Dmitri Kozak

personnalité politique russe

Dmitri Nikolaïevitch Kozak
Дмитрий Николаевич Козак
Illustration.
Dmitri Kozak en 2018
Fonctions
Vice-président du gouvernement russe [1]
En fonction depuis le
(14 ans, 7 mois et 24 jours)
Président Dmitri Medvedev
Vladimir Poutine
Président du gouvernement Vladimir Poutine
Viktor Zoubkov (intérim)
Dmitri Medvedev
Ministre du Développement régional

(1 an et 20 jours)
Président Vladimir Poutine
Dmitri Medvedev
Président du gouvernement Viktor Zoubkov
Vladimir Poutine
Prédécesseur Vladimir Yakovlev
Successeur Victor Bassarguine
Biographie
Nom de naissance Dmitri Nikolaïevitch Kozak
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Kirovograd (RSS d'Ukraine)
Nationalité Russe
Parti politique Russie unie
Diplômé de Université d'État de Saint-Pétersbourg
Profession Juriste

Dmitri Nikolaïevitch Kozak (en russe : Дмитрий Николаевич Козак), né le à Kirovograd (RSS d'Ukraine), est un homme politique russe.

BiographieModifier

Diplômé en droit de l'université d'État de Léningrad en 1985, il a été procureur général dans cette ville, et après l'effondrement de l'Union soviétique a occupé différents postes dans l'administration municipale de Saint-Pétersbourg. Il est devenu en 1998 vice-gouverneur de la ville.

En 1999, il entre dans le gouvernement de Vladimir Poutine. Il échoue à régler le conflit entre Moldavie et Transnistrie en 2003[réf. nécessaire], et se consacre ensuite à la réforme de l'administration ; mais en septembre 2004, Vladimir Poutine interrompt la mission qui lui avait été confiée pour le nommer plénipotentiaire présidentiel dans le district fédéral du Sud. Kozak contribue notablement à apaiser les tensions engendrées par la prise d'otages de Beslan[réf. nécessaire].

Il est représentant plénipotentiaire du président russe dans le district fédéral du Sud, du 13 septembre 2004 au 24 septembre 2007, date à laquelle il succède à Vladimir Iakovlev comme ministre du Développement régional dans le gouvernement de Viktor Zoubkov.

Le 14 octobre 2008, il est nommé vice-premier ministre responsable de la préparation des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi[2]. En tant que vice-premier-ministre, il est responsable en 2014 de coordonner l'action du gouvernement russe dans l'annexion de la Crimée et de l'intervention dans le Donbass qui intervient simultanément aux Jeux. C'est pour cette raison qu'il est frappé par les sanctions de l'Union européenne d'interdiction de voyager en Union européenne et du gel de ses avoirs éventuels dans le territoire de l'Union, dans le cadre des sanctions à l'encontre de la fédération de Russie pour son immixtion dans la crise ukrainienne de 2013-2014[3].

Depuis le 18 mai 2018, il est chargé des secteurs de l'énergie et l'industrie, après que son nom a été évoqué comme représentant du gouvernement russe pour l'application des accords de Minsk en remplacement de Sourkov. Il participe le 16 juin 2021 au sommet de Genève entre Joe Biden et Vladimir Poutine avec d'autres délégués[4].

Dmitri Kozak est marié et père de deux enfants.

DécorationsModifier

Il a le grade civil de conseiller d'État effectif de la fédération de Russie de 1re classe[5].

Article connexeModifier

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Chargé de la préparation des Jeux olympiques d'hiver de 2014 puis des secteurs de l'énergie et l'industrie.
  2. « JO-2014 de Sotchi: Dmitri Kozak responsable de la préparation des jeux (Medvedev) », RIA Novosti (consulté le )
  3. (ru) ITAR-TASS, Liste des personnalités frappées par les sanctions
  4. (ru) Les médias ont appris la liste des participants à la réunion élargie du sommet de Genève
  5. (ru) Russie. « Указ Президента Российской Федерации от 23.12.2000 года №2040 "О присвоении квалификационного разряда федеральным государственным служащим Администрации Президента Российской Федерации" » [lire en ligne (page consultée le 30 avril 2023)]

Liens externesModifier