Michael Ironside

acteur, producteur, réalisateur et scénariste canadien
Michael Ironside
Description de cette image, également commentée ci-après
Michael Ironside en 2009
Nom de naissance Frederick Reginald Ironside
Naissance (72 ans)
Toronto (Ontario), Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Acteur
Producteur
Réalisateur
Scénariste
Films notables Top Gun
Total Recall
Highlander, le retour
Starship Troopers
Terminator Renaissance
Séries notables V

Frederick Ironside, dit Michael Ironside, né le à Toronto, est un acteur, producteur, réalisateur et scénariste canadien.

Il est notamment connu du grand public pour ses rôles de « dur à cuire » dans les films Top Gun (1986), Total Recall (1990) et Starship Troopers (1997).

Il prête également sa voix à de nombreux personnages, dont notamment à Darkseid dans le DC Animated Universe entre 1997 et 2006 ainsi qu'à Sam Fisher dans la série de jeux Tom Clancy's Splinter Cell entre 2002 et 2013. Remplacé dans Tom Clancy's Splinter Cell: Blacklist en 2013, il reprend le rôle dans les deux crossovers avec la franchise Tom Clancy's Ghost Recon, à savoir les jeux Wildlands (2017) et Breakpoint (2019).

BiographieModifier

Jeunesse et débutsModifier

Frederick Ironside est le fils de Robert Walter Ironside, agent d'entretien dans une usine et de Patricia June, née Passmore, femme au foyer.

Il étudie d'abord à l'Ontario College of Art pendant son adolescence. S'orientant vers une carrière d'acteur, à l'âge de 15 ans il écrit une pièce de théâtre, Le refuge, remportant le premier prix dans un concours universitaire. En outre, il remporte un prix de rédaction au Rivergate Collegiate Institute en 1967.

CarrièreModifier

C'est en 1981 que Michael Ironside fait sa percée dans le cinéma aux yeux du grand public avec Scanners de David Cronenberg, puis en 1984 dans la série V, contribuant ainsi à son image de dur à cuire. Ses rôles dans Top Gun (1986) aux côtés de Tom Cruise et de Christophe Lambert dans Highlander, le retour (1991) lancent sa carrière.

Mais c'est à Paul Verhoeven qu'il doit la consécration en incarnant l'impitoyable Richter dans Total Recall (1990) et l'emblématique lieutenant Rasczak dans Starship Troopers (1997).

 
Michael Ironside en 2009.

Malgré des rôles marquants, il reste cantonné le plus souvent aux seconds rôles et films de série B, directement destinés au marché de la vidéo. Après de brefs passages dans la série médicale Urgences en 1995, il est choisi pour remplacer Roy Scheider en tant que capitaine dans la troisième saison de la série SeaQuest, police des mers. Toutefois, NBC annule la série après seulement treize épisodes.

Cependant, il reste l'apanage des grands studios qui lui offrent des rôles dans des blockbusters tels que dans En pleine tempête (2000) et plus récemment dans Terminator Renaissance (2009).

Il officie également dans la création de voix dans l'animation, mais également dans celui des jeux vidéo, incarnant notamment le personnage de Sam Fisher dans la série Splinter Cell et le général Jack Granger dans le jeu vidéo Command and Conquer 3 : Les Guerres du Tiberium.

Dans plusieurs de ses films, les personnages qu'il incarne perdent souvent un membre[1] : une main (Highlander, le retour), un bras (Starship Troopers, The Machinist, Guy X), les deux jambes (Starship Troopers), voire les deux bras (Total Recall)[2].

En 2018, il reprend le rôle de Darkseid pour les besoins du jeu vidéo Lego DC Super-Vilains, soit douze ans après l'épisode final de la série Justice League diffusé en 2006[3].

En 2020, il reprend une nouvelle fois le personnage de Darkseid dans la série d'animation Harley Quinn ainsi que celui de Sam Fisher dans un contenu téléchargeable du jeu Tom Clancy's Ghost Recon Breakpoint[4],[5].

FilmographieModifier

ActeurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ScénaristeModifier

RéalisateurModifier

VoxographieModifier

Films d'animationModifier

Séries d'animationModifier

Jeux vidéoModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

Voix françaisesModifier

En France
Et aussi

Notes et référencesModifier

  1. (en) Phil Beresford, « Michael Ironside and the evolution of his missing body parts », sur denofgeek.com, 29 nvembre 2011.
  2. François Deverly, « Dossier : Michael Ironside et l’art de perdre un bras ! », sur paperblog.fr (initialement publié sur filmsdedingues.com) (consulté le ).
  3. (en) « Lego DC Super-Villains review – hitting a brick wall », sur metro.co.uk, (consulté le )
  4. (en) « Harley Quinn needs so many more seasons », sur ew.com, (consulté le )
  5. (en) « Michael Ironside returns in Ghost Recon Wildland’s Splinter Cell », sur destructoid.com (consulté le )
  6. a b c d e f g h i j et k « Comédiens ayant doublé Michael Ironside en France », sur RS Doublage.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :