La journée suivante, grâce à une victoire chez la lanterne rouge Metz conjuguée à la défaite de Nancy à Lille, l'OM s'empare de la troisième place pour la première fois de la saison — par une différence de buts meilleure d'une unité. Mais l'OM ne gardera pas cette place très longtemps, puisqu'à la journée suivante, la 34e, il s'incline (3-1) devant Lille à domicile au stade Vélodrome pendant que Nancy est tenu en échec sur son terrain (1-1) par Le Mans. Cette déconvenue n'est cependant pas catastrophique puisque le club garde un point de retard sur le troisième Nancy toutefois il a perdu tout espoir d'obtenir la deuxième place au classement. Nouveau retournement de situation lors de la 35e journée : l'ASNL est tenu en échec (1-1) à Valenciennes et dans la soirée l'OM bat l'AS Monaco (3-2), bien qu'en s'étant fait rejoindre au score 2 fois, et reprend la troisième place avec l'avantage d'un point sur Nancy. L'affiche de la 36e journée oppose l'OM à Bordeaux. Ce match à double enjeu - la 3e place pour les Phocéens et le titre pour les Girondins - est remporté par les Bordelais (1-2) et voit Marseille être relégué à 2 points de Nancy. La 37e journée donne une occasion en or à l'OM de reprendre la 3e place : en effet Nancy va à Lyon et perd 1-0. L'OM doit se contenter d'un match nul au Mans réduit à 10 pendant 40 minutes. Finalement, lors de la 38e et dernière journée, l'OM bat difficilement le RC Strasbourg 4 à 3 et se qualifie pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, Nancy perdant à domicile 2 à 3 face à Rennes.

