Portail:Rock progressif

Portail du rock progressif

Portail Projet Discussion
Introduction

Actuellement, 1 313 articles sur les 2 476 746 que compte cette encyclopédie sont consacrés au rock progressif.
Index alphabétiqueSuivi des articles


Mike Rutherford et Phil Collins, de Genesis, en 1980.

Le rock progressif, souvent appelé simplement rock prog, voire prog, est un style de rock apparu à la fin des années 1960. Il se caractérise par une recherche particulière en termes de technique instrumentale (usage d'instruments étrangers au rock jusqu'alors), de la composition (signatures complexes, suites de plusieurs dizaines de minutes), des textes (réflexions philosophiques, albums-concepts et opéras rock) ou encore des artworks.

Très populaire dans les années 1970, le genre a connu une période de déclin dans les années 1980 avec l'explosion du punk, né en partie en réaction aux supposés excès du prog. La décennie voit néanmoins la naissance de nouveaux courants, le rock néo-progressif et le metal progressif, qui permettent au genre de retrouver un certain succès par la suite.

Boston, Camel, Emerson, Lake and Palmer, Genesis, Gentle Giant, Harmonium, Jethro Tull, King Crimson, Marillion, Pink Floyd, Porcupine Tree, Rush, Uriah Heep, ou encore Van der Graaf Generator et Yes sont les formations phares du genre. On peut également citer Mike Oldfield en solo.


En savoir plus...

Lumière sur...

Roger Waters en concert en 2006

Another Brick in the Wall est le titre de trois chansons fondées sur trois variations d’un même thème musical, figurant sur l’album The Wall de Pink Floyd, sorti en 1979. Respectivement sous-titrées Part 1, Part 2 et Part 3, elles ont toutes été écrites et composées par Roger Waters. Ces chansons sont importantes dans le concept de The Wall, puisqu’elles bâtissent progressivement le mur derrière lequel s’enfermera Pink, le personnage principal de l’album.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Rock progressif


Sélection de morceaux

A Whiter Shade of Pale est la chanson plus connue du groupe britannique Procol Harum, sortie en single en mai 1967. Elle atteint la première place du hit-parade dans de nombreux pays, et, selon une estimation réalisée pour la BBC, il s'agit du morceau le plus diffusé dans les lieux publics britanniques entre 1934 et 2009.

Firth of Fifth est une chanson du groupe de rock progressif Genesis, parue en 1973 sur l'album Selling England by the Pound. Elle débute sur une introduction au piano très complexe de Tony Banks (qui d'ailleurs cessera d'interpréter ce passage en concert à partir de 1974, de peur de s'emmêler les doigts) et s'étale sur plus de neuf minutes.



Participer

Vous êtes un passionné ou tout simplement ce sujet vous intéresse et vous avez des connaissances à partager, alors
venez participer au projet Rock progressif
Si vous avez une question ou si vous souhaitez laisser un message, cliquez ici