Liste des personnalités sanctionnées pendant la crise ukrainienne

liste d'un projet Wikimedia

Le conflit russo-ukrainien a induit un certain nombre de sanctions contre des personnalités entre la Russie et le bloc occidental, c'est-à-dire l'Union européenne, mais également les États-Unis, le Canada, la Suisse, l'Australie, etc. Ces sanctions contre des personnalités politiques et économiques se font en parallèles d'autres sanctions plus systémiques tant économiques, que institutionnels contre la Russie et dans l'autre sens contre le bloc occidental comme par exemple l'embargo alimentaire russe de 2014.

Personnalités sanctionnées par l'Union européenne[1]Modifier

Liste des sanctions à l'encontre de personnalités criméennesModifier

  • Sergueï Axionov, à l'époque président du conseil des ministres de la république de Crimée ;
  • Denis Berezovski, commandant des forces armées de la république autonome de Crimée ;
  • Igor Chevtchenko, procureur de la ville autonome de Sébastopol ;
  • Vladimir Constantinov, président du Conseil d'État de la république de Crimée ;
  • Youri Jerebtsov, conseiller du président du Conseil des ministres de la république de Crimée ;
  • Oleg Kozioura, chef du service des migrations de la fédération de Russie pour la ville autonome de Sébastopol ;
  • Mikhaïl Malychev, président de la commission électorale centrale de la république de Crimée ;
  • Valery Medvedev, président de la commission électorale de la ville de Sébastopol ;
  • Sergueï Menyaïlo, gouverneur par intérim de Sébastopol ;
  • Natalia Poklonskaïa, procureur de la république de Crimée ;
  • Alexeï Tchaly, à l'époque maire de Sébastopol, aujourd'hui président du conseil de coordination administratif de Sébastopol ;
  • Roustam Temirgaliev, premier président adjoint du Conseil des ministres de la république de Crimée ;
  • Piotr Yaroch, chef du service des migrations de la fédération de Russie pour la république de Crimée ;
  • Piotr Zima, chef du service de sécurité de la république de Crimée.

Liste des sanctions à l'encontre de personnalités politiques ou de hauts fonctionnaires russesModifier

  • Oleg Belaventsev, représentant plénipotentiaire du président de la fédération de Russie dans l'okroug fédéral de Crimée ;
  • Sergueï Besseda, directeur du 5e département du FSB ;
  • Alexandre Bortnikov, directeur du FSB ;
  • Evgueni Bouchmine (ru), vice-président du Conseil de la Fédération ;
  • Vladimir Chamanov (ru), commandant des troupes aéroportées de la fédération de Russie ;
  • Sergueï Degtariov, député à la Douma d'État :
  • Vladimir Djabarov, premier vice-président du comité du Conseil de la Fédération, chargé des Affaires étrangères ;
  • Mikhaïl Fradkov, directeur du renseignement extérieur ;
  • Vladimir Chamanov, commandant des troupes aéroportées de la fédération de Russie :
  • Lioudmila Chvetsova, vice-présidente de la Douma ;
  • Alexandre Galkine, commandant des forces armées de la région militaire du Sud ;
  • Sergueï Glazyev (en), conseiller du président de la fédération de Russie ;
  • Boris Gryzlov, membre du Conseil de sécurité ;
  • Valéri Guérassimov, chef de l'état-major de la fédération de Russie, premier vice-ministre de la Défense de la fédération de Russie ;
  • Sergueï Jelezniak, vice-président de la Douma d'État ;
  • Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie ;
  • Dmitri Kisselev, journaliste, directeur-général de l'agence Rossiya Sevodnia (Russie Aujourd'hui) ;
  • Andreï Klimas, président du comité du Conseil de la Fédération chargé de la législation constitutionnelle ;
  • Olga Kovotidi, membre du Conseil de la Fédération, présidente de l'organe exécutif de l'administration d'État de la république de Crimée ;
  • Valery Koulikov, commandant adjoint de la flotte de la mer Noire de la fédération de Russie ;
  • Dmitri Kozak, vice-président de l'administration du président de la fédération de Russie ;
  • Dmitry Yevgenevich Kulikov, Expert de la commission de la Douma d’État russe chargée des affaires de la CEI et des relations avec les compatriotes, Producteur de films, présentateur de télévision et de radio, membre du Conseil public qui relève du ministère de la défense de la Fédération de Russie ;
  • Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération ;
  • Sergueï Mironov, chef du parti Russie Juste à la Douma ;
  • Elena Mizoulina, présidente de la commission parlementaire de la Douma à propos des questions de la famille, de la femme et de l'enfant ;
  • Sergueï Narychkine, président de la Douma d'État ;
  • Sergueï Neverov, vice-président de la Douma ;
  • Alexandre Nossatov, chef d'état-major ; premier commandant adjoint de la flotte de la mer Noire de la fédération de Russie ;
  • Rachid Nourgaliev, vice-directeur du Conseil de sécurité ;
  • Victor Ozerov, président de la commission du Conseil de la Fédération à propos de la défense et de la sécurité ;
  • Oleg Panteleïev, premier vice-président de la commission du Conseil de la fédération de Russie à propos du règlement et de l'organisation du parlement ;
  • Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité ;
  • Vladimir Pliguine, président de la commission parlementaire de la Douma à propos de la législation constitutionnelle ;
  • Dmitri Rogozine, vice-président du gouvernement russe ;
  • Nikolaï Ryjkov, membre du Conseil de la Fédération ;
  • Oleg Savelyev, ministre de la fédération de Russie chargé de la Crimée ;
  • Igor Sergoun, chef de l'administration centrale de l'état-major des forces armées de la FR ;
  • Anatoly Sidorov, commandant des forces armées de la région militaire de l'Ouest ;
  • Léonide Sloutski, président de la commission de la Douma à propos de la CEI ;
  • Vladislav Sourkov, assistant du président de la FR ;
  • Alexandre Tkatchev, gouverneur du kraï de Krasnodar ;
  • Alexandre Totoonov, membre du Conseil de la Fédération ;
  • Igor Tourtchenok, commandant adjoint des forces armées de la région militaire du Sud ; général-colonel ;
  • Sergueï Tsekov, membre du Conseil de la Fédération ;
  • Alexandre Vitko, commandant de la flotte de la mer Noire de la fédération de Russie, vice-amiral ;
  • Viatcheslav Volodine, premier directeur adjoint de l'administration du président de la fédération de Russie.

Liste des sanctions à l'encontre de personnalités du monde des affaires russesModifier

  • Roman Arkadyevich Abramovich, oligarque proche de Vladimir Poutine, actionnaire principal d’Evraz, ancien gouverneur de Tchoukotka ;
  • Nikolaï Chamalov (en), actionnaire de la banque Rossiya Bank ;
  • Suleyman Abusaidovich Kerimov, Propriétaire du groupe financier et industriel Nafta Moscow ;
  • German Borisovich Khan, oligarque proche de Vladimir Poutine et l’un des principaux actionnaires d’Alfa Group ;
  • Tigran Khoudaverdyan, Directeur exécutif et directeur général adjoint chez Yandex NV ;
  • Iouri Kovaltchouk, actionnaire de la banque Rossiya Bank ;
  • Alexey Viktorovich Kuzmichev, oligarque proche de Vladimir Poutine et l’un des principaux actionnaires d’Alfa Group ;
  • Constantin Malofeïev, homme d'affaires ;
  • Alexander Alexandrovich Mikheev, PDG de JSC Rosoboronexport ;
  • Vladimir Valerievich Rashevsky, PDG et administrateur d’EuroChem Group AG ;
  • Viktor Filippovich Rashnikov, oligarque. Propriétaire, président du conseil d’administration et président du comité de planification stratégique de Magnitogorsk Iron & Steel Works (MMK) ;
  • Andrey Valerievich Ryumin, Directeur exécutif de Rosseti PJSC ;
  • Arkady Rotenberg, homme d'affaires ;
  • Marina Vladimirovna Sechina, Propriétaire de la société LLC "Stankoflot" ;
  • Alexander Nikolayevich Shokhin, Président de l’Union russe des industriels et entrepreneurs, Vice-président du conseil d’administration de Mechel PAO, Membre du bureau du Conseil suprême du parti politique "Russie unie".

Liste des sanctions contre des personnalités russesModifier

  • Konstantin Lvovich Ernst, PDG de Channel One Russia ;
  • Armen Sumbatovich Gasparyan, Chroniqueur, propagandiste, membre du conseil de "Russia Today" ;
  • Artem Grigoryevich Sheynin, Propagandiste russe et animateur de l’émission-débat "Vremya Pokazhet" ("Le temps le dira") sur la première chaîne (Channel One), contrôlée par l’État russe ;
  • Ahmed Tchataev[2], djihadiste tchétchène et réfugié politique en Autriche, suspecté d'être le cerveau de l'attentat d'Istanbul du 28 juin 2016.

Liste des personnalités ukrainiennes ou impliquées sur le territoire ukrainienModifier

  • Vladimir Antioufeïev, chargé de l'administration dans le domaine de la sécurité à Donetsk ;
  • Marat Bachirov, Premier ministre de la République populaire de Lougansk ;
  • Fiodor Berezine, vice-ministre de la Défense de la République populaire de Donetsk ;
  • Igor Bezler, chef de la force d'autodéfense de Gorlovka ;
  • Valery Bolotov, gouverneur autoproclamé de l'oblast de Lougansk ;
  • Alexandre Borodaï, ancien Premier ministre de la République populaire de Donetsk ;
  • Pavel Goubarev, chef du recrutement des forces d'autodéfense de la République populaire de Donetsk ;
  • Ekaterina Goubareva, épouse du précédent, chargée des affaires internationales ;
  • Youri Ivakine, ministre de l'Intérieur de la République populaire autoproclamée de Lougansk ;
  • Igor Kakidzianov, un des chefs de la République populaire autoproclamée de Donetsk ;
  • Alexandre Kaliousski, vice-Premier ministre de la République populaire autoproclamée de Donetsk ;
  • Valeri Kaourov, président de l'Union des citoyens orthodoxes d'Ukraine ;
  • Alexeï Kariakine, président du Conseil suprême de la République populaire autoproclamée de Lougansk ;
  • Alexandre Khryakov, ministre de l'Information de la République populaire de Donetsk ;
  • Alexandre Khodakovski, responsable de la sécurité de la République populaire de Donetsk ;
  • Nikolaï Kozitsine, commandant des cosaques de la République populaire autoproclamée de Donetsk ;
  • Roman Liaguine, chef de la commission électorale de la République populaire autoproclamée de Donetsk ;
  • Alexandre Malykine, chef de la commission électorale de la République populaire autoproclamée de Lougansk ;
  • Alexeï Mozgovoï, un des chefs rebelles de l'oblast de Lougansk ;
  • Vassili Nikitine, premier vice-Premier ministre de la République populaire autoproclamée de Lougansk ;
  • Igor Plotnitski, ministre de la Défense de la République populaire autoproclamée de Lougansk ;
  • Viatcheslav Ponomarev, ancien maire de Slaviansk ;
  • German Prokopiev, un des chefs rebelles de l'oblast de Lougansk ;
  • Andreï Pourguine, un des chefs rebelles de la République populaire autoproclamée de Donetsk ;
  • Denis Pouchiline, président du gouvernement de la République populaire autoproclamée de Donetsk ;
  • Igor Strelkov (Guirkine), à l'époque chef des forces armées de la République populaire de Donetsk ;
  • Oleg Tsarev, chef du mouvement « Sud-Est », député de la Rada ukrainienne ;
  • Sergueï Tsyplakov, un des chefs de la rébellion du Donbass ;
  • Alexandre Zakhartchenko, Premier ministre de la République populaire de Donetsk ;
  • Sergueï Zdryliouk, un des chefs rebelles du Donbass.

Personnalités sanctionnées par la RussieModifier

La Fédération de Russie publie le et le une liste de personnalités interdites de séjour en Russie dans le cadre de la crise ukrainienne en réponse à la liste des sanctions américaines, canadiennes et européennes à l'encontre de la Russie[3].

Nom Fonction Pays Sanction émise par Sanction du jusqu'au
Caroline Atkinson conseillère pour la sécurité nationale auprès du président des États-Unis États-Unis Russie Interdiction de séjour
Daniel Pfeiffer conseiller pour la stratégie et la communication auprès du président des États-Unis États-Unis Russie Interdiction de séjour
Benjamin Rhodes conseiller pour la stratégie et la communication auprès du président des États-Unis États-Unis Russie Interdiction de séjour
Harry Reid conseiller auprès du président des États-Unis États-Unis Russie Interdiction de séjour
John Boehner président de la Chambre des représentants des États-Unis États-Unis Russie Interdiction de séjour
Robert Menendez président du comité des affaires étrangères du Sénat des États-Unis, membre du Parti démocrate États-Unis Russie Interdiction de séjour
Mary Landrieu sénatrice, membre du Parti démocrate États-Unis Russie Interdiction de séjour
Dan Coats sénateur, membre du Parti républicain États-Unis Russie Interdiction de séjour
John McCain sénateur, membre du Parti républicain, candidat à l'élection présidentielle de 2008 États-Unis Russie Interdiction de séjour (décès)
Christine Hogan conseillère du Premier ministre pour la politique étrangère et la défense Canada Russie Interdiction de séjour
Wayne Wouters secrétaire général du Conseil privé de la Reine pour le Canada et secrétaire de cabinet Canada Russie Interdiction de séjour
Jean-François Tremblay secrétaire de cabinet Canada Russie Interdiction de séjour
Andrew Scheer président de la Chambre des communes Canada Russie Interdiction de séjour
Peter Van Loan leader du gouvernement à la Chambre des communes Canada Russie Interdiction de séjour
Raynell Andreychuk président du comité du commerce international au Sénat Canada Russie Interdiction de séjour
Dean Allison président du comité du commerce international à la Chambre des communes Canada Russie Interdiction de séjour
Paul Dewar vice-président du comité du commerce international à la Chambre des communes, membre du Nouveau Parti démocratique Canada Russie Interdiction de séjour (décès)
Irwin Cotler président du sous-comité des Droits de l'Homme à la Chambre des communes, président du Congrès juif canadien Canada Russie Interdiction de séjour
Ted Opitz membre du Parti conservateur à la Chambre des communes Canada Russie Interdiction de séjour
Chrystia Freeland membre du Parti libéral à la Chambre des communes Canada Russie Interdiction de séjour
James Bezan membre du Parti conservateur à la Chambre des communes Canada Russie Interdiction de séjour
Paul Grod président du Congrès canadien ukrainien Canada Russie Interdiction de séjour

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier