Pierrard (Virton)

Pierrard ou Pierrard-lez-Virton est un lieu-dit sis à deux kilomètres à l'est de la ville belge de Virton, dont il fait partie dans la province de Luxembourg. Le toponyme est étroitement lié depuis le mois d'octobre de l'année 1900[1] à l'Ecole des Arts et Métiers qui s'y est développée.

Pierrard
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Virton
Commune Virton
Code postal 6700
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Pierrardin
Géographie
Coordonnées 49° 34′ 24″ nord, 5° 33′ 04″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : province de Luxembourg
Voir sur la carte administrative de province de Luxembourg
City locator 14.svg
Pierrard
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Pierrard
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Pierrard
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Pierrard

Le lieu-dit est situé à la confluence du Rabais et du Ton, où s'est développée à l'origine une activité sidérurgique.

HistoireModifier

A la fin du XVe siècle, Jehan le fondeur[2], bourgeois de Virton, obtient du Duc de Lorraine l'autorisation d'ériger une forge avec un fourneau auprès des aulnes de Rabais et joignant les prés de la Grange au Bois, moyennant le paiement d'une redevance pour la jouissance du cours de la rivière. Une partie des usines se trouvant sur le territoire de Latour, une redevance était également due au Seigneur de Latour.

La forge de Rabais (ou Raba ou Rabba ou Rabay) passe alors par héritage dans les mains de Pierrard le fraire, qui donne son nom à la forge et ensuite au lieu-dit [3].

Par la suite, le site verra se succéder différentes activités industrielles[4] : une platinerie, une scierie, une halle avec une batterie à céréales, une tuilerie, une fonderie, une fabrique de peignes en caoutchouc, une fabrique de chicorée.

Le site de Pierrard est repris sur la carte Vandermaelen établie vers 1850[5].

A la fin du XIXe siècle, le site est abandonné.

C'est en 1898 que le chanoine E.Crousse, anticipant les préoccupations des industriels du bassin lorrain en matière de main d'oeuvre, défend l'idée de créer sur le site une Ecole des Arts et Métiers[6]. L'école ouvre à la fin de l'année 1900.

Période contemporaineModifier

Le site héberge aujourd'hui différentes entités consacrées à l'enseignement[7] :

  • l'Institut des Arts et Métiers Pierrard (IAMP), établissement d'enseignement secondaire.
  • l'École d'Ingénieurs de Pierrard-Virton, département de la Haute École de Namur-Liège-Luxembourg (Hénallux), anciennement connue sous le nom d'Institut Supérieur Industriel de Pierrard.
  • l'École d’enseignement de promotion sociale (ILLEPS).
  • le siège Sud-Luxembourg des Centres d’Education et de Formation en Alternance (CEFA).

Notes et référencesModifier

  1. Pierrard des origines à l'an 2000, 2000, Luc Monin, Collectif, p. 37
  2. Notices historiques sur Virton, 1932, Paul Roger, p. 562
  3. Notices historiques sur Virton, 1932, Paul Roger, p. 563
  4. Notices historiques sur Virton, 1932, Paul Roger, p. 564-569
  5. Carte Vandermaelen, 1850, carte géoréférencée sur l'application WebGis de la Région Wallonne (Sélectionner l'option "Fond de plan et voyage dans le temps") : http://geoapps.wallonie.be/webgisdgo4/#BBOX=234099.36365375976,237274.3700037725,29163.067508545166,30672.518444113703
  6. Pierrard des origines à l'an 2000, 2000, Luc Monin, Collectif, p. 29
  7. Pierrard - Arts et Métiers

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • G. Lambert, J. Michel, A. Petit et P. Vaulet, Histoire de Virton : des origines à l'an 2000, Virton, Éd. des musées gaumais ASBL, .
  • Paul Roger, Notices historiques sur Virton, Virton, .
  • Luc Monin et collectif, Pierrard, des origines à l'an 2000 : Histoire de l'Ecole d'Arts et Métiers de Pierrard-lez-Virton, .