Liste des meilleurs buteurs en sélection nationale de football

page de liste de Wikipédia

Cette liste des meilleurs buteurs en sélection nationale de football regroupe les 50 footballeurs ayant inscrit le plus de buts en sélection nationale.

Seuls les matchs reconnus par la FIFA sont comptabilisés.

ClassementModifier

Les joueurs encore en activité en équipe nationale sont inscrits en caractères gras.

Mis à jour le .

Meilleurs buteurs en sélection nationale[1]
Rang Joueur Pays Confédération Sélections Ratio Buts
1 Ali Daei   Iran AFC 149 0,73 109
2 Cristiano Ronaldo   Portugal UEFA 179 0,61 109
3 Mokhtar Dahari   Malaisie AFC 142 0,63 89
4 Ferenc Puskás   Hongrie /   Espagne UEFA 89 0,94 84
5 Godfrey Chitalu   Zambie CAF 111 0,71 79
6 Hussein Saeed   Irak AFC 137 0,57 78
7 Pelé   Brésil CONMEBOL 91[2] 0,85 77
8 Ali Mabkhout   Émirats arabes unis AFC 92 0,83 76
9 Lionel Messi   Argentine CONMEBOL 151 0,5 76
10 Sándor Kocsis   Hongrie UEFA 68 1,10 75
11 Kunishige Kamamoto   Japon AFC 76 0.99 75
12 Bashar Abdullah   Koweït AFC 134 0,56 75
13 Sunil Chhetri   Inde AFC 118 0,63 74
14 Majed Abdullah   Arabie saoudite AFC 117 0,62 72
15 Kinnah Phiri   Malawi CAF 117 0,61 71
16 Kiatisak Senamueang   Thaïlande AFC 134 0,53 71
17 Miroslav Klose   Allemagne UEFA 137 0,52 71
18 Piyapong Pue-on   Thaïlande AFC 100 0,70 70
19 Stern John   Trinité-et-Tobago CONCACAF 115 0,61 70
20 Gerd Müller   Allemagne UEFA 62 1,10 68
21 Neymar   Brésil CONMEBOL 111 0,61 68
22 Robert Lewandowski   Pologne UEFA 121 0,56 68
23 Carlos Ruiz   Guatemala CONCACAF 133 0,51 68
24 Robbie Keane   Irlande UEFA 144[3] 0,46 66[3]
25 Hossam Hassan   Égypte CAF 170[4] 0,39 66[4]
26 Didier Drogba   Côte d’Ivoire CAF 105 0,62 65
27 Luis Suárez   Uruguay CONMEBOL 122 0,52 64
28 Jasem Al-Huwaidi   Koweït AFC 74 0,85 63
29 Ronaldo   Brésil CONMEBOL 98 0,63 62
30 Zlatan Ibrahimović   Suède UEFA 118 0,53 62
31 Ahmed Radhi   Irak AFC 121 0,51 62
32 Romelu Lukaku   Belgique UEFA 95[5] 0,64 61[5]
33 Imre Schlosser-Lakatos   Hongrie UEFA 68 0,87 59
34 David Villa   Espagne UEFA 97[6] 0,61 59
35 Edin Džeko   Bosnie-Herzégovine UEFA 114 0,52 59
36 Cha Bum-geun   Corée du Sud AFC 136 0,43 58
37 Clint Dempsey   États-Unis CONCACAF 140[7] 0,41 57
38 Landon Donovan   États-Unis CONCACAF 155[8] 0,37 57
39 Carlos Pavón   Honduras CONCACAF 100[9] 0,56 56[9]
40 Samuel Eto'o   Cameroun CAF 118 0,47 56
41 Bader Al-Mutawa   Koweït AFC 185 0,3 56
42 Romário   Brésil CONMEBOL 70 0,79 55
43 Kazuyoshi Miura   Japon AFC 89 0,62 55
44 Jan Koller   Tchéquie UEFA 91 0,60 55
45 Fandi Ahmad   Singapour AFC 101 0,54 55
46 Gabriel Batistuta   Argentine CONMEBOL 77 0,70 54
47 Younis Mahmoud   Irak AFC 142[10] 0,38 54[10]
48 Ali Ashfaq   Maldives AFC 82 0,65 53
49 Wayne Rooney   Angleterre UEFA 120 0,44 53
50 Edinson Cavani   Uruguay CONMEBOL 123 0,43 53

Notes et référencesModifier

  1. (en) Roberto Mamrud, Karel Stokkermans, « International Goals - Players with 30 or More Goals », sur www.rsssf.com, (consulté le 26 juin 2014)
  2. Le match face à une sélection de la FIFA (1968) n'est pas compté car non reconnu par la FIFA.
  3. a et b Le match face à la Hongrie (2012) et face à Gibraltar (2015, doublé de Keane) ne sont pas comptés car non reconnus par la FIFA.
  4. a et b Les matchs face aux Émirats arabes unis (1988), face au Maroc (1988), face au Koweït (1989), face au Mali (1994, doublé de Hassan), face au Mali (1994) et face au Ghana (1997) ne sont pas comptés car non reconnus par la FIFA.
  5. a et b Les matchs face à la Roumanie (2012), face au Luxembourg (2014, triplé de Lukaku) et face à la République Tchèque (2017) ne sont pas comptés car non reconnus par la FIFA.
  6. Le match face à la Guinée équatoriale (2013) n'est pas compté car non reconnu par la FIFA.
  7. Le match face à la Guadeloupe (2011) n'est pas compté car non reconnu par la FIFA.
  8. Le match face à la Martinique (2003) et face à la Guadeloupe (2011) n'est pas compté car non reconnu par la FIFA.
  9. a et b Le match face à la Guadeloupe (2007, but de Pavón) n'est pas pas compté car non reconnus par la FIFA.
  10. a et b Les matchs face au Qatar (2009), face à la Chine (2011, doublé de Mahmoud), face au Liban (2011), face au Yemen (2013, but de Mahmoud), face au Yemen (2014) et face à l'Iran (2015) ne sont pas comptés car non reconnus par la FIFA.

Voir aussiModifier