Nottingham Forest Football Club

club de football britannique

Le Nottingham Forest Football Club est un club de football anglais basé à Nottingham, fondé en 1865. Il dispute ses rencontres à domicile au City Ground.

Nottingham Forest
Logo du Nottingham Forest
Généralités
Nom complet Nottingham Forest Football Club
Surnoms Forest,
The Reds[1]
Fondation 1865
Couleurs Rouge et blanc
Stade City Ground
(30 602 places)
Siège City Ground
Nottingham NG4 5FJ
Championnat actuel Premier League
Propriétaire Evángelos Marinákis
Sokratis Kominakis
Président Evángelos Marinákis
Entraîneur Steve Cooper
Joueur le plus capé Bob McKinlay (en) (692)
Meilleur buteur Grenville Morris (en) (217)
Site web nottinghamforest.co.uk
Palmarès principal
National[2] Championnat d'Angleterre (1)
Coupe d'Angleterre (2)
Coupe de la Ligue (4)
Community Shield (1)
International[2] Coupe des clubs champions (2)
Supercoupe d’Europe (1)

Maillots

Kit left arm nottingham1920h.png
Kit body nottingham1920h.png
Kit right arm nottingham1920h.png
Kit shorts nottingham1920h.png
Kit socks nottingham1920h.png
Domicile
Kit left arm nottingham1920a.png
Kit body nottingham1920a.png
Kit right arm nottingham1920a.png
Kit shorts nottingham1920a.png
Kit socks nottingham1920a.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Angleterre de football 2022-2023
0

Club légendaire du football britannique, Nottingham Forest connaît son heure de gloire à la fin des années 70 et durant les années 80, lorsque Brian Clough emmène le club au sommet du football européen en remportant deux fois consécutivement la Coupe des clubs champions européens (renommée aujourd'hui en Ligue des champions de l'UEFA) en 1979 et 1980.

A ce jour, il est le seul club à avoir remporté plus de Coupe des clubs champions que de championnat national. Il est également le seul club ayant remporté la C1 à avoir connu une relégation en troisième division par la suite.

Après vingt-trois ans, le club remonte en Premier League pour la saison 2022-2023.

L'équipe première est actuellement entrainée par le gallois Steve Cooper et Joe Worrall en est le capitaine.

HistoireModifier

Création et débuts (1865-1898)Modifier

En 1865, un groupe de joueurs de Shinty se réunit au Clinton Arms sur la rue Shakespeare à Nottingham. C'est ici que la proposition de J.S. Scrimshaw de commencer à jouer au football a été adoptée, et le Nottingham Forest Football Club est né. Les membres fondateurs étaient A. Barks, W. Brown, W.P. Brown, C.F. Daft, T. Gamble, R.P. Hawkesley, T.G. Howitt, W.I. Hussey, W.R. Lymberry, J. Milford, J.H. Rastall, W.H. Revis, J.G. Richardson, J.S. Scrimshaw et J. Tomlinson. Lors de la même réunion, il a été convenu que l'équipe achèterait une douzaine de casquettes à glands de couleur « rouge Garibaldi », du nom du chef des combattants de la liberté italiens « Redshirts », qui étaient populaires en Angleterre à l'époque. Les couleurs officielles du club ont de ce fait été établies.

Le premier match de football officiel a eu lieu le contre le comté de Notts, formé en 1862. Durant les premières années qui ont suivi sa fondation, Forest était un club omnisport. Ainsi, la section baseball du club fut notamment championne de Grande Bretagne en 1899.

Le club est reconnu pour être généreux et charitable, ce qui aida notamment la fondation de plusieurs clubs comme Liverpool, Brighton & Hove Albion ou encore Arsenal.

L'équipe dispute la FA Cup, la seule compétition de football majeure à l'époque, pour le première fois de son histoire en 1878. Le club l'emporte face au rival local Notts County au premier tour sur le score de 3-1 et atteint même les demis-finales de la compétition. L'équipe s'incline toutefois 2 buts à 1 contre Old Etonians, l'un des clubs les plus prestigieux de l'époque. La saison suivante, Forest réalise une nouvelle fois un excellent parcours en coupe mais échouera au même stade qu'en 1878, cette fois-çi face à Oxford Univertity.

Par après, le club doit attendre cinq saisons avant d'atteindre une nouvelle fois le dernier carré de l'épreuve mais échoue de nouveau aux portes de la finale en 1885.

 
Harry Hallam, premier grand entraineur du club et vainqueur de la FA Cup en 1898.

En 1888, la Fédération anglaise de football crée la première édition du championnat anglais. La totalité des clubs participant à la première saison du championnat proviennent du nord du pays, du fait de leur choix d’avoir accepté la professionnalisation.

De ce fait, Nottingham Forest ne bénéficie pas de l'admission au sein de la Football League directement et est d’abord admis dans la Football Alliance, championnat anglais réservé aux clubs non professionnels.

Nottingham Forest remportera la troisième et dernière édition de la Football Alliance en 1892. À l’issue de la saison, le club devient professionnel et est admis par la Fédération anglaise de football dans le championnat anglais. Pour ses premières saison en tant que club professionnel, Forest réalise des saisons encourageantes en championnat. Si les parcours en FA Cup sont décevants, l'équipe se stabilise en Division 1, n'étant que très rarement inquiétée par la relégation.

 
L'équipe de Nottingham Forest, vainqueur de la FA Cup en 1898.

La saison 1897-1898 marque un tournant dans la jeune histoire du club. Harry Hallam débarque sur le banc de touche pour prendre la direction de l'équipe et quelques mois plus tard, Nottingham Forest atteint pour la première fois la finale de la FA Cup en l'emportant 2-0 contre Southampton. Qualifié pour la finale, le club remporte son premier trophée en battant Derby County. Après un match nul 1-1, les deux équipes s'affrontent de nouveau à l'occasion d'un replay qui voit les hommes de Hallam prendre le meilleur sur leurs adversaires, 3-1. Cette rencontre marque alors le début d’une longue rivalité avec l’autre club des Midlands de l’Est.

A la fin de la saison, Forest engage l'attaquant gallois Grenvill Morris en provenance de Swindon Town contre un montant de 200 livres. Morris inscrira 217 buts pour Forest et deviendra meilleur buteur de l'histoire du club.

Le 3 septembre 1898, le club emménage au City Ground qui deviendra son stade historique.

Nottingham Forest était un également un pionnier dans le football anglais, en étant notamment le premier club à utiliser des protège-tibias (bien qu’en dehors des chaussettes) et en ayant joué le premier match où l’arbitre utilisait un sifflet (face à Sheffield Norfolk en 1878).

Période de guerre et déclin (1899-1949)Modifier

 
L'équipe de Nottingham Forest en 1905.

Toutefois, Nottingham Forest ne parvient pas à capitaliser sur ce triomphe. Malgré deux demi-finales de FA Cup en 1900 et 1902, et deux honorables quatrième et cinquième place en championnat en 1900-1901 et la saison suivante, le club commence alors peu à peu à chuter et va connaître sa première relégation lors de la saison 1905-1906.

Pour sa première saison en deuxième division lors de la saison 1906-1907, le club termine champion et retrouve donc la première division une saison seulement après l'avoir quittée. En 1909, Hallan décide de quitter son poste d'entraineur et après saisons passées dans le ventre mou du classement, les Reds sont de nouveau relégués en deuxième division en 1910-1911. Les résultats du club deviennent alors inquétants et l'équipe a même frôlé la relégation en troisième division lors de la saison 1913-1914. Toutefois, elle fut repêchée malgré le fait qu'elle termina dernière du championnat.

À l'approche de la Première Guerre mondiale, le club éprouve donc de grosses difficultés sportives et financières. C'est le déclenchement de la guerre, combiné à la générosité des membres de leur comité qui, en fait, a sauvé le club.

Lors de la guerre, la Championnat d'Angleterre est suspendu et remplacé par une ligue régionale. Le championnat anglais ne reprendra qu'en 1919. Cette saison de reprise voit le championnat passer à vingt-deux clubs. Nottingham Forest est l'un des huit clubs à faire campagne pour être réintégré dans le championnat, étant donné son passage à vingt-deux clubs. Mais le club ne recevra que trois voix. C'est Arsenal et Chelsea qui se verront donné le droit de participer au nouveau championnat pour la saison 1919-1920.

Après avoir encore une fois frôlé la relégation en troisième division en terminant dix-huitième de deuxième division lors des saisons 1919-1920 et 1920-1921, Nottingham Forest remporte, contre toute attente, le championnat de deuxième division 1921-1922 et retrouve donc le championnat anglais. Le retour du club au sein de l'élite sera toutefois de courte durée, puisque les Reds seront de nouveau relégués à la fin de la saison 1924-1925. Forest connait alors un profond déclin. Le club enchaine les performances médiocres en championnat et est incapable de se méler à la lutte pour la montée. Les championnats sont arrêtés en 1939 à la suite de l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale, mais rien ne change après la reprise du football en 1946. Billy Walker, arrivé sur le banc de touche en 1939 ne parvient pas à empêcher le glissement que connait l'équipe et en 1949, le club connaît sa première relégation en troisième division.

Retour au premier plan et nouveau déclin (1950-1975)Modifier

 
Billy Walker est l'entraineur lorsque Forest remporte sa seconde FA Cup en 1959.

Le séjour en D3 sera toutefois de courte durée. En effet, deux saisons après la relégation, Nottingham, toujours emmené par Billy Walker termine champion en ayant marqué 110 buts ce qui constitue un record et remonte en deuxième division. Le club se stabilise alors en deuxième division, en finissant d'abord quatrième pour son retour lors de la saison 1951-1952, septième en 1952-1953 puis de nouveau quatrième en 1953-1954. C'est finalement en 1957, que Walker permet à Nottingham Forest de terminer vice-champion de deuxième division et de retrouver l'élite, 32 ans après l'avoir quittée.

Lors de sa première saison de retour en première division, Forest réalise un exercice convaincu en obtenant une dixième place. Surtout, la saison suivante, le club, emmené sur le terrain par des joueurs tels que Jack Burkitt, le capitaine, Johnny Quigley ou encore Bobby Mckinlay, remporte la deuxième FA Cup de son histoire en s'imposant face à Luton Town à Wembley (2-1). Malgré ce sacre, les saisons suivantes seront sans histoire puisque le club termine 20ème en 1960, années ou ù Walker quitte le club et 14ème en 1961. Il s'ensuit toutefois une première participation à une coupe d'Europe avec la Coupe des villes de foires (C3) en 1962, où le club sera éliminé dès le premier tour par le club espagnol de Valence. Le club se stabilité alors au sein de l'élité du football anglais, n'étant que très rarement impliqué dans la lutte pour le maintien.

Lors de la saison 1966-1967, Nottingham Forest termine deuxième et vice-champion de première division, son meilleur classement jusqu'alors. Le club participe une deuxième fois à la Coupe des villes de foires et sera cette fois-ci sorti au deuxième tour par les suisses du FC Zurich, après avoir battu les allemands de l'Eintracht Francfort au premier tour. Toutefos, après cette saison, le club connait de nouveau une chute au niveau des résultats et après avoir lutté durant ses trois dernières saisons pour éviter la relégation, Nottingham Forest est relégué à l'issue de l'exercice 1971-1972. Pire encore, lors de la saison 1974-1975 le club semble se diriger tout droit vers une nouvelle descente en troisième division. Allan Brown est alors démis de ses fonctions de manager en janvier alors que l'équipe pointe à la treizième place.

La gloire avec le duo Clough-Taylor (1975-1993)Modifier

Brown est alors remplacé le par Brian Clough, resté sur un échec avec Leeds, connu pour son arrogance et ses déclarations dans les médias, mais aussi pour être régulièrement en conflit avec ses différentes directions. Clough emmène avec lui Jimmy Gordon pour rejoindre son staff technique. Nottingham Forest finira la saison à la seizième place synonyme de maintien.

 
Brian Clough débarque au club en 1975.

A l'aube de sa première saison complète au City Ground, Brian Clough fait signer le duo écossais John McGovern et John O'Hare de Leeds United. Les deux joueurs avaient fait partie de l'équipe de Clough à Derby County et avaient également été signé par ce dernier pendant son bref passage chez les Whites. Le même été, Nottingham Forest enregistre également l'arrivée du latéral Frank Clark en provenance de Newcastle United, en transfert gratuit.

Ces arrivées, associées aux joueurs talentueux déjà présents dans l'effectif tels que John Robertson, Martin O'Neill, Viv Anderson ou encore Ian Bowyer vont permettre à Clough d'avoir à sa disposition un effectif de qualité. . Pour la première saison complète de Clough chez les Reds, Nottingham Forest termine à la huitième place en deuxième division pour la saison 1975-1976. Bien mieux que lors du précédent exercice. C'est également au cours de cette saison que McGovern est devenu capitaine.

Arrivée de Peter Taylor (1976)Modifier

 
Statue de Brian Clough et Peter Taylor à Derby.

L'été 1976 marque un tournant dans l'histoire entre Clough et Nottingham. En effet, le , Peter Taylor, l'assistant de Clough à Hartlepool, Derby et Brighton décide de le rejoindre à au club. Après avoir évalué les joueurs à son arrivée, Taylor avait déclaré à Clough : « C'était un exploit pour vous de terminer huitième en deuxième division parce que certains d'entre eux ne sont que des joueurs de troisième division ». L'impact de Taylor se fait alors rapidement sentir au sein du groupe. Il s'en prend notamment à Robertson pour son manque d'hygiène alimentaire et le força à se mettre au régime.

Après un début de saison 1976-1977 difficile au cours duquel ils ne remportent pas la moindre rencontre sur les quatre premiers matchs de championnat, Nottingham Forest remporte tout de même la Coupe anglo-écossaise face à Leyton Orient en décembre. Un trophée vu par certains comme ridicule mais Brian Clough, lui, ne l'entend pas de cette oreille, car il donne à ce moment-là au club son premier trophée depuis la FA Cup de 1959. C'est le premier trophée de l'ère Clough, qui déclarera à ce sujet : « Ceux qui disent que c'est un trophée en bois sont des cracks. Nous avons gagné quelque chose et cela fait toute la différence. ».

L'effet du duo Clough-Taylor commence alors à se faire ressentir, et le club continue sa progression. Le 7 mai 1977, Forest l'emporte 1-0 contre Millwall au City Ground. Ce succès permet auc lub d'obtenir une troisième place auc classement, synonyme d'accession en première division. Après cinq années passées en seconde division, le club retrouve l'élite du football anglais.

Forest au sommet du football anglais et européen (1977-1982)Modifier

Pour son retour en première division lors de la saison 1977-1978, Nottingham Forest commence la saison en trombe avec trois victoires en autant de matchs contre Everton, Bristol City et face à l'éternel rival Derby County. Une défaite face à Arsenal (3-0) ainsi qu'une victoire étriquée contre Wolverhampton en septembre vont toutefois inciter Clough et Taylor à renforcer le poste de gardien de but. C'est ainsi que débarque Peter Shilton contre une indemnité de 250.000 livres en provenance de Stoke City. Ce renfort semble être la dernière pièce manquante du puzzle de Clough. Aussi bien qu'à la mi-saison, le promu déjoue tous les pronostics et pointe à la première place du classement. Le 22 mars 1978, Nottingham affronte le Liverpool de Bob Paisley, l'une des meilleures équipes au monde, en finale de la League Cup, à Wembley. Grâce à un penalty de John Robertson, les Reds remportent leur premier trophée majeur depuis la FA Cup de 1959. Un mois plus tard, le 22 avril, Clough et ses hommes partagent contre Coventry City, 0-0. Ce point signifie que Nottingham Forest est sacré champion d'Angleterre pour la première fois de son histoire, se qualifiant par conséquent le club pour la première Coupe des clubs champions de son histoire la saison suivante. Ce sacre permet également à Clough de rejoindre Tom Watson et Herbert Chapman dans le cerle très fermé des entraineurs ayant réussi à remporter le titre de champion d'Angleterre avec deux clubs différents. Forest devient également, par la même occasion le premier club à réaliser le doubler Championnat-League Cup.

 
Nottingham Forest-Malmö, finale de la Coupe des clubs champions européens 1978-1979.

Nottingham démarre la saison suivante en remportant le Charity Shield, 5-0 contre Ipswich Town. Le club réalise de nouveau un très bon début de saison mais est battu par Liverpool, le 9 décembre 1978, mettant ainsi fin à une série impressionnante de 42 matchs sans défaite en championnat.

Champion d'Angleterre en titre, Nottingham Forest découvre également la Coupe des clubs champions européens. Le club réalise alors un parcours parfait. Les joueurs de Brian Clough commencent par éliminer le champion en titre Liverpool, qu'ils avaient également détrôné l'année précédente en championnat, 2-0 sur l'ensemble des deux matchs. Ils écrasent ensuite l'AEK Athènes en huitièmes 7-2 et le Grasshopper Club Zurich, 5-2 en quarts, avant de défier Cologne en demies. Après un spéctaculaire partage 3-3 en Angleterre, Clough et ses joueurs l'emportent 0-1 en terres allemandes, grâce à un but de Ian Bowyer. Ce succès permet au club de se hisser jusqu'à la finale au Stade olympique de Munich.

 
Brian Clough avec Trevor Francis et John Robertson, deux joueurs stars du club.

En finale, ils l'emportent 1-0 devant Malmö grâce notamment à un but d'une tête plongeante de Trevor Francis qui reprend un centre de Robertson. Sur le toit de l'Europe, Nottingham Forest est à son apogée, et Brian Clough ainsi que son équipe écrivent jusqu'alors la plus belle page de l'histoire du club. Les Reds deviennent par ailleurs la troisième équipe à remporter la Coupe des clubs champions européens pour leur première participation après le Real Madrid et l'Inter Milan.

En championnat, Nottingham Forest ne parvient cependant pas à conserver son titre et termine vice-champion d'Angleterre derrière Liverpool. Toutefois, l'équipe remporte une nouvelle fois la Coupe de la Ligue anglaise en prenant le meilleur face à Southampton, 3-2.

Qualifié pour disputer la Coupe intercontinentale, le club décline toutefois l'invitation.

Début 1980, Nottingham Forest dispute la Supercoupe d'Europe face au FC Barcelone. Le trophée se dispute dans un format aller-retour. Lors de la rencontre aller au City Ground, Forest l'emporte 1-0 grâce à un but de Charlie George. Au retour, le Forest se retrouve mené 1-0 mais parvient à égaliser avant la mo-temps par l'intermédiaire de Kenny Burns. Ce partage permet aux champions d'Europe en titre de remporter la Supercoupe et ainsi d'ajouter une nouvelle ligne prestigieuse à leur palmarès.

 
Nottingham Forest face à l'Ajax Amsterdam en demi-finale de la Coupe des clubs champions européens en 1980.

Tenant du titre, Nottingham Forest dispute à nouveau la Coupe des clubs champions européens. Ils éliminent d'abord le club suédois de Östers IF, 3-1 sur l'ensemble des deux matchs puis écarte facilement le club roumain du FC Argeș Pitești en huitièmes, 4-1. En quarts, Forest élimine le Dynamo Berlin dans la difficulté, 3-2 pour rejoindre la prestigieuse équipe de l'Ajax Amsterdam, triple vainqueure de la compétition, en demies. Les Reds l'emportent 2-0 au match aller au City Ground. La défaite 1-0 aux Pays-Bas ne change rien. Nottingham Forest se qualifie pour la seconde finale de C1 de son histoire et défendra son titre contre Hambourg SV.

 
Nottingham Forest-Hambourg, finale de la Coupe des clubs champions européens 1979-1980.

En finale, le club allemand fait figure de favori. John Robertson donne toutefois l'avantage aux Reds à la 19e minute. Les joueurs d'Hambourg se procurent cependant énormément d'occasions franches mais le gardien Peter Shilton, au sommet de son art, arrête tout sur son passage. Les hommes de Brian Clough et Peter Taylor tiennent bon toute la rencontre et son ainsi sacrés champions d'Europe pour la deuxième fois consécutive. Le club devient alors une référence en Europe et en Angleterre. Nottingham Forest vient d'écrire l'histoire puisqu'il reste le seul club, encore à ce jour, à avoir remporté plus de compétition européenne que de championnats nationaux. Sur la scène nationale, le bilan est un peu plus contrasté. Ayant mis toutes ses forces pour consérver son titre européen, Forest termine cinquième en championnat, à 12 points du champion, Liverpool. En League Cup, le club perd son titre en s'inclinant 1-0 en finale contre Wolverhampton.

Le club ne remportera pas une deuxième Supercoupe d'Europe consécutive, après avoir été battu par Valence. Nottingham Forest échouera également en Coupe intercontinentale devant les uruguayens du Club Nacional (0-1). En proie à des problèmes financiers, le club connait alors un léger déclin. Sur la scène européenne tout d'abord, Forest perd sa couronne en étant éliminé sans gloire, dés le premier tour contre les bulgares du CSKA Sofia. En championnat, le club termine septième, à 10 points du champion, Arsenal, et ne parvient pas non plus à réaliser de beaux parcours dans les coupes nationales. La saison suivante est encore plus mauvaise puisque Clough et ses joueurs terminent à une insignifiante douzième place au classement. Le club se retrouve alors contraint de vendre le plupart de ses meilleurs éléments pour appurer ses dettes. Trevor Francis, Peter Shilton, Martin O'neil ou encore John Mcgovern quittent ainsi le club entre 1981 et 1982.

Départ de Taylor et premiers rôles en Angleterre (1982-1992)Modifier

En 1982 également, Peter Taylor décide de quitter son rôle d'assitant de Clough et part entrainer le rival Derby County.Toutefois, malgré cette énorme perte, Forest se remprend et parvient à terminer à une honorable cinquième place en championnat, se qualifiant ainsi pour l'édition 1983-1984 de la Coupe UEFA. La saison suivante est encore meilleure. Clough parvient à refaire de son équipe un candidat au titre mais échoue finalement à la troisième place, à six points des Reds de Liverpool. Au niveau continental, Forest connait de nouveau une belle épopée. Le club atteind encore les demi-finales de la Coupe UEFA en 1984 mais ne parviendra pas à rejoindre la finale après une défaite 2-3 sur l'ensemble des deux matchs contre le club belge d'Anderlecht. Les saisons suivantes seront cependant sans histoire pour le club qui terminera 9ème en 1984-1985 et 8ème en 1985-1986 et 1986-1987. Clough décide alors de renouveler son effectif en promouvant en équipe première des jeunes comme Des Walker, Steve Hodge ou encore son fils Nigel et en faisant venir au club le défenseur Stuart Pearce en provenance de Coventry City et le milieu de terrain de Portsmouth, Neil Webb. Après trois saisons sans histoires ponctuées à une 9ème place en 1985 et à deux 8ème places en 1986 et 1987, les résultats de l'équipe s'améliorèrent. Forest termine à une encourageante troisième place à l'issue de la saison 1987-1988. La, le club parvient à conserver sa place sur le podium en championnat et remporte son premier trophée depuis neuf ans, en triomphant 3-1 contre Luton Town en finale de la League Cup, grâce notamment à un doublé de Nigel Clough. Le 15 avril 1989, Nottingham à rendez-vous avec Liverpool pour disputer la demi-finale de la FA Cup au stade de Hillsborough. C'est à l'occasion de ce match que se déroula la Catastrophe d'Hillsborough.

Durant la saison 1989-1990, les Reds conservent leur titre en coupe de la ligue grâce à une courte victoire 1-0 contre Oldham Athletic. Cette triomphe permet à Clough de remporter son neuvième trophée au club.

En 1991, après une saison assez terne en championnat, ponctuée à la 8ème place, Brian Clough emmène son équipe en finale de la FA Cup pour la première fois depuis son arrivée au club. Les Reds ont rendez-vous avec Tottenham Hotspur, devant 80.000 supporters à Wembley. Malgré l'ouverture du score rapide de Stuart Pearce dés la 16ème minute de jeu, Clough et ses hommes s'inclinent 2-1 en prolongations.

Durant l'été 1991, Forest signe l'attaquant Teddy Sheringham pour un montant record de 2 millions de livres. Le club atteint une nouvelle fois la finale de la League Cup en 1992 mais s'incline 1-0 contre Manchester United.

La saison 1992-1993 démarre difficilement pour Forest. Malgré une victoire 1-0 contre Liverpool lors de la première journée, l'équipe doit attendre la mi-octobre pour obtenir un nouveau succès en championnat. Le club est alors englué dans les bas fonds du classement et doit se battre pour son maintien. En avril 1993, Clough annonce que cette saison sera sa dernière sur le banc du City Ground. Début mai, après une défaite 2-0 contre Sheffield United, le club est officiellement relégué en seconde division.

Départ de Clough et descente aux enfers (1993-2007)Modifier

Le club confie alors la succession de Clough à Frank Clark, ancien défenseur de l'équipe. L'opération remontée est une réussite puisque le club retrouve immédiatement l'élite à l'issue de la saison 1993-1994 en terminant deuxième. Après une remontée express, les Reds retrouvent donc la Premier League dès 1994-1995 et impressionnent les observateurs en accrochant une surprenante troisième place. Ce résultat leur permet d'ailleurs de retrouver la coupe d'Europe. Le club réalise une saison 1995-1996 correcte en terminant 9ème et surtout, en atteignant les quarts de finale de la Coupe UEFA, où il fut éliminé par le futur vainqueur, le Bayern Munich. L'embélie sera toutefois de courte durée, puisqu'a l'issue d'une saison 1996-1997 chaotique, qui verra Clark quitter le club en décembre et être remplacé par Stuart Pearce de façon intérimaire, Forest est une nouvelle fois relégué en seconde division. Malgré une nouvelle remontée immédiate grâce au titre de champion de seconde division en 1998, le déclin du club se confirme inévitable en 1999 avec une nouvelle relégation. S'en suit alors une période d'instabillité sur le banc de touche puisqu'entre 1997 et 2005, sept entraineurs différents vont se succéder au club. Aucun d'entre eux ne parviendra à faire remonter Forest en Premier League et à l'issue de la saison 2004-2005, le club est relégué en League One, l'équivalent de la troisième division, devenant ainsi le premier club de l'histoire vainqueur la Ligue des champions à descendre aussi bas dans la hiérarchie nationale. Après une septième place obtenue en 2006, le club est tout proche de remonter en Championship en 2007. Sous la direction de Colin Calderwood, les Reds terminent 4èmes de la phase classique du championnat, se qualifiant ainsi pour les playoffs. En demi-finale, contre Yeovil Town, l'équipe s'impose 2-0 au match aller mais s'écroule toutalement au retour en s'inclinant 5-2 après prolongations.

Ce n'est toutefois que partie remise puisque des la saison suivante, Calderwood parvient à mener ses hommes à une deuxième place synonyme de promotion automatique, après une victoire 3-2 contre Yeovil Town FC, le .

Remontée et stagnation en Championship (2008-2022)Modifier

L'équipe éprouve toutefois des difficultés pour son retour en seconde division. L'équipe est à la lutte pour le maintien et Calderwood quitte son poste en décembre 2008. Il est remplacé par Billy Davies qui parvient à sauver le club en terminant 19ème.

La saison 2009-2010 est quant à elle nettement plus convaincante. Nottingham termine 3e, assurant sa place en play-offs, mais sera toutefois éliminé dès les demi-finales par Blackpool. Avec l'objectif d'un retour en Premier League, un projet de rénovation du stade City Ground débutera à l'été 2020.[1]

Le club retrouve toutefois les playoffs la saison suivante mais sera de nouveau écarté au stade des demis-finales, cette fois-çi par Swansea City. Davies quitte alors le club et est remplacé par l'ancien sélectionnaire de l'Angleterre, Steve McClaren. Les résultats seront toutefois catastrophique et Mclaren quitte son poste des le mois d'octobre 2011 en laissant le club à la lutte contre la relégation. Steve Cotterill débarque alors sur le banc de touche et parvient à maintenir l'équipe en Championship.

Nigel Doughty, propriétaire du club depuis 1999, est décédé le [3]. Nottingham Forest est racheté en juillet 2012 par la famille Al-Hasawi, du Koweït[4]. La nouvelle direction décide de confier le poste d'entraineur à l'irlandais Sean O'Driscoll. Toutefois, après un atch nul 0-0 en décembre 2012 contre Brighton, Forest se retrouve à la 9ème place au classement, bien loin des ambitions des nouveaux propriétaires. Ces derniers décident alors de licencier O'Driscoll au soir du Boxing Day, et ce malgré un succès 4-2 contre Leeds United. Le club engage alors l'écossais Alex McLeish pour occuper le poste d'entraineur. Ancien grand joueur, Mcleish arrive avec un certain prestige au club, ayant entrainé plusieurs clubs prestigieux tels que les Rangers ou Aston Villa.

 
Stuart Pearce sur le banc de Forest en août 2014.

Son séjour au City Ground sera toutefois de courte durée puisque le 5 février 2013, soit 40 jours après son arrivée, Mcleish et Forest décident de mettre un terme à leur coopération par consentement mutuel.[5]

Le club se tourne alors vers Billy Davies, de retour à peine 20 mois après son licenciement pour prendre la succession de Mcleish. Le club termine alors cette saison chaotique en interne à une honorable 8ème place. En mars 2014, après un cinglant revers contre le rival, Derby County, Davies est démi de ses fonctions. Gary Brazil assure alors l'intérim et à l'été 2014, l'ancienne gloire du club, Stuart Pearce, revient sur le banc de touche pour occuper le poste de manager, cette fois-ci de façon permanente. Cependant, les résultats ne seront pas à la hauteur et Pearce est licencié en février 2015, remplacé par un autre ancien joueur du club, Dougie Freedman. Freedman ne parviendra pas non plus à s'inscrire dans la durée au club et sera licencié en mars 2016 après un défaite 3-0 contre Sheffield United.

Durant l'été 2016, le club engage Philippe Montanier qui devient par la même occasion le premier entraineur du club non originaire des Îles Britanniques. Les résultats sont toutefois décevants et il quitte son poste sept mois après son arrivée. Cette période coincide avec un net recul des performances du club. En effet, depuis la 8ème place obtenue en 2013, le club ne parvient plus à terminer dans la première moitié de tableau et termine même la saison 2017 à la 17ème place et le supporters manifestent de plus en plus leur mécontentement contre la nouvelle direction[6].

Le magnat grec de l'industrie navale Evangelos Marinakis, déjà propriétaire du club grec de l'Olympiakos, rachète la majorité du club au mois de [7].

Retour en Premier League, vingt-trois ans après (depuis 2022)Modifier

 
Steve Cooper est le manager actuel et parvient à faire remonter le club en Premier League en 2022.

Après un début de saison 2021-2022 catastrophique, qui voit le club végéter à la dernière place en championnat, la direction prend la décision de se séparer de Chris Hughton. Arrive alors à City Ground l'entraineur gallois Steve Cooper, champion du monde U17 avec U17 anglais en 2017 et auteur de bonnes performances avec Swansea City. Très vite, la dynamique s'inverse et Cooper parvient à remettre l'équipe sur le droit chemin. D'abord éloigné de la zone rouge, Forest s'installe dans le ventre mou du classement avant de se rapprocher de plus en plus du top 6, synonyme de qualification pour les playoffs.

Auteur d'une seconde partie de saison remarquable, Cooper et ses hommes manquent de peu d'obtenir la promotion automatique en s'inclinant contre Bournemouth. Finalement qualifié pour les playoffs, Nottingham s'impose lors des demis-finale contre Sheffield United aux tirs au but.

Le 29 mai, les Reds ont rendez-vous face à Huddersfield à Wembley pour le match le plus important de leur histoire récente. Au terme d'une rencontre relativement pauvre en spectable, Nottingham l'emporte 1-0 contre les Terriers et remonte officiellement en Premier League, vingt-trois ans après l'avoir quittée.

Palmarès et résultatsModifier

Nottingham Forest est le seul club à avoir remporté plus de fois la Coupe des clubs champions européens que son propre championnat national (il était qualifié pour la C1 1979-1980 en tant que vainqueur de l'édition précédente). C'est également le seul club ayant été sacré champion d'Europe à être descendu en 3e division nationale par la suite.

Palmarès de Nottingham Forest
Championnats nationaux Coupes nationales Compétitions internationales

RivalitésModifier

Rivalité avec Notts CountyModifier

 
Vue aérienne des stades des deux équipes.

Au sein de Nottingham, il existe un derby très local avec le proche voisin de Notts County, le Derby de Nottingham (Les stades des deux clubs, le City Ground de Forest et Meadow Lane de Notts County se trouvent à moins de 275 mètres l'un de l'autres, étant juste séparés par la Trent. Les deux clubs font partie des plus anciens au monde, le premier affrontement entre les deux remontant au 22 mars 1866, à l'occasion d'un match amical soldé sur le score de 0-0.

La première rencontre officielle entre les deux équipes eut lieu le 16 novembre 1878 lors d'une rencontre de FA Cup. Ce match vit la victoire de Forest 3-1. Le premier match de championnat entre les Reds et leurs rivaux fut quant à lui disputé le 8 octobre 1892 et fut remporté par Notts County, 3-1. A ce jour, la dernière rencontre de championnat remonte au 12 février 1994, match que Nottingham Forest remporta 2-1.

En 2011, les deux clubs se rencontre au premier tour de la League Cup. Au terme d'un spectaculaire partage 3-3, Forest prend le meilleur sur son rival aux tirs au but. Les deux clubs n'ayant que très peu évolué dans les mêmes divisions ces dernières années, les confrontations se font rares.

Au total, 94 rencontres officielles furent disputées entre Forest et Notts County. Les Reds mènent 40 victoires à 30 tandis que 24 matchs se sont soldés sur un partage.

Rivalité avec Derby CountyModifier

L'autre principal rival est le club voisin de Derby County, situé à 25 km.

La première rencontre officielle entre les deux clubs date du 1er octobre 1892, au Racecourse Ground. Cette rencontre vit Forest l'emporter sur le score de 3-2. C'est surtout durant les années 1970 que la rivalité s'intensifia fortement, lorsque Brian Clough, vainqueur du championnat d'Angleterre avec Derby décida de rejoindre Forest. Cette rencontre est d'ailleurs officieusement surnomée "The Brian Clough derby".

En 1982, Peter Taylor, adjoint de Clough à Nottingham quitte le club pour devenir manager principal de Derby.

Au total, 133 rencontres, officielles et amicales ont été disputées dans ce derby. Nottingham Forest possède un très court avantage au niveau des confrontations directes avec 50 victoires contre 49 pour Derby, et 35 partages.

Au niveau des trophées remportés, Forest mène largement la danse avec 15 titres majeurs, contre 4 pour les Rams.

Autres rivalitésModifier

Le club entretient également une rivalité avec un autre club des Midlands de l'Est, Leicester City. Le 21 avril 1909, les deux équipes s'affrontent au City Ground et Nottingham pulvérise son adversaire sur le score de 12-0. Au niveau des confrontations directes, Leicester mène d'une courte tête avec 40 victoires contre 38 pour Nottingham.

Autrefois, Liverpool fut également un rival important lorsque les deux formations évoluaient ensemble en Premier League. Durant la fin des années 1970 et le début des années 1980, Forest fut l'un des seuls clubs à parvenir à briser l'hégémonie de Liverpool sur la scène nationale et européenne. De plus, c'est à l'occasion d'une rencontre entre les deux clubs que se déroula la tragédie de Hillsborough, causant la mort de 96 supporters des Reds de la Mersey.

Personnalités historiques du clubModifier

Entraîneurs du clubModifier

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1889.

Rang Nom Période
1   Harry Radford -
2   Harry Haslam -
3   Fred Earp -
4   Bob Masters -
5   John Baynes -
6   Stan Hardy -
7   Noel Watson -
8   Harold Wightman -
9   Billy Walker -
10   Andy Beattie sept. 1960-juil. 1963
11   Johnny Carey juil. 1963-déc. 1968
12   Matt Gillies janv. 1969-oct. 1972
13   Dave Mackay nov. 1972-oct. 1973
14   Allan Brown nov. 1973-janv. 1975
15   Brian Clough janv. 1975-
16   Frank Clark -déc. 1996
17   Stuart Pearce (intérim) déc. 1996-
18   Dave Bassett -janv. 1999
19   Micky Adams (intérim) janv. 1999
20   Ron Atkinson janv. 1999-
Rang Nom Période
21   David Platt juil. 1999-
juil. 2001
22   Paul Hart juil. 2001-
févr. 2004
23   Joe Kinnear févr. 2004-déc. 2004
24   Mick Harford
(intérim)
déc. 2004-janv. 2005
25   Gary Megson janv. 2005-févr. 2006
26   F Barlow
  I McParland (intérim)
févr. 2006-
27   Colin Calderwood -déc. 2008
28   John Pemberton (intérim) déc. 2008-janv. 2009
29   Billy Davies janv. 2009-
30   Steve McClaren -
oct. 2011
31   Steve Cotterill oct. 2011-
juill. 2012
32   Sean O'Driscoll juil. 2012-déc. 2012
33   Alex McLeish déc. 2012-févr. 2013
34   Billy Davies févr. 2013-
35   Gary Brazil
(intérim)
-
36   Stuart Pearce juil. 2014-févr. 2015
37   Dougie Freedman févr. 2015-
38   Paul Williams -
39   Philippe Montanier -janv. 2017
40   Mark Warburton -déc. 2017
Rang Nom Période
41   Aitor Karanka janv. 2018-janv. 2019
42   Martin O'Neill janv. 2019-
43   Sabri Lamouchi -
oct. 2020
44   Chris Hughton oct. 2020-sep. 2021
45   Steve Cooper sep. 2021-

Effectif actuelModifier

Effectif de la saison 2021-2022[8],[9]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[10] Nom Date de naissance Sélection[11] Club précédent
1 G   Horvath, EthanEthan Horvath 09/06/1995 (27 ans) États-Unis Club Bruges KV
12 G   Smith, JordanJordan Smith 08/12/1994 (27 ans) Formé au club
30 G   Samba, BriceBrice Samba 25/04/1994 (28 ans) SM Caen
4 D   Worrall, JoeJoe Worrall 10/01/1997 (25 ans) Angleterre espoirs Formé au club
6 D   Mbe Soh, LoïcLoïc Mbe Soh 13/06/2001 (21 ans) France -19 ans Paris Saint-Germain
14 D   Laryea, RichieRichie Laryea 07/01/1995 (27 ans) Canada Toronto FC
24 D   Panzo, JonathanJonathan Panzo 25/10/2000 (21 ans) Angleterre espoirs Dijon FCO
26 D   McKenna, ScottScott McKenna 12/11/1996 (25 ans) Écosse Aberdeen FC
27 D   Cook, SteveSteve Cook 19/04/1991 (31 ans) AFC Bournemouth
8 M   Colback, JackJack Colback 24/10/1989 (32 ans) Angleterre -20 ans Newcastle United
18 M   Cafú, Cafú 26/02/1993 (29 ans) Portugal -20 ans Olympiakós Le Pirée
20 M   Johnson, BrennanBrennan Johnson 23/05/2001 (21 ans) Pays de Galles Lincoln City
21 M   Ojeda, BraianBraian Ojeda 27/06/2000 (21 ans) Paraguay Club Olimpia
22 M   Yates, RyanRyan Yates 21/11/1997 (24 ans) Scunthorpe United
37 M     Garner, JamesJames Garner 13/03/2001 (21 ans) Angleterre -20 ans Manchester United
7 A   Grabban, LewisLewis Grabban 12/01/1988 (34 ans) Jamaïque AFC Bournemouth
9 A     Davis, KeinanKeinan Davis 13/02/1998 (24 ans) Angleterre -20 ans Aston Villa
11 A     Zinckernagel, PhilipPhilip Zinckernagel 16/12/1994 (27 ans) Danemark -20 ans Watford FC
17 A   Mighten, AlexAlex Mighten 11/04/2002 (20 ans) Angleterre -18 ans Formé au club
19 A   Silva, XandeXande Silva 16/03/1997 (25 ans) Portugal -20 ans West Ham United
23 A   Lolley, JoeJoe Lolley 25/08/1992 (29 ans) Huddersfield Town
- A   Surridge, SamSam Surridge 28/07/1998 (23 ans) Angleterre espoirs Stoke City
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

 

Joueurs de l'annéeModifier

Année Gagnant
1977   Tony Woodcock
1978   Kenny Burns
1979   Garry Birtles
Année Gagnant
1980   Larry Lloyd
1981   Kenny Burns
1982   Peter Shilton
1983   Steve Hodge
1984   Chris Fairclough (en)
1985   Jim McInally
1986   Nigel Clough
1987   Des Walker
1988   Nigel Clough
1989   Stuart Pearce
Année Gagnant
1990   Des Walker
1991   Stuart Pearce
1992   Des Walker
1993   Steve Sutton (en)
1994   David Phillips
1995   Steve Stone
1996   Stuart Pearce
1997   Colin Cooper
1998   Pierre van Hooijdonk
1999   Alan Rogers (en)
Année Gagnant
2000   Dave Beasant[12]
2001   Chris Bart-Williams
2002   Gareth Williams (en)[13]
2003   David Johnson[14]
2004   Andy Reid[15]
2005   Paul Gerrard (en)[16]
2006   Ian Breckin (en)[17]
2007   Grant Holt[18]
2008   Julian Bennett (en)[19]
2009   Chris Cohen[20]
Année Gagnant
2010   Lee Camp[21]
2011   Luke Chambers[22]
2012   Garath McCleary[23]
2013   Chris Cohen[24]
2014   Andy Reid[25]
2015   Michail Antonio[26]
2016   Dorus de Vries[27]
2017   Eric Lichaj[28]
2018   Ben Osborn[29]
2019   Joe Lolley[30]


Joueurs emblématiquesModifier

En 1997 et 1998, un vote fut organisé afin d'élire le meilleur onze de l'histoire de Forest à l'occasion de la sortie du libre "The Official History of Nottingham Forest". Les onze élus sont :

Structures du clubModifier

StadeModifier

 
Vue extérieure du City Ground.

Nottingham Forest a joué ses premières années sur différents terrains. Ils ont commencé à l'hippodrome de Forest avant de déménager en 1879 à Castle Ground et Meadows. Entre 1873 et 1885, ils ont fait des courts passages à Trent Bridge, au Parkside Ground et au Gregory Ground, avant d'occuper le Town Town avec une certaine continuité entre 1890 et 1895.

 
Le stade vu de l'intérieur.

Nottingham Forest s'installe au City Ground le . Pour obtenir les 3 000 £ nécessaires à la construction du stade, le club demanda à ses supporters de souscrire au New Ground Scheme à hauteur de 5 £. Le club récolta ainsi 2 000 £.

Le City Ground accueille l'Équipe d'Angleterre en 1909 pour un match face au Pays de Galles. Entre 1899 et 1956, le stade reçoit six demi-finales de la FA Cup, traditionnellement jouées sur terrain neutre. Le record d'affluence est de 49.946 personnes ayant assisté à la rencontre entre Nottingham Forest et Manchester United le 28 octobre 1967.

Le 24 aout 1968, un incendie se déclara en plein match dans l'une des tribunes. Malgré la présence de plus de 30.000 supporters, aucun blessé n'est à déplorer.

Le City Ground est situé à moins de 275 m, en traversant la Trent, du Meadow Lane, le stade du Notts County Football Club, le second club de Nottingham.

Avec l'objectif d'un retour en Premier League, un projet de rénovation du stade City Ground devait débuter à l'été 2020[31]. Toutefois, à l'été 2022, les travaux n'ont toujours pas commencé. Sa capacité actuelle est de 30 576 places.

Équipementiers et sponsorsModifier

Après 27 ans comme équipementier du club, Umbro met un terme à son partenariat. C'est Adidas qui reprend le partenariat au début de la saison 2013-2014.

Au début de la même saison, Fawaz International Refrigeration & Air Conditioning Company entreprise basée au Koweït et appartenant à la famille Fawaz, propriétaire du club, devient le sponsor maillot pour une saison (plus une avec option) .

Depuis la saison 2018-2019, le club est équipé par l'équipementier italien Macron.

Notes et référencesModifier

  1. « #430 – Nottingham Forest : the Reds », sur footnickname.wordpress.com (consulté le )
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (en)« Nottingham Forest owner Nigel Doughty found dead », sur bbc.co.uk (consulté le )
  4. (en)« Nottingham Forest bought by Kuwaitis », sur independent.co.uk (consulté le )
  5. (en) « McLeish Leaves Forest 'By Mutual Consent' », sur Sky News (consulté le )
  6. (en-GB) « Al Hasawi understands Forest fans' anger », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Evangelos Marinakis completes Nottingham Forest takeover and denies match-fixing allegations », sur theguardian.com, (consulté le )
  8. « Effectif de Nottingham Forest », sur transfermarkt.fr.
  9. (en) « First team of Nottingham Forest », sur nottinghamforest.co.uk.
  10. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  11. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  12. « Players of the Season 2000's » [archive du ], Nottingham Forest F.C. (consulté le )
  13. « Gareth's Our Top Idol », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  14. « Player of the Year », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  15. « Player of the Year », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  16. « Paul Gerrard – Player of the Year », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  17. « Breckin Scoops Award », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  18. « Prize Guy Grant », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  19. « 'Jules' Tops Poll », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  20. « Chris Is Your Choice », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  21. « Camp Fire Lands Award », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  22. « Star Man Luke », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  23. « G-Mac And Adi Land Awards », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  24. Nick Richardson, « Cohen Wins Player of the Season », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Andy Reid Named Player of the Season », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. « Antonio scoops top prize », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. « Dorus de Vries has been named Nottingham Forest's Player of the Season for 2015–16 », Nottingham Forest F.C. via Facebook,‎ (lire en ligne, consulté le )Modèle:Primary source inline
  28. (en) « Honour I will remember for rest of my life says Eric Lichaj as he wins top Nottingham Forest award », Nottingham Post,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  29. « Osborn crowned Player of the Season », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  30. « Lolley crowned Player of the Season », Nottingham Forest F.C.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. (en) « Major milestone for The City Ground as Forest submit planning application », sur nottinghamforest.co.uk, (consulté le )

Liens externesModifier