Peter Gabriel

auteur-compositeur-interprète britannique
Peter Gabriel
Description de cette image, également commentée ci-après
Peter Gabriel en concert au Pala Alpitour (Turin) lors de la tournée Back To Front en 2014.
Informations générales
Surnom Pete Gab
Nom de naissance Peter Brian Gabriel
Naissance (71 ans)
Chobham, Surrey, Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, producteur de disques
Genre musical world music, rock progressif, art rock, Pop, soul, musique de film
Instruments chant, piano, synthétiseur, flûte traversière, hautbois, percussions
Années actives Depuis 1967
Labels Real World
Virgin
Geffen (US & Canada)
Charisma
EMI (Brésil)
Site officiel http://www.petergabriel.com

Peter Gabriel est un auteur-compositeur-interprète et producteur de disques britannique, né le à Chobham dans le Surrey. Chanteur et instrumentiste, il est également acteur, ayant notamment joué dans le film à sketches New York Stories (1989) réalisé par Martin Scorsese. Il apparaît aussi dans diverses séries télévisées entre 1983 et 1996.

Il connaît d'abord la célébrité en tant que co-fondateur, chanteur et principal parolier du groupe de rock progressif Genesis créé en 1967 qu'il quitte en 1975, remplacé au chant par le batteur et deuxième voix Phil Collins. Il entame alors une longue carrière solo couronnée de succès, notamment à travers la réussite internationale de son album So en 1986. Gabriel est l'un des premiers à inclure le genre world music dans ses propres compositions et en deviendra l'un des pionniers.

Il est également un producteur de disques par le biais de son label Real World. Il est par ailleurs, depuis de nombreuses années, impliqué dans différentes associations humanitaires et a reçu de nombreux prix internationaux pour ses actions dans ce domaine.

Peter Gabriel a vendu plus de 40 millions d'albums durant sa carrière solo[réf. nécessaire].

BiographieModifier

JeunesseModifier

 
Maisons à Chobham, ville natale de Peter Gabriel

Peter Brian Gabriel est né à Chobham dans le Surrey en Angleterre. il grandit dans une famille de la classe moyenne à Coxhill, un manoir victorien situé sur Deep Pool Farm juste à l'extérieur de Chobham[1]. Son père Ralph Parton Gabriel (1912-2012) est ingénieur électricien, et sa mère Edith Irene Allen appartient à une famille musicienne[2]. Son arrière-arrière-grand-oncle, Sir Thomas Gabriel, 1er baronnet, a été lord-maire de Londres de 1866 à 1877[2].

Gabriel fréquente Cable House, une école primaire privée à Woking, suivi de l'école préparatoire St Andrews Boys à Horsell également dans le Surrey. Pendant sa scolarité, ses professeurs remarquent son talent de chanteur, mais Peter opte pour les leçons de piano de sa mère et développe un intérêt pour le tambour. À 10 ans, il achète un tam-tam[1].

Gabriel fera remarquer à propos de ses premières influences : « Les hymnes ont joué un rôle assez important. Ils étaient les plus proches de la musique soul avant de découvrir la musique soul. Il y a certains hymnes sur lesquels vous pouvez hurler à pleins poumons, et j'aimais ça. C'était génial quand tu avais l'habitude d'avoir les vieux frissons dans le dos[3]. »

À 12 ans, Gabriel écrit sa première chanson, Sammy the Slug. À cette époque, une de ses tantes lui donne de l'argent pour des cours de chant professionnel, mais il l'utilise pour acheter le premier album des Beatles, Please Please Me[1].

 
Chaterhouse School en 2005

En , il entre à à Charterhouse, une école publique, bâtie au XVIIe siècle à Godalming, dans le Surrey, alors réservée uniquement aux garçons (elle deviendra mixte en 1970). Peter y devient batteur et chanteur pour son premier groupe : l'orchestre de jazz traditionnel « les Milords » (ou M'Lords). S'en suit un groupe de vacances appelé « the Spoken Word[4]».

Passionné de batterie, il rêve de devenir un batteur. Finalement, il sera auteur-compositeur-interprète.

En 1965, Gabriel forme le groupe Garden Wall avec des amis de l'école : Tony Banks au piano et Chris Stewart à la batterie. Banks est entré à Chaterhouse en même temps que Gabriel : les deux élèves ne sont pas intéressés par les activités scolaires mais sont liés par la musique et commencent à écrire des chansons. Lors d'un dernier concert avant leur séparation, Gabriel, vêtu d'un caftan et de perles, inonde le public de pétales qu'il a cueillis dans les jardins voisins[5].

GenesisModifier

 
Peter Gabriel, chanteur de Genesis, à Toronto en 1974

En 1967, après la dissolution de Garden Wall, Gabriel, Banks et Stewart sont invités par leurs camarades Anthony Phillips et Mike Rutherford à travailler sur une bande démo de chansons. Gabriel et Banks écrivent ensemble She is Beautiful, leur première collaboration. La bande est envoyée à Jonathan King, un ancien élève de Charterhouse devenu musicien, qui est immédiatement enthousiasmé, en grande partie à cause de la voix de Gabriel. Il signe le groupe et suggère un nom de groupe de « Gabriel's Angels », mais qui ne plait pas aux autres membres. Ils se mettent d'accord sur l'autre suggestion de King, Genesis. Après que King propose de s'en tenir à une pop plus simple, Gabriel et Banks écrivent The Silent Sun comme un pastiche des Bee Gees, l'un des groupes préférés de King. Ce titre devient le premier single de Genesis, sorti en 1968[1] et est inclus sur son premier album studio, From Genesis to Revelation (1968), qui voit Gabriel jouer de la flûte et Chris Stewart remplacé par John Silver à la batterie.

En 1970, après un deuxième album, Trespass, Anthony Phillips et le batteur John Mayhew quittent le groupe tandis que Phil Collins l'intègre comme quatrième batteur. C'est d'ailleurs Gabriel qui sera le plus convaincu par l'audition de Collins. Il dira qu'à la seconde où Collins a pris place derrière sa batterie, rien qu'à sa façon de l'installer et à sa position, Gabriel a su que Collins était le batteur qu'il recherchait[réf. souhaitée].

En 1971, ce sera au tour du guitariste Steve Hackett de se joindre au groupe. À partir de ce moment, la formation classique du groupe à cinq musiciens est en place.

Genesis devient en quelques années un groupe qui possède de nombreux fans, notamment grâce à ses chansons d'avant-garde et surtout aux prestations flamboyantes de Gabriel sur scène, qui comportent de nombreux changements de costumes étranges et des histoires racontées sur scène avant chaque chanson[réf. souhaitée].

Carrière soloModifier

À la suite de tensions au sein de Genesis, notamment du fait de ses conflits croissant avec Tony Banks et à cause de complications lors de l'accouchement de sa femme, Gabriel décide de quitter Genesis en 1975 avant même le lancement de la tournée pour l'album The Lamb Lies Down on Broadway qu'il assure cependant jusqu'à la fin. Solsbury Hill, son premier succès solo, est une chanson autobiographique relative à son état d'esprit au moment de son départ du groupe.

 
Peter Gabriel en concert à East Rutherford en 1986.

Bien qu'il connaisse des succès commerciaux et critiques avec des chansons comme Games Without Frontiers (3e album) et Shock the Monkey (4e album), Gabriel atteint une renommée internationale avec la sortie de So, son cinquième album, notamment grâce à la chanson et le clip Sledgehammer et son duo avec son amie Kate Bush sur Don't Give Up. Ces titres marquent donc l'arrivée de Gabriel dans l'ère du clip vidéo sur MTV, dont il remporte d'ailleurs neuf des récompenses en 1987. Suivront deux albums studio, mais aussi des musiques de film, des projets multimédias (dont seront tirés deux jeux interactifs sur ordinateur), une participation au spectacle du millénaire OVO à Londres, et surtout des collaborations avec des artistes de tous horizons.

Gabriel s'intéresse depuis longtemps à la world music, avec une première incursion musicale sur son troisième album. Cette influence s'est accrue avec le temps et il est un des piliers du mouvement WOMAD. Il crée les studios puis le label Real World à Bath au Royaume-Uni pour faciliter la création de ce genre de musique par différents artistes et contribue à faire connaître des gens comme Nusrat Fateh Ali Khan ou Youssou N'Dour.

Il est concerné de longue date par les problèmes des droits de l'homme, allant jusqu'à participer pendant plus d'un an à une tournée mondiale au profit d'Amnesty International et créant sa chanson Biko, en hommage à Steve Biko, presque toujours jouée lors de ses concerts depuis. De même, il participe à l'album Sun City contre l'apartheid à l'initiative de Steven Van Zandt. Prenant conscience après l'affaire Rodney King du rôle de l'image dans cette lutte, il lance aussi la Witness Organisation qui fournit des caméras vidéo aux organismes de défense des droits de l'homme pour faire connaître les abus.

De nombreux artistes rendront hommage à Peter Gabriel en reprenant certaines de ses compositions, tel le duo britannique Erasure qui sort une reprise électronique de Solsbury Hill en 2003.

Le , Peter Gabriel interprète la chanson Imagine de John Lennon lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2006, à Turin.

En , il effectue une mini tournée de 22 dates à travers l'Europe intitulée Warm Up Summer Tour.

Le , Peter Gabriel est désigné « Homme de la paix 2006 » lors d'un sommet de lauréats des Prix Nobel. En 2006 et 2007, il reçoit un Q Award et un Ivor Novello Award pour l'ensemble de sa carrière. Le magazine Time le consacre comme « l'une des 100 personnes les plus influentes de la planète » en 2008[6]. Il est aussi membre d'honneur du Club de Budapest[7].

Depuis le début de sa carrière solo, il a vendu plus de 40 millions de disques à travers le monde[8].

Le , à l'initiative du milliardaire Richard Branson et de Peter Gabriel, Nelson Mandela, Graça Machel et Desmond Tutu convoquent à Johannesburg une assemblée de dirigeants influents du monde entier qui veulent contribuer, à l'aide de leur expérience et de leur sagesse, à résoudre les problèmes les plus importants de la planète. Nelson Mandela annonce la formation de ce conseil des Global Elders (les anciens, ou sages, universels) dans un discours lors de son 89e anniversaire[9]. Desmond Tutu est président du conseil et ses membres fondateurs incluent également Kofi Annan, Ela Bhatt, Gro Harlem Brundtland, Jimmy Carter, Li Zhaoxing, Mary Robinson et Muhammad Yunus[10].

 
Peter Gabriel en 2011.

Gabriel participe avec David Rhodes et Richard Evans à la bande originale du film Sea Monsters du National Geographic. Il reçoit un BMI Icon le et le est honoré d'un MIDEM, prix décerné par l'industrie du disque. La même année, il travaille avec Thomas Newman sur la bande son du film d'animation WALL-E. Il reçoit des mains du guitariste The Edge (de U2) un prix d'Amnesty international: « Ambassadeur de conscience 2008 ».

Début 2007, il déclare vouloir produire un nouvel album seul, sans le concours d'une maison de disques. Pour cela, il commence une levée de fonds. Les parutions de Peter Gabriel sont assez espacées, ce dernier travaillant de front sur de nombreux projets. Ainsi, Up a mis 12 ans à paraître, conséquence du temps consacré à la gestion de Real World, la réalisation des projets multimédias Xplora1 et eVe, la mise en œuvre d'une BO, la participation au Dôme du millénaire et, dans la foulée, la sortie d'oVo. En outre, Peter Gabriel publie, en 2008, une édition des journées Real World sous le nom Big Blue Ball, et le , l'album de reprises Scratch My Back. Parmi les projets officiellement annoncés via le site officiel de l'artiste, un album symphonique du nom de New Blood sorti le [11]. Une version filmée en 3D est présentée sur plusieurs écrans de cinéma le . L'album studio I/O est en suspens depuis quelques années, et une version personnalisée de OVO dénommée Son of oVo est toujours en projet.

Autres activitésModifier

Le , il signe avec Thom Yorke et Ed O'Brien de Radiohead, Serj Tankian (System of a Down) et Tjinder Singh (en) (Cornershop), une pétition lancée le par Free Tibet Campaign destinée à Wu Aiying, ministre chinoise de la justice, demandant la libération de huit chanteurs tibétains emprisonnés en Chine, Lolo (singer) (en), Chakdor, Pema Trinley, Kalsang Yarphel et Shawo Tashi, arrêtés ou condamnés en 2013, et Ugyen Tenzin, Achok Phulsung et Choksal, emprisonnés en 2012[12].

Vie privéeModifier

Gabriel épouse Jill Moore le  : ils auront deux filles, Anna-Marie née le et Melanie, née le . Ils divorcent en 1987.

Sa fille aînée Anna-Marie, réalisatrice, lui réalise les DVD: Growing Up on Tour: A Family Portrait et Still Growing Up: Live & Unwrapped. Quant à Melanie, elle est chanteuse et choriste avec son père depuis 2002.

Gabriel vit avec l'actrice Rosanna Arquette, à la fin des années 80 et début des années 90. Ils ne se sont jamais mariés.

Gabriel épouse Meabh Flynn, le  : ils vivent en plein cœur de Londres. Ensemble ils ont deux enfants : Isaac Ralph né le et Luc, né le .

Il est végétarien.

DiscographieModifier

GenesisModifier

Discographie soloModifier

Albums studioModifier

Projet « Scratch My Back / And I'll Scratch Yours »Modifier

Albums liveModifier

  • 1983 : Plays Live. 16 titres en concert sur deux disques, existe en version réduite à 12 titres intitulée Plays Live (Highlights) tenant sur un seul disque.
  • 1994 : Secret World Live. Album illustré de photographies de Laurence Leblanc[14].
  • 2003-2009 : Peter Gabriel fait enregistrer chacun de ses concerts par son ingénieur du son, le site [www.themusic.com The Music] vend les albums en ligne sur double CD audio.
  • 2012 : Live Blood. Concert enregistré le à l'Hammersmith Apollo de Londres. Avec, en duos, Ane Brun sur Don't Give Up, sa fille Melanie Gabriel sur Downside Up et le New Blood Orchestra.
  • 2014 : Back To Front - Live in London

CompilationsModifier

  • 1990 : Shaking the Tree. Compilation de ses plus grands succès couvrant la période de 1976 à 1990.
  • 1992 : Peter Gabriel Revisited (en). Album compilation, qui comprend plusieurs chansons de ses deux premiers album solo, distribué seulement au Canada et aux États-Unis.
  • 2003 : Hit/Miss. Compilation de ses plus grands succès enregistrés entre 1976 à 2003.
  • 2007 : Peter Gabriel. Album promotionnel offert gratuitement avec le journal The Mail on Sunday.
  • 2014 : R-Kive (en) de Genesis. Comprenant Solsbury Hills, Biko, Signal to Noise en plus de plusieurs chansons de Genesis et des anciens membres du groupe en solo.
  • 2019 : Rated PG. Compilation de chansons tirées de bandes sonores de films.

ParticipationsModifier

Big Blue BallModifier

  • 2008 : Initiée par son label, l'album Big Blue Ball est une collaboration avec d'autres artistes, issu des « jam sessions » aux studios Real World au début des années 1990. On entend Gabriel sur les chansons Whole Thing, Exit Through You, Burn You Up, Burn You Down et la chanson titre.

Musiques de filmsModifier

Chansons de films et séries téléviséesModifier

Peter Gabriel a contribué des chansons pour plusieurs films et séries télévisées. L'astérisque dénote une chanson inédite et le symbole ¤ signifie que cette chanson est incluse sur l'album Rated PG.

AutresModifier

Il a également enregistré ou remixé des morceaux pour les jeux vidéo de la série Myst :

  • Myst III: URU : Burn You Up (2003), titre présent sur la compilation Hit et sur Big Blue Ball
  • Myst IV: Revelation : Curtains (2004), remix de la face B du single Big Time

BibliographieModifier

VidéographieModifier

  • 1988 : PoV (Live); concert de la tournée So, produit par Martin Scorsese, format VHS ;
  • 1989 : CV (Compilation de clips); format VHS ;
  • 1993 : Us (Compilation de clips); format VHS ;
  • 1994 : Secret World Live; format VHS, réédité au format DVD en 2005, puis au format Blu-ray en 2012 ;
  • 2003 : Growing Up Live; DVD en concert lors de la tournée Growing Up ;
  • 2004 : Play; compilation de vidéos, musiques remasterisées et/ou fortement remixées ;
  • 2005 : Family Portrait; film tourné par sa fille aînée pendant la tournée Growing Up, plus quelques bonus ;
  • 2005 : Still Growing up Live & Unwrapped (live) ;
  • 2011 : New Blood (live); sorti en  ;
  • 2013 : Live in Athens 1987; sorti en  ;
  • 2014 : Back To Front (Live in London); sorti en .

FilmographieModifier

Séries téléviséesModifier

  • 1983-1984 : Haus Vaterland
  • 1984 : Starship : un chanteur dans un club (non crédité)
  • 1988 : Der Schwammerlkönig (épisode Zwanzigtausend Rindsbratwürste)
  • 1994 : A Change of Heart with Ram Dass : un musicien
  • 1996 : Recon : détective John Grant / le tueur

DocumentairesModifier

Jeux vidéoModifier

Plates-formes de distribution musicaleModifier

  • 2002 : Il est le cofondateur de la plate-forme de distribution musicale OD2.
  • En , il lance un nouveau site de distribution musicale baptisé We7[21].

RécompensesModifier

En 1995, il est l'un des deux lauréats de la première édition du Prix Nord-Sud (aux côtés de Vera Duarte) décerné par le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe[22].

Il reçoit en 2009, le Prix Polar Music avec José Antonio Abreu[23].

En 2008, il reçoit le Prix Ambassadeur de la conscience[24].

Un astéroïde, (24997) Petergabriel, a été nommé en son honneur[25].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) Daryl Easlea, Without Frontiers: The Life & Music of Peter Gabriel (Revised and Updated ed.)., Omnibus Press, (ISBN 978-1-787-59082-3)
  2. a et b [httpws://www.telegraph.co.uk/family/familyhistory/3355127/Family-detective-Peter-Gabriel.html Biographie de Gabriel] sur Telegraph.co.uk
  3. Capital Radio interview with Alan Freeman, broadcast October 1982; transcribed in Gabriel fanzine White Shadow (#3, pp12) by editor Fred Tomsett
  4. Easlea 2018, p. 34.
  5. (en) Pete Frame, The Complete Rock Family Trees., Omnibus Press, (ISBN 978-0-7119-0465-1)
  6. Art. « Peter Gabriel » sur Time.com par Desmond Tutu.
  7. (en) Peter Gabriel, membre d'honneur du Club de Budapest
  8. « Le retour céleste de Peter Gabriel », Les Échos,
  9. (en) « Mandela joins ‘Elders’ on turning 89 », MSNBC,
  10. (en) « Mandela launches The Elders », SAinfo,
  11. Sortie de l'album New Blood sur ProgressiveWave.fr
  12. (en), Global petition urges China to release Tibetan singers « Copie archivée » (version du 20 décembre 2013 sur l'Internet Archive), Tibetan Review 18 décembre 2013
  13. Voir cette brève sur rtbf.be.
  14. http://prixhsbc.evenium.com/site/prix-hsbc-pour-la-photographie-development-module/1000125577;jsessionid=HkGevBQCYoQe49KYOlkP9tCM.gl3?pg2=2003&pg=1000125577&locale=2
  15. « Catherine Ribeiro - Soleil Dans L'ombre », sur Discogs (consulté le 3 juillet 2020).
  16. « Bønø* - Bønø », sur Discogs (consulté le 3 juillet 2020).
  17. « Manu Katche* - It's About Time », sur Discogs (consulté le 3 juillet 2020).
  18. « Paolo Fresu & Omar Sosa , Featuring Natacha Atlas & Jaques Morelenbaum - Eros », sur Discogs (consulté le 3 juillet 2020).
  19. The 51st annual grammy winners list, category 84
  20. « Le 4ème Café – « Heroes » (Stranger Things) », sur Le 7ème Café, (consulté le 3 juillet 2020)
  21. le board de We7
  22. Palmarès en ligne.
  23. (en) Site du Prix Polar Music sur les lauréats 2009
  24. https://www.amnesty.fr/actualites/peter-gabriel--prix-ambassador-of-conscience-2009
  25. « Peter Gabriel n’en loupe pas une pour se faire mousser », sur Peter Gabriel n’en loupe pas une pour se faire mousser - Sourdoreille (consulté le 3 juillet 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :