Rouvroy (Belgique)

commune de Wallonie (Belgique)

Rouvroy
Rouvroy (Belgique)
Église de Montquintin
Blason de Rouvroy
Héraldique
Drapeau de Rouvroy
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Virton
Bourgmestre Carmen Ramlot (cdH)
Majorité GO
Sièges
GO
11
11
Section Code postal
Dampicourt
Harnoncourt
Lamorteau
Torgny
6767
6767
6767
6767
Code INS 85047
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Rouvirois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
2 138 ()
49,58 %
50,42 %
76,08 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
25,50 %
59,36 %
15,14 %
Étrangers 7,30 % ()
Taux de chômage 10,30 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 18 864 €/hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 49° 32,3′ nord, 5° 29,45′ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
28,1 km2 (2021)
89,54 %
2,73 %
7,73 %
Localisation
Localisation de Rouvroy
Situation de la commune au sein de l'arrondissement de Virton et de la province de Luxembourg
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Rouvroy
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Rouvroy
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de la Région wallonne
Rouvroy
Géolocalisation sur la carte : province de Luxembourg
Voir sur la carte administrative de la province de Luxembourg
Rouvroy
Liens
Site officiel rouvroy.be

Rouvroy (en gaumais Rouvrou, en wallon Rovroe-e-Gåme) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg, ainsi qu’un hameau qui en fait partie. Ils sont compris dans la Lorraine gaumaise.

Géographie modifier

La commune fait partie de la Gaume, sous-région où la langue vernaculaire traditionnelle est le gaumais. C’est la commune la plus méridionale de Belgique.

Le hameau de Rouvroy est bordé à l’est par le Ton, une rivière affluent de la Chiers. Il est traversé par la route nationale 87 reliant la frontière française à Lamorteau et Parette (Attert), près de la frontière luxembourgeoise.

Communes limitrophes modifier

La commune est partiellement délimitée par la frontière française qui la sépare des départements de Meurthe-et-Moselle au sud et de la Meuse à l’ouest, tous les deux situés en région Lorraine.

Communes limitrophes de Rouvroy
Thonne-la-Long (F)
Verneuil-Grand (F)
Meix-devant-Virton
Écouviez (F)   Virton
Velosnes (F) Épiez-sur-Chiers (F)

Localités et sections de la commune modifier

# Section Superf.
(km²)[1]
Habitants
(2020)[1]
Habitants
par km²
Code INS
1 Dampicourt 11,30 762 67 85047A
2 Harnoncourt 5,24 536 102 85047B
3 Lamorteau 5,74 566 99 85047C
4 Torgny 5,82 249 43 85047D

La commune de Rouvroy compte 7 villages, répartis en 4 anciennes communes ou sections : Dampicourt (avec Montquintin et Couvreux), Harnoncourt (avec le hameau de Rouvroy qui a donné son nom à la commune), Lamorteau et Torgny.

  Couvreux Dampicourt  
Montquintin N Harnoncourt
O    Rouvroy    E
S
Lamorteau
Torgny

Héraldique modifier

 
La commune possède des armoiries.
Blasonnement : D’or à deux bourdons de pèlerin d’azur passés en sautoir accompagnés en chef d’une coquille de gueules.
Source du blasonnement : Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 2 : Communes wallonnes M-Z, Communes bruxelloises, Communes germanophones, Bruxelles, Dexia, .



Démographie modifier

Rouvroy, commune frontalière avec la France, a vu ces dernières années un nombre important d’habitants quitter le territoire belge pour la France pour des raisons fiscales. Malgré cet « exode », la population rouviroise a augmenté notamment grâce à la construction de lotissements.

Évolution démographique de la commune fusionnée modifier

En tenant compte des anciennes communes entraînées dans la fusion de communes de 1977, on peut dresser l'évolution suivante:

Les chiffres des années 1831 à 1970 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source: DGS , de 1831 à 1981=recensements population; à partir de 1990 = nombre d'habitants chaque 1 janvier

Administration modifier

La commune est dirigée par le parti Go Ouverture de Carmen Ramlot. La parité hommes-femmes instaurée lors des élections de 2000 a permis, pour la première fois dans la commune de Rouvroy, d'offrir les trois places d'échevins à des femmes.

Années Bourgmestre Premier échevin Second échevin Troisième échevin Parti
1976-1982 André Saintmard Psc
1982-1988 André Saintmard Francis Schmitz Psc
1988-1994 André Saintmard Francis Schmitz Bernard Joannes Josy Lepere Psc
1994-2000 André Gobert Stéphane Herbeuval Entente communale
2000-2006 Stéphane Herbeuval Entente communale
2006-2009 Stéphane Herbeuval Christine Bergmann Carmen Ramlot Cécile Ducarme-Gillet Entente communale
2009-2012 Carmen Ramlot Christine Bergmann André Brackman Christian Ferir Entente communale
2012-2018 Carmen Ramlot Stéphane Herbeuval Michel Marion René Wagner Gestion Ouverture
2018[3]- Carmen Ramlot Jérôme Petit Stéphane Herbeuval Philippe Guissard Gestion Ouverture

Économie modifier

Rouvroy est une commune rurale. Elle a la « chance » de compter sur son territoire la papeterie Burgo Ardennes qui est un des plus gros employeurs de la province de Luxembourg (715 employés[4]). Pour les gens de passage, cette usine se caractérise par l'odeur particulière de ses fumées. C'est la principale source de revenu de la commune grâce à la taxe communale sur la force motrice.

Le reste du tissu économique de la commune se résume à des petites entreprises et à l'agriculture.

Tourisme modifier

 
Ruines du château de Monquintin.

Le tourisme est, depuis plusieurs années, une activité bien présente. De nombreux gîtes ruraux sont disponibles sur toute la commune. Les touristes sont particulièrement attirés par le plus méridional des villages de Belgique, Torgny, qui est souvent nommé la « Provence belge » et fait partie des plus beaux villages de Wallonie.

Monuments et curiosités touristiques modifier

  • Église de Rouvroy

Dans le porche de l’église se dresse la pierre tombale du comte Joseph-Louis de la Fontaine (1736-1816), comte d’Harnoncourt (en 1779), chambellan de l’empereur romain-germanique (Saint-Empire, Maison d’Autriche), général de cavalerie, propriétaire d’un régiment, commandant de la Pologne autrichienne, puis vice-commandant de la ville et forteresse de Vienne. En 1787, il avait épousé Léopoldine d’Unverzagt, dernière du nom. Inhumé dans la chapelle seigneuriale de l’église de Rouvroy. Ses armoiries ont été reprises par la commune de Rouvroy, comprenant le hameau d’Harnoncourt.

  • Lamorteau :
    • Maison Franque aussi nommé "Château de Lamorteau", bâtisse transformé en 1779-1780
    • Le moulin de Radru
  • Montquintin :
  • Torgny, un des « plus beaux villages de Wallonie » :
    • L'ermitage : chapelle construite en 1636 en hommage à Notre-Dame de Luxembourg, un ermitage est annexé en 1729. L'ermitage est toujours occupé à l'heure actuelle par une ermite.
    • Vignes : le micro-climat présent à Torgny permet la culture de la vigne par plusieurs vignerons.
    • Réserve naturelle : ancienne carrière la réserve Raymond Mayné est réputée pour ses pelouses calcaires et la flore et la faune à caractère méditerranéen.
Wikimedia Commons présente d’autres illustrations sur Rouvroy (Belgique).

Personnalités modifier

Jumelage modifier

Sécurité et secours modifier

La commune fait partie de la zone de police Gaume pour les services de police, ainsi que de la zone de secours Luxembourg pour les services de pompiers. Le numéro d'appel unique pour ces services est le 112.

Bibliographie modifier

Bernard Joannes, Et si Rouvroy-aux-Moines et Harnoncourt m'étaient contés, 2013.

Notes et références modifier

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier