Ouvrir le menu principal

Montoulieu-Saint-Bernard

commune française du département de la Haute-Garonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montoulieu.

Montoulieu-Saint-Bernard
Montoulieu-Saint-Bernard
La piscine, ultime vestige de la villa gallo-romaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Cazères
Intercommunalité Cœur et Coteaux du Comminges
Maire
Mandat
Camille Sors
2014-2020
Code postal 31420
Code commune 31386
Démographie
Gentilé Montoulieusais
Population
municipale
212 hab. (2016 en augmentation de 13,37 % par rapport à 2011)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 14′ 06″ nord, 0° 54′ 33″ est
Altitude Min. 276 m
Max. 467 m
Superficie 4,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Montoulieu-Saint-Bernard

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Montoulieu-Saint-Bernard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montoulieu-Saint-Bernard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montoulieu-Saint-Bernard

Montoulieu-Saint-Bernard (Montoliu de Sent Bernat en gascon) est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Montoulieusais.

GéographieModifier

Commune située dans le Comminges à 23 km au nord-est de Saint-Gaudens.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Montoulieu-Saint-Bernard[1]
Benque
Boussan   Alan
Aurignac

HydrographieModifier

La commune est arrosée par la Louge et le Bernès deux affluents de la Garonne.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 493 hectares ; son altitude varie de 276 à 467 mètres[2].

Voies de communication et transportsModifier

Accès avec le réseau Arc-en-ciel de Haute-Garonne.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Le village s'ordonne autour d'une modeste colline. Au pied de celle-ci, on peut visiter les restes d'un impluvium (ou piscine) en marbre. C'est le dernier vestige d'une villa gallo-romaine qui se tenait à cet endroit. Sur la colline, à côté d'un ancien château féodal en ruines se tient l'église paroissiale, reconstruite au XIXe siècle.

À deux kilomètres environ du village, au milieu du massif forestier d'Aurignac, la chapelle Saint-Bernard est un lieu de pèlerinage édifié sur le lieu d'une apparition présumée de la Vierge au XVIIe siècle.

Aujourd'hui, tandis que le village ancien se dépeuple, la commune se développe à la périphérie, dans le secteur du Capdelmars, mitoyen du chef-lieu de canton, Aurignac.

Politique et administrationModifier

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes Cœur et Coteaux de Comminges et du canton de Cazères (avant le redécoupage départemental de 2014, Montoulieu-Saint-Bernard faisait partie de l'ex-canton d'Aurignac) et avant le de la communauté de communes des Terres d'Aurignac.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Félix Sengès   ancien facteur
mars 2008 En cours Camille Sors   Retraité, ancien pilote d'avion et d'hélicoptère
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 212 habitants[Note 1], en augmentation de 13,37 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
270307330370415435451481446
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
387391370352357318302286278
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
258252248204181166155145131
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
119106106111149153157174210
2016 - - - - - - - -
212--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[7] 1975[7] 1982[7] 1990[7] 1999[7] 2006[8] 2009[9] 2013[10]
Rang de la commune dans le département 417 365 449 374 377 409 410 392
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

L'économie de la commune est principalement basée sur l'agriculture.

Il n'y a aucun magasins a Montoulieu-Saint-Bernard seulement la mairie et une église.

EnseignementModifier

Montoulieu-Saint-Bernard fait partie de l'académie de Toulouse.

Il n'y a pas d'écoles ni de collèges. Il y a quelques années de cela la mairie était une école primaire mais le village s'est dépeuplé et c'est devenu ou redevenu une mairie et les écoles les plus proches sont à Aurignac.

Culture et festivitéModifier

Montoulieu possède depuis 2013 une association de batucada : la droum urb'n.

Activités sportivesModifier

Écologie et recyclageModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  8. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  9. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  10. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).