Capitaine Furillo

série de télévision américaine
Capitaine Furillo

Titre original Hill Street Blues
Autres titres
francophones
La Brigade de Hill Street (Québec)
Le Capitaine et l'avocate (France)
Genre Série policière
Création Michael Kozoll
Steven Bochco
Production Anthony Yerkovich
Acteurs principaux Daniel J. Travanti
Michael Warren
Bruce Weitz
James Sikking
Joe Spano
Taurean Blacque
Betty Thomas
Charles Haid
Veronica Hamel
Kiel Martin (en)
Musique Mike Post
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 7
Nb. d'épisodes 146
Durée 47 minutes
Diff. originale

Capitaine Furillo ou Le Capitaine et l'avocate en France, ou La Brigade de Hill Street au Québec (Hill Street Blues) est une série télévisée américaine en 146 épisodes de 47 minutes, créée par Michael Kozoll et Steven Bochco et diffusée entre le et le sur le réseau NBC.

En France, la série a été diffusée à partir du sur Canal+[1] sous son titre original. Rediffusion en intégralité dès 1986 sur La Cinq sous le titre Le Capitaine et l'avocate puis Capitaine Furillo. Rediffusion partielle sur France 3 (FR3). Au Québec, elle a été diffusée à partir du à Télévision Quatre-Saisons[2].

La série reçut un total de 98 nominations aux Emmy Awards.

ThématiqueModifier

Cette série met en scène la vie d'un commissariat de quartier dans une grande ville des États-Unis qui ne sera jamais clairement nommée. Loin de l'action et des héros éclatants, des policiers sans moyens sont confrontés à des situations humaines difficiles, eux-mêmes en proie à des difficultés personnelles (échecs sentimentaux, alcoolisme, relations père-fils conflictuelles…).

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3]

ÉpisodesModifier

RécompensesModifier

  • Emmy Award 1981 : Meilleure série dramatique
  • Emmy Award 1981 : Meilleur acteur dans une série dramatique pour Daniel J. Travanti
  • Emmy Award 1981 : Meilleure actrice dans une série dramatique pour Barbara Babcock dans l'épisode Fecund Hand Rose
  • Emmy Award 1981 : Meilleur acteur dans un second rôle pour Michael Conrad
  • Emmy Award 1981 : Meilleur scénario de Michael Kozoll et Steven Bochco pour l'épisode Hill Street Station
  • Emmy Award 1981 : Meilleure réalisation de Robert Butler pour l'épisode Hill Street Station
  • Emmy Award 1982 : Meilleure série dramatique
  • Emmy Award 1982 : Meilleur acteur dans une série dramatique pour Daniel J. Travanti
  • Emmy Award 1982 : Meilleur acteur dans un second rôle pour Michael Conrad
  • Golden Globe Award 1982 : Meilleure série dramatique
  • Golden Globe Award 1982 : Meilleur acteur dans une série dramatique pour Daniel J. Travanti
  • Emmy Award 1983 : Meilleure série dramatique
  • Golden Globe Award 1983 : Meilleure série dramatique
  • Emmy Award 1984 : Meilleur acteur dans un second rôle pour Bruce Weitz
  • Emmy Award 1985 : Meilleure actrice dans un second rôle pour Betty Thomas

CommentairesModifier

  • Bien que relativement méconnue en France, elle a rencontré un succès considérable aux États-Unis où elle a remporté de nombreuses récompenses.
  • Elle fut la première série policière à introduire une multitude de personnages principaux et à proposer des "arcs" feuilletonnants, c'est-à-dire des histoires s'étalant sur plusieurs épisodes.
  • Le personnage du Sergent Phil Esterhaus est l’un des plus populaires de la série. À chaque fin de briefing, il lance la réplique « Et évitez les numéros ! »
  • À la mort de l’acteur Michael Conrad en 1985, les scénaristes ont été contraints de le remplacer par le Sergent Jablonski[1].
  • Lorsque la série a été arrêtée, les scénaristes et producteurs David Milch et Jeffrey Lewis ont créé une série dérivée basée sur le personnage de Norman Buntz joué par Dennis Franz lors de la rentrée 1987 sur NBC intitulée Beverly Hills Buntz (en), sitcom policière d'une seule et unique saison de treize épisodes.

DVDModifier

Sortie États-Unis coffret intégrale de la série en 34 DVD zone 1 prévu le chez l'éditeur Shout! Factory (pas de VF).

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Capitaine Furillo - L'Encyclopédie des séries TV », sur Toutelatele.com (consulté le 26 novembre 2012)
  2. Raymond Bernatchez, « Quatre Saisons : jusqu'à la dernière cartouche », La Presse, vol. 105, no 176,‎ , C6 (ISSN 0317-9249, lire en ligne)
  3. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le 29 décembre 2019)

Liens externesModifier