Coupe intercontinentale 1980

Coupe intercontinentale 1980
Image illustrative de l’article Coupe intercontinentale 1980
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Date
Stade Stade national
Lieu Tokyo, Japon
Affluence 62 000 spectateurs
Résultat
Drapeau : Uruguay Nacional 1 - 0 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest
Mi-temps 1 - 0 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Drapeau : Uruguay Waldemar Victorino But inscrit après 10 minutes 10e
Homme du match Drapeau : Uruguay Waldemar Victorino (Nacional)

La Coupe intercontinentale 1980 est la dix-neuvième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club uruguayen du Club Nacional de Football, vainqueur de la Copa Libertadores 1980 au club anglais du Nottingham Forest Football Club, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1979-1980.

La confrontation se déroule sur un match unique sur terrain neutre pour la première fois de l'histoire de la compétition, et contrairement à ce que son nom indique, se déroule en 1981. Le match se joue au Stade national de Tokyo et se conclut sur une victoire des Uruguayens sur le score de 1-0. Le Nacional remporte ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale après celle de 1971, et l'Uruguayen Waldemar Victorino, auteur du seul but de la rencontre, est élu homme du match.[1] En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le même statut que les vainqueurs de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, disons avec le titre officiel[2] de clubs de football champions du monde FIFA.[3],[4]

Feuille de matchModifier

Coupe intercontinentale 1980 Nacional   1 - 0   Nottingham Forest Stade national, Tokyo

12 h 00 UTC+9
Victorino   10e (1 - 0) Spectateurs : 62 000
Arbitrage :   Abraham Klein
(Rapport)
Nacional
Nottingham Forest
Nacional :
G 1   Rodolfo Rodríguez
D 2   José Hermes Moreira
D 3   Daniel Enríquez
D 4   Juan Carlos Blanco
D 5   Washington González
M 6   Víctor Espárrago    
M 10   Arsenio Luzardo
M 16   Denis Milar
A 7   Alberto Bica
A 9   Waldemar Victorino
A 11   Julio César Morales
Remplaçants:
G   Miguel Ángel Pereyra
D   Óscar Osvaldo Aguirregaray
M   Héctor Mario Molina
M   José Rosauro Cabrera
A   Rogelio Néstor Ramírez
A   Dardo Pérez
Entraîneur:
  Juan Martín Mujica
Nottingham Forest:
G 1   Peter Shilton
D 2   Viv Anderson
D 3   Frank Gray
D 5   Larry Lloyd    
D 6   Kenny Burns
M 7   Martin O'Neill
M 8   Raimondo Ponte
M 15   Stuart Gray
A 9   Trevor Francis
A 10   Ian Wallace
A 11   John Robertson
Remplaçants:
G   Steve Sutton
M   Ian Bowyer
A 12   Peter Ward
Entraîneur:
  Brian Clough

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Toyota Cup - Most Valuable Player of the Match Award », sur www.rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le 16 octobre 2011)
  2. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  3. « FIFA Club World Cup 2017 - History », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ , pages 15, 40, 41, 42. (lire en ligne [PDF])
  4. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, c'est-à-dire que le nom de la Coupe intercontinentale n'a pas été changé, la FIFA est la seule organisation ayant compétence mondiale sur les confédérations continentales et, par conséquent, la seule à pouvoir conférer un titre de ce niveau. Le titre a été attribué par la FIFA, ergo le titre attribué par la fédération mondiale elle-même aux vainqueurs de la Coupe Intercontinental est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Statutes » p. 19. cfr.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier