Ouvrir le menu principal

Matthieu Jalibert

joueur français de rugby à XV
Matthieu Jalibert
Description de cette image, également commentée ci-après
Matthieu Jalibert le .
Fiche d'identité
Nom complet Matthieu Jalibert
Naissance (21 ans)
à Saint-Germain-en-Laye (France)
Taille 1,81 m (5 11)
Poste demi d'ouverture
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
2004-2007
2007-2016
2016-2017
Stade calédonien
CA Bordeaux Bègles
Union Bordeaux Bègles
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2017-Union Bordeaux Bègles31 (252)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2017
2017
2018-
Drapeau : France France -19
Drapeau : France France -20
Drapeau : France France

3 (17)[2]
1 (0)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 10 novembre 2019.

Matthieu Jalibert, né le à Saint-Germain-en-Laye, est un joueur international français de rugby à XV qui évolue au poste de demi d'ouverture au sein de l'effectif de l'Union Bordeaux Bègles.

BiographieModifier

Fils de militaire, Matthieu Jalibert est né à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines. C'est lors d'un séjour de 3 ans (2004 à 2007) à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, que Matthieu Jalibert débute le rugby. Il prend une licence au Stade calédonien, membre de la Ligue de Nouvelle-Calédonie[4], dans la catégorie des moins de 9 ans et il fait ses premières joutes rugbystiques dans le championnat calédonnien.

À son retour en métropole, il prend une licence au CA Bordeaux-Bègles. Il passe par toutes les catégories de jeunes[5].

Lors de la saison 2015-2016, Matthieu Jalibert intègre le centre de formation de l'Union Bordeaux Bègles, il jouera avec la catégorie des moins de 18 ans Crabos. En qualité de capitaine, il emmène ses coéquipiers du CA Bordeaux-Bègles jusqu'à la finale du championnat de France à Béziers. Les Crabos du CA Bordeaux-Bègles s'inclinent devant une redoutable équipe du RC Toulon[6], sur le score de 31 à 14 et finissent vice-champion de France Crabos 2016.

À la reprise de la saison 2016-2017, Matthieu Jalibert n'a pas encore 18 ans. Il signe son premier contrat Espoirs d'une durée de 3 ans, jusqu'en 2020[7] et intègre le groupe des Espoirs de l'UBB. Il joue son premier match le 6 novembre 2016, jour de ses 18 ans, contre les Espoirs de l'USA Perpignan alors leader de la poule élite 1 et futur champion de France Espoirs 2017[8]. Il sort de ce match victorieux et enchaîne toute la saison de belles prestations. C'est ainsi qu'il se fait remarquer par les plus grands clubs de France et du sélectionneur de l'équipe de France des moins de 19 ans, Sébastien Piqueronies, qui décèle en lui un fort potentiel. Les Espoirs de l'UBB se qualifient pour les phases finales du championnat de France mais sont éliminés lors du match de barrage contre les Espoirs de l'Aviron bayonnais (score de 32 à 6)[9].

Jusque là inconnu au niveau international, Matthieu Jalibert est retenu en équipe de France des moins de 19 ans le 26 mars 2017 pour un stage au CNR de Marcoussis. Il est titulaire lors des 3 rencontres prévues contre l'Angleterre le 1er avril 2017 à Massy[10], et contre l'Irlande le 11 avril 2017 à Lormont et le 16 avril 2017 à Mérignac[11]. L'équipe de France des moins de 19 ans remporte ses 3 confrontations et reste invaincue (35 à 22 contre l'Angleterre[12], 44 à 15 contre l'Irlande[13] et 28 à 24 contre l'Irlande[14]).

Suite à ses performances, Matthieu Jalibert effectue à Font-Romeu, du 9 au 19 mai 2017[15], le stage de préparation au championnat du monde junior 2017 avec l'équipe de France des moins de 20 ans. Il est retenu dans le groupe et s'envole pour Tbilissi en Géorgie. Matthieu Jalibert participe à 3 matchs, il est remplaçant contre les Baby Boks[16], titulaire contre les Lelos Junior[17] ainsi que contre les Baby Blacks[18]. Il a droit à son premier haka. Les Bleuets sont battus par les Baby Blacks en quart de finale sur le score de 39 à 26[19]. Les Bleuets terminent cette compétition à la quatrième place après leur défaite contre les Baby Boks sur le score de 37 à 15[20].

CarrièreModifier

En équipe professionnelleModifier

Matthieu Jalibert intègre le groupe professionnel de l'Union Bordeaux Bègles pour la préparation de la saison 2017-2018, il suit toute la préparation et effectue le stage de cohésion sur la base aérienne 120 de Cazaux[21]. Il est dans le groupe de l'Union Bordeaux Bègles pour le déplacement à Biarritz afin de participer au match d'avant saison Biarritz olympique Pays basque contre Union Bordeaux Bègles, au Parc des sports d'Aguiléra le vendredi 4 août 2017[22]. Il effectue son entrée au début de la deuxième mi-temps et marque son premier essai avec l'équipe professionnelle. L'Union Bordeaux Bègles s'impose brillamment avec sa jeune garde[23], Cameron Woki, Alexandre Roumat, Jules Gimbert, Pablo Uberti, Florian Dufour, Iban Etcheverry...

Son premier match officiel est lors de la 4e journée de Top 14 et un déplacement au stade de Gerland à Lyon contre le LOU, le samedi . Il est remplaçant au poste d’arrière, pour ne pas trop l’exposer lors de sa première apparition. Cette rencontre se solde par une lourde défaite de l'Union sur le score de 49 à 14[24]. Son premier match à domicile, au Stade Chaban-Delmas, est lors de la 5e journée et la venue du MHR, le samedi . Alors qu'il est remplaçant au poste de demi d’ouverture, il doit finalement rentrer au poste d’arrière. Le match se termine par une victoire significative de l'Union sur le score de 47 à 17[25]. Sa première titularisation est lors du déplacement à Oyonnax au Stade Charles-Mathon contre l'USO, toujours à l’arrière lors de la 6e journée, le samedi . Il effectue un match propre et offre le quatrième essai à Jean-Pascal Barraque à la 76e minutes de jeu. L’Union s’impose avec la manière 9 à 39[26] et ramène surtout une victoire précieuse de l’extérieur. À partir de ce match, Matthieu Jalibert est titulaire à chacune de ses sorties que ce soit en Top 14 ou en challenge européen, au poste de d'ouvreur ou d’arrière. Il marque ses premiers points et son premier essai lors de sa titularisation le , contre l'équipe russe d'Enisey-STM, en challenge européen à Krasnoïarsk (Sibérie) au Stade KrasnyYar Stadium. L’Union s’impose facilement sur le score flatteur de 17 à 57[27] et lance parfaitement sa campagne Européenne. Il marque son premier essai en championnat lors de la 8e journée, le , lors du déplacement à Colombes au Stade olympique Yves-du-Manoir contre le Racing 92[28].

Le , le président Laurent Marti annonce la prolongation[29] de contrat de son jeune ouvreur jusqu'en juin 2021, une belle preuve de confiance qui lui est faite.

Matthieu Jalibert participe à 15 matchs chez les professionnels lors de la saison 2017-2018, 11 en Top 14 et 4 en challenge européen [30] :

  • Top 14 : 11 matchs pour 714 minutes et 113 points (2 essais, 11 transformations et 27 pénalités),
  • Challenge Européen : 4 matchs pour 249 minutes et 44 points (3 essais, 10 transformations et 3 pénalités).

En équipe nationaleModifier

Le 10 novembre 2017, Matthieu Jalibert est sélectionné[31] avec les Barbarians français[32] pour affronter les Māori All Blacks au stade Chaban-Delmas de Bordeaux. Les Baa-Baas français s'imposent sur le score de 19 à 15[33] dans un stade bouillonnant et tout acquis à leur cause.

Il honore sa première cape[3] internationale en équipe de France le 3 février 2018 (N° 1094) au Stade de France contre l'Irlande lors du Tournoi des Six Nations 2018 à la suite de la prise du nouveau sélectionneur Jacques Brunel. Après 30' minutes de jeu, sur le plaquage de Bundee Aki, Matthieu Jalibert se blesse et doit abandonner ses coéquipiers. Il souffrirait d'une entorse avec rupture partielle du ligament croisé postérieur du genou gauche, il est remplacé par Anthony Belleau[34]. La France s'incline sur le score étriqué de 13 à 15[35] face à l'Irlande dans un final époustouflant, crucifiée par le drop-goal magistral de plus de 40 mètres de l'ouvreur Jonathan Sexton après 41 phases de jeu et 83' minutes de temps de jeu effectif.

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche de Matthieu Jalibert », sur www.itsrugby.fr (consulté le 11 novembre 2017)
  2. « Fiche internationale de Matthieu Jalibert », sur www.itsrugby.fr (consulté le 11 novembre 2017)
  3. a et b « JALIBERT Matthieu - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 30 juillet 2018)
  4. « Ligues Régionales : La nouvelle carte de France - FFR », sur ffr.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  5. « France - Irlande U 19 : les quatre mousquetaires de l'UBB », sur www.francebleu.fr, France Bleu Gironde, (consulté le 1er janvier 2018)
  6. « Les juniors Crabos du RCT champions de France », Var-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)
  7. « Matthieu Jalibert prolonge jusqu'en 2020 », sur www.ubbrugby.com (consulté le 29 juillet 2018)
  8. « Rugby à XV: les Espoirs de l'USAP champions de France ! », lindependant.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)
  9. « Espoirs : défaite en barrage contre Bayonne », sur www.ubbrugby.com (consulté le 29 juillet 2018)
  10. « France moins 19 ans : Le groupe pour l’Angleterre - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 31 juillet 2018)
  11. « France moins 19 ans : le groupe pour l’Irlande - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 31 juillet 2018)
  12. « France – Angleterre moins 19 ans : 35-22 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 31 juillet 2018)
  13. « France - Irlande moins 19 ans : 44-15 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 31 juillet 2018)
  14. « France – Irlande moins 19 ans : 28-24 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 31 juillet 2018)
  15. « Pôle France moins 20 ans : Stage Préparatoire - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 30 juillet 2018)
  16. « France moins 20 ans : La composition pour l'Afrique du Sud - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  17. « 3 espoirs girondins alignés face à la Géorgie au Mondial -20 ans », sur www.ubbrugby.com (consulté le 29 juillet 2018)
  18. « France moins 20 ans : La composition pour la Nouvelle Zélande - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  19. « Coupe du monde moins 20 ans : Nouvelle Zélande – France 39-26 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  20. « Coupe du monde moins 20 ans : Afrique du Sud – France 37-15 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  21. « Stage à Cazaux : le reportage », sur www.ubbrugby.com (consulté le 29 juillet 2018)
  22. « Les titulaires contre Biarritz », sur Rugby Scapulaire (consulté le 29 juillet 2018)
  23. « Victoire de l'UBB à Biarritz ! », sur www.ubbrugby.com (consulté le 29 juillet 2018)
  24. « Calendrier et résultats Top 14 2017/2018 - Rugby - Sport24 », sur sport24.lefigaro.fr (consulté le 7 août 2018)
  25. « Calendrier et résultats Top 14 2017/2018 - Rugby - Sport24 », sur sport24.lefigaro.fr (consulté le 7 août 2018)
  26. « Calendrier et résultats Top 14 2017/2018 - Rugby - Sport24 », sur sport24.lefigaro.fr (consulté le 7 août 2018)
  27. « L'UBB s'impose largement face à l'ENISEY-STM de Krasnoiarsk », sur www.l'équipe.fr/rugby,
  28. « Calendrier et résultats Top 14 2017/2018 - Rugby - Sport24 », sur sport24.lefigaro.fr (consulté le 7 août 2018)
  29. « Matthieu Jalibert jusqu'en 2021 », sur www.ubbrugby.com (consulté le 31 juillet 2018)
  30. « Statistiques Joueur Matthieu Jalibert », sur www.allrugby.com,
  31. (en) BRC, « Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com (consulté le 30 juillet 2018)
  32. (en) BRC, « Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com (consulté le 29 juillet 2018)
  33. « Barbarians Français bat Maori All Blacks : 19-15 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 30 juillet 2018)
  34. « XV de France : un à trois mois d’arrêt pour Jalibert, les croisés pour Dupont », SudOuest.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)
  35. « France – Irlande : 13-15 - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 4 août 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :