No Line on the Horizon

album de U2, sorti en 2009

No Line on the Horizon

Album de U2
Sortie Drapeau de l'IrlandeDrapeau de la France
Drapeau de l'Europe
Enregistré Mai 2007–décembre 2008
Drapeau du MarocFès, Maroc
Drapeau de l'Irlande Hanover Quay Studios Dublin Irlande
Drapeau de la FranceÈze, France
Drapeau des États-UnisNew York, États-Unis
Drapeau du Royaume-UniLondres, Royaume-Uni
Durée 53:44
Genre Rock
Format CD
Producteur Daniel Lanois, Brian Eno, Steve Lillywhite
Label Mercury, Island, Interscope
Critique

Albums de U2

Singles

  1. Get on Your Boots
    Sortie : 16 février 2009
  2. Magnificent
    Sortie : 4 mai 2009
  3. I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight
    Sortie : 7 septembre 2009

No Line on the Horizon est le douzième album studio du groupe de rock irlandais U2, sorti le en Irlande et en France, le en Europe et finalement le aux États-Unis et au Canada. L'album est réalisé à plusieurs endroits (Fès, Dublin, Èze, New York et Londres). Il est produit par Brian Eno et Daniel Lanois et mixé principalement par Steve Lillywhite et Declan Gaffney. Onze titres composent ce disque pour une durée d'écoute d'environ 54 minutes[5]. Il est dédié à Rob Partridge, qui a signé le premier contrat d'enregistrement de U2 en 1980 et est décédé d'un cancer à la fin de 2008.

Annoncé comme plus innovant que ses prédécesseurs des années 2000, l'album est finalement de genre rock avec quelques passages expérimentaux sur certains titres. No Line on the Horizon est notamment marqué par les sonorités marocaines que le groupe a entendues durant son voyage dans ce pays[6]. D'après Bono, c'est un disque très personnel. Chaque personnage rencontré dans les chansons raconte son histoire. Le thème sous-jacent de l’album est la vision périphérique, les événements se déroulant dans le monde au sens large, juste au bord.

Les trois singles de l'album sont : Get on Your Boots, Magnificent et I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight[7]. N°1 dans 30 pays dont les Etats-Unis et la France, l'opus a reçu des jugements généralement favorables de la critique. Il a été désigné par le magazine américain Rolling Stone, « meilleur album de l'année 2009. » Le disque a été suivi par la tournée marathon U2 360° Tour qui s'est déroulée du 30 juin 2009 à Barcelone au 30 juillet 2011 à Moncton au Canada[8]. À ce jour, No Line on the Horizon s'est vendu à moins de 6 millions d'exemplaires à travers le monde. Une réédition vinyle est publiée le 22 février 2019[9].

EnregistrementModifier

Après le succès commercial de How to Dismantle an Atomic Bomb en 2004 et la sortie de la compilation U218 Singles en 2006, U2 décide de plancher sur un nouvel opus. Les Irlandais commencent à travailler sur l'album en 2006 avec Rick Rubin, déjà producteur de deux inédits du groupe sur le Best Of. Mais les sessions d'enregistrement avec ce dernier ne donnent rien de concret et Rick Rubin est remercié. U2 fait à nouveau appel à son duo historique de producteurs, Daniel Lanois et Brian Eno pour concevoir le disque. Le Canadien et l'Anglais se rendent au chevet d'un groupe en crise, une nouvelle fois coincé dans une impasse artistique comme au temps de l'après Pop. Le doute est tellement ancré chez les membres de U2 que Daniel Lanois co-écrit plusieurs titres de No Line on the Horizon[10].

Les enregistrements en studios de No Line on the Horizon débutent à Fès au Maroc en mai 2007. Pendant deux semaines, U2 loue un riad, installe son matériel dans l'immense patio recouvert de zelliges, s'adjoint les services de musiciens locaux et planche sur ce que Bono aimerait voir devenir des « hymnes pour les générations futures ». Mais rattrapé par la réalité, U2 tourne le dos aux expérimentations et va retravailler ses morceaux issus des sessions marocaines. Le groupe veut en tirer des chansons taillées pour les radios et pour la scène[11]. Les enregistrements de l'album se poursuivent dans le studio du groupe à Dublin, puis au Platinium Sound Recording Studios à New York et se concluent à un rythme fiévreux aux Studios Olympiques à Londres de novembre à décembre 2008[12]. Steve Lillywhite a produit quelques pistes au cours de ces dernières sessions studios.

U2 pense publier deux EP, Daylight et Darkness, tant ils ont enregistré de titres (entre 50 et 60). Finalement, onze chansons composent le nouvel album, pour une durée d'écoute avoisinant les 54 minutes. Comme le dit The Edge au journaliste et écrivain Michka Assayas lors de la sortie du disque : « les chansons sont nées des sons, et non l’inverse ». Dans un entretien au magazine Rolling Stone, le guitariste de U2 précise également que le nouvel album du groupe est influencé par Led Zeppelin et Jack White : « J'étais fasciné par la facilité avec laquelle Jimmy jouait ses riffs. Il en est de même pour Jack » dit-il[13].

Caractéristiques artistiquesModifier

Analyse du contenuModifier

Passé « sous le scalpel sonique de Brian Eno[14] » et Daniel Lanois, No Line on the Horizon « semble regrouper les trois périodes de la carrière de U2 : l'intensité fiévreuse de The Unforgettable Fire, les expérimentations d'Achtung Baby et les dieux du stadium rock des années 2000[15] ». C'est ainsi que le groupe s'autorise à peu près tout : quasi métal sur Stand up comedy et Breathe, électro-funk aux effluves de rock progressif sur Moment of Surrender, une ballade dépouillée avec White as Snow et un final atmosphérique sur Cedars of Lebanon[16].

En ouverture d'album, le morceau-titre « vibre d’une intensité angoissante, entre métal et électro. Bono y chante en criant, comme essoufflé, appelant à l’aide », estime Assayas des Inrockuptibles[17]. Selon le classement U2ranking, c'est « un titre rock, profond, où se mêlent avec efficacité la patte indélébile du groupe et les influences orientales qu’il expérimente sur la majeure partie de l’album »[18]. C'est au Maroc que U2 a bouclé ce morceau « à propos d'une fille avec un trou dans le cœur » en une seule prise. Pour Hubert Allin, « le seul défaut de cette chanson est sa couleur punk, qui ne colle pas tout à fait avec l'identité du groupe »[19].

Second single du disque, Magnificent est une chanson aux accents chrétiens dans laquelle le groupe semble adresser une louange à Dieu. Selon Bono les paroles, inspirées du cantique Magnificat de la Bible, parlent d'un couple qui veut transformer sa vie et son amour en adoration. Pour Q (magazine), « Magnificent est un hymne qui va crescendo, rappelant l'atmosphère de The Unforgettable Fire et où la guitare de The Edge y est particulièrement mise en avant »[20].

Avec ses « cascades d'arpèges »[21], Moment of Surrender est la pièce maîtresse du disque. Dans un entretien accordé en 2009 au site U2.com, Brian Eno la considère comme la meilleure de l'album, et qu'il l'aurait choisi comme premier single[22]. Bono dit l'avoir écrite pour un soldat revenu de Somalie et dont la seule échappatoire était la folie[23]. Le terme Moment of Surrender, dans le jargon des Alcooliques Anonymes, désigne l'instant où le buveur admet son impuissance[24]. Cet « envoûtant morceau de musique »[23] sera classé par le magazine américain Rolling Stone meilleur titre de l'année 2009 et 36e de la décennie 2000-2009[25]. Avec 7 minutes et 24 secondes, Moment of Surrender est le titre studio de U2 le plus long de son histoire.

Tiré des sessions de Fez, Unknown Caller s’ouvre sur le chant des oiseaux dans le ciel marocain. C'est une ballade rock faisant la part belle aux chœurs (auxquels participent Brian Eno et Daniel Lanois) et à la guitare, omniprésente jusqu’au solo final[26]. Selon The Edge, ce morceau est un des deux favoris des membres du groupe[27]. Le personnage évoqué dans le texte est un toxicomane suicidaire[28]

De style rock alternatif, I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight (« Je deviendrai fou si je ne fais pas le fou ce soir »)[29]est le troisième et dernier single de No Line on the Horizon. C'est une chanson d'amour entre Bono et sa femme Ali, produite par Steve Lillywhite et le rappeur will.i.am[30]. Certaines des paroles sont influencées par la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008[31].

Premier single de l'album, Get on Your Boots est un mélange de glam rock et de psychédélisme[32]. D'après The Edge, c'est une chanson parlant du fait que les femmes devraient avoir plus de contrôle et plus de pouvoir dans la société actuelle. Le musicien a précisé : C'est basé sur l'idée que depuis tant d'années les hommes ont vraiment foutu tout en l'air... et qu'il est vraiment temps de passer la main aux femmes.[33]

Le son de Stand up Comedy rappelle à la fois John Lennon, Led Zeppelin et David Bowie, avec une touche à la Stone Roses[34]. Dans le texte, qui n'est pas sérieux, Bono se moque de lui-même : « Stand up to rock stars (…) Napoleon is in high heels/Josephine be careful of small men with big ideas » (« Résiste aux rocks stars/Napoleon est en talons hauts/ Joséphine, méfie-toi des hommes petits aux grandes idées. »)

Introduit par des sons d'un marché marocain, l'expérimental Fez - Being Born était initialement prévu pour ouvrir l'album. Mais, U2 a finalement décidé que la chanson No Line on the Horizon était un meilleur choix, car plus dynamique. Fez - Being Born est un titre coloré, sans arrière pensée, déstructuré, et qui vous transporte dans les rues de Fès, bien loin du formatage radio habituellement si cher au groupe[35]. Les paroles racontent l'histoire d'un policier franco-marocain qui disparaît[36].

La ballade White as Snow est une chanson acoustique sur laquelle Bono marche sur des traces inspirées de Lou Reed ou de Johnny Cash. Dans le Nouveau Dictionnaire du Rock dirigé par Michka Assayas, les auteurs estiment que White as Snow est une des plus belles interprétations de Bono. Le sujet du morceau est la tragédie de la guerre, vue par un soldat blessé d'Afghanistan.

Plus rock, Breathe et son violoncelle arabe offrent à ce disque un aspect cosmopolite. Le thème de la chanson est une histoire de rédemption inspirée par James Joyce et son Ulysse[37]. Les auteurs du Nouveau Dictionnaire du Rock estiment que Breathe est la meilleure chanson de No Line on the Horizon, même si « la version album est moins bonne que celle interprétée sur scène »[38].

Le disque se termine par une balade : Cedars of Lebanon. Ce morceau, qui parle du quotidien tragique d'un soldat au Liban, contient un sample du titre Against The Sky de Harold Budd et Brian Eno, extrait de l'album The Pearl (1984)[39]. C'est une chanson presque parlée dans laquelle la star de U2 délivre ce message - « Choisis tes ennemis avec attention car ils font de toi qui tu es ».

En conclusion, si Bono excède parfois par sa personnalité, il dispose sur ce disque d'une aisance vocale renversante. Poussé aussi par The Edge et sa guitare omniprésente, No Line on the Horizon est un album réussi[40]. D'autres titres enregistrés en studio, parmi lesquels Every Breaking Wave (retravaillé plus tard et inclus dans Songs of Innocence) et Tripoli, qui ne figurent pas sur l'album, auraient dû constituer un nouveau disque en 2010 intitulé Songs of Ascent. Ce dernier ne verra finalement jamais le jour.

PochetteModifier

La pochette de No Line on the Horizon est une image réalisée par le photographe Japonais Hiroshi Sugimoto[41]. Le cliché représente le Lac de Constance pris depuis la commune d'Uttwil en Suisse. Les photos intérieures de la pochette ont été prises par Anton Corbijn et par les satellites de Paris et de Cadix[Quoi ?].

LinearModifier

Le coffret collector de l'album contient un DVD du film Linear réalisé par Anton Corbijn et écrit par Corbijn et Bono. D'une durée d'environ 1 heure, il met en avant l'acteur français Saïd Taghmaoui à travers toutes les chansons de l'album.

Accueil critiqueModifier

Critiques presse
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic     
Blender     
Chicago Tribune    [42]
Entertainment WeeklyA–[43]
Mojo     
Pitchfork4.2/10
NME7/10
Q     [44]
Rolling Stone     [45]
RTÉ     
Time Out Sydney     
Toronto Star    

Depuis sa sortie, No Line on the Horizon est généralement bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée. Le disque reçoit la note globale de 72/100 rassemblée par Metacritic sur la base de 30 critiques mondiales[46].

La revue américaine Rolling Stone, ainsi que leur confrère anglais de Q Magazine, n'hésite pas à lui mettre la note maximale de cinq étoiles. Rolling Stone classe également No Line on the Horizon comme le « meilleur album de l'année 2009[47],[48]. » Dans le NME, Ben Patashnik dit que c'est « un grand disque courageux qui, sans être la réinvention qu'ils annonçaient, sous-entend qu'ils ont le talent pour conserver leur pertinence au bout de quatre décennies en tant que groupe. » Dans sa chronique du disque dans Uncut en avril 2009, Andrew Mueller écrit ceci : « Plus que tout ce qu'ils ont fait, ce disque mérite qu'on l'écoute sans bagage. C'est leur album le moins immédiat - mais il a quelque chose qui suggère qu'il pourrait être leur plus durable. »[49] Le magazine Time, par contre, émet un avis défavorable sur le disque[50].

En France, Télérama met le groupe en couverture et attribue une note de 3F sur 4 à l'album[16], tandis que la revue bimensuelle XroadS lui décerne quatre étoiles[réf. nécessaire]. Citons aussi dans les Inrockuptibles, une critique positive de Michka Assayas le 11 mars 2009.

Réception commercialeModifier

Le disque est classé à la première place des ventes à sa sortie dans trente pays : Royaume-Uni, États-Unis, Australie[51], Canada[52], Nouvelle-Zélande, Japon, Corée, Hong Kong, Singapour, Philippines, Brésil, Argentine, Colombie, Autriche[53], Belgique[54], République tchèque, Danemark[55], France[56], Finlande[57], Allemagne[58], Irlande, Italie, Pays-Bas[59], Hongrie, Islande, Mexique, Norvège, Pologne, Portugal, et Suisse. Il se classe douzième en Suède, et troisième en Russie[réf. nécessaire]. Il parvient à se vendre à 484 000 exemplaires pendant sa première semaine de parution[60]. L'album atteint à peine les 6 millions d'exemplaires vendus en 2010[réf. nécessaire], ce qui fait de No Line on the Horizon l'un des disques de U2 les moins bien vendu de son histoire avec Boy, October[réf. nécessaire] et Songs of Innocence.

D'autre part, le premier single Get on Your Boots se classe à la première place en Irlande, et au Québec, à la troisième au Canada, à la sixième en France, et à la trente-septième aux États-Unis, ce qui est une relative déception commerciale pour un premier single[réf. nécessaire]. Adam Clayton, dans une interview de U2 dans le magazine Rock First de décembre 2011, estime que le groupe « s'est complètement trompé sur le choix du single. On s'est planté. » Le second single Magnificent atteint la 6e place aux Pays-Bas, la 8e au Québec, la 11e en Italie, la 15e en France, la 16e en Suède mais seulement la 42e au Royaume-Uni et la 79e aux États-Unis. Enfin, le troisième extrait, I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight s'est classé 7e en Irlande, 14e aux Pays-Bas 19e au Québec, 30e en France, 32e au Royaume-Uni et 72e au Canada. Aucun single du disque n'atteint le Top 10 britannique, ce qui n'est pas arrivé à U2 depuis l'album October (les 45 tours Fire et Gloria s'étaient classés respectivement en 35e et en 55e position) en 1981.

ClassementsModifier

HebdomadairesModifier

Classement / pays (2009) Meilleure
position
  Allemagne - Media Control Charts[58] 1
  Argentine[61] 1
  Australie - ARIA Charts[51] 1
  Autriche[53] 1
  Belgique - Ultratop (Région flamande)[54] 1
  Belgique - Ultratop (Région wallonne)[62] 1
  Canada - Canadian Albums Chart[52] 1
  Danemark[55] 1
  Espagne - Promusicae[63] 1
  Europe[64] 1
  Finlande - Suomen virallinen lista[57] 1
  France - SNEP[56] 1
  Grèce[65] 1
  Hongrie - Mahasz[66] 1
  Italie - FIMI[67] 1
  Irlande - Irish Albums Chart[68] 1
  Mexique - Top 100 Mexico[69] 1
  Nouvelle-Zélande[70] 1
  Norvège - VG-lista[71] 1
  Pays-Bas - MegaCharts[59] 1
  Pologne[72] 1
  Portugal - AFP[73] 1
  Suède - Sverigetopplistan[74] 2
  Royaume-Uni - UK Albums Chart[75] 1
  États-Unis - Billboard 200[76] 1

Fin d'annéeModifier

Classement (2009) Meilleure
position
  Allemagne - Media Control Charts[77] 12
  Mexique[78] 15
  Pologne[79] 5

SinglesModifier

Titre Meilleure position (2009)
IRE
[80]
BE (Wal)
[81]
CAN
[82],[83]
P.-B.
[81]
UK
[84]
US
[82]
Get on Your Boots 1 13 3 5 12 37
Magnificent 5 14 9 6 42 79
I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight 7 18 5 14 32
Moment of Surrender 35
No Line on the Horizon 38
"–" signifie que le titre n'a pas été classé ou non commercialisé dans le pays.

RééditionModifier

Pour fêter les 10 ans de No Line on the Horizon, les quatre Irlandais réédite le disque en vinyle avec deux éditions, dont l'une colorée. Celle-ci est disponible le 22 février 2019. Pas de gros changement pour les fans puisque cette ressortie se compose des 11 titres initiaux ainsi que de deux remixes.

Liste des titresModifier

No TitreParolesMusiqueProducteur(s) Durée
1. No Line on the HorizonBonoU2, Brian Eno, Daniel LanoisEno, Lanois, Steve Lillywhite (add.) 4:12
2. MagnificentBono, The EdgeU2, Eno, LanoisEno, Lanois, Lillywhite (add.) 5:24
3. Moment of SurrenderBonoU2, Eno, LanoisEno, Lanois 7:24
4. Unknown CallerU2, Eno, LanoisU2, Eno, LanoisEno, Lanois, Lillywhite (add.) 6:03
5. I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy TonightBonoU2Lillywhite, will.i.am (add.) 4:14
6. Get on Your BootsBonoU2Eno, Lanois, Declan Gaffney (add.) 3:25
7. Stand Up ComedyBonoU2Eno, Lanois, Lillywhite (add.) 3:50
8. Fez — Being BornBonoU2, Eno, LanoisEno, Lanois 5:17
9. White as SnowU2, with Eno, LanoisTraditionnel, arr. U2, avec Eno, LanoisEno, Lanois 4:41
10. BreatheBonoU2Lillywhite, Lanois (add.), Eno (add.) 5:00
11. Cedars of LebanonBonoU2, Eno, LanoisLanois 4:13
53:43

* (add.) Production additionnelle

PersonnelModifier

U2[85]
Additionnels[85]

TournéeModifier

 
La scène construite pour la tournée est la plus large jamais construite pour des concerts.

Après la sortie de l'album, le groupe se lance dans une grande tournée mondiale dans de grands stades. Elle débute au Camp Nou de Barcelone le . Le groupe enchaine ensuite 110 dates à travers le monde (Italie, France, Allemagne, Pays-Bas, Irlande, Suède, Pologne, Croatie, Royaume-Uni, Finlande, Russie, Belgique, Portugal, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Chili, Argentine, Brésil, etc.). La tournée se conclue en juillet 2011 à Moncton, au Canada. Moment of Surrender est la chanson de l'album qui termine régulièrement chaque concert. D'après Live Nation Entertainment, le producteur du spectacle, U2 360° Tour est « la tournée la plus lucrative de l'histoire. »[86]

BibliographieModifier

  • Niall Stokes, U2, les secrets de toutes leurs chansons, Hors collection, 192 pages, mars 2013.
  • Michka Assayas (sous la direction de), Le nouveau dictionnaire du rock, en deux volumes, éditions Bouquins, 3392 pages, mars 2014.
  • Hubert Allin, Petit dico de U2, éditions du Rocher, 144 pages, août 2010.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « No Line on the Horizon », sur AllMusic (consulté le 10 septembre 2014).
  2. https://www.rollingstone.com, album.
  3. (en) « Mojo review » (consulté le 10 septembre 2014).
  4. (en) « No Line on the Horizon », sur NME, (consulté le 10 septembre 2014).
  5. Compact Disc digital audio, album : No Line on the Horizon, onze chansons, durée : 53:44, aux éditions Mercury Records, Universal-Island Records, 2009
  6. http://www.chartsinfrance.net/U2/news-109065.html
  7. site internet : http://www.u2achtung.com/pages/ressources/discographie-details.php?idalb=43
  8. http://www.u2achtung.com/pages/concerts/concerts.php?tour=13
  9. https://www.u2songs.com/news/new_line_on_the_horizon_next_year
  10. Romain Burrel, « Portrait : Daniel Lanois, un souffle inspiré, histoire de l'enregistrement de l'album », dans U2 40 ans au sommet, Les Inrockuptibles, , p.30.
  11. Alexis Hache, « No Line on the Horizon, histoire de l'enregistrement de l'album », dans U2 40 ans au sommet, Les Inrockuptibles, , p.82.
  12. Web-Libre.com, No Line on the Horizon, présentation de l'album, 2009
  13. (de) « U2 : No line on the horizon », sur Classic 21 (consulté le 29 janvier 2020).
  14. (selon) Bud Scoppa, chroniqueur à Rolling Stone, analyse de No Line on the Horizon, page 132, éditions Larivière
  15. U2, VIbrations Collector, Discographie sélective, par Christophe Geudin, analyse de No Line on the Horizon, page 80, 2010
  16. a et b « No line on the horizon », sur Télérama (consulté le 10 septembre 2014).
  17. http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/no-line-on-the-horizon Michka Assayas, chronique de l'album dans Les Inrockuptibles, 11 mars 2009/
  18. https://www.u2srnr.com/u2ranking/?from=1&to=30#top, analyse de la chanson No Line on the Horizon
  19. Hubert Allin, Petit dico de U2, analyse de la chanson No Line on the Horizon, pages 78 à 79, éditions du Rocher, 2010.
  20. Q (magazine), analyse de Magnificent le 11 janvier 2009.
  21. Vibrations collector, « U2, discographie sélective », Christophe Geudin, page 80, éditions Consart SA, 2010.
  22. « Brian Eno on U2's 'Moment of Surrender' (Dublin 2009) » [vidéo], sur YouTube (consulté le 11 octobre 2020).
  23. a et b Emmanuelle Delsol, « analyse de Moment of Surrender », dans U2 40 ans au sommet, Les Inrockuptibles, , p.91.
  24. U2, 35 ans de rock héroïque, Numéro Collector, analyse de Moment of Surrender, classé no 8 dans les 50 meilleurs chansons du groupe, page 85, 2015.
  25. (en) « 100 Best Songs of the 2000s », sur Rolling Stone (consulté le 10 septembre 2014)
  26. https://www.u2srnr.com/u2ranking/?from=1&to=30#top, analyse de la chanson Unknown Caller
  27. « No Line On The Horizon », sur suckingrockandroll, (consulté le 10 septembre 2014).
  28. Niall Stokes, U2, les secrets de toutes leurs chansons, page=169, édition=Hors Collection, mars 2013
  29. « Paroles et traduction U2 : I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight - paroles de chanson », sur lacoccinelle.net (consulté le 11 octobre 2020).
  30. Niall Stokes, U2, les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection, , p. 169.
  31. « Une nouvelle chanson de U2 », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2020).
  32. Michka Assayas, « No Line on the Horizon », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 10 septembre 2014).
  33. Niall Stokes, U2, le secret de toutes leurs chansons, analyse de Stand up comedy, page 170, mars 2013
  34. Niall Stokes, U2, le secret de toutes leurs chansons, analyse de Stand up Comedy, page 171, mars 2013
  35. https://www.u2srnr.com/u2ranking/?from=1&to=30#top, analyse de la chanson Fez - Being Born
  36. Niall Stokes, U2, les secrets de toutes leurs chansons, texte : Fez - Being Born, page 172, édition Hors Collection, mars 2013
  37. Numéro collector Rolling Stone, U2, 35 ans de rock héroïque, Analyse de Breathe, page 90, 4e trimestre 2015.
  38. Michka Assayas, Le nouveau dictionnaire du rock, biographie U2, , p. 2951.
  39. (en) Cedars of Lebanon by U2 - SongFacts.com
  40. Hubert Allin, Petit dico de U2, analyse de No Line on the Horizon, pages 78 à 80, aux éditions du Rocher, 2010
  41. « No Line On The Horizon : la pochette et les titres », sur Sucking Rock And Roll (consulté le 11 octobre 2020).
  42. (en) « /html/head/meta[@property='og : title']/@content », sur Chicago Tribune (consulté le 11 octobre 2020).
  43. (en) Jeff Jensen, « No Line on the Horizon », sur ew.com, (consulté le 11 octobre 2020).
  44. Rees, Paul (April 2009). "U2 No Line on the Horizon". Q. No. 273. p. 94
  45. Barney Hoskyns, « Music Reviews: Pop », Rolling Stone, no 756,‎ (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2009)
  46. « No Line On The Horizon by U2 », sur metacritic.com (consulté le 11 octobre 2020).
  47. (en) « The Decade's Best Songs & Albums », Rolling Stone, nos 1094/1095,‎ 24 décembre 2009 – 7 janvier 2010, p. 85.
  48. « 100 Best Songs of the Aughts: U2, 'Moment of Surrender' », Rolling Stone,‎ (lire en ligne).
  49. Hors-série collection rock'folk, N°2, introduction BP Fallon, U2, l'histoire complète, éditions Larivière, 2ème trimestre 2017, page 133 (No Line on The Horizon)
  50. Pete Pahides, « U2: No Line on the Horizon », The Times,‎ .
  51. a et b « Australian Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Australian-charts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  52. a et b « U2 Album & Song Chart History – Canadian Albums », Billboard (consulté le 5 juillet 2012).
  53. a et b (de) « Austria Top 40 - U2 - No Line on the Horizon (album) », Austriancharts.at. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  54. a et b (nl) « Charts Vlaanderen - U2 - No Line on the Horizon (album) », Ultratop. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  55. a et b « IFPI Danmarks Officielle Hitliste - U2 - No Line on the Horizon (album) », Danishcharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  56. a et b Thierry Cadet, « Top Albums: U2 détrône enfin Seal! », Syndicat National de l'Édition Phonographique, (consulté le 5 mars 2009).
  57. a et b « Finnish Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Finnishcharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  58. a et b (de) « Album - U2, No Line on the Horizon », Charts.de (consulté le 5 juillet 2012).
  59. a et b (nl) « Dutch Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Dutchcharts.nl. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  60. (en) « On the Charts: U2's "No Line on the Horizon" Is Number One in 2009's Biggest Week », sur Rolling Stone, (consulté le 10 septembre 2014).
  61. (es) « Ranking Semanal desde 05/04/2009 hasta 11/04/2009 », Cámara Argentina de Productores de Fonogramas y Videogramas (consulté le 5 juillet 2012).
  62. « Charts Belgique Francophone - U2 - No Line on the Horizon (album) », Ultratop. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  63. « Spanish Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Spanishcharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012)
  64. « U2 Tops European Albums Chart For Third Week », Billboard, (consulté le 25 septembre 2009)
    « Chart History – European Albums », Billboard, (consulté le 23 octobre 2009).
  65. (el) « Top 50 Ξένων Aλμπουμ - Εβδομάδα 35/2010 » [archive], IFPI Greece,‎ (consulté le 5 juillet 2012).
  66. (hu) « Keresés lista és dátum szerint - 2009.13. hét - No.: 824 - 2009.03.23. - 2009.03.29. », Mahasz (consulté le 5 juillet 2012).
  67. « Italian Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Italiancharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  68. « Top 75 Artist Album, Week Ending 5 March 2009 », Irish Recorded Music Association through chart-track.com, (consulté le 6 mars 2009).
  69. « Mexican Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Mexicancharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  70. « New Zealand Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Charts.org.nz. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  71. « VG-lista - U2 - No Line on the Horizon (album) », Norwegiancharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  72. « OLiS - Sales for the period 02.03.2009 - 08.03.2009 », OLiS, (consulté le 5 juillet 2012).
  73. « Portuguese Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Portuguesencharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  74. « Swedish Charts - U2 - No Line on the Horizon (album) », Swedishcharts.com. Hung Medien (consulté le 5 juillet 2012).
  75. Paul Sexton, « U2 Debuts At No. 1 In 14 Euro Territories », Billboard, (consulté le 19 mars 2009).
  76. Katie Hasty, « U2 Tops The Billboard 200 », Billboard, (consulté le 11 mars 2009).
  77. (de) « Album Jahrescharts 2009 », MTV Germany (consulté le 5 août 2010).
  78. (es) « Top 100 Album 2009 », AMPROFON (consulté le 7 novembre 2010).
  79. (pl) « Top 100 Album 2009 ».
  80. « Search the charts », Irishcharts.ie (consulté le 29 octobre 2009) Note: U2 must be searched manually.
  81. a et b « 1ste Ultratop-hitquiz », Ultratop (consulté le 29 octobre 2009) Note: songs must be searched manually.
  82. a et b « U2 songs », Billboard (consulté le 29 octobre 2009) Note : les chansons doivent être recherchées manuellement.
  83. « Single: Top 20 (for the week ending 19 November 2009) », Nielsen SoundScan, .
  84. « U2 singles », Everyhit.com (consulté le 29 octobre 2009). Note : U2 doit être recherché manuellement.
  85. a et b Crédits de l'album No Line on the Horizon (Box format hardback book). U2. B0012638-00.
  86. http://www.u2achtung.com/pages/concerts/concerts.php?tour=13&leg=49

Lien externeModifier