Les rencontres de la saisonModifier

Matches amicauxModifier

Ligue 1Modifier

Tableau des matchs de championnat
Date Journée Adversaire Lieu Score Buteurs de l'OM Class. Public
samedi 4 août 2007 J01 RC Strasbourg Ext.   0 - 0 14e 26 382
samedi 11 août 2007 J02 Stade rennais Dom.   0 - 0 13e 58 722
mercredi 15 août 2007 J03 Valenciennes FC Ext.   2 - 1 Ziani   57e 15e 16 028
dimanche 19 août 2007 J04 AS Nancy-Lorraine Dom.   2 - 2 Niang   22e, Cissé   50e 14e 55 732
samedi 25 août 2007 J05 SM Caen Ext.   1 - 2 Rodriguez   43e, Niang   54e 11e 20 790
mercredi 29 août 2007 J06 OGC Nice Dom.   0 - 2 15e 55 940
dimanche 2 septembre 2007 J07 Paris SG Ext.   1 - 1 Cissé   11e 16e 43 419
samedi 15 septembre 2007 J08 Toulouse FC Dom.   1 - 2 Zubar   91e 16e 54 161
samedi 22 septembre 2007 J09 AJ Auxerre Ext.   2 - 0 17e 11 561
samedi 6 octobre 2007 J10 AS Saint-Étienne Ext.   1 - 0 18e 30 202
dimanche 21 octobre 2007 J11 RC Lens Dom.   1 - 0 Zenden   39e 18e 49 245
samedi 27 octobre 2007 J12 FC Sochaux Ext.   2 - 1 Niang   9e 19e 19 957
samedi 3 novembre 2007 J13 FC Lorient Dom.   0 - 0 19e 51 864
dimanche 11 novembre 2007 J14 Olympique lyonnais Ext.   1 - 2 Niang   10e (pén.),   43e 17e 38 811
samedi 24 novembre 2007 J15 FC Metz Dom.   3 - 1 Zenden   29e, Niang   36e,   69e 15e 48 035
samedi 1er décembre 2007 J16 Lille OSC Ext.   1 - 1 Niang   31e 16e 17 618
samedi 8 décembre 2007 J17 AS Monaco Dom.   2 - 0 Rodriguez   52e, Cana   69e 13e 50 510
dimanche 16 décembre 2007 J18 Girondins de Bordeaux Ext.   2 - 2 Niang   2e, Cheyrou   27e 14e 32 286
samedi 22 décembre 2007 J19 Le Mans UC Dom.   1 - 0 Niang   14e 10e 48 886
dimanche 13 janvier 2007 J20 Stade rennais Ext.   3 - 1 Cissé   16e 13e 29 278
samedi 19 janvier 2008 J21 Valenciennes FC Dom.   3 - 1 Cissé   28e,   74e Rodriguez   51e 10e 48 152
mercredi 23 janvier 2008 J22 AS Nancy-Lorraine Ext.   1 - 1 Nasri   85e 11e 19 901
samedi 26 janvier 2008 J23 SM Caen Dom.   6 - 1 Cissé   28e,   55e,   57e, Valbuena   41e,   44e Nasri   81e 9e 48 481
dimanche 10 février 2008 J24 OGC Nice Ext.   0 - 2 Niang   24e, Cissé   76e 5e 15 884
dimanche 17 février 2008 J25 Paris SG Dom.   2 - 1 Taiwo   36e, Niang   44e 4e 56 106
dimanche 24 février 2008 J26 Toulouse FC Ext.   0 - 0 5e 35 000
samedi 1er mars 2008 J27 AJ Auxerre Dom.   2 - 1 Cana   7e, Cissé   22e 4e 53 100
dimanche 9 mars 2008 J28 AS Saint-Étienne Dom.   2 - 0 Valbuena   59e, Taiwo   66e 4e 53 565
dimanche 16 mars 2008 J29 RC Lens Ext.   3 - 3 Nasri   23e, Cheyrou   28e, Cissé   88e 4e 40 000
samedi 22 mars 2008 J30 FC Sochaux Dom.   0 - 1 4e 50 000
dimanche 30 mars 2008 J31 FC Lorient Ext.   1 - 2 Akalé   51e, Niang   80e 4e 15 436
dimanche 6 avril 2008 J32 Olympique lyonnais Dom.   3 - 1 Cissé   26e, Niang   28e,   54e 4e 56 271
samedi 12 avril 2008 J33 FC Metz Ext.   1 - 2 Cissé   13e, Nasri   53e 3e 25 694
dimanche 20 avril 2008 J34 Lille OSC Dom.   1 - 3 Niang   13e 4e 38 000
dimanche 27 avril 2008 J35 AS Monaco Ext.   2 - 3 Nasri   28e, Taiwo   61e, Cissé   82e 3e 17 368
dimanche 4 mai 2008 J36 Girondins de Bordeaux Dom.   1 - 2 Niang   45+2e 4e 55 778
samedi 10 mai 2008 J37 Le Mans UC Ext.   0 - 0 4e 16 361
samedi 17 mai 2008 J38 RC Strasbourg Dom.   4 - 3 Niang   7e, Cissé   44e,   80e, Nasri   45+4e 3e 55 543

Coupe de la LigueModifier

Tableau des matchs de Coupe de la Ligue
Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs de l'OM Public
mardi 30 octobre 2007 1/8 FC Metz Dom.   2 - 2 (5 - 4 tab) Niang   93e, Cissé   105e 21 389
mercredi 16 janvier 2008 1/4 AJ Auxerre Ext.   1 - 0 13 006

Coupe de FranceModifier

Tableau des matchs de Coupe de France
Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs de l'OM Public
samedi 5 janvier 2008 1/32 AS Beauvais Oise Ext.   0 - 2 Cana   23e, Cissé   32e 10 053
dimanche 3 février 2008 1/16 AS Monaco Dom.   3 - 1 Valbuena   6e, Grandin   9e, Cissé   62e 35 000
mercredi 19 mars 2008 1/8 USJA Carquefou Ext.   1 - 0 36 000

Ligue des ChampionsModifier

Article détaillé : Ligue des Champions 2007-2008.
Tableau des matchs de Ligue des champions
Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs de l'OM Class. Public
mardi 18 septembre 2007 Phase de poules, journée 1   Beşiktaş Dom.   2 - 0 Rodriguez   76e, Cissé   90+1e 1re 35 676
mercredi 3 octobre 2007 Phase de poules, journée 2   Liverpool FC Ext.   0 - 1 Valbuena   77e 1re 41 355
mercredi 24 octobre 2007 Phase de poules, journée 3   FC Porto Dom.   1 - 1 Niang   69e 2e 46 458
mardi 6 novembre 2007 Phase de poules, journée 4   FC Porto Ext.   2 - 1 Niang   47e 2e 42 217
mercredi 28 novembre 2007 Phase de poules, journée 5   Beşiktaş Ext.   2 - 1 Taiwo   64e 2e 19 448
mardi 11 décembre 2007 Phase de poules, journée 6   Liverpool FC Dom.   0 - 4 3e 53 097

Coupe UEFAModifier

Article détaillé : Coupe UEFA 2007-2008.
Tableau des matchs de Coupe UEFA
Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs de l'OM Public
mercredi 13 février 2008 1/16 aller   Spartak Moscou Dom.   3 - 0 Cheyrou   61e, Taiwo   68e, Niang   79e 45 000
jeudi 21 février 2008 1/16 retour   Spartak Moscou Ext.   2 - 0 15 000
jeudi 6 mars 2008 1/8 aller   Zénith Saint-Pétersbourg Dom.   3 - 1 Cissé   37e,   55e, Niang   48e 35 000
jeudi 12 mars 2008 1/8 retour   Zénith Saint-Pétersbourg Ext.   2 - 0 20 000

StatistiquesModifier

Statistiques collectivesModifier

Tableau des performances du club
Compétition Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
de matchs
Ligue 1 - 3e 4 août 2007 17 mai 2008 38
Ligue des champions Phase de groupe Phase de groupes 18 septembre 2007 11 décembre 2007 6
Coupe UEFA 1/16 de finale 1/8 de finale 13 février 2008 12 mars 2008 4
Coupe de la Ligue 1/8 de finale 1/4 de finale 30 septembre 2007 16 janvier 2008 2
Coupe de France 1/32 de finale 1/8 de finale 5 janvier 2008 19 mars 2008 3

Statistiques buteursModifier

Tableau des buteurs olympiens
Place Nom Championnat de L1 Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue des champions Coupe UEFA TOTAL des BUTS
1 Mamadou Niang 18 buts - 1 but 2 buts 2 buts 23 buts
2 Djibril Cissé 16 buts 2 buts 1 but 1 but 2 buts 22 buts
3 Samir Nasri 6 buts - - - - 6 buts
4 Mathieu Valbuena 3 buts 1 but - 1 but - 5 buts
Taye Taiwo 3 buts - - 1 but 1 but 5 buts
6 Julien Rodriguez 3 buts - - 1 but - 4 buts
7 Lorik Cana 2 buts 1 but - - - 3 buts
Benoît Cheyrou 2 buts - - - 1 but 3 buts
9 Boudewijn Zenden 2 buts - - - - 2 buts
10 Karim Ziani 1 but - - - - 1 but
Ronald Zubar 1 but - - - - 1 but
Kanga Akalé 1 but - - - - 1 but
Elliot Grandin - 1 but - - - 1 but
# contre son camp - - - - - -
Détails 13 buteurs Olympiens 58 buts 5 buts 2 buts 6 buts 6 buts 77 BUTS

Centre de formation : les résultatsModifier

Équipe réserveModifier

Les équipes de jeunesModifier

  • Les 18 ans Nationaux ont passé leur saison dans le ventre mou et terminent à la septième place.

En Coupe Gambardella, le derby marseillais US Endoume-Olympique de Marseille en 64e de finale se termine sur une défaite des Olympiens (1-2)

  • Les 16 ans Nationaux sont l'équipe qui a le plus brillé au sein du centre de formation olympien, ramenant le premier titre de Champion de France au club phocéen en s'imposant en finale face au Paris SG (1-0).
  • Les 15 ans DH terminent à la troisième place à deux points du second, Cannes.
  • Les 14 ans Fédéraux terminent troisième, ex-aequo avec le second et à 1 point du champion.
  • Les 13 ans DH prennent la deuxième place mais à plus de 10 points du leader Air-Bel. De plus, l'équipe remporte la Coupe Crémieux.

Notes et référencesModifier

  1. Albert Emon est limogé fin septembre après de piètres résultats en Championnat.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  4. Thierry Muratelle, « Un petit goût d'inachevé », sur laprovence.com, (consulté le 23 février 2009).