Marcel Peltier

peintre et lithographe français
Marcel Peltier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Formation
Influencé par
Distinctions
Prix de la Jeune Peinture, médaille Arts-Sciences-Lettres

Marcel Peltier est un artiste peintre et lithographe français, né à Louviers le , mort à Darnétal le . Il repose au cimetière de Darnétal.

BiographieModifier

Né en [1], Marcel Peltier est élève de l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris de 1944 à 1946. Après un séjour de plus de deux années en hôpital à Berck-sur-Mer où il se lie d'amitié et travaille la peinture avec Charles Bonnard, un autre patient qui n'est autre que le neveu de Pierre Bonnard[2], il renoue avec les études, simultanément à ses premières expositions collectives et personnelles, en fréquentant l'école des beaux-arts de Rouen de 1964 à 1970.

L'un des thèmes majeurs dans l'œuvre de Marcel Peltier (dont la part lithographique est réalisée en collaboration avec Fernand Mourlot) demeure Venise, tant par les vues de la ville que par son carnaval, par « les personnages de la commedia dell'arte que l'on voit surgir lors du carnaval comme des apparitions irréelles qui vous interpellent, énigmatiques ou menaçantes, et où, fasciné, Peltier cache parmi les masques, la dentelle et la soie, toutes les angoisses de ce monde »[3].

ExpositionsModifier

Personnelles
Collectives

Réception critiqueModifier

  • « Sa peinture est impressionniste et lyrique. L'artiste transcende les apparences enchanteresses, faites de la symphonie des masses colorées et des vibrations de la lumière […] Le motif du Carnaval de Venise lui ouvre particulièrement la frontière rêve-réalité […] L'espace des festivités, d'un paysage ou d'un visage troublant, tout est raison pour Marcel Peltier d'évoquer la mixité de ses perceptions, le double sens des détails apparemment insignifiants. Flamboiement lyrique des expressions des hommes ou de la nature, les œuvres de ce peintre traduisent son émotion viscérale, authentique devant le sujet. Se faisant visionnaire, Marcel Peltier retranscrit la confrontation permanente des puissances de vie et de mort, ferment de la création. » - Patrick-F. Barrer[4]
  • « Rouen, Honfleur, les bords de Seine et plus rarement les villes du Nord inspirent à cet artiste des toiles où se lit son admiration pour les impressionnistes de Normandie. » - Gérald Schurr[9]

Prix et distinctionsModifier

Œuvres dans les collections publiquesModifier

Aux États-Unis
En France
Au Koweït

HommageModifier

  • Un buste en bronze de Marcel Peltier dû au sculpteur Hubert Bocquet est conservé à l'hôtel de ville de Bonsecours.

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. Registres d'état civil de la ville de Louviers. La date de 1926, fréquemment proposée pour la naissance de Marcel Peltier, ne doit pas être retenue.
  2. Antoine Martin, Marcel Peltier, film (interview de l'artiste), 1996.
  3. Catherine Forestier, Christian Génicot, Willy Oriou, Henri Notteau, Pierre-Charles Batoche et Alain Hervé, Peintres en Normandie, Éditions Normandie Magazine, 1995.
  4. a et b Patrick-F. Barrer, « Marcel Peltier », in L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts & Images du Monde, 1992.
  5. Véronique Houques et Claude Houques, Histoire de la Société des artistes indépendants normands 1938-2005, Rouen, , 451 p.
  6. Amicale laïque de Maromme, Le Prix Marcel Peltier et ses lauréats, 2016.
  7. Clément D., « Le quarantième Salon des amis des arts et du manoir de Briançon », dans Sortir à Paris, 9 juin 2008.
  8. Normandie Zoom, Rouen National Arts, présentation de l'exposition, mai 2012.
  9. Gérald Schurr, Le Guidargus de la peinture, Paris, éditions de l'Amateur, , 1069 p.

BibliographieModifier

  • R.-M. Le Fur-Saurin, Marcel Peltier, peintre - Essai biographique, Éditions R.-M. Le Fur-Saurin, 1991.
  • Patrick-F. Barrer, Histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts & Images du Monde, 1992.
  • Gérald Schurr, Le Guidargus de la peinture, Paris, éditions de l'Amateur, , 1069 p.
  • Hervé Bazin, Marcel Peltier, in Vingt grandes signatures contemporaines - Sélection figuratif, Éditions du Chêne vert, 1994.
  • Catherine Forestier, Christian Génicot, Willy Oriou, Henri Notteau, Pierre-Charles Batoche et Alain Hervé, Peintres en Normandie, Éditions Normandie Magazine, 1995.
  • Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains, Gründ, 2001 (lire en ligne)

FilmographieModifier

  • Marcel Peltier, documentaire (durée : 52 min) réalisé par Antoine Martin, 1996. Avec la participation de Magali Noël, du critique d'art Daniel Fleury, de Jean-Pierre Berlingen et de l'ensemble orchestral de Normandie.

Liens externesModifier