Ouvrir le menu principal

Coupe intercontinentale 1980
Image illustrative de l’article Coupe intercontinentale 1980
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Date
Stade Stade national
Lieu Tokyo, Japon
Affluence 62 000 spectateurs
Résultat
Drapeau : Uruguay Nacional 1 - 0 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest
Mi-temps 1 - 0 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Drapeau : Uruguay Waldemar Victorino But inscrit après 10 minutes 10e
Homme du match Drapeau : Uruguay Waldemar Victorino (Nacional)

La Coupe intercontinentale 1980 est la dix-neuvième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club uruguayen du Club Nacional de Football, vainqueur de la Copa Libertadores 1980 au club anglais du Nottingham Forest Football Club, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1979-1980.

La confrontation se déroule sur un match unique sur terrain neutre pour la première fois de l'histoire de la compétition, et contrairement à ce que son nom indique, se déroule en 1981. Le match se joue au Stade national de Tokyo et se conclut sur une victoire des Uruguayens sur le score de 1-0. Le Nacional remporte ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale après celle de 1971, et l'Uruguayen Waldemar Victorino, auteur du seul but de la rencontre, est élu homme du match[1].

Feuille de matchModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